Méthode LRTM

Remarque : LRTM signifie « Méthode du temps de réponse le plus faible à l’aide de moniteurs » (LRTM).

Lorsqu’un serveur virtuel d’équilibrage de charge est configuré pour utiliser la méthode LRTM, il utilise l’infrastructure de surveillance existante pour obtenir le temps de réponse le plus rapide. Le serveur virtuel d’équilibrage de charge sélectionne ensuite le service avec le plus petit nombre de transactions actives et le plus faible temps de réponse. Avant d’utiliser la méthode LRTM, vous devez lier des moniteurs spécifiques à l’application à chaque service et activer le mode LRTM sur ces moniteurs. L’appliance Citrix ADC prend ensuite des décisions d’équilibrage de charge en fonction des temps de réponse calculés à partir des sondes de surveillance.

Vous pouvez également utiliser la méthode LRTM pour équilibrer la charge des services non HTTP et non HTTPS. Vous pouvez également utiliser cette méthode lorsque plusieurs moniteurs sont liés à un service. Chaque moniteur détermine le temps de réponse à l’aide du protocole qu’il mesure pour le service qu’il est lié. Le serveur virtuel calcule ensuite un temps de réponse moyen pour ce service en calculant la moyenne des résultats.

Le tableau suivant résume la façon dont les temps de réponse sont calculés pour divers moniteurs.

Surveillance Calcul du temps de réponse
PING Différence de temps entre la demande ICMP ECHO et la réponse ICMP ECHO.
TCP Différence de temps entre la requête SYN et la réponse SYN+ACK.
HTTP Différence de temps entre la requête HTTP (une fois la connexion TCP établie) et la réponse HTTP.
TCP-ECV Différence de temps entre le moment où la chaîne d’envoi des données est envoyée et la chaîne de réception des données est renvoyée. Un moniteur tcp-ecv sans chaînes d’envoi et de réception est considéré comme ayant une configuration incorrecte.
HTTP-ECV Différence de temps entre la requête HTTP et la réponse HTTP.
UDP-ECV Différence de temps entre la chaîne d’envoi UDP et la chaîne de réception UDP. Un moniteur UDP-ECV sans chaîne de réception est considéré comme ayant une configuration incorrecte.
DNS Différence de temps entre une requête DNS et la réponse DNS.
TCPS Différence de temps entre une requête SYN et la fin de la poignée de main SSL.
FTP Différence de temps entre l’envoi du nom d’utilisateur et l’achèvement de l’authentification de l’utilisateur.
HTTPS (surveille les demandes HTTPS) La différence de temps est la même que pour le moniteur HTTP.
HTTS-ECV (surveille les requêtes HTTPS) La différence de temps est la même que pour le moniteur HTTP-ECV
USER Différence de temps entre le moment où une demande est envoyée au répartiteur et le moment où la réponse du répartiteur est reçue.

L’exemple suivant montre comment l’appliance Citrix ADC sélectionne un service pour l’équilibrage de charge à l’aide de la méthode LRTM. Considérez les trois services suivants :

  • Service-HTTP-1 gère 3 transactions actives et le temps de réponse est de cinq secondes.
  • Service-HTTP-2 gère 7 transactions actives et le temps de réponse est d’une seconde.
  • Service-HTTP-3 ne gère aucune transaction active et le temps de réponse est de deux secondes.

Le diagramme suivant illustre le processus suivi par l’appliance Citrix ADC lorsqu’elle transfère les demandes.

Figure 1. Fonctionnement de la méthode LRTM

least-response-time-mechanism

Le serveur virtuel sélectionne un service en utilisant la valeur (N) dans l’expression suivante :

N = (Nombre de transactions actives * Temps de réponse déterminé par le moniteur)

Le serveur virtuel livre les demandes comme suit :

  • Service-HTTP-3 reçoit la première demande, car ce service ne gère aucune transaction active.
  • Service-HTTP-3 reçoit les deuxième, troisième et quatrième requêtes, car ce service a la valeur N la plus faible.
  • Service-HTTP-2 reçoit la cinquième requête, car ce service a la valeur N la plus faible.
  • Étant donné que Service-HTTP-2 et Service-HTTP-3 ont actuellement la même valeur N, l’appliance Citrix ADC passe à la méthode round robin Par conséquent, Service-HTTP-3 reçoit la sixième requête.
  • Service-HTTP-2 reçoit les septième et huitième requêtes, car ce service a la valeur N la plus faible.

Service-HTTP-1 n’est pas pris en compte pour l’équilibrage de charge, car il est plus chargé (a la valeur N la plus élevée) par rapport aux deux autres services. Toutefois, si Service-HTTP-1 termine ses transactions actives, l’appliance Citrix ADC considère à nouveau ce service pour l’équilibrage de charge.

Le tableau suivant résume la façon dont N est calculé pour les services.

Demande reçue Service sélectionné Valeur N actuelle (nombre de transactions actives * TTFB) Remarques
Request-1 Service-HTTP-3;(N = 0) N = 2 Service-HTTP-3 a la valeur N la plus faible.
Request-2 Service-HTTP-3; (N = 2) N = 4 Service-HTTP-3 a la valeur N la plus faible.
Request-3 Service-HTTP-3; (N = 4) N = 6 Service-HTTP-3 a la valeur N la plus faible.
Request-4 Service-HTTP-3; (N = 6) N = 8 Service-HTTP-3 a la valeur N la plus faible.
Request-5 Service-HTTP-2; (N = 7) N = 8 Service-HTTP-2 a la valeur N la plus faible.
Request-6 Service-HTTP-3; (N = 8) N = 10 Service-HTTP-2 et Service-HTTP-3 ont les mêmes valeurs N. L’appliance Citrix ADC passe à la méthode round robin et sélectionne Service-HTTP-3
Request-7 Service-HTTP-2 ; (N = 8) N = 9 Service-HTTP-2 a la valeur N la plus faible.
Request-8 Service-HTTP-2 ; (N = 9) N = 10 Service-HTTP-2 a la valeur N la plus faible.

Service-HTTP-1 est de nouveau sélectionné pour l’équilibrage de charge lorsqu’il termine ses transactions actives ou lorsque sa valeur N est inférieure aux autres services (Service-HTTP-2 et Service-HTTP-3).

Sélection des services lorsque les pondérations sont attribuées

L’appliance Citrix ADC effectue également l’équilibrage de la charge en utilisant le nombre de transactions actives, le temps de réponse et les pondérations si des pondérations différentes sont attribuées aux services. L’appliance Citrix ADC sélectionne le service à l’aide de la valeur (Nw) dans l’expression suivante :

Nw = (N) * (10000/pondération)

Où N = (Nombre de transactions actives * Temps de réponse déterminé par le moniteur)

Le diagramme suivant illustre la façon dont le serveur virtuel utilise la méthode LRTM lorsque des pondérations sont attribuées.

Figure 2. Fonctionnement de la méthode d’équilibrage de charge du temps de réponse le moins important lorsque des poids sont affectés

LRTWeights

Dans cet exemple, supposons que Service-HTTP-1 se voit attribuer un poids de 2, Service-HTTP-2 se voit attribuer un poids de 3 et Service-HTTP-3 un poids de 4.

L’appliance Citrix ADC livre les demandes comme suit :

  • Service-HTTP-3 reçoit la première requête, car il ne gère aucune transaction active.
  • Service-HTTP-3 reçoit les deuxième, troisième, quatrième et cinquième requêtes, car ce service a la valeur Nw la plus faible.
  • Service-HTTP-2 reçoit la sixième requête, car ce service a la valeur Nw la plus faible.
  • Service-HTTP-3 reçoit la septième requête, car ce service a la valeur Nw la plus faible.
  • Service-HTTP-2 reçoit les huitième requêtes, car ce service a la valeur Nw la plus faible.

Service-HTTP-1 a le poids le plus faible et la valeur Nw la plus élevée, de sorte que l’appliance Citrix ADC ne le sélectionne pas pour l’équilibrage de charge.

Le tableau suivant résume la façon dont Nw est calculé pour divers moniteurs.

Demande reçue Service sélectionné Valeur Nw actuelle (N) * (10000/Poids) Remarques
Request-1 Service-HTTP-3; (Nw = 0) Nw = 5000 Service-HTTP-3 a la valeur Nw la plus faible.
Request-2 Service-HTTP-3; (Nw = 5000 Nw = 10000 Service-HTTP-3 a la valeur Nw la plus faible.
Request-3 Service-HTTP-3; (Nw = 10000) Nw = 15000 Service-HTTP-3 a la valeur Nw la plus faible.
Request-4 Service-HTTP-3; (Nw = 15000) Nw = 20000 Service-HTTP-3 a la valeur Nw la plus faible.
Request-5 Service-HTTP-3; (Nw = 20000) Nw = 25000 Service-HTTP-3 a la valeur Nw la plus faible.
Request-6 Service-HTTP-2; (Nw = 23333.34) Nw = 26666,67 Service-HTTP-2 a la valeur Nw la plus faible.
Request-7 Service-HTTP-3; (Nw = 25000) Nw = 30000 Service-HTTP-3 a la valeur Nw la plus faible.
Request-8 Service-HTTP-2; (Nw = 26666.67) Nw= 30000 Service-HTTP-2 a la valeur Nw la plus faible.

Service-HTTP-1 est sélectionné pour l’équilibrage de charge lorsqu’il termine ses transactions actives ou lorsque sa valeur Nw est inférieure à d’autres services (Service-HTTP-2 et Service-HTTP-3).

Pour configurer la méthode d’équilibrage de charge LRTM à l’aide de l’interface de ligne de commande

À l’invite de commande, tapez ;

set lb vserver <name> [-lbMethod <lbMethod>]

Exemple :

set lb vserver Vserver-LB-1 -lbMethod LRTM

Pour configurer la méthode d’équilibrage de charge LRTM à l’aide de l’interface graphique

  1. Accédez à Gestion du trafic > Équilibrage de charge > Serveurs virtuels et ouvrez un serveur virtuel.

  2. Dans Paramètres avancés, sélectionnez LRTM.

Pour activer l’option LRTM dans les moniteurs à l’aide de l’interface de ligne de commande

À l’invite de commande, tapez ;

set lb monitor <monitorName> <type> [-LRTM ( ENABLED | DISABLED )]

Exemple :

set lb monitor monitor-HTTP-1 HTTP -LRTM ENABLED

Pour activer l’option LRTM dans les moniteurs à l’aide de l’interface graphique

  1. Accédez à Gestion du trafic > Équilibrage de charge > Moniteurs, puis ouvrez un moniteur.
  2. Dans Paramètres avancés, sélectionnez LRTM (Temps de réponse minimum à l’aide de la surveillance).

Pour plus d’informations sur la configuration des moniteurs, reportez-vous à la section Configuration des moniteurs dans une configuration d’équilibrage de charge.