Questions fréquemment posées

Délais d’attente

Important

Avant d’utiliser un bouton nsapimgr, consultez le support client Citrix.

Voici une liste des différents délais d’expiration de connexion inactives qui peuvent être définis sur les serveurs et services virtuels Citrix ADC T1. Le délai d’inactivité défini pour les connexions client ou serveur au niveau vserver ou service ne s’applique que pour les connexions en état TCP STATED et sont inactives.

  • Le paramètre cltTimeout du serveur virtuel d’équilibrage de charge spécifie le temps, en secondes, pendant lequel une connexion d’un client à un serveur virtuel d’équilibrage de charge doit être inactive, avant que l’appliance ferme la connexion.
  • Le paramètre Service svrTimeout spécifie le temps, en secondes, pendant lequel une connexion entre l’appliance et un service ou un serveur doit être inactive, avant que l’appliance ferme la connexion.
  • Le paramètre Service cltTimeout spécifie le temps en secondes pendant lequel une connexion d’un client à un service doit être inactive, avant que l’appliance ferme la connexion.

Lorsqu’un service est lié à un serveur virtuel d’équilibrage de charge, le CLTTimeout pour le serveur virtuel d’équilibrage de charge a priorité et le service CLTTimeout pour le service est ignoré.

En cas d’absence de service lié au serveur virtuel d’équilibrage de charge, le délai global d’inactivité, à savoir TCPServer, est utilisé pour les connexions côté serveur. Il peut être configuré comme suit :

Commande :

set ns timeout –tcpServer 9000

Les connexions dans un autre état ont des valeurs de délai d’expiration différentes :

  • Délai d’inactivité des connexions à moitié ouvertes : 120 secondes (valeur codée en dur)
  • Délai d’inactivité des connexions TIME_WAIT : 40 secondes (valeur codée en dur)
  • Délai d’inactivité des connexions à moitié fermer. Par défaut, il est 10s et peut être configuré entre 1s et 600s à l’aide de l’extrait

Commande :

 set ns timeout –halfclose 10

Lorsque le délai de demi-fermeture est déclenché, la connexion est déplacée à l’état zombie. Lorsque le délai d’expiration des zombies expire, le nettoyage zombie démarre et T1 envoie RST côté client et serveur pour une connexion donnée par défaut.

  • Délai d’expiration zombie : intervalle auquel le processus de nettoyage zombie doit s’exécuter pour nettoyer les connexions TCP inactives. La valeur de délai d’expiration par défaut est 120s et peut être configurée entre 1s et 600s.

Commande :

set ns timeout –zombie 120

Tableau de la taille maximale des segments

Une appliance Citrix ADC T1 se défend contre les attaques d’inondation SYN en utilisant des cookies SYN au lieu de maintenir des connexions semi-ouvertes sur la pile de mémoire système. L’appliance envoie un cookie à chaque client qui demande une connexion TCP, mais elle ne conserve pas les états des connexions semi-ouvertes. Au lieu de cela, l’appliance alloue de la mémoire système pour une connexion uniquement à la réception du paquet ACK final ou, pour le trafic HTTP, à la réception d’une requête HTTP. Cela empêche les attaques SYN et permet aux communications TCP normales avec des clients légitimes de continuer sans interruption. Fonction spécifique est activée par défaut sans option à désactiver.

Cependant, il existe une mise en garde car les cookies SYN standard limitent les connexions à l’utilisation de seulement huit valeurs MSS (Maximum Segment Size). Si le MMS de connexion ne correspond à aucune valeur prédéfinie, il récupère la valeur inférieure suivante disponible à la fois côté client et serveur.

Les valeurs TCP Maximum Segment Size (MSS) prédéfinies sont les suivantes et peuvent être configurées via un nouveau bouton nsapimgr.

               
1460 1440 1330 1220 956 536 384 128

La nouvelle table MSS :

  • Pas besoin de contenir la prise en charge Jumbo-Frame. Même si par défaut 8 valeurs sont réservées dans la table MSS pour les trames jumbo, les paramètres de la table peuvent être modifiés pour inclure uniquement les trames standard de taille Ethernet.
  • Devrait avoir 16 valeurs
  • Doit avoir des valeurs dans l’ordre décroissant
  • Devrait inclure 128 comme dernière valeur

Si la nouvelle table MSS est valide, la table est stockée et les anciennes valeurs sont désactivées au moment de la rotation SYN-cookie. Sinon, la nouvelle table renvoie une erreur. Les modifications sont appliquées aux nouvelles connexions tandis que les connexions existantes conservent l’ancienne table MSS jusqu’à ce que les connexions expirent ou soient terminées.

Pour afficher la table MSS actuelle dans une appliance Citrix ADC, tapez la commande suivante.

Commande :

>shell

#nsapimgr -d mss_table

Exemple :

#nsapimgr -d mss_table

Table MSS

{9176,9156,8192,7168,6144,4196,3072,2048,1460,1440,1330,1212,956,536,384,128}

Terminé.

Pour modifier la table mss, tapez la commande suivante :

Commande :

>shell

<16 comma seperated values>#nsapimgr -s mss_table=

Exemple :

#nsapimgr -ys mss_table=9176,9156,8192,7168,6144,4196,3072,2048,1460,1400,1330,1212,956,536,384,128

# nsapimgr -d mss_table

Table MSS

{9176,9156,8192,7168,6144,4196,3072,2048,1460,1400,1330,1212,956,536,384,128}

Terminé.

Un exemple d’utilisation de valeurs standard Ethernet est illustré ci-dessous :

Exemple :

#nsapimgr -ys mss_table=1460,1440,1420,1400,1380,1360,1340,1320,1300,1280,1260,1212,956,536,384,128

# nsapimgr -d mss_table

Table MSS

{1460,1440,1420,1400,1380,1360,1340,1320,1300,1280,1260,1212,956,536,384,128}

Terminé.

Pour rendre cette modification permanente même après le redémarrage de l’appliance Citrix ADC, incluez la commande “#nsapimgr -ys mss_table= <16 comma seperated values>” dans le fichier « /nsconfig/rc.netscaler ». Si le fichier « rc.netscaler » n’existe pas, créez-le sous le dossier « /nsconfig », puis ajoutez la commande.

Protection contre les surcharges de mémoire

Un moteur de traitement des paquets (PPE) Citrix ADC commence à contourner les connexions de l’optimisation TCP si la mémoire utilisée par cet EPI est supérieure à une valeur de filigrane élevée spécifiée. Si une utilisation de la mémoire PPE dépasse ~2,6 Go, elle commence à contourner les nouvelles connexions de l’optimisation. Les connexions existantes (celles déjà admises pour l’optimisation) continuent d’obtenir l’optimisation. Cette valeur de filigrane a été sélectionnée délibérément et n’est pas recommandée pour le réglage.

Remarque

Si vous pensez qu’il y a une bonne raison de modifier cette valeur de filigrane, contactez le support client.

Prise en charge des clients Happy Eyeballs

Si l’appliance Citrix ADC reçoit un SYN pour une destination dont l’état est inconnu, l’appliance vérifie d’abord l’accessibilité du serveur, puis reconnaît le client. Ce mécanisme de sondage permet aux clients disposant de deux piles IP de découvrir l’accessibilité des serveurs Internet à double pile. Si le client découvre que les accès IPv6 et IPv4 sont disponibles, il établit une connexion au serveur qui répond plus rapidement et réinitialise l’autre. Pour que la connexion de l’appliance Citrix ADC reçoive une réinitialisation, elle réinitialise la connexion côté serveur correspondante.

Remarque : cette fonctionnalité ne dispose pas de paramètres TCP configurables par l’utilisateur à désactiver/activer sur l’appliance Citrix ADC.

Pour plus d’informations sur la prise en charge de Happy Eyeballs, voir RFC 6555.