Configurer GSLB pour la reprise après sinistre

La capacité de reprise après sinistre est essentielle, car les temps d’arrêt sont coûteux. Une appliance Citrix ADC configurée pour GSLB transfère le trafic vers le centre de données le moins chargé ou le centre de données le plus performant. Cette configuration, appelée configuration active-active, améliore non seulement les performances, mais assure également une reprise après sinistre immédiate en acheminant le trafic vers d’autres centres de données si un centre de données faisant partie de la configuration est en panne. Vous pouvez également configurer une configuration GSLB active en veille uniquement pour la reprise après sinistre.

Configurer GSLB pour la reprise après sinistre dans une configuration de centre de données en veille active

Une configuration classique de reprise après sinistre inclut un centre de données actif et un centre de données de secours. Le centre de données de secours est un site distant. Lorsqu’un basculement survient à la suite d’un événement de sinistre entraînant l’inactivité du centre de données actif principal, le centre de données de secours devient opérationnel.

La configuration de la reprise après sinistre dans une configuration de centre de données active de secours comprend les tâches suivantes.

  • Créez le centre de données actif.
    • Ajouter un site GSLB local.
    • Ajoutez un vserver GSLB, qui représente le centre de données actif.
    • Liez le domaine au serveur virtuel GSLB.
    • Ajoutez des services gslb et liez les services au serveur virtuel GSLB actif.
  • Créez le centre de données de secours.
    • Ajouter un site gslb distant.
    • Ajoutez un vserver gslb, qui représente un centre de données de secours.
    • Ajoutez des services gslb qui représentent le centre de données de secours et liez les services au vserver gslb de secours.
    • Désignez le centre de données de secours en configurant le serveur virtuel GSLB de secours comme serveur virtuel de sauvegarde pour le serveur virtuel GSLB actif.

Une fois que vous avez configuré le centre de données principal, répliquez la configuration du centre de données de sauvegarde et désignez-la comme site GSLB de secours en désignant un serveur virtuel GSLB sur ce site comme serveur virtuel de sauvegarde.

Pour plus d’informations sur la configuration d’une configuration GSLB de base, reportez-vous à la section Configuration des entités GSLB individuellement.

Pour désigner le site GSLB de secours à l’aide de l’interface de ligne de commande

Sur le site actif et sur le site distant, à l’invite de commandes, tapez :

set gslb vserver <name> -backupVserver <string>

Exemple :

set gslb vserver vserver-GSLB-1 -backupVServer vserver-GSLB-2

Pour configurer le site de secours à l’aide de l’utilitaire de configuration

  1. Accédez à Gestion du trafic > GSLB > Serveurs virtuels et double-cliquez sur le serveur virtuel GSLB pour le site principal.
  2. Cliquez sur la section Sauvegarder le serveur virtuel et sélectionnez un serveur virtuel de sauvegarde.

Par défaut, une fois que le serveur virtuel principal devient actif, il commence à recevoir du trafic. Toutefois, si vous souhaitez que le trafic soit dirigé vers le serveur virtuel de sauvegarde même après que le serveur virtuel principal soit actif, utilisez l’option « désactiver le serveur principal à l’inactivité ».

Configurer pour la reprise après sinistre dans un centre de données actif

Un déploiement GSLB actif, dans lequel les deux sites GSLB sont actifs, supprime tout risque pouvant survenir lors de la mise en place d’un centre de données de secours. Avec une telle configuration, le contenu Web ou d’application peut être mis en miroir dans des emplacements géographiquement distincts. Cela garantit que les données sont toujours disponibles dans chaque centre de données distribué.

Pour configurer GSLB pour la reprise après sinistre dans un centre de données actif configuré, vous devez d’abord configurer la configuration GSLB de base sur le premier centre de données, puis configurer tous les autres centres de données.

Créez d’abord au moins deux sites GSLB. Ensuite, pour le site local, créez un serveur virtuel GSLB et des services GSLB et liez les services au serveur virtuel. Créez ensuite des services ADN et liez le domaine pour lequel vous configurez GSLB au serveur virtuel GSLB dans le site local. Enfin, sur le site local, créez un serveur virtuel d’équilibrage de charge avec la même adresse IP de serveur virtuel que le service GSLB.

Une fois que vous avez configuré le premier centre de données, répliquez la configuration pour les autres centres de données partie de la configuration.

Pour plus d’informations sur la configuration d’une configuration GSLB de base, reportez-vous à la section Configuration des entités GSLB individuellement.

Configuration pour la reprise après sinistre avec Weighted Round Robin

Lorsque vous configurez GSLB pour utiliser la méthode de ronde pondérée, des pondérations sont ajoutées aux services GSLB et le pourcentage configuré du trafic entrant est envoyé à chaque site GSLB. Par exemple, vous pouvez configurer votre configuration GSLB pour transférer 80 % du trafic à un site et 20 % du trafic à un autre. Après cela, l’appliance Citrix ADC enverra quatre requêtes au premier site pour chaque demande qu’il envoie au second.

Pour configurer la méthode de round robin pondérée, créez d’abord deux sites GSLB, locaux et distants. Ensuite, pour le site local, créez un serveur virtuel GSLB et des services GSLB, et liez les services au serveur virtuel. Configurez la méthode GSLB comme round robin. Ensuite, créez des services ADN et liez le domaine pour lequel vous configurez GSLB au serveur virtuel GSLB. Enfin, créez un serveur virtuel d’équilibrage de charge avec la même adresse IP de serveur virtuel que le service GSLB.

Chaque service qui représente un serveur physique dans le réseau a des poids associés. Par conséquent, le service GSLB se voit attribuer une pondération dynamique qui est la somme des pondérations de tous les services qui lui sont liés. Le trafic est ensuite réparti entre les services GSLB en fonction du rapport entre la masse dynamique du service en question et la masse totale. Vous pouvez également configurer des pondérations individuelles pour chaque service GSLB au lieu de la pondération dynamique.

Si les services n’ont pas de poids associés, vous pouvez configurer le serveur virtuel GSLB pour qu’il utilise le nombre de services qui lui sont liés pour calculer la pondération dynamiquement.

Pour plus d’informations sur la configuration d’une configuration GSLB de base, reportez-vous à la section Configuration des entités GSLB individuellement.

Une fois que vous avez configuré une configuration GSLB de base, vous devez configurer la méthode pondérée de manière à ce que le trafic soit réparti entre les sites GSLB configurés en fonction des pondérations configurées pour les services individuels.

Pour configurer un serveur virtuel pour affecter des pondérations aux services à l’aide de l’interface de ligne de commande

À l’invite de commandes, tapez l’une des commandes suivantes, selon que vous souhaitez créer un nouveau serveur virtuel d’équilibrage de charge ou en configurer un existant :

add lb vserver <name>@ -weight <WeightValue> <ServiceName>  
set lb vserver <name>@ -weight <WeightValue> <ServiceName>  

Exemple :

add lb vserver Vserver-LB-1 -weight 4 Service-HTTP-1
set lb vserver Vserver-LB-1 -weight 4 Service-HTTP-1

Pour définir le poids dynamique à l’aide de l’interface de ligne de commande

À l’invite de commandes, tapez :

set gslb vserver <name> -dynamicWeight DynamicWeightType

Exemple :

set gslb vserver Vserver-GSLB-1 -dynamicWeight ServiceWeight

Pour ajouter des pondérations aux services GSLB à l’aide de l’interface de ligne de commande

À l’invite de commandes, tapez :

set gslb vserver <name> -serviceName GSLBServiceName -weight WeightValue

Exemple :

set gslb vserver Vserver-GSLB-1 -serviceName Service-GSLB-1 -weight 1

Pour configurer un serveur virtuel pour affecter des poids aux services à l’aide de l’utilitaire de configuration

  1. Accédez à Gestion du trafic > Équilibrage de la charge > Serveurs virtuels et double-cliquez sur le serveur virtuel (par exemple, vServer-lb-1).
  2. Cliquez sur la section Services et définissez le poids d’un service.

Pour ajouter des pondérations aux services GSLB à l’aide de l’utilitaire de configuration

  1. Accédez à Gestion du trafic > GSLB > Serveurs virtuels et double-cliquez sur le serveur virtuel (par exemple, vServer-GSLB-1)
  2. Cliquez sur la section Services et définissez le poids du service dans le champ Poids.

Pour définir le poids dynamique à l’aide de l’utilitaire de configuration

  1. Accédez à Gestion du trafic > GSLB > Serveurs virtuels et double-cliquez sur le serveur virtuel (par exemple, vServer-GSLB-1).
  2. Cliquez sur la section Méthode et, dans la liste déroulante Poids dynamique, sélectionnez SERVICEWEIGHT.

Configuration pour la reprise après sinistre avec la persistance du datacenter

La persistance du datacenter est requise pour les applications Web qui nécessitent le maintien d’une connexion avec le même serveur au lieu d’équilibrer la charge des requêtes. Par exemple, dans un portail de commerce électronique, il est essentiel de maintenir une connexion entre le client et le même serveur. Pour de telles applications, la persistance de redirection HTTP peut être configurée dans une configuration active.

Pour configurer GSLB pour la reprise après sinistre avec persistance du centre de données, vous devez d’abord configurer la configuration GSLB de base, puis configurer la persistance de redirection HTTP.

Créez d’abord deux sites GSLB, locaux et distants. Ensuite, pour le site local, créez un serveur virtuel GSLB et des services GSLB et liez les services au serveur virtuel. Ensuite, créez des services ADN et liez le domaine pour lequel vous configurez GSLB au serveur virtuel GSLB sur le site local. Ensuite, créez un serveur virtuel d’équilibrage de charge avec la même adresse IP de serveur virtuel que le service GSLB. Enfin, dupliquez les étapes précédentes pour la configuration à distance ou configurez l’appliance Citrix ADC pour synchroniser automatiquement votre configuration GSLB.

Pour plus d’informations sur la configuration d’une configuration GSLB de base, reportez-vous à la section Configuration des entités GSLB individuellement.

Une fois que vous avez configuré une configuration GSLB de base, configurez la priorité de redirection HTTP pour activer la persistance du centre de données.

Pour configurer la redirection HTTP à l’aide de l’interface de ligne de commande

À l’invite de commandes, tapez les commandes suivantes pour configurer la redirection HTTP et vérifier la configuration :

set gslb service <serviceName> -sitePersistence <sitePersistence> -sitePrefix <string>
show gslb service <serviceName>

Exemple :

set gslb service Service-GSLB-1 -sitePersistence HTTPRedirect -sitePrefix vserver-GSLB-1
show gslb service Service-GSLB-1

Pour configurer la redirection HTTP à l’aide de l’utilitaire de configuration

  1. Accédez à Gestion du trafic > GSLB > Services et double-cliquez sur le service GSLB à configurer.
  2. Cliquez sur la section Persistance du site, sélectionnez l’option HttpRedirect et, dans la zone de texte Prefix du site, entrez le préfixe du site (par exemple, vServer-GSLB-1).

Remarque

Lorsque la persistance du site n’est pas configurée et si un serveur virtuel d’équilibrage de charge configuré en tant que service GSLB local est DOWN, les requêtes HTTP sont redirigées vers d’autres sites GSLB sains à l’aide d’une redirection 302.