Installer une instance Citrix ADC VPX sur la plate-forme Linux-KVM

Pour configurer un Citrix ADC VPX pour la plate-forme Linux-KVM, vous pouvez utiliser l’application graphique Virt-Manager (Virt-Manager). Si vous préférez la ligne de commande Linux-KVM, vous pouvez utiliser le programme virsh.

Le système d’exploitation Linux hôte doit être installé sur du matériel approprié à l’aide d’outils de virtualisation tels que le module KVM et QEMU. Le nombre de machines virtuelles pouvant être déployées sur l’Hypervisor dépend des besoins de l’application et du matériel choisi.

Après avoir provisionné une instance Citrix ADC VPX, vous pouvez ajouter des interfaces supplémentaires.

Limitations et directives d’utilisation

Recommandations générales

Pour éviter tout comportement imprévisible, appliquez les recommandations suivantes :

  • Ne modifiez pas le MTU de l’interface vnet associée à la machine virtuelle VPX. Arrêtez la machine virtuelle VPX avant de modifier les paramètres de configuration, tels que les modes d’interface ou le processeur.
  • Ne forcez pas l’arrêt de la machine virtuelle VPX. Autrement dit, n’utilisez pas la commande Force off.
  • Toutes les configurations effectuées sur l’hôte Linux peuvent ou non être persistantes, en fonction de vos paramètres de distribution Linux. Vous pouvez choisir de rendre ces configurations persistantes afin d’assurer un comportement cohérent lors des redémarrages du système d’exploitation Linux hôte.
  • Le package Citrix ADC doit être unique pour chacune des instances Citrix ADC VPX provisionnées.

Limitations

  • La migration en direct d’une instance VPX exécutée sur KVM n’est pas prise en charge.

Installer une instance Citrix ADC VPX sur la plate-forme Linux-KVM