Citrix ADC

Méthode de temps aller-retour dynamique

Le temps aller-retour dynamique (RTT) est une mesure du temps ou du retard dans le réseau entre le serveur DNS local du client et une ressource de données. Pour mesurer la RTT dynamique, l’appliance Citrix ADC sonde le serveur DNS local du client et recueille des informations de mesure RTT. L’appliance utilise ensuite cette mesure pour prendre sa décision d’équilibrage de charge. L’équilibrage global de charge du serveur surveille l’état en temps réel du réseau et dirige dynamiquement la demande du client vers le centre de données avec la valeur RTT la plus faible.

Lorsque la demande DNS d’un client pour un domaine vient à l’appliance Citrix ADC configurée comme DNS faisant autorité pour ce domaine, l’appliance utilise la valeur RTT pour sélectionner l’adresse IP du site le plus performant pour l’envoyer en réponse à la demande DNS.

L’appliance Citrix ADC utilise différents mécanismes, tels que PING (écho requête/réponse) ICMP, UDP et TCP pour rassembler les mesures RTT pour les connexions entre le serveur DNS local et les sites participants. L’appliance envoie d’abord une sonde ping pour déterminer le RTT. Si la sonde ping échoue, une sonde DNS UDP est utilisée. Si cette sonde échoue également, l’appliance utilise une sonde TCP DNS.

Ces mécanismes sont représentés sur l’appliance Citrix ADC sous la forme de moniteurs d’équilibrage de charge et sont facilement identifiés grâce à l’utilisation du préfixe « ldns ». Les trois moniteurs, dans leur ordre par défaut, sont :

  • ldns-ping
  • ldns-dns
  • ldns-tcp

Ces moniteurs sont intégrés à l’appliance et sont définis sur des valeurs par défaut sûres, mais peuvent être personnalisés comme n’importe quel autre moniteur de l’appliance.

L’ordre par défaut peut également être modifié en le définissant explicitement comme paramètre GSLB. Par exemple, pour définir l’ordre d’être la requête UDP DNS suivie du PING puis du TCP, tapez la commande suivante :

définir le paramètre gslb -LDNSProbeOrder DNS PING TCP

Sauf s’ils ont été personnalisés, l’appliance Citrix ADC effectue des sondages UDP et TCP sur le port 53. Cependant, contrairement aux moniteurs d’équilibrage de charge réguliers, les sondes ne doivent pas nécessairement réussir pour fournir des informations RTT valides. Les messages indisponibles du port ICMP, les réinitialisations TCP et les réponses d’erreur DNS, qui constitueraient généralement un échec, sont tous acceptables pour le calcul de la valeur RTT.

Une fois les données RTT compilées, l’appliance utilise le protocole d’échange de mesures propriétaire (MEP) pour échanger des valeurs RTT entre les sites participants. Après avoir calculé les mesures RTT, l’appliance trie les valeurs RTT pour identifier le datacenter avec la meilleure (la plus petite) mesure RTT.

Si les informations RTT ne sont pas disponibles (par exemple, lorsque le serveur DNS local d’un client accède au site pour la première fois), l’appliance Citrix ADC sélectionne un site à l’aide de la méthode round robin et dirige le client vers le site.

Pour configurer la méthode dynamique, vous configurez le serveur virtuel GSLB du site pour RTT dynamique. Vous pouvez également définir l’intervalle auquel les serveurs DNS locaux sont sondés à une valeur autre que la valeur par défaut.

Configurer un serveur virtuel GSLB pour RTT dynamique

Pour configurer un serveur virtuel GSLB pour RTT dynamique, spécifiez la méthode d’équilibrage de charge RTT.

L’appliance Citrix ADC valide régulièrement les informations de synchronisation pour un serveur local donné. Si une modification de la latence dépasse le facteur de tolérance configuré, l’appliance met à jour sa base de données avec les nouvelles informations de synchronisation et envoie la nouvelle valeur à d’autres sites GSLB en effectuant un échange MEP. Le facteur de tolérance par défaut est de 5 millisecondes (ms).

Le facteur de tolérance RTT doit être le même dans tout le domaine GSLB. Si vous le modifiez pour un site, vous devez configurer des facteurs de tolérance RTT identiques sur toutes les appliances Citrix ADC déployées dans le domaine GSLB.

Pour configurer un serveur virtuel GSLB pour RTT dynamique à l’aide de l’interface de ligne de commande

À l’invite de commandes, tapez :

set gslb vserver <name> -lbMethod RTT -tolerance <value>

Exemple :

set gslb vserver Vserver-GSLB-1 -lbMethod RTT -tolerance 10

Pour configurer un serveur virtuel GSLB pour RTT dynamique à l’aide de l’utilitaire de configuration

Accédez à Gestion du trafic > GSLB > Serveurs virtuels et double-cliquez sur le serveur virtuel.

Définir l’intervalle de sondage des serveurs DNS locaux

L’appliance Citrix ADC utilise différents mécanismes, tels que ICMP echo requête/réponse (PING), TCP et UDP pour obtenir des mesures RTT pour les connexions entre le serveur DNS local et les sites GSLB participants. Par défaut, l’appliance utilise un moniteur ping et sonde le serveur DNS local toutes les 5 secondes. L’appliance attend ensuite la réponse pendant 2 secondes et, si une réponse n’est pas reçue dans ce délai, elle utilise le moniteur DNS TCP pour sonder.

Toutefois, vous pouvez modifier l’intervalle de temps pour l’exploration du serveur DNS local afin de tenir compte de votre configuration.

Pour modifier l’intervalle de sondage à l’aide de l’interface de ligne de commande

À l’invite de commandes, tapez :

set lb monitor <monitorName> <type> -interval <integer> <units> -resptimeout <integer> <units>

Exemple :

set lb monitor monitor-HTTP-1 HTTP -interval 10 sec -resptimeout 5 sec

Pour modifier l’intervalle de sondage à l’aide de l’utilitaire de configuration

Accédez à Gestion du trafic > Équilibrage de charge > Moniteurs, puis double-cliquez sur le moniteur que vous souhaitez modifier (par exemple, ping).

Méthode de temps aller-retour dynamique