Équilibrage de charge globale des serveurs

Remarques :

  • À partir de la version 13.0 build 41.x, les déploiements GSLB (Global Server Load Balancing) utilisant l’appliance Citrix ADC se plaignent pleinement du jour du drapeau DNS 2019.

  • Cette fonctionnalité est disponible en option avec une licence Citrix ADC édition standard, mais elle est incluse avec les licences Enterprise et Platinum Edition.

Les appliances Citrix ADC configurées pour GSLB assurent la reprise après sinistre et assurent la disponibilité continue des applications en protégeant contre les points de défaillance d’un réseau étendu. GSLB équilibre la charge entre les datacenters en orientant les demandes des clients vers le datacenter le plus proche ou le plus performant, ou vers les datacenters survivants en cas de panne.

Dans une configuration standard, un serveur DNS local envoie des demandes client à un serveur virtuel GSLB, auquel sont liés les services GSLB. Un service GSLB identifie un serveur virtuel d’équilibrage de charge ou de commutation de contenu, qui peut se trouver sur le site local ou un site distant. Si le serveur virtuel GSLB sélectionne un serveur virtuel d’équilibrage de charge ou de commutation de contenu sur un site distant, il envoie l’adresse IP du serveur virtuel au serveur DNS. Le serveur DNS l’envoie au client. Le client envoie ensuite la demande au nouveau serveur virtuel à la nouvelle adresse IP.

Les entités GSLB que vous devez configurer sont les sites GSLB, les services GSLB, les serveurs virtuels GSLB, les serveurs virtuels d’équilibrage de charge ou de commutation de contenu et les services DNS (ADN) faisant autorité. Vous devez également configurer MEP. Vous pouvez également configurer des vues DNS pour exposer différentes parties de votre réseau aux clients accédant au réseau à partir de différents emplacements.

Remarque :

Pour tirer pleinement parti des fonctionnalités GSLB, utilisez les appliances ADC pour l’équilibrage de charge ou la commutation de contenu dans chaque centre de données, afin que votre configuration GSLB puisse utiliser le MEP propriétaire pour échanger des mesures de site.

Fonctionnement du GSLB

Avec le DNS ordinaire, lorsqu’un client envoie une demande DNS (Domain Name System), il reçoit une liste d’adresses IP du domaine ou du service. Généralement, le client choisit la première adresse IP de la liste et initie une connexion avec ce serveur. Le serveur DNS utilise une technique appelée DNS round robin pour faire pivoter les adresses IP de la liste. Il envoie la première adresse IP à la fin de la liste et promeut les autres après avoir répondu à chaque requête DNS. Cette technique assure une répartition égale de la charge, mais elle ne prend pas en charge la reprise après sinistre, l’équilibrage de charge basé sur la charge ou la proximité des serveurs, ou la persistance.

Lorsque vous configurez GSLB sur des appliances ADC et activez MEP, l’infrastructure DNS est utilisée pour connecter le client au centre de données qui répond le mieux aux critères définis. Les critères peuvent désigner le centre de données le moins chargé, le centre de données le plus proche, le centre de données qui répond le plus rapidement aux demandes de l’emplacement du client, une combinaison de ces mesures et des mesures SNMP. Une appliance assure le suivi de l’emplacement, des performances, de la charge et de la disponibilité de chaque centre de données. Il utilise ces facteurs pour sélectionner le centre de données à envoyer la demande du client.

La figure suivante illustre une topologie GSLB de base.

Topologie GSLB de base

Une configuration GSLB consiste en un groupe d’entités GSLB sur chaque appliance de la configuration. Ces entités comprennent les sites GSLB, les services GSLB, les groupes de services GSLB, les serveurs virtuels GSLB, les serveurs d’équilibrage de charge, les serveurs de commutation de contenu et les services ADNS.

Équilibrage de charge globale des serveurs