Citrix ADC

Jeu d’interfaces redondantes

Un ensemble d’interfaces redondantes est un ensemble d’interfaces où l’une des interfaces est active et les autres sont en veille. Si l’interface active échoue, l’une des interfaces de secours prend le relais et devient active.

Les principaux avantages de l’utilisation de jeux d’interfaces redondants sont les suivants :

  • Un ensemble d’interfaces redondantes assure la fiabilité de la connexion entre l’appliance Citrix ADC et un périphérique homologue en fournissant des liens de sauvegarde entre eux.
  • Contrairement à la redondance de liaison utilisant LACP, aucune configuration n’est requise sur le périphérique homologue pour un ensemble d’interfaces redondantes. Pour le périphérique homologue, l’ensemble d’interfaces redondantes apparaît comme des interfaces individuelles et non comme un ensemble ou une collection.
  • Dans une configuration haute disponibilité (HA), les jeux d’interfaces redondantes peuvent réduire le nombre de basculements HA.

Remarque

L’ensemble d’interfaces redondantes était auparavant connu sous le nom de « bundle de cartes réseau » lorsqu’il a été introduit dans la version 10.5.

Fonctionnement de l’ensemble d’interfaces redondantes

Pour un ensemble d’interfaces redondantes, l’appliance Citrix ADC dérive une adresse MAC sur la base d’un algorithme interne et l’affecte au jeu d’interfaces redondantes. Cette adresse MAC est partagée par toutes les interfaces membres et est utilisée uniquement par l’interface active à la fois. L’interface active diffuse des messages GARP, qui contiennent l’adresse MAC attribuée à l’ensemble d’interfaces redondantes et non l’adresse MAC physique de l’interface. Lorsque l’interface active actuelle échoue et est reprise par une autre interface, la nouvelle interface active envoie des messages GARP. Le périphérique homologue met à jour sa table de transfert avec les nouvelles informations de l’interface active. Les interfaces de secours n’envoient aucun message GARP. Les interfaces de secours n’envoient aucun paquet et déposent tous les paquets qu’elles reçoivent.

Dans un ensemble d’interfaces redondantes, la sélection de l’interface membre comme active est basée sur l’un des facteurs suivants :

  • Priorité de l’interface redondante. Il s’agit d’un paramètre d’une interface et il définit la priorité de l’interface dans une interface redondante définie pour la sélection de membres actifs. Ce paramètre spécifie un entier positif. Réduisez la valeur, plus la priorité de la sélection des membres actifs est élevée. L’interface membre ayant la priorité la plus élevée (valeur la plus basse) est sélectionnée comme interface active du jeu d’interfaces redondantes.
  • Ordre de liaison des interfaces membres. Si toutes les interfaces membres ont la même priorité d’interface redondante, l’interface membre qui était liée en premier au jeu d’interfaces redondantes est sélectionnée comme interface active du jeu d’interfaces redondantes.

Dans un ensemble d’interfaces redondantes, la sélection active de l’interface est déclenchée dans l’un des événements suivants :

  • Lorsque l’interface active actuelle échoue ou que vous la désactivez.
  • Lorsque vous définissez la priorité d’une interface de secours sur une valeur inférieure à celle de l’interface active actuelle. L’interface de secours prend le relais comme interface active.
  • Lorsque vous liez une interface dont la priorité est inférieure à celle de l’interface active actuelle. L’interface nouvellement liée prend le relais comme interface active.

Points à prendre en considération pour la configuration d’ensembles d’interfaces redondants

Tenez compte des points suivants avant de configurer un ensemble d’interfaces redondantes :

  • Dans une appliance autonome ou dans une configuration à haute disponibilité, un jeu redondant de liaison est spécifié dans la notation LR/X, où X peut aller de 1 à 4. Par exemple, LR/1.
  • Dans une configuration haute disponibilité, les configurations de jeu d’interface redondantes ne se propagent pas ou ne se synchronisent pas vers le nœud secondaire.
  • Vous pouvez configurer un maximum de quatre jeux d’interfaces redondantes sur une appliance Citrix ADC.
  • Vous pouvez lier un maximum de 16 interfaces à un ensemble d’interfaces redondantes.
  • Les interfaces membres d’un jeu d’interfaces redondantes ne peuvent pas être liées à un autre jeu d’interfaces redondantes.
  • Les interfaces membres d’un ensemble d’interfaces redondantes ne peuvent pas être liées à un canal d’agrégat de liaison (LA).
  • Les canaux LA ne peuvent pas être liés à un jeu d’interfaces redondantes.
  • Les jeux d’interfaces redondants ne peuvent pas être liés à un canal LA.
  • Dans une configuration de cluster :
    • Les jeux d’interfaces redondants ne peuvent pas être liés à une agrégation de liens de cluster.
    • Un jeu de liens redondants est spécifié en notation N/LR/X (par exemple, 1/LR/3). Où : N est l’ID du nœud de cluster sur lequel l’ensemble d’interfaces redondantes doit être créé. X est un identificateur d’ensemble redondant de liaison sur un nœud de cluster. X peut varier de 1-4.
    • Une agrégation de liens de cluster ne peut pas être liée à un ensemble d’interfaces redondantes.
    • Un jeu d’interfaces redondantes peut inclure uniquement les interfaces du nœud auquel appartient le jeu d’interfaces redondantes.
    • Une configuration de jeu de redondance elink existant sur une appliance autonome passe automatiquement à la notation de cluster (N/LR/X) après l’ajout de l’appliance à une configuration de cluster.

Étapes de configuration

La configuration de l’interface redondante définie sur une appliance Citrix ADC comporte les tâches suivantes :

  • Créez un ensemble d’interfaces redondantes. Utilisez l’opération de commande de canal pour créer un ensemble d’interfaces redondantes.

    Dans une appliance autonome ou dans une configuration à haute disponibilité, un jeu redondant de liaison est spécifié dans la notation LR/X, où X peut aller de 1 à 4. Par exemple, LR/1.

    Dans une configuration de cluster, un jeu de liens redondants est spécifié dans N/LR/X (par exemple, 1/LR/3), où : N est l’ID du nœud de cluster sur lequel le jeu d’interfaces redondantes doit être créé, X est l’identifiant de jeu redondant de lien sur un nœud de cluster. X peut varier de 1-4.

  • Liez les interfaces à l’ensemble d’interfaces redondantes. Associez les interfaces souhaitées au jeu d’interfaces redondantes. Une interface ne peut pas faire partie de plusieurs ensembles d’interfaces redondantes.

  • ( Facultatif) Définit une priorité d’interface redondante sur l’interface membre. Utilisez l’opération de commande d’interface pour définir la priorité d’interface redondante sur une interface membre souhaitée d’un ensemble d’interfaces redondantes.

Pour créer une interface redondante définie à l’aide de l’interface de ligne de commande :

À l’invite de commandes :

  • add channel <ID>
  • show channel <ID>

Pour lier des interfaces à une interface redondante définie à l’aide de l’interface de ligne de commande :

À l’invite de commandes :

  • bind channel <ID> <ifnum>
  • show channel <ID>

Pour définir une priorité d’interface redondante d’une interface à l’aide de l’interface de ligne de commande :

À l’invite de commandes :

  • set interface <ID> -lrsetpriority <positive_integer>
  • show interface <ID>

Exemple de configuration 1 :

Dans l’exemple suivant, le jeu d’interfaces redondantes LR/1 est créé et les interfaces 1/1, 1/2, 1/3 et 1/4 sont liées à LR/1. La priorité d’interface redondante est définie sur une valeur par défaut de 1024 pour toutes ces interfaces membres. La sortie de la commande show channel indique que l’interface 1/1 est l’interface active actuelle pour l’interface redondante lr/1.

> add channel lr/1
 Done
> bind channel lr/1 1/1 1/2 1/3 1/4
 Done
> show channel
1)    Interface LR/1 (Link Redundant) #23
        flags=0x100c020 <ENABLED, UP, LINKREDUNDANT, UP, HAMON, 802.1q>
        MTU=1500, native vlan=1, MAC=36:97:a2:b7:6b:a9, uptime 0h00m00s
        Requested: media NONE, speed AUTO, duplex NONE, fctl OFF,
                 throughput 0
        Actual: throughput 1000
        LLDP Mode: NONE,
        RX: Pkts(1) Bytes(52) Errs(0) Drops(1) Stalls(0)
        TX: Pkts(2) Bytes(84) Errs(0) Drops(4) Stalls(0)
        NIC: InDisc(0) OutDisc(0) Fctls(0) Stalls(0) Hangs(0) Muted(0)
        Bandwidth thresholds are not set.
                1/1: UTP-1000-FULL-OFF          UP  0h14m06s    LR Active Member
                1/2: UTP-1000-FULL-OFF          UP  0h14m06s    LR Inactive Member
                1/3: UTP-1000-FULL-OFF          UP  0h14m06s    LR Inactive Member
                1/4: UTP-1000-FULL-OFF          UP  0h14m06s    LR Inactive Member
Done

Exemple de configuration 2 :

Dans l’exemple suivant, la priorité d’interface redondante de l’interface membre 1/4 est définie sur 100, ce qui est inférieur à la priorité d’interface redondante définie de toutes les autres interfaces membres de LR/1.

La sortie de la commande show channel indique que l’interface 1/4 est l’interface active actuelle pour le jeu d’interfaces redondantes LR/1.

> set interface 1/4 -lrsetPriority 100
Done
> show channel
1)      Interface LR/1 (Link Redundant) #23
        flags=0x100c020 <ENABLED, UP, LINKREDUNDANT, UP, HAMON, 802.1q>
        MTU=1500, native vlan=1, MAC=36:97:a2:b7:6b:a9, uptime 0h00m00s
        Requested: media NONE, speed AUTO, duplex NONE, fctl OFF,
                 throughput 0
        Actual: throughput 1000
        LLDP Mode: NONE,
        RX: Pkts(1) Bytes(52) Errs(0) Drops(1) Stalls(0)
        TX: Pkts(2) Bytes(84) Errs(0) Drops(4) Stalls(0)
        NIC: InDisc(0) OutDisc(0) Fctls(0) Stalls(0) Hangs(0) Muted(0)
        Bandwidth thresholds are not set.
                1/1: UTP-1000-FULL-OFF          UP  0h14m06s    LR Inactive Member
                1/2: UTP-1000-FULL-OFF          UP  0h14m06s    LR Inactive Member
                1/3: UTP-1000-FULL-OFF          UP  0h14m06s    LR Inactive Member
                1/4: UTP-1000-FULL-OFF          UP  0h14m06s    LR Active Member
Done

Exemple de configuration 3 :

Envisagez une configuration de cluster de quatre nœuds N1, N2, N3 et N4. Dans cet exemple, le jeu d’interfaces redondantes 1/LR/3 est créé sur le nœud N1 et les interfaces 1/1/1, 1/1/2 et 1/1/3 y sont liées. La priorité d’interface redondante est définie sur une valeur par défaut de 1024 pour toutes ces interfaces membres. La sortie de la commande show channel indique que l’interface 1/1/1 est l’interface active actuelle pour l’ensemble d’interfaces redondantes 1/LR/3.

    > add channel 1/LR/3

    Done
    > bind channel 1/LR/3 1/1/1 1/1/2 1/1/3

    Done
    > show channel
    1)    Interface 1/LR/3 (Link Redundant) #14
            flags=0x100c020 <ENABLED, UP, LINKREDUNDANT, UP, HAMON, 802.1q>
            MTU=1500, native vlan=1, MAC=36:97:a2:b7:6b:a9, uptime 0h00m00s
            Requested: media NONE, speed AUTO, duplex NONE, fctl OFF,
            throughput 0
            Actual: throughput 1000
            LLDP Mode: NONE,
            RX: Pkts(66) Bytes(4406) Errs(0) Drops(82) Stalls(0)
            TX: Pkts(55) Bytes(2626) Errs(0) Drops(145) Stalls(0)
            NIC: InDisc(0) OutDisc(0) Fctls(0) Stalls(0) Hangs(0) Muted(0)
            Bandwidth thresholds are not set.

            1/1/1: UTP-1000-FULL-OFF UP  0h14m06s LR Active Member
            1/1/2: UTP-1000-FULL-OFF UP  0h14m06s LR Inactive Member
            1/1/3: UTP-1000-FULL-OFF UP  0h14m06s LR Inactive Member

    Done

Jeu d’interfaces redondantes