Fournir des services d’infrastructure DNS et de trafic, tels que l’équilibrage de charge, la mise en cache et la journalisation pour les fournisseurs de services de télécommunication

Les fournisseurs de services de télécommunication peuvent configurer l’appliance Citrix ADC pour qu’elle fonctionne comme un proxy DNS. La mise en cache des enregistrements DNS, qui est une fonction importante d’un proxy DNS, est activée par défaut sur l’appliance Citrix ADC. Cela permet à l’appliance Citrix ADC de fournir des réponses rapides pour les traductions répétées, améliorant ainsi l’expérience client et économise également la bande passante. Le cache les réponses des serveurs de noms DNS. Lorsque l’appliance reçoit une requête DNS, elle vérifie le domaine interrogé dans son cache. Si l’adresse du domaine interrogé est présente dans son cache, l’appliance Citrix ADC renvoie l’adresse correspondante au client. Sinon, il transfère la requête à un serveur de noms DNS qui vérifie la disponibilité de l’adresse et la renvoie à l’appliance Citrix ADC. L’appliance Citrix ADC renvoie ensuite l’adresse au client.

Pour les demandes d’un domaine qui a été mis en cache précédemment, l’appliance Citrix ADC sert l’enregistrement Adresse du domaine à partir du cache sans interroger le serveur DNS configuré et enregistre donc la bande passante.

À partir de la version 11.0, Citrix ADC enregistre également les demandes DNS qu’il reçoit ainsi que les réponses qu’il envoie au client. Les fournisseurs de services de télécommunication peuvent utiliser ce journal pour :

  • Audit des réponses DNS au client
  • Audit des clients DNS
  • Détecter et empêcher les attaques DNS
  • Résolution des problèmes

Pour de plus amples informations, consultez la section Système de noms de domaine.

Fournir des services d’infrastructure DNS et de trafic, tels que l’équilibrage de charge, la mise en cache et la journalisation pour les fournisseurs de services de télécommunication