Concepts avancés

Modèle de conception validé de la capacité groupée Citrix ADC

La capacité mise en commun de Citrix ADC est un cadre de licences composé d’un pool de bande passante et d’un pool d’instances virtuelles hébergé sur Citrix Application Delivery Management (ADM) et desservi par Citrix Application Delivery Management (ADM). À partir de ce pool commun, chaque Citrix ADC dans un centre de données, vérifie une licence d’instance virtuelle et seulement autant de bande passante que nécessaire. Il le fait indépendamment de la plate-forme ou du facteur de forme (sauf pour le MPX-Z, qui ne vérifie qu’une licence de bande passante). Le fichier de licence et la bande passante ne sont pas liés à Citrix ADC. Lorsque Citrix ADC n’a plus besoin de ces ressources, il les réintègre dans le pool commun, ce qui rend les ressources disponibles pour les autres ADC qui en ont besoin.

Ce cadre de licences maximise l’utilisation de la bande passante en veillant à ce que les ADC n’allouent pas de bande passante inutilisée excédentaire. La capacité de Citrix ADC à vérifier les licences et la bande passante dans et hors d’un pool commun permet aux utilisateurs et aux administrateurs d’automatiser le provisioning des instances. Les utilisateurs et les administrateurs peuvent augmenter ou diminuer la bande passante allouée à une instance au moment de l’exécution sans affecter le trafic. De plus, les licences Citrix ADC dans le pool peuvent également être transférées d’une instance à une autre, et ces licences peuvent être partagées par tous les facteurs de forme (MPX, SDX, VPX et CPX).

Composants de licence groupés

La capacité groupée découple le logiciel du matériel sous-jacent. Cette approche permet un modèle de licence transférable des plateformes existantes vers de nouvelles plateformes. La capacité groupée se compose de quatre éléments :

  1. Matériel à capacité nulle qui n’a aucune bande passante, aucune instance et aucune fonctionnalité.
  2. Un pool de bande passante avec l’édition logicielle (standard, avancé et premium) qui peut être partagé entre tous les facteurs de forme Citrix ADC, y compris MPX, SDX, VPX et CPX.
  3. Pool d’instances, qui est un pool d’instances partagé entre des facteurs de forme logiciels/virtuels Citrix ADC, y compris VPX s’exécutant sur SDX, VPX autonome et CPX.
  4. Citrix ADM, qui est utilisé pour gérer la bande passante et les licences d’instance. Cette fonction de Citrix ADM est gratuite pour le client.

Les composants de la capacité groupée sont discutés plus en détail plus loin dans cet article.

Fonctionnement de la capacité groupée

Description

La capacité groupée est un cadre de licence qui découple le logiciel du matériel sous-jacent. Cette approche permet un modèle de licence transférable des plates-formes existantes vers de nouvelles plates-formes, et elle maximise l’utilisation de la bande passante en veillant à ce que les ADC ne reçoivent pas une bande passante supérieure à leurs besoins. La capacité des Citrix ADC à vérifier les licences et la bande passante dans et hors d’un pool commun permet également aux utilisateurs d’automatiser le provisioning des instances.

Les utilisateurs peuvent augmenter ou diminuer la bande passante allouée à Citrix ADC au moment de l’exécution sans affecter le trafic. Les utilisateurs peuvent également transférer les licences Citrix ADC dans le pool d’un Citrix ADC à un autre.

Flux de licences

Les clients achètent des licences de capacité groupée Citrix ADC et les téléchargent depuis la page de connexion Mon compte.

Ensuite, ces licences sont importées dans Citrix ADM.

image-license-pools-01

Matériel à capacité nulle

Lorsqu’elles sont gérées via la capacité groupée Citrix ADC, les instances SDX sont appelées « matériel à capacité nulle » car ces instances ne peuvent pas fonctionner tant qu’elles n’ont pas extrait les ressources de la bande passante et des pools d’instances. Par conséquent, ces plates-formes sont appelées appliances SDX-Z.

De même, les appliances MPX sont également appelées « matériel à capacité nulle » lorsqu’elles sont gérées via la capacité groupée Citrix ADC car elles ne peuvent pas fonctionner tant qu’elles n’ont pas vérifié les ressources du pool de bande passante. Par conséquent, ces plates-formes sont appelées appliances MPX-Z.

Les appliances matérielles à capacité nulle nécessitent une licence de plate-forme pour récupérer la bande passante et/ou une licence d’instance du pool commun. Les utilisateurs doivent d’abord installer une licence de plate-forme manuellement à l’aide du numéro de série du matériel ou du code d’accès à la licence.

Actuellement, les plates-formes à capacité zéro suivantes, exécutant le logiciel Citrix ADC version 11.1 ou ultérieure, prennent en charge la capacité groupée Citrix ADC pour les nouveaux achats et mises à niveau :

  • MPX-14000Z

  • MPX-14000Z-40G

  • MPX-15000Z

  • MPX-15000Z-50G

  • MPX-25000Z-40G

  • MPX-26000Z

  • MPX-26000Z-100G

  • SDX-14000Z

  • SDX-14000Z-40G

  • SDX-15000Z-50G

  • SDX-25000Z-40G

  • SDX-26000Z-100G

Actuellement, les plates-formes à capacité zéro suivantes, exécutant le logiciel Citrix ADC version 12.0 ou ultérieure (MPX) et 11.1 ou version ultérieure (SDX), prennent en charge la capacité groupée Citrix ADC pour les nouveaux achats et mises à niveau :

  • MPX-14000Z-40S

  • MPX-14000Z-40C

  • MPX-14000 FIPS

  • MPX-25000ZA

  • MPX-26000Z-50S

  • SDX-14000Z-40S

  • SDX-14000Z-40C

  • SDX-14000 FIPS

  • SDX-25000ZA

Actuellement, les plates-formes à capacité zéro suivantes, exécutant le logiciel Citrix ADC version 12.0 ou ultérieure, prennent en charge la capacité groupée Citrix ADC pour les nouveaux achats et mises à niveau :

  • MPX-8900Z

  • SDX-8900Z

Actuellement, les plates-formes à capacité zéro suivantes, exécutant le logiciel Citrix ADC version 12.0 ou ultérieure (MPX) et 11.1 ou version ultérieure (SDX), prennent en charge la capacité groupée Citrix ADC pour la mise à niveau uniquement :

  • MPX-115xx (11515 - 11542)

  • MPX-89xx/80xx

  • MPX-22xxx

  • MPX-24xxx

  • SDX-115xx (11515 - 11542)

  • SDX-89xx/80xx

  • SDX-22xxx

  • SDX-24xxx

Actuellement, les plates-formes à capacité zéro suivantes, exécutant le logiciel Citrix ADC version 11.1 ou ultérieure, prennent en charge la capacité groupée Citrix ADC uniquement pour les nouveaux achats :

  • VPX

  • CPX

Instances Citrix ADC VPX autonomes

Les instances Citrix ADC VPX exécutant le logiciel Citrix ADC version 11.1 ou ultérieure sur les hyperviseurs suivants prennent en charge la capacité groupée :

  • VMware ESX 6.0

  • Citrix XenServer

  • Linux KVM

Les instances Citrix ADC VPX exécutant le logiciel Citrix ADC version 12.0 ou ultérieure sur les hyperviseurs et plates-formes cloud suivants prennent en charge la capacité groupée :

  • Microsoft Hyper-V

  • Amazon AWS

  • Microsoft Azure

Remarque :

Pour activer la communication entre Citrix ADM et Microsoft Azure ou AWS, un tunnel IPSEC doit être configuré. Pour plus d’informations, consultez Ajouter des instances Citrix ADC VPX déployées dans le cloud à Citrix ADM.

Instances Citrix ADC CPX autonomes

Les instances CPX Citrix ADC déployées sur un hôte Docker prennent en charge la capacité groupée. Contrairement au matériel à capacité nulle, CPX ne nécessite pas de licence de plate-forme. Pour traiter le trafic, il doit extraire une licence d’instance du pool.

Pool de bande passante

Le pool de bande passante est la bande passante totale qui peut être partagée par Citrix ADC, tant physique que virtuelle. Le pool de bande passante comprend des pools distincts pour chaque édition logicielle (Standard, Avancé et Premium). Un Citrix ADC donné ne peut pas avoir la bande passante provenant de différents pools récupérée simultanément. Le pool de bande passante à partir duquel un Citrix ADC peut extraire la bande passante dépend de son édition logicielle pour laquelle il est sous licence. Lorsqu’elle est retirée du pool, une licence déverrouille des ressources telles que les CPU/PE, les cœurs SSL, les paquets par seconde et la bande passante.

Pool d’instances

Le pool d’instances définit le nombre d’instances VPX ou CPX qui peuvent être gérées via la capacité groupée Citrix ADC ou le nombre d’instances VPX dans un SDX-Z.

Remarque :

Le service de gestion d’un SDX-Z ne consomme pas d’instance.

Citrix ADM

La capacité groupée Citrix ADC utilise Citrix ADM pour gérer les licences de capacité groupée : licences de pool de bande passante et licences de pool d’instances. Les utilisateurs peuvent utiliser Citrix ADM pour gérer les licences de capacité groupée sans licence ADM.

Lors de l’extraction de licences à partir d’une bande passante et/ou d’un pool d’instances, le facteur de forme Citrix ADC et le numéro de modèle matériel sur une plate-forme matérielle à capacité nulle déterminent :

  • La bande passante minimale et le nombre d’instances qu’un Citrix ADC doit extraire avant d’être fonctionnel.

  • La bande passante maximale et le nombre d’instances qu’un Citrix ADC peut extraire.

  • L’unité de bande passante minimale pour chaque sortie de bande passante. L’unité de bande passante minimale est la plus petite unité de bande passante qu’un Citrix ADC doit extraire d’un pool. Toute extraction doit être un multiple entier de l’unité de bande passante minimale. Par exemple, si l’unité de bande passante minimale d’un Citrix ADC est de 1 Gbit/s, 100 Gbit/s peuvent être récupérés, mais 200 Mbit/s ou 150,5 Gbit/s ne peuvent pas être récupérés. L’unité de bande passante minimale est différente de la bande passante minimale requise. Un Citrix ADC ne peut fonctionner qu’après avoir obtenu une licence avec au moins la bande passante minimale. Une fois la bande passante minimale atteinte, l’instance peut récupérer la bande passante supplémentaire avec l’unité de bande passante minimale.

Les tableaux suivants récapitule la bande passante/instances maximale, la bande passante/instances minimale et l’unité de bande passante minimale pour toutes les plates-formes Citrix ADC prises en charge :

Configuration minimale requise : MPX et SDX

Ligne de produits Bande passante maximale (Gbit/s) Bande passante minimale (Gbps) Instances minimales Nombre maximum d’instances Unité de bande passante minimale
MPX 8005Z 30 5 S.O. S.O. 1 Gbit/s
MPX 8900Z 33 5 SO SO 1 Gbit/s
MPX 14000Z series 100 20 SO SO 1 Gbit/s
MPX 14000Z 40G series 100 20 S.O. S.O. 1 Gbit/s
MPX 14000Z FIPS series 100 20 S.O. S.O. 1 Gbit/s
MPX 14000Z 40S series 100 20 S.O. S.O. 1 Gbit/s
MPX 15000Z series 100 20 S.O. S.O. 1 Gbit/s
MPX 15000Z 50G series 100 20 S.O. S.O. 1 Gbit/s
MPX 115XX series 42 15 S.O. S.O. 1 Gbit/s
Série MPX 22XXX 120 40 S.O. S.O. 1 Gbit/s
MPX 24000Z series 150 100 S.O. S.O. 1 Gbit/s
MPX 25000Z 40G 200 100 S.O. S.O. 1 Gbit/s
MPX 25000ZA 200 100 10 S.O. 1 Gbit/s
MPX 26000Z series 200 100 S.O. S.O. 1 Gbit/s
MPX 26000Z 100G series 200 100 S.O. S.O. 1 Gbit/s
MPX 26000Z 50S series 200 100 S.O. S.O. 1 Gbit/s
SDX 8015Z 15 7 1 2 1 Gbit/s
SDX 89XX series 33 10 2. 7 1 Gbit/s
SDX 115XX series 42 7 2. 20 1 Gbit/s
SDX 14000Z series 100 10 2. 25 1 Gbit/s
SDX 14000Z 40G series 100 10 2. 25 1 Gbit/s
SDX 14000Z 40S series 100 20 10 25 1 Gbit/s
SDX 14000Z FIPS series 100 10 2. 25 1 Gbit/s
SDX 15000Z 50G 100 10 2. 55 1 Gbit/s
SDX 15000Z 100 10 2. 55 1 Gbit/s
Série SDX 22XXX 120 20 20 80 1 Gbit/s
SDX 25000Z 40G 200 50 10 115 1 Gbit/s
SDX 25000ZA 200 50 20 115 1 Gbit/s
SDX 26000Z 100G 200 50 10 115 1 Gbit/s
SDX 26000Z 200 50 10 115 1 Gbit/s
SDX 26000Z 50S 200 50 10 115 1 Gbit/s
Série SDX 24000Z 150 50 10 80 1 Gbit/s

La bande passante et les instances minimales pour SDX s’appliquent aux versions 11.1 64+, 12.1 54+, 12.0 63+, 13.0 41.X+ et ultérieures.

Pour les modèles Citrix ADC CPX

Unité de bande passante/de bande passante d’instance CPX
Bande passante maximale (Gbit/s) 1
Bande passante minimale (Gbit/s) S.O.
Instances minimales 1
Nombre maximal d’instances S.O.
Unité de bande passante minimale S.O.

Pour Citrix ADC VPX sur les hyperviseurs et les services cloud

Unité de bande passante/de bande passante d’instance Citrix XenServer VMware ESXi Linux KVM Microsoft Hyper-V AWS AZURE
Bande passante maximale (Gbit/s) 40 Gbits/s 100 Gbit/s 100 Gbit/s 3 Gbits/s 5 Gbits/s 3 Gbits/s
Bande passante minimale (Gbit/s) 10 Mbit/s 10 Mbit/s 10 Mbit/s 10 Mbit/s 10 Mbit/s 10 Mbit/s
Instances minimales 1 1 1 1 1 1
Nombre maximal d’instances 1 1 1 1 1 1
Unité de bande passante minimale 10 Mbit/s 10 Mbit/s 10 Mbit/s 10 Mbit/s 10 Mbit/s 10 Mbit/s

L’exigence de licence pour différents facteurs de forme

Exigence de licence MPX SDX VPX CPX
Achat de matériel à capacité nulle X X    
Abonnement Bandwidth & Edition X X X  
Abonnement aux instances   X X X

Pour plus d’informations sur les plates-formes prises en charge, la bande passante/instances minimum prises en charge, la bande passante/instances maximale prises en charge et l’unité de bande passante minimale pour les plates-formes prises en charge, consultez Serveur de licences Citrix ADM.

Configuration de la capacité groupée Citrix ADC

La capacité groupée permet aux utilisateurs de :

  • Allocation des licences dans le pool de licences à Citrix ADC à la demande.
  • Téléchargez les fichiers de licence de capacité regroupés (Pool de bande passante ou Pool d’instance) vers ADM.
  • Allocation des licences de Citrix ADM en fonction de la capacité minimale et maximale de l’instance.

Citrix Application Delivery Management (ADM)

Les utilisateurs peuvent configurer Citrix ADM en tant que serveur de licences pour la capacité groupée Citrix ADC. Il existe deux façons pour une instance Citrix ADC d’obtenir des licences de bande passante et/ou d’instance :

  • La première demande d’extraction de licence doit être lancée à partir de Citrix ADC (SDX/MPX/VPX) pour obtenir sa bande passante et/ou ses licences d’instance.
  • Les utilisateurs peuvent initier la récupération de licence à partir de Citrix ADC ou Citrix ADM ultérieurement.

Remarque :

La capacité groupée est affichée sur Citrix ADM uniquement si des licences groupées sont ajoutées à Citrix ADM.

État du pool de licences Citrix ADM

  • Attribué : l’état de la licence est correct.

  • Grace :l’instance de Citrix ADC est dans la période de grâce de licence pendant 30 jours.

  • Synchronisation en cours : Citrix ADM récupère les informations de Citrix ADC à intervalles de 2 minutes.

  • Synchronisation en cours : la synchronisation des licences entre Citrix ADM et Citrix ADC peut prendre jusqu’à 15 minutes. Citrix ADM peut avoir redémarré ou le basculement ADM HAS est déclenché.

  • Partiellement alloué : Citrix ADC ne peut pas accepter la capacité allouée car elle peut être exécutée à son allocation maximale. Par exemple, Citrix ADC fonctionne avec une capacité de pool de licences de 10 Gbit/s. Lorsque l’ADC redémarre, les 10 Gbit/s sont consignés sur le serveur de licences ADM. Lorsque Citrix ADC revient en ligne, il essaie de récupérer automatiquement les 10 Gbit/s alloués précédemment. Pendant ce temps, d’autres ADC peuvent avoir extrait cette bande passante. Partiellement alloué apparaît si le pool de licences ne dispose pas d’une capacité suffisante pour allouer 10 Gbit/s ou même une capacité partielle à cet ADC.

  • Non géré : Citrix ADC n’est pas ajouté à ADM pour faciliter la gestion. Cela n’a pas d’impact sur les licences Citrix ADC, mais cela peut avoir un impact sur la surveillance des licences d’ADM.

  • Connexion perdue : Citrix ADC n’est pas accessible à partir d’ADM pour la gestion. Par exemple, il existe des problèmes de connectivité réseau, NITRO ne fonctionne pas ou des incohérences de mot de passe Citrix ADC. Si NITRO ne fonctionne pas ou si le mot de passe de Citrix ADC ne correspond pas, cela n’a pas d’impact sur les licences Citrix ADC. Cependant, cela peut avoir un impact sur la surveillance des licences d’ADM.

  • Alloué : non appliqué sur l’ADC : Citrix ADC peut nécessiter un redémarrage si la licence est récupérée ou archivée à partir de l’ADC, mais Citrix ADC n’a pas encore redémarré.

  • Non alloué :la licence n’est pas allouée dans l’instance de l’ADC.

Pool de licences Citrix ADM : Problèmes courants

  • ADC affiche le serveur de licences comme inaccessible :

    • La connexion au serveur de licences (ADM ou ADM Service Agent) a été interrompue pendant plus de 15 minutes.

    • L’ADC est en mode Grace.

  • ADC affiche l’état du serveur de licences comme étant accessible , mais la tentative de l’utilisateur de modifier l’allocation n’a aucun effet :

    • La connexion au serveur de licences a récemment cessé, mais ADC n’a toujours pas manqué le second rythme cardiaque. Par conséquent, il n’est pas dans Grace (encore).

    • Appuyer sur « Modifier l’allocation » renverra 0 0, ce qui peut donner l’impression que la capacité configurée a été perdue.

  • ADC affiche le nombre de capacités/instances mais le serveur de licences est accessible ou inaccessible :

    • La connexion au serveur de licences a été restaurée, mais ADC manque toujours le deuxième battement de cœur/ou envoyer la sonde Re-Connect.

    • Appuyez sur Modifier l’allocation renvoie certains nombres mais ne tient pas compte de la capacité configurée.

  • ADC indique Impossible de se connecter au serveur de licences lors de la configuration des licences groupées avec le service ADM :

    • Vérifiez les règles de pare-feu : 27000 et 7279.

    • L’agent n’est pas enregistré ou ADM Service n’a pas de fichiers de licence téléchargés (ou il a les mauvais fichiers).

Cas d’utilisation : rapport d’utilisation du pool de licences Citrix ADM

Les rapports d’utilisation du pool de licences Citrix ADM identifient les pics mensuels pour lesquels les clients peuvent planifier l’augmentation de l’utilisation des licences et planifier le prochain achat du pool de licences.

  • Sondage :

    • Les données de licence sont interrogées à partir d’ADC toutes les 15 minutes.
  • Maintenir uniquement les pics par heure :

    • Les exigences maximales d’utilisation de la licence en une heure seront stockées par appareil.
  • Rapports :

    • Les rapports d’interface graphique à générer indiquent l’utilisation par périphérique pour une plage de temps spécifiée.
  • Exporter :

    • Possibilité d’exporter les données de mesure au format CSV ou XLS pour une plage de temps spécifiée.
  • Purger :

    • Les tâches de purge seront exécutées le 1er de chaque mois à 12 h 10.

    • La période de purge est configurable (la période par défaut est de 2 mois).

Pour installer des fichiers de licence sur Citrix Application Delivery Management (ADM)

  1. Dans un navigateur Web, tapez l’adresse IP de Citrix ADM. Par exemple, http://192.168.100.1.

  2. Dans le champ Nom d’utilisateur et Mot de passe, entrez les informations d’identification de l’administrateur.

  3. Sous l’onglet Configuration , accédez à Réseaux > Licences > Paramètres , puis cliquez sur Ajouter une nouvelle licence .

  4. Dans la section Fichiers de licences, sélectionnez l’une des options suivantes :

    • Télécharger des fichiers de licence à partir d’un ordinateur local - Si un fichier de licence est déjà présent sur l’ordinateur local de l’utilisateur, l’utilisateur peut le télécharger sur Citrix ADM. Pour ajouter des fichiers de licence, l’utilisateur peut cliquer sur Parcourir pour sélectionner le fichier de licence (.lic). Cliquez ensuite sur Done.

      Remarque :

      Si les fichiers de licence téléchargés n’ajoutent pas les licences dans la capacité Citrix ADC Pooled, vous pouvez sélectionner les fichiers de licence et cliquer sur Appliquer les licences pour ajouter les licences au pool.

    • Utiliser le code d’accès de licence - Citrix envoie par e-mail le code d’accès de licence (LAC) pour les licences achetées par les clients. Pour ajouter des fichiers de licence, entrez le LAC dans la zone de texte, puis cliquez sur Obtenir des licences.

      Remarque :

      À tout moment, les utilisateurs peuvent ajouter d’autres licences à Citrix ADM à partir des paramètres de licence.

Pour allouer des licences de capacité groupée Citrix ADC à partir de Citrix ADM

Prérequis : Avant que les utilisateurs puissent gérer leurs licences de pool d’instances via Citrix ADM, ils doivent enregistrer l’instance de Citrix ADC auprès de Citrix ADM. Dans l’interface graphique de Citrix ADC, accédez à Système > Licences > Gérer les licences et activez la case à cocher Enregistrer auprès de Citrix ADM pour la gérabilité lors de l’ajout de Citrix ADM IP.

Remarque :

Si les utilisateurs n’ont pas enregistré l’instance de Citrix ADC auprès de Citrix ADM, ils peuvent extraire des licences de Citrix ADM. Toutefois, ils ne peuvent pas allouer à partir de Citrix ADM à l’instance Citrix ADC avec capacité mise en commun.

Dans les champs Nom d’utilisateur et Mot de passe , entrez les informations d’identification Citrix ADM.

Cette option ne fonctionne pas si le mot de passe Citrix ADC (SDX/MPX/VPX) n’est pas par défaut.

Une fois l’instance enregistrée auprès du serveur de licences, allouez les licences comme suit

  1. Dans un navigateur Web, tapez l’adresse IP de Citrix ADM. Par exemple, http://192.168.100.1.

  2. Dans le champ Nom d’utilisateur et Mot de passe, entrez les informations d’identification de l’administrateur.

  3. Sous l’onglet Configuration , accédez à Réseaux > Licences > Capacité groupée .

  4. Cliquez sur le pool de licences à gérer.

  5. Sélectionnez une instance Citrix ADC dans la liste des instances disponibles en cliquant sur le bouton > .

  6. Si les utilisateurs souhaitent modifier ou libérer une allocation de licence, cliquez sur Modifier l’allocation ou Release allocation .

  7. Si les utilisateurs cliquent sur Modifier l’allocation, une fenêtre contextuelle contenant les licences disponibles dans le serveur de licences apparaît.

  8. Les utilisateurs peuvent choisir la bande passante ou l’allocation d’instance pour l’instance Citrix ADC en définissant les options déroulantes Allocation . Après avoir effectué les sélections souhaitées, cliquez sur Allouer.

  9. Les utilisateurs peuvent également modifier l’édition de la licence allouée à partir des options déroulantes de la fenêtre Modifier l’allocation de licence .

Citrix ADM avec pool de licences Haute disponibilité (HA)

Auparavant, les licences de pool de licences étaient verrouillées par nœud et associées à l’ID d’hôte du nœud principal ADM. Chaque fois que le basculement se produisait sur le nœud secondaire, Citrix ADC passait en une période de grâce de 30 jours pour éviter toute interruption due à un événement ADM inaccessible. Cela a permis à Citrix ADC de s’exécuter pendant 30 jours même si Citrix ADM n’était pas accessible. Toutefois, les nouvelles instances de Citrix ADC ne seraient pas en mesure d’extraire des licences du serveur de licences ADM si elle n’était pas accessible, ce qui signifie qu’il n’y a pas eu de nouvelles sorties de licence pendant la période de grâce de 30 jours. Les clients devaient générer un réplica du fichier de licence à partir du système de licences Citrix pour que cette licence fonctionne si le nœud principal ne revenait pas et que 30 jours étaient passés, ce qui signifiait qu’ils généraient de nouveaux fichiers de licence.

Solution

Avec la solution HA Pool de licences, les clients n’ont pas à générer de nouveaux fichiers de licence avec basculement ADM vers le nœud secondaire si le nœud principal ne revient pas. La nouvelle récupération de licence continue de fonctionner après basculement. Les licences de pool de licences et les licences ADM sont désormais associées à un identifiant d’hôte virtuel partagé entre les nœuds principaux et secondaires Citrix ADM.

ID d’hôte virtuel

Les nœuds principaux et secondaires Citrix ADM partagent le même identifiant d’hôte virtuel. L’identifiant d’hôte réel du nœud principal ou du premier serveur Citrix ADM dans le déploiement HA est utilisé comme identifiant d’hôte virtuel. L’ID d’hôte virtuel est généré automatiquement dans le déploiement d’ADM, et il est stocké dans la base de données ADM au format chiffré et ne peut pas être modifié par le client. L’identifiant d’hôte virtuel a la préférence sur l’identifiant d’hôte réel. Les fichiers de licence sont synchronisés à partir du nœud principal ADM vers le nœud secondaire. Citrix ADC vérifie les licences à l’aide de l’adresse IP flottante ADM. Lors du basculement entre le nœud principal et le nœud secondaire, les fichiers de licence et l’identifiant d’hôte virtuel sont synchronisés du nœud principal vers le nœud secondaire avec l’adresse IP flottante.

Comportement de rupture de HA

Si les clients lancent l’action HA de rupture ADM, les deux nœuds ADM conservent l’ID d’hôte virtuel, puis lancent le workflow HA de rupture. Le nœud 1 et le nœud 2 peuvent continuer à extraire les licences. Citrix ADC existant entre dans un délai de grâce de 30 jours puisque l’adresse IP flottante est supprimée de l’ADM.

Split Brain

Citrix ADM surveille la disponibilité des nœuds ADM HA en envoyant des battements cardiaques à intervalles réguliers. Si les battements cardiaques n’atteignent pas l’autre nœud en raison de problèmes de réseau, les deux nœuds ADM se promènent en tant que principal ADM. Le serveur de licences s’exécute sur les deux nœuds dans ce scénario. Citrix ADC peut extraire les licences des deux nœuds à l’aide de l’IP du nœud de serveur ADM puisque les deux partagent le même identifiant d’hôte virtuel. Le nœud 1 et le nœud 2 sont promus en tant que principal ADM. Le serveur de licences s’exécute sur les deux serveurs avec le même identifiant d’hôte virtuel. La capacité de licence est doublée. Les événements liés au Split Brain Citrix ADM et les événements liés à la période de grâce ADM HA sont générés.

Récupération à partir d’un Split Brain

Citrix ADM peut récupérer à partir d’une situation de Split Brain une fois que l’administrateur du client trouve et résout les problèmes réseau. Le flux de travail pour la récupération à partir d’un Split Brain ADM est le suivant. Une fois le réseau restauré, Citrix ADM détecte automatiquement le nœud ADM 1 en tant que principal ADM. Citrix ADM lance le workflow HA de jointure à partir du nœud ADM 2. Citrix ADM Node 1 Real Host-ID est sélectionné comme identifiant d’hôte virtuel. Citrix ADM est restauré dans le scénario HA normal, et les fichiers de licence et l’ID d’hôte virtuel sont synchronisés avec le nœud ADM 2.

Configuration de la capacité groupée sur MPX-Z

MPX-Z est l’appliance Citrix ADC MPX compatible avec la capacité groupée Citrix ADC MPX. MPX-Z prend en charge la mise en pool de bande passante pour les licences Premium, Advanced ou Standard Edition. MPX-Z requiert ses licences de plate-forme avant de pouvoir se connecter au serveur de licences. Les utilisateurs peuvent installer la licence de plate-forme MPX-Z en téléchargeant le fichier de licence à partir d’un ordinateur local ou en utilisant le numéro de série matériel de l’instance, ou le code d’accès de licence de la section Système > Licences de l’interface graphique de l’instance Citrix ADC. Si les utilisateurs suppriment la licence de plate-forme MPX-Z, la fonctionnalité de capacité groupée est désactivée et toutes les licences retirées sont archivées sur le serveur de licences.

Les utilisateurs peuvent modifier dynamiquement la bande passante de l’ADC MPX-Z sans redémarrer. Un redémarrage n’est requis que si les utilisateurs souhaitent modifier l’édition de la licence.

Remarque :

Lorsque les utilisateurs redémarrent Citrix ADC, il vérifie automatiquement les licences groupées requises pour sa capacité configurée.

Configuration de la capacité groupée sur une instance VPX

Une instance Citrix ADC VPX compatible avec la capacité mise en commun peut extraire les licences d’un pool de bande passante (éditions Premium/Advanced/Standard). Les utilisateurs peuvent utiliser l’interface graphique de Citrix ADC pour extraire les licences du serveur de licences.

Les utilisateurs peuvent modifier dynamiquement la bande passante d’une instance VPX sans redémarrer. Un redémarrage n’est requis que si les utilisateurs souhaitent modifier l’édition de la licence.

Remarque :

Lorsque les utilisateurs redémarrent l’instance, l’instance vérifie automatiquement les licences groupées requises pour sa capacité configurée.

Allocation de licences de pool à l’instance MPX-Z ou VPX

Pour allouer des licences :

  1. Dans un navigateur Web, tapez l’adresse IP de l’instance Citrix ADC. Par exemple, http://192.168.100.1.

  2. Dans les champs Nom d’utilisateur et Mot de passe, entrez les informations d’identification de l’administrateur.

  3. Dans l’onglet Configuration, accédez à Système > Licences > Gérer les licences, cliquez sur Ajouter une nouvelle licence, puis sélectionnez Utiliser les licences groupées.

  4. Entrez les détails du serveur de licences dans le champ Nom du serveur/Adresse IP .

  5. Si les utilisateurs souhaitent gérer les licences de pool de leur instance via Citrix ADM, activez la case à cocher Enregistrer auprès de Citrix ADM pour la gérabilité et entrez les informations d’identification Citrix ADM.

  6. Sélectionnez l’édition de la licence et la bande passante requise, puis cliquez sur Obtenir les licences.

  7. Les utilisateurs peuvent modifier ou libérer l’allocation de licence en sélectionnant Modifier l’allocation ou Release allocation.

  8. Si les utilisateurs cliquent sur Modifier l’allocation, une fenêtre contextuelle affiche les licences disponibles sur le serveur de licences.

    Remarque :

    Un redémarrage n’est pas requis si les utilisateurs modifient l’allocation de bande passante, mais un redémarrage à chaud est requis si les utilisateurs modifient l’édition de la licence.

  9. Les utilisateurs peuvent allouer de la bande passante ou des instances à l’instance Citrix ADC à partir de la liste déroulante Allocation . Cliquez ensuite sur Obtenir des licences.

  10. Les utilisateurs peuvent choisir l’édition de licence et la bande passante requise dans les listes déroulantes de la fenêtre contextuelle.

    Remarque :

    L’allocation de bande passante doit être un multiple de l’unité de bande passante minimale.

Configuration de la capacité groupée sur SDX-Z

Une instance SDX-Z est une instance mise en commun de Citrix ADC SDX. SDX-Z prend en charge le regroupement de bande passante pour les éditions Premium, Advanced et Standard, ainsi que le regroupement d’instances. Une fois que les utilisateurs ont appliqué la licence de plate-forme SDX-Z, le service de gestion fournit des options pour récupérer les licences depuis et vers le serveur de licences, et pour allouer la capacité de bande passante aux instances Citrix ADC exécutées sur la plate-forme SDX-Z.

Remarque :

Les instances Citrix ADC VPX exécutées sur SDX-Z ne peuvent pas extraire directement les licences depuis ou vers le serveur de licences. Cela peut être fait par le service de gestion dans SDX.

Les utilisateurs peuvent installer la licence de plate-forme SDX-Z soit en téléchargeant le fichier de licence à partir d’un ordinateur local, soit en utilisant le numéro de série matériel de l’instance ou le code d’accès de licence.

Si les utilisateurs suppriment la licence de plate-forme SDX-Z, la fonctionnalité de capacité groupée est désactivée et toutes les licences sont récupérées dans le serveur de licences.

Remarque :

Si les utilisateurs redémarrent l’instance, l’instance vérifie les licences groupées requises pour sa capacité configurée.

Capacité mise en commun sur SDX

Pool d’instances

Un dispositif SDX peut provisionner le même nombre d’instances disponibles dans le pool d’instances du dispositif SDX.

Pool de bande passante

Pendant le provisioning d’instance Citrix ADC, la bande passante est allouée à l’instance. Les utilisateurs peuvent sélectionner l’édition et la bande passante requise pour provisionner une instance Virtual Citrix ADC. Le service de gestion permet de continuer le provisioning uniquement si l’instance dispose d’une bande passante suffisante pour l’édition demandée. Les utilisateurs sont avertis si la bande passante est insuffisante.

Remarque :

La modification de la bande passante ne nécessite pas le redémarrage d’une instance.

Allocation de licences de pool à l’instance SDX-Z

Pour allouer des licences :

  1. Dans un navigateur Web, tapez l’adresse IP de l’instance Citrix ADC SDX-Z. Par exemple, http://192.168.100.1.

  2. Dans les champs Nom d’utilisateur et Mot de passe, entrez les informations d’identification de l’administrateur.

  3. Sous l’onglet Configuration , accédez à Système > Licences et accédez à Capacité groupée .

  4. Entrez les détails du serveur de licences dans le champ Nom du serveur/Adresse IP .

  5. Si les utilisateurs souhaitent gérer les licences de pool de leur instance via Citrix ADM, activez la case à cocher Enregistrer auprès de Citrix ADM pour la gérabilité et entrez les informations d’identification Citrix ADM.

  6. Les utilisateurs peuvent modifier ou libérer l’allocation de licence en sélectionnant Modifier l’allocation ou Release allocation.

    Remarque :

    Les licences récupérées sont stockées dans un pool séparé par le service de gestion.

  7. Pour modifier l’allocation de licence pour une instance VPX spécifique dans l’instance SDX-Z, sélectionnez l’instance dans la section Instances , puis cliquez sur Modifier l’allocation . Une nouvelle fenêtre affiche les licences disponibles.

  8. Les utilisateurs peuvent modifier l’édition de bande passante de l’instance à partir de la liste déroulante Licence de fonctionnalité et la bande passante requise dans le champ Débit (mbps) . Cliquez ensuite sur Done.

Remarque :

L’allocation de bande passante doit être un multiple entier de l’unité de bande passante minimale du facteur de forme correspondant.

Configuration de la capacité groupée sur une instance CPX

Lors du provisioning de l’instance Citrix ADC CPX, les utilisateurs peuvent configurer l’instance Citrix ADC CPX pour utiliser Citrix ADC Pooled Capacity. Dans le docker, les utilisateurs doivent fournir les détails Citrix ADC Licensing Server (Citrix ADM). L’instance CPX de Citrix ADC extraire les licences du pool d’instances.

Remarque :

Par défaut, l’instance Citrix ADC CPX extraire une licence d’instance du pool d’instances et le débit est automatiquement défini sur 1 000 Mbps. Les utilisateurs ne peuvent pas modifier la bande passante de 1 000 Mbps allouée à l’instance.

Les utilisateurs peuvent télécharger Citrix ADC CPX à partir de l’App Store Docker. Sur l’hôte Docker, pour télécharger Citrix ADC CPX, exécutez la commande suivante :

docker pull store/citrix/netscalercpx:[version number]

Pour configurer la capacité groupée lors du provisioning de l’instance CPX Citrix ADC :

Lors du provisioning d’une instance Citrix ADC CPX, définissez Citrix ADC Licensing Server (Citrix ADM) en tant que variable d’environnement dans l’hôte docker, puis exécutez la commande comme indiqué ci-dessous :

docker run -dt -P -e LS_IP=<LS_IP_ADDRESS> -e LS_PORT=<LS_PORT> --name <container_name> --ulimit core=-1 -e EULA=yes -v <host_dir>:/cpx --cap-add=NET_ADMIN >REPOSITORY<:>TAG<

Où :

  • <LS_IPADDRESS> est l’adresse IP du serveur de licences Citrix ADC (Citrix ADM).

  • <LS_PORT> est le port du serveur de licences Citrix ADC. Par défaut, le port est 27000.

Meilleures pratiques, cas de coin et FAQ

Mise à niveau de la licence SDX - perpétuelle vers mise en commun

Lorsque la licence sur un SDX est mise à niveau de licence perpétuelle vers une licence groupée, le SDX ne nécessite pas de redémarrage. Ni le SDX ni le VPX ne nécessitent un redémarrage pour passer à une licence groupée. La SVM fait automatiquement la transition d’un ou de plusieurs VPX vers des licences groupées.

Pour une transition en douceur, les utilisateurs doivent veiller à ce que les éléments suivants soient les suivants :

  • Assurez-vous que le SDX possède la licence de capacité nulle appropriée.

  • Assurez-vous que le serveur Citrix ADM dispose d’une capacité suffisante pour les éditions de licence utilisées dans les instances VPX du SDX.

  • Assurez-vous que la capacité de bande passante suffisante est retirée de l’ADM dans la SVM pour toutes les instances VPX.

    • Par exemple : si le SDX a 10 instances VPX et qu’ensemble ils consomment 40 Gbit/s Premium et 20 Gbit/s Advanced, assurez-vous que cette option est retirée d’abord via SVM afin que les instances VPX puissent obtenir ces licences.

Opération d’instance de Citrix ADC au cours d’une période de grâce de 30 jours

Si une instance Citrix ADC est déconnectée de Citrix ADM après avoir reçu une licence du pool, elle est autorisée à continuer à fonctionner dans une période de grâce de 30 jours pendant qu’elle tente de rétablir une connexion avec le serveur de licences. Même si le Citrix ADC redémarre, la licence reste dans la période de grâce de 30 jours et l’instance continue de fonctionner.

Enregistrement initié côté client (randomisé) : Scénarios dans lesquels Citrix ADM initie la connexion

Pour l’archivage initié côté client (randomisé), existe-t-il des scénarios dans lesquels Citrix ADM lancerait cette connexion ?

Citrix ADM (serveur de licences) et Citrix ADC (client de licence) échangent des paquets de rythme cardiaque pour surveiller l’intégrité de la connexion établie entre le client et le serveur. Cette période est aléatoire pour éviter que tous les clients Citrix ADC n’envoient des demandes au serveur de licences Citrix ADM en même temps.

En cas de problème avec la connexion de licence entre le client et le serveur, les actions suivantes sont effectuées :

  • Si Citrix ADM ne reçoit pas de paquet cardiaque d’un client Citrix ADC, le serveur Citrix ADM revendique les licences allouées à ce serveur Citrix ADC spécifique.

  • Si Citrix ADC ne reçoit pas le paquet cardiaque, Citrix ADC passe à une période de grâce de licence de 30 jours.

  • Si Citrix ADC reçoit un signal établi de connexion au serveur de licences avec le serveur de licences Citrix ADM, Citrix ADC retire à nouveau la licence de Citrix ADM.

Allocation de bande passante groupée pendant le redémarrage de Citrix ADC

Si la bande passante a été allouée lors d’un redémarrage de Citrix ADC, la licence de bande passante groupée serait-elle partiellement distribuée (jusqu’à la bande passante disponible dans le pool) ou aucune licence ne serait-elle distribuée ?

Citrix ADC tente d’abord de récupérer la capacité groupée configurée par l’utilisateur. Si cette tentative échoue, Citrix ADC tente de récupérer la capacité mise en commun disponible dans Citrix ADM.

Remarque :

Cette fonctionnalité est uniquement disponible pour MPX et VPX. SDX tente de retirer une licence partielle si Citrix ADM ne dispose pas d’une capacité suffisante.

Alerte de non-concordance de licence (Citrix ADC reçoit une licence partielle ou aucune licence)

En cas d’inadéquation (par exemple, Citrix ADC n’a pas reçu de licence ou n’a reçu qu’une licence partielle), Citrix ADM est-il en mesure d’indiquer cette situation pour la réconciliation ?

En cas de non-concordance de licence où Citrix ADC ne reçoit aucune licence ou une licence partielle, Citrix ADM doit signaler cette situation pour réconciliation. Une inadéquation de licence peut se produire dans les scénarios suivants :

  • Si Citrix ADC redémarre, Citrix ADC vérifie à nouveau la licence après le redémarrage. Cela efface l’événement de non-concordance de capacité mise en commun.

  • Si Citrix ADM redémarre, Citrix ADC et Citrix ADM synchronisent les informations de licence dans un intervalle de battements cardiaques et cet événement est effacé.

  • Si la récupération de Citrix ADC échoue après redémarrage/reconnexion du serveur de licences, il n’y a pas de récupération automatique. L’utilisateur doit récupérer manuellement une licence du pool à nouveau.

Basculement haute disponibilité (HA) de Citrix ADM

Lors du basculement HA de Citrix ADM, comment le fichier de licences se synchronise-t-il et quelles échecs pourraient se produire (comme le certificat SSL sur Citrix ADC ne sont parfois pas copiés vers un nœud secondaire lors de la mise à jour sur le nœud principal) ?

La prise en charge de Citrix ADM High Availability (HA) pour les licences groupées est disponible à partir de la version 12.1-50.x du logiciel. Citrix ADM synchronise périodiquement les fichiers téléchargés dans le Citrix ADM principal vers le Citrix ADM secondaire. Par conséquent, une synchronisation de fichiers est effectuée avant que l’événement de basculement HA ne se produise. Par conséquent, les échecs de synchronisation des fichiers ne sont pas susceptibles de se produire. Par exemple, le certificat SSL sur Citrix ADC qui a été mis à jour sur le Citrix ADM principal et qui n’a pas été copié dans le Citrix ADM secondaire.

Vérifications de l’état d’intégrité de la base de données Citrix ADM secondaire

Y a-t-il des vérifications de l’état d’intégrité en place pour les problèmes de base de données secondaires ? Le Citrix ADM secondaire vérifie-t-il que les informations partagées sont saines pour éviter de répliquer des informations malsaines ?

Les informations de licence sont conservées dans la mémoire du serveur de licences (dans Citrix ADM). Ces informations ne sont pas synchronisées avec Citrix ADM secondaire. Toutes les extractions de licences sont effectuées par rapport aux informations en mémoire du serveur de licences. La base de données Citrix ADM est utilisée uniquement pour stocker les rapports collectés à partir du serveur de licences (dans Citrix ADM) et de l’instance Citrix ADC.

Citrix ADM synchronise uniquement les fichiers de licence de Citrix ADM principal vers secondaire (à partir de la version 12.1-50.x du logiciel).

Pendant le basculement de Citrix ADM HA, Citrix ADC vérifie les licences d’ADM après que l’intervalle de battement de cœur et que la mémoire du serveur de licences est mise à jour après l’intervalle de battement de cœur.

Délai de grâce inversé pour indisponibilité de licence

Existe-t-il un délai de grâce inversé pour l’indisponibilité de la licence qui permettrait à l’instance de rester sous licence pendant une période de grâce plutôt qu’une fermeture immédiate ? Par exemple, Citrix ADC tente d’archiver et Citrix ADM indique qu’aucune licence valide n’est disponible.

Une solution à ce problème particulier est en cours d’étude. Nous informerons les utilisateurs lorsque nous aurons une solution proposée à ce problème.

ID système configurable pour les licences sur Citrix ADM

Existe-t-il une prise en charge d’un ID système configurable (par opposition à un système basé sur l’adresse MAC) à utiliser pour les licences sur Citrix ADM ?

La prise en charge d’un ID système configurable pour les licences n’est pas actuellement prévue.

Contrôles ou mécanismes de cohérence des fichiers

Pour les fichiers, y compris les licences qui sont répliquées de Citrix ADM principal vers secondaire, existe-t-il des vérifications de cohérence/corruption ou des mécanismes en place pour s’assurer que la corruption DB principale ne réplique pas le problème vers le secondaire ?

Citrix ADM gère les fichiers de licence dans le système de fichiers et synchronisés à l’aide de l’utilitaire RSYNC. Par conséquent, les problèmes de base de données n’ont pas d’impact sur les fichiers de licence.

Utilisation de l’agent Citrix ADM pour l’archivage/retrait des licences

Remarque :

Actuellement, un seul agent par locataire donné est pris en charge pour la capacité groupée dans les clouds publics.

Licences groupées BLX

BLX utilise le même pool de licences que Citrix ADC VPX.

Vue d’ensemble de la licence de CPU virtuelle

Les datacenters optent pour des technologies plus récentes qui simplifient les fonctions du réseau tout en offrant des coûts réduits et une plus grande évolutivité. Une architecture de datacenter plus récente doit au moins inclure les fonctionnalités suivantes :

  • Mise en réseau définie par logiciel (SDN).
  • Virtualisation des fonctions réseau (NFV).
  • Virtualisation réseau (NV).
  • Micro-services.

Un tel mouvement exige également que les exigences logicielles soient dynamiques, flexibles et agiles pour répondre aux besoins de l’entreprise en constante évolution. Les licences devraient également être gérées par un outil de gestion centralisé offrant une visibilité complète de l’utilisation.

Auparavant, les licences Citrix SW ADC étaient allouées en fonction de la consommation de bande passante par les instances. Un Citrix SW ADC a été limité à utiliser une bande passante spécifique et d’autres mesures de performances basées sur l’édition de licence (Standard, Advanced ou Premium) à laquelle il était lié. Pour augmenter la bande passante disponible, les utilisateurs ont dû effectuer une mise à niveau vers une édition de licence offrant plus de bande passante. Dans certains scénarios, l’exigence de bande passante peut être moindre, mais l’exigence était plus importante pour d’autres performances L7 telles que SSL TPS, débit de compression, etc. La mise à niveau de la licence Citrix SW ADC peut ne pas convenir dans de tels cas. Toutefois, les utilisateurs peuvent avoir à acheter une licence avec une large bande passante pour déverrouiller les ressources système requises pour un traitement intensif en CPU. Citrix SW ADM prend désormais en charge l’allocation de licences en fonction du nombre de CPU virtuel (vCPU).

Avec la fonctionnalité de licence basée sur VCPU, la licence spécifie le nombre de vCPU auxquels un Citrix SW ADC VPX particulier a droit. Le Citrix SW ADC VPX peut retirer des licences dynamiquement à partir du serveur de licences uniquement pour le nombre de vCPU sur lesquels le SW ADC peut s’exécuter. Les licences vCPU prennent en charge tous les facteurs de forme SW ADC, y compris VPX, CPX et BLX.

À l’instar de la capacité de licence groupée et des fonctionnalités de licence CICO (Check-in, Check-out), le serveur de licences Citrix SW ADM gère un ensemble distinct de licences vCPU. Ici aussi, les trois éditions gérées pour les licences vCPU sont standard, avancées et premium. Ces éditions déverrouillent les mêmes ensembles de fonctionnalités que celles déverrouillées par les éditions pour les licences de bande passante.

Il peut y avoir un changement dans le nombre de vCPU ou lorsqu’il y a un changement dans l’édition de la licence. Dans ce cas, les utilisateurs doivent toujours arrêter l’instance avant de lancer une demande pour un nouvel ensemble de licences. Les utilisateurs doivent redémarrer le Citrix SW ADC après avoir vérifié les licences.

Configurer le serveur de licences dans Citrix SW ADC VPX à l’aide de l’interface graphique :

  1. Dans Citrix SW ADC VPX, accédez à Système > Licences et cliquez sur Gérer les licences .
  2. Sur la page Licence, cliquez sur Ajouter une nouvelle licence.
  3. Dans la page Licences, sélectionnez l’option Utiliser les licences à distance .
  4. Sélectionnez Licences CPU dans la liste Mode de licence à distance.
  5. Tapez l’adresse IP du serveur de licences et le numéro de port.
  6. Cliquez sur Continuer.

    Remarque : les utilisateurs doivent toujours enregistrer les instances Citrix SW ADC VPX avec Citrix SW ADM. Si ce n’est pas déjà fait, activez Enregistrer auprès de Citrix SW ADM et tapez les informations d’identification de connexion Citrix ADM.

  7. Dans la fenêtre Allouer des licences, sélectionnez le type de licence. La fenêtre affiche le total et les vCPU disponibles ainsi que les CPU pouvant être alloués. Cliquez sur Obtenir les licences.

  8. Cliquez sur Redémarrer sur la page suivante pour demander les licences.

Remarque : Les utilisateurs peuvent également libérer la licence actuelle et vérifier à partir d’une autre édition. Par exemple, les utilisateurs exécutent déjà une licence d’édition Standard sur leur instance. Ils peuvent libérer cette licence, puis vérifier à partir de Advanced Edition. Remarque : Les utilisateurs doivent s’assurer que la quantité de mémoire correcte (2 Go) est attribuée par vCPU. Vérifiez la mémoire par allocation vCPU. Si elles ne sont pas correctes, augmentez la mémoire et redémarrez l’instance Citrix SW ADC VPX.

Configurer le serveur de licences dans Citrix SW ADC VPX à l’aide de l’interface de ligne de commande :

Dans la console Citrix SW ADC VPX, tapez les commandes suivantes pour les deux tâches suivantes :

  1. Pour ajouter le serveur de licences à Citrix SW ADC VPX :
  2. Pour demander les licences :
    • set capacity -vcpu - edition platinum
    • Lorsque vous y êtes invité, redémarrez l’instance en tapant la commande suivante : reboot -w

Gestion des licences vCPU sur Citrix SW ADM

  1. Dans Citrix SW ADM, accédez à Réseaux > Licences > LicencesCPU virtuelles .

  2. La page affiche les licences allouées pour chaque type d’édition de licence.

  3. Cliquez sur le numéro de chaque donut (Standard, Advanced, Premium) pour afficher les instances de Citrix SW ADC qui utilisent cette licence.

Licences vCPU pour Citrix SW ADC CPX

Lors du Provisioning de l’instance Citrix SW ADC CPX, les utilisateurs peuvent configurer l’instance Citrix SW ADC CPX pour récupérer les licences du serveur de licences en fonction de l’utilisation du processeur dans l’instance.

Citrix SW ADC CPX s’appuie sur le serveur de licences, exécuté sur Citrix SW ADM, pour gérer les licences. Citrix SW ADC CPX vérifie les licences du serveur de licences lors du démarrage. Les licences sont réarchivées sur le serveur de licences lorsque Citrix SW ADC CPX s’arrête.

Les utilisateurs peuvent télécharger Citrix SW ADC CPX depuis le Docker App Store. Sur l’hôte Docker, pour télécharger Citrix SW ADC CPX, exécutez la commande suivante :

  • docker pull store/citrix/netscalercpx : [numéro de version]

Il existe trois types de licences disponibles pour les licences CPX :

  1. Licences d’abonnement CPU virtuelles prises en charge pour CPX et VPX

  2. Licences de capacité groupée

  3. Licences CP1000 qui prennent en charge des vCPU uniques à multiples pour CPX uniquement

Pour configurer les licences d’abonnement vCPU lors du Provisioning de l’instance CPX SW ADC Citrix :

Les utilisateurs doivent spécifier le nombre de licences vCPU utilisées par l’instance Citrix ADC CPX.

  • Cette valeur est entrée en tant que variable d’environnement via Docker, Kubernetes ou Mesos/Marathon.

  • La variable cible est « CPX_CORES.» Le CPX peut prendre en charge de 1 à 7 cœurs.

Pour spécifier 2 cœurs, les utilisateurs peuvent exécuter la commande docker run comme suit :

  • docker run -dt -P –privileged=true –ulimit core=-1 -v:/cpx -e EULA=yes -e CPX_CORES=2

Lors du Provisioning d’une instance Citrix ADC CPX, définissez Citrix SW ADC Licensing Server en tant que variable d’environnement dans la commande docker run, comme indiqué ci-dessous :

  • docker run -dt -P –privileged=true –ulimit core=-1 -v:/cpx -e EULA=yes -e CPX_CORES=2 -e LS_IP= -e LS_PORT= cpx:11.1

Où,

  • est l'adresse IP du serveur de licences Citrix ADC.
  • est le port du serveur de licences Citrix ADC. Par défaut, le port est 27000.

Remarque : Par défaut, l’instance Citrix SW ADC CPX vérifie la licence du pool d’abonnement vCPU. L’instance CPX vérifie le nombre « n » de licences si l’instance est exécutée avec « n » processeurs.

Pour configurer Citrix SW ADC Pooled Capacity ou des licences CP1000 lors du provisioning de l’instance Citrix SW ADC CPX :

Si les utilisateurs souhaitent récupérer des licences pour l’instance CPX à l’aide de la licence groupée (basée sur la bande passante) ou du pool privé CPX (CP1000 ou sur le pool privé), les utilisateurs doivent fournir les variables d’environnement en conséquence.

Par exemple,

  • docker run -dt -P –privileged=true –ulimit core=-1 -v:/cpx -e EULA=yes -e CPX_CORES=2 -e LS_IP= -e LS_PORT= -e PLATE-FORME = CP1000 cpx:11.1

CP1000. Cette commande déclenche l’extraction à partir du pool CP1000 (pool privé CPX). L’instance CPX de Citrix SW ADC récupère ensuite le nombre « n » d’instances pour le nombre « n » de cœurs spécifié pour CPX_CORES. Le cas d’utilisation le plus courant est de spécifier n = 1 pour une extraction d’une instance unique. Les cas d’utilisation de CPX multicœur vérifient « n » processeurs virtuels (où « n » est compris entre 1 et 7).

  • docker run -dt -P –privileged=true –ulimit core=-1 -v:/cpx -e EULA=yes -e CPX_CORES=2 -e LS_IP= -e LS_PORT= -e BANDE PASSANTE = 2000 cpx : 11,1

Capacité mise en commun. Cette commande vérifie une licence du pool d’instances et consomme 1000 Mbit/s de bande passante du pool de bande passante platine tout en permettant à CPX de s’exécuter jusqu’à 2000 Mbit/s. Dans les licences groupées, les 1000 premiers Mbps ne sont pas facturés.

Remarque : indiquez le nombre de vCPU correspondant à la bande passante cible souhaitée lors de l’extraction du pool de bande passante, comme indiqué dans le tableau suivant :

Nombre de cœurs (vCPU) Bande passante maximale
1 1000 Mbit/s
2 2000 Mbits/s
3 3500 Mbit/s
4 5000 Mbit/s
5 6500 Mbit/s
6 8000 Mbit/s
7 9300 Mbit/s

Présentation des licences groupées de Citrix ADM Service

Les licences groupées de Citrix ADM Service sont une fonctionnalité de Citrix ADM Service. Les licences groupées de Citrix ADM Service permettent aux clients d’utiliser des licences groupées avec ADM Service. Avec les licences groupées d’ADM Service, les utilisateurs sont en mesure de gérer les allocations de licences sur plusieurs ADC répartis sur plusieurs centres de données. Les licences groupées de Citrix ADM Service prennent en charge plusieurs agents par centre de données. Les licences sont gérées par le Service des SMA dans son ensemble et non par un seul agent. Ainsi, les utilisateurs devraient considérer un agent comme un proxy réseau vers un serveur de licences basé sur le cloud. Les licences groupées Citrix ADM Service prennent également en charge les codes d’accès aux licences pour récupérer les licences à partir du portail Citrix. Citrix ADM Service fournit un tableau de bord qui aide les utilisateurs à gérer l’allocation de capacité et à afficher l’utilisation des licences.

Les licences téléchargées sur le service ADM doivent être du type de licence groupée et être verrouillées sur l’ID d’hôte virtuel du cloud. Les ports entrants 27000 et 7279 de l’agent doivent être ouverts. Si un agent tombe en panne, les ADC qui y sont connectés passent en mode de grâce. Si un agent tombe en panne, les ADC non connectés ne refléteront aucune modification de configuration pendant environ vingt minutes. Ils continueront à fonctionner normalement. La modification du type de licence sur un ADC (ou l’édition de licence) nécessite un redémarrage à chaud. Un changement de capacité pour une licence ne nécessite pas de redémarrage.

Les agents et les ADC doivent être mis à la disposition du service Citrix ADM au moyen d’un processus d’inscription/ajout avant d’utiliser une fonctionnalité du service ADM. Voici le processus d’inscription et d’ajout du service SMA :

Remarque : Les trois premières étapes se rapportent au contexte du SMA.

  1. Inscrire les agents auprès du service ADM.
  2. Ajoutez des instances ADC à ces agents (sur le service ADM).
  3. Chargez des licences sur le service ADM.

    Remarque : Les trois étapes suivantes se rapportent au contexte ADC.

  4. Choisissez une licence à distance dans l’interface graphique ADC.
  5. Entrez l’adresse IP de l’agent auquel l’ADC est enregistré.
  6. Allouer (sur ADC)

Remarque : le service ADM peut désormais être utilisé pour surveiller les licences groupées sur tous les ADC et aussi pour modifier l’allocation.

Modèle de conception validé de la capacité groupée Citrix ADC