Citrix ADC

Prise en charge de NShield Connect HSM

Une appliance Citrix ADC non FIPS stocke la clé privée du serveur sur le disque dur. Sur une appliance FIPS, la clé est stockée dans un module cryptographique appelé Hardware Security Module (HSM). Le stockage d’une clé dans le HSM la protège contre les attaques physiques et logicielles. En outre, les clés sont chiffrées à l’aide de chiffrements spéciaux approuvés par FIPS.

Seuls les appliances FIPS Citrix ADC MPX 9700/10500/12500/15500 prennent en charge une carte FIPS. La prise en charge FIPS n’est pas disponible sur les autres appliances MPX, ni sur les appliances SDX et VPX. Cette limitation est corrigée en prenant en charge un HSM externe NShield Connect sur tous les appliances Citrix ADC MPX, SDX et VPX, à l’exception des appliances MPX 9700/10500/12500/15500 FIPS.

NShield® Connect est un HSM connecté au réseau externe certifié FIPS. Avec un NShield HSM, les clés sont stockées en toute sécurité sous forme de jetons de clé d’application sur un serveur de fichiers distant (RFS) et peuvent être reconstituées dans le NShield HSM uniquement.

Si vous utilisez déjà un NShield HSM, vous pouvez désormais utiliser un Citrix ADC pour optimiser, sécuriser et contrôler la fourniture de tous les services d’entreprise et de cloud.

Remarque :

  • Les HSM NShield sont conformes aux spécifications FIPS 140-2 de niveau 3, tandis que les appliances MPX FIPS sont conformes aux spécifications de niveau 2.
  • Vous ne pouvez pas déchiffrer la trace lors de l’utilisation du NShield HSM. Seul le serveur dur peut lire la réponse du HSM à l’appliance Citrix ADC, car elle est chiffrée.

Matrice des versions prises en charge

Version de Citrix ADC Version du client NShield Version du serveur dur Version du micrologiciel de NShield
10.5e, 11.0, 11.1, 12.0, 12.1 11.70, 11.72 2.71.2 2.50.16, 2.51.10

Prise en charge de NShield Connect HSM