Citrix ADC

Création d’un cluster Citrix ADC

Pour créer un cluster, commencez par prendre l’un des appliances Citrix ADC que vous souhaitez ajouter au cluster. Sur ce nœud, vous devez créer l’instance de cluster et définir l’adresse IP de cluster. Ce nœud est le premier nœud de cluster et est appelé coordinateur de configuration de cluster. Toutes les configurations effectuées sur l’adresse IP du cluster sont stockées sur ce nœud, puis propagées aux autres nœuds du cluster.

La responsabilité de la coordination de la configuration dans un cluster n’est pas fixée à un nœud spécifique. Il peut changer au fil du temps en fonction des facteurs suivants :

  • La priorité du nœud. Le nœud ayant la priorité la plus élevée (numéro de priorité la plus basse) est fait le coordinateur de configuration. Par conséquent, si un nœud dont le numéro de priorité est inférieur à celui du coordinateur de configuration existant est ajouté, le nouveau nœud prend le relais en tant que coordinateur de configuration.

    Remarque

    La priorité de nœud peut être configurée à partir de NetScaler 10.1.

  • Si le coordinateur de configuration actuel tombe en panne. Le nœud ayant le numéro de priorité le plus bas prend le relais en tant que coordinateur de configuration. Si la priorité n’est pas définie ou s’il existe plusieurs nœuds avec le numéro de priorité le plus bas, le coordinateur de configuration est sélectionné parmi l’un des nœuds disponibles.

Remarque

Les configurations de l’appliance (y compris les adresses SNIP et les VLAN) sont effacées en exécutant implicitement laclear ns config extended commande. Toutefois, le VLAN par défaut et le NSVLAN ne sont pas effacés de l’appliance. Par conséquent, si vous souhaitez que le NSVLAN soit sur le cluster, assurez-vous qu’il est créé avant l’ajout de l’appliance au cluster. Pour un cluster L3 (nœuds de cluster sur différents réseaux), les configurations réseau ne sont pas effacées de l’appliance.

Important

HA Monitor (HAMON) sur une configuration de cluster est utilisé pour surveiller l’intégrité d’une interface sur chaque nœud. Le paramètre HAMON doit être activé sur chaque nœud pour surveiller l’état de l’interface. Si l’état opérationnel de l’interface HAMON activée s’éteint pour une raison quelconque, le nœud de cluster respectif est marqué comme étant malsain (NOT UP) et ce nœud ne peut pas servir le trafic.

Pour créer un cluster à l’aide de l’interface de ligne de commande

  1. Ouvrez une session sur une appliance (par exemple, une appliance dotée d’une adresse NSIP 10.102.29.60) que vous souhaitez ajouter au cluster.

  2. Ajoutez une instance de cluster.

    add cluster instance <clId> -quorumType <NONE | MAJORITY> -inc <ENABLED | DISABLED> -backplanebasedview <ENABLED | DISABLED>

    Remarque

       -  L'ID d'instance de cluster doit être unique au sein d'un réseau local.    -  Le paramètre `-quorumType` doit être défini sur MAJORITY et non sur NONE dans les scénarios suivants :
       -  Topologies qui n'ont pas de liens redondants entre les nœuds de cluster. Ces topologies peuvent être sujettes à la partition réseau en raison d'un point de défaillance unique.
       -  Lors d'opérations de cluster telles que l'ajout ou la suppression de nœuds.    -  Pour un cluster L3, assurez-vous que le paramètre `-inc` est défini sur ENABLED. Le paramètre `-inc` doit être désactivé pour un cluster L2.    -  Lorsque le paramètre `-backplanebasedview` est activé, la vue opérationnelle (ensemble de nœuds servant le trafic) est décidée en fonction des pulsations reçues uniquement sur l'interface du fond de panier. Par défaut, ce paramètre est désactivé. Lorsque ce paramètre est désactivé, un nœud ne dépend pas de la réception des pulsations de cœur uniquement sur le fond de panier.
    
  3. [Uniquement pour un cluster L3] Créez un groupe de nœuds. À l’étape suivante, le nœud de cluster nouvellement ajouté doit être associé à ce groupe de nœuds.

    Remarque

    Ce groupe de nœuds comprend la totalité ou un sous-ensemble des appliances Citrix ADC appartenant au même réseau.

    add cluster nodegroup <name>

  4. Ajoutez le dispositif Citrix ADC au cluster.

    add cluster node <nodeId> <IPAddress> -state <state> -backplane <interface_name> -nodegroup <name>

    Remarque Pour un cluster L3 :

    • Le paramètre nodegroup doit être défini sur le nom du groupe de nœuds créé.
    • Le paramètre backplane est obligatoire pour les nœuds associés à un groupe de nœuds qui a plusieurs nœuds, afin que les nœuds du réseau puissent communiquer entre eux.</span>

    Exemple :

    Ajout d’un nœud pour un cluster L2 (tous les nœuds de cluster se trouvent dans le même réseau).

      add cluster node 0 10.102.29.60 -state PASSIVE -backplane 0/1/1
    

    Ajout d’un nœud pour un cluster L3 qui inclut un nœud unique de chaque réseau. Ici, vous n’avez pas à définir le backplane.

      add cluster node 0 10.102.29.60 -state PASSIVE -nodegroup ng1
    

    Ajout d’un nœud pour un cluster L3 qui inclut plusieurs nœuds de chaque réseau. Ici, vous devez définir le fond de panier afin que les nœuds d’un réseau puissent communiquer entre eux.

      add cluster node 0 10.102.29.60 -state PASSIVE -backplane 0/1/1 -nodegroup ng1
    
  5. Ajoutez l’adresse IP du cluster (par exemple, 10.102.29.61) sur ce nœud.

    add ns ip <IPAddress> <netmask> -type clip

    Exemple

    > add ns ip 10.102.29.61 255.255.255.255 -type clip
    
  6. Activez l’instance de cluster.

    enable cluster instance <clId>

  7. Enregistrez la configuration.

    save ns config

  8. Redémarrez l’appliance à chaud.

    reboot -warm

    Vérifiez les configurations de cluster à l’aide de la commande show cluster instance. Vérifiez que la sortie de la commande affiche l’adresse NSIP de l’appliance en tant que nœud du cluster.

  9. Une fois que le nœud est UP, connectez-vous au CLIP et modifiez les informations d’identification RPC pour l’adresse IP du cluster et l’adresse IP du nœud. Pour plus d’informations sur la modification du mot de passe d’un nœud RPC, reportez-vous à la sectionModifier le mot de passe d’un nœud RPC.

Pour créer un cluster à l’aide de l’utilitaire de configuration

  1. Ouvrez une session sur une appliance (par exemple, une appliance dotée d’une adresse NSIP 10.102.29.60) que vous avez l’intention d’ajouter au cluster.
  2. Accédez à Système > Cluster.
  3. Dans le volet d’informations, cliquez sur le lien Gérer le cluster .
  4. Dans la boîte de dialogue Configuration du cluster, définissez les paramètres requis pour créer un cluster. Pour une description d’un paramètre, placez le curseur de la souris sur la zone de texte correspondante.
  5. Cliquez sur Créer.
  6. Dans la boîte de dialogue Configurer l’instance de cluster, activez la case à cocher Activer l’instance de cluster.
  7. Dans le volet Nœuds de cluster, sélectionnez le nœud et cliquez sur Ouvrir.
  8. Dans la boîte de dialogue Configurer le nœud de cluster, définissez l’état.
  9. Cliquez sur OK, puis sur Enregistrer.
  10. Redémarrez l’appliance à chaud.
  11. Une fois que le nœud est UP, connectez-vous au CLIP et modifiez les informations d’identification RPC pour l’adresse IP du cluster et l’adresse IP du nœud. Pour plus d’informations sur la modification du mot de passe d’un nœud RPC, reportez-vous à la sectionModifier le mot de passe d’un nœud RPC.

Prise en charge du mode strict pour l’état de synchronisation du cluster

Vous pouvez maintenant configurer un nœud de cluster pour afficher les erreurs lors de l’application de la configuration. Un nouveau paramètre, « SyncStatusStrictMode » est introduit à la fois dans la commande add et set cluster instance pour suivre l’état de chaque nœud dans un cluster. Par défaut, le paramètre « SyncStatusStrictMode » est désactivé.

Pour activer le mode strict à l’aide de l’interface de ligne de commande

À l’invite de commandes, tapez :

set cluster instance <clID> [-syncStatusStrictMode (ENABLED | DISABLED)]

Exemple :

set cluster instance 1 –syncStatusStrictMode ENABLED

Pour afficher l’état du mode strict à l’aide de l’interface de ligne de commande

    >show cluster instance
    1) Cluster ID: 1
        Dead Interval: 3 secs
        Hello Interval: 200 msecs
        Preemption: DISABLED
        Propagation: ENABLED
        Quorum Type: MAJORITY
        INC State: DISABLED
        Process Local: DISABLED
        Retain Connections: NO
        Heterogeneous: NO
        Backplane based view: DISABLED
        Cluster sync strict mode: ENABLED
        Cluster Status: ENABLED(admin), ENABLED(operational), UP

      WARNING(s):
        (1) - There are no spotted SNIPs configured on the cluster. Spotted SNIPs can help improve cluster performance

        Member Nodes:
        Node ID     Node IP      Health     Admin State  Operational State
        -------     -------      ------     -----------  -----------------
    1)      1           192.0.2.20      UP         ACTIVE       ACTIVE(Configuration Coordinator)
    2)      2           192.0.2.21      UP         ACTIVE       ACTIVE
    3)      3           192.0.2.19*     UP         ACTIVE       ACTIVE

Pour afficher la raison de l’échec de synchronisation d’un nœud de cluster à l’aide de l’interface graphique

  1. Accédez à Système > Cluster > Nœuds de cluster.
  2. Dans la page Nœuds de cluster, faites défiler jusqu’à l’extrême droite pour afficher les détails de la raison de l’échec de synchronisation des nœuds de cluster.

Création d’un cluster Citrix ADC