App Layering

Nouveautés dans la version App Layering 4.6

Date de sortie : 30 octobre 2017

Fonctionnalités Labs dans cette version

Cette version inclut plusieurs nouvelles fonctionnalités qui sont dans App Layering Labs. Les fonctionnalités Labs sont des aperçus techniques des fonctionnalités prévues pour les futures versions. Alors qu’une fonctionnalité est dans Labs, vous ne devez pas l’utiliser en production. Les fonctionnalités Labs sont toujours en cours de test et peuvent ne pas rester dans le produit. Vous devez activer chacune de ces fonctionnalités dans Systèmes et paramètres avant de pouvoir les utiliser.

Nouvelles fonctionnalités App Layering Labs

  • Connecteur Hyper-V. App Layering comprend désormais un connecteur Hyper-V pour faciliter la création et la publication de couches dans un environnement Hyper-V. Le nouveau connecteur Hyper-V vous permet de sélectionner l’emplacement dans votre environnement de création et de mise à jour de couches et/ou de publication d’images en couches. Pour ce faire, l’agent App Layering Agent doit être installé sur chaque serveur Hyper-V sur lequel vous souhaitez déployer des images. Les agents doivent être installés avant de pouvoir être reconnus dans le connecteur. Vous devez toujours importer le système d’exploitation à partir d’Hyper-V via le partage de fichiers réseau. Le connecteur Hyper-V ne prend pas en charge Microsoft System Center Virtual Machine Manager (SCVMM).

  • Couche utilisateur Office 365 (Labs). Un nouveau type de couche Utilisateur pour Office 365 vous permet de conserver les données et les paramètres de configuration des utilisateurs. La couche utilisateur Office 365 conserve les fichiers Microsoft Outlook. Pour utiliser cette fonctionnalité, vous avez besoin d’un gestionnaire de profils, par exemple, Citrix User Profile Manager (UPM), et la couche Office doit être incluse dans le modèle d’image et déployée dans l’image en couches. Microsoft Office est pris en charge en tant que couche d’application dans une image publiée uniquement, et non en tant que couche élastique.

  • Les couches d’application peuvent être affectées de manière élastique aux images en couches qui utilisent une couche de système d’exploitation différente de celle utilisée pour créer la couche d’application. Jusqu’à présent, les affectations de couches élastiques exigeaient que la couche App affectée utilise la même couche OS que celle utilisée pour créer la couche App. Vous pouvez désormais attribuer manière élastique des couches d’appliacations de à l’aide d’autres couches du système d’exploitation disponibles sur votre appliance App Layering. Il n’y a aucune garantie que la couche App fonctionnera sur une couche OS différente, mais vous pouvez maintenant l’essayer. Si cela ne fonctionne pas, désactivez cette fonctionnalité sur la couche et utilisez uniquement le système d’exploitation avec lequel la couche d’application a été créée. En outre, vous devez utiliser la couche OS d’origine lors de l’ajout de versions à votre couche d’application.

Autres fonctionnalités de Labs

  • Couches utilisateur. Vous pouvez conserver les paramètres de profil utilisateur, les données et les applications installées par l’utilisateur dans des environnements VDI non persistants avec la couche utilisateur. Cette couche prend en charge les environnements Windows 7 64 bits et Windows 10 64 bits pour Citrix XenDesktop, VMware Horizon View et View JIT.

  • Accédez à la console de gestion dans Citrix Cloud. Vous pouvez accéder à la console de gestion App Layering via l’onglet Citrix Cloud App LayeringManage. Pour une nouvelle installation, consultez Accéder à la console de gestion, puis sélectionnez votre hyperviseur pour connaître les étapes et les problèmes connus. Pour les mises à niveau à partir d’une version App Layering 4.0.x, consultez Mise à niveau, puis sélectionnez votre hyperviseur.

  • Exporter et importer des couches. Vous pouvez déplacer des couches d’une appliance App Layering à une autre à l’aide de la fonction d’exportation et d’importation de couches. Par exemple, vous pouvez déplacer des couches de votre environnement de validation de concept vers une appliance de votre environnement de production. Vous pouvez sélectionner un ensemble spécifique de couches à exporter ou à importer.

Plates-formes prises en charge

Pour plus d’informations sur les plates-formes prises en charge par Citrix App Layering, consultez Configuration système requise.

Chemin de mise à niveau

Pour obtenir les derniers correctifs et fonctionnalités, y compris la compatibilité avec les autres packages logiciels que vous utilisez, nous vous encourageons à rester au courant des mises à niveau de l’App Layering.

Si vous avez choisi de rester sur une version du produit App Layering publié avant la version 19.1, consultezl’articleMise à niveau pour connaître le chemin de mise à niveau et le lien de téléchargement correspondant à la version à laquelle vous devez effectuer la mise à niveau vers la première.

Problèmes et considérations connus

Intégration avec d’autres logiciels Citrix

  • Accédez à la console de gestion via Citrix Cloud (Labs). Vous pouvez accéder à la console de gestion de App Layering via l’onglet Gestion de Citrix Cloud App Layering. Pour une nouvelle installation, cliquez ici pour connaître les étapes et les problèmes connus. Cliquez ici si vous effectuez une mise à niveau à partir d’une version App Layering 4.0.x.
  • Téléchargements de fichiers à partir de Citrix ShareFile. Vous pouvez télécharger des fichiers à l’aide de Citrix ShareFile, mais vous ne pouvez pas enregistrer les modifications apportées aux fichiers. (UNI-55850)

Problèmes avec les fonctionnalités Labs

  • Couche utilisateur - Une icône rouge de carte réseau « X » indique qu’il y a un problème même lorsque le réseau est fonctionnel. Vous pouvez ignorer le ‘X’ rouge (UNI-53443)

  • Exporter et importer des couches - Vous devez importer des couches sur un système qui n’inclut pas déjà ces couches. Netentezpas de réimporter une couche.

  • Couches utilisateur sur Windows 10
    • Vous pouvez désactiver les applications du Windows 10 Store sur Windows 10 Entreprise uniquement. Si vous souhaitez désactiver les applications du Windows 10 Store : Créez une révision du système d’exploitation, utilisez une invite de commandes de l’administrateur pour exécuter le script à l’adresse C : WindowsSetupScriptsRemoveStoreApp.cmd, puis finalisez et déployez l’image en fonction de cette révision du système d’exploitation.
    • Les utilisateurs n’ont accès qu’à Edge et à Cortana. (UNI-56935)
  • Reconstruction de tuiles de stockage - Après la mise à niveau vers Windows 10 dans la couche du système d’exploitation, la reconstruction de tuiles de stockage peut se produire lorsque les utilisateurs ouvrent une session pour la première fois. La période de reconstruction est inférieure à une heure. La reconstruction peut prendre plus de temps en fonction des facteurs de charge système et du comportement de Windows. Pendant cette période, les utilisateurs peuvent remarquer que les vignettes dumenuDémarrer manquent d’icônes appropriées ou ne répondent pas. Habituellement, la réponse des tuiles est lente et peut apparaître brisée. Cependant, ces conditions se résorbent pendant la période de reconstruction. D’autres applications (non tuiles) continuent de fonctionner mais peuvent s’exécuter plus lentement en raison des activités de reconstruction en arrière-plan. La connexion initiale des utilisateurs après une mise à niveau majeure du système d’exploitation peut prendre plus de temps en raison des activités de reconstruction. Il est considéré comme un comportement normal après la mise à niveau.

  • Version majeure de Windows 10  : si vous revenez à une version majeure antérieure de la couche du système d’exploitation Windows 10, les couches utilisateur ne sont pas compatibles. Par exemple, revenir de la version 1607 à 1511. Rétablir d’une sous-version à une autre est bien. Si les couches utilisateur ne sont pas compatibles, supprimez et recréez les couches utilisateur. (UNI-57006)

  • Élément temporaire introuvable - Un message d’erreur apparaît indiquant que l’élément temporaire est introuvable. Certaines versions plus récentes de Windows 10 utilisent les applications du Store comme applications par défaut. Une tentative d’ouverture d’un fichier avec une association à l’une de ces applications peut entraîner un message « Element not found ». Les utilisateurs peuvent attendre que l’application soit prête à être utilisée via le Windows Store. (UNI-57749)

  • Couches utilisateur sur Windows 10 et Windows 7  : les modifications apportées aux options d’indexation Windows ne persistent pas lorsque vous activez les couches utilisateur sur les postes de travail Windows 10 et Windows 7. Si vous définissez les options d’indexation pour une application à couches élastiques, les paramètres ne sont pas disponibles lorsque les utilisateurs ouvrent une session. Si une modification d’option d’indexation est essentielle pour tous les utilisateurs, vous pouvez l’inclure dans une nouvelle version de la couche du système d’exploitation. Vous pouvez également l’inclure dans une nouvelle couche d’application, ce qui est une meilleure option. La modification devient la valeur par défaut pour tous les utilisateurs. (UNI-56064, UNI-56213)

Problèmes communs à toutes les plateformes

Les problèmes suivants peuvent se produire, que votre appliance soit installée sur Citrix Hypervisor, Azure, Hyper-V, Nutanix ou VMware.

App Layering Appliance et console de gestion

  • Après la mise à niveau d’App Layering 4.1.0 ou 4.2.0 vers la version actuelle, vous devrez peut-être réinitialiser les mots de passe administratifs App Layering.
  • Lors de l’accès à l’appliance App Layering via Internet Explorer s’exécutant sur un système d’exploitation serveur, les polices de la console de gestion peuvent ne pas se charger correctement. Pour éviter ce problème, ajoutez l’adresse IP de l’appliance à la liste Sites de confiance dans Internet Explorer. (UNI-50830).
  • Redémarrez l’appliance après l’ajout de nouveaux disques. Lors de l’ajout de disques pour développer le stockage, Citrix recommande de redémarrer l’appliance une fois que l’assistant d’extension de disque a terminé l’opération. (UNI-53580)
  • Si une adresse IP est déjà utilisée avec une autre machine virtuelle, la configuration d’une adresse IP différente sur l’appliance peut entraîner une défaillance du service réseau. Par exemple, si l’appliance App Layering dispose d’une adresse IP dynamique et que vous la reconfigurez pour utiliser une adresse IP statique. Un message d’erreur, « Job for network service failed. » Si l’appliance perd sa connectivité réseau, remplacez une adresse IP inutilisée et redémarrez l’appliance.
  • Lors de l’installation de l’appliance App Layering, vous devez utiliser le paramètre UC par défaut 4. L’augmentation de la valeur peut entraîner des problèmes avec l’appliance.
  • Si vous utilisez des rôles dans un environnement Active Directory volumineux et complexe et que les connexions sont lentes, assurez-vous que tous les rôles ont été attribués à des utilisateurs explicites plutôt qu’à des groupes. Nous avons remarqué que des tâches telles que la connexion s’effectuent sensiblement plus rapidement dans des environnements AD complexes et volumineux lorsque tous les rôles ont été attribués à des utilisateurs explicites.

Couche OS

  • Utilisez le même hyperviseur lors de l’ajout d’une version à votre couche de système d’exploitation. Lorsque vous ajoutez une version à une couche de système d’exploitation, empaquetez la couche sur le même hyperviseur à partir duquel vous avez importé le système d’exploitation lors de la création de la couche. (UNI-44372)
  • Les mises à jour automatiques Windows sont désactivées lors des mises à jour de la couche OS. Lorsque vous mettez à jour la couche OS, les mises à jour Windows sont désactivées automatiquement. La désactivation des mises à jour automatiques permet d’éviter les situations dans lesquelles Windows démarre une mise à jour en arrière-plan avant ou pendant la finalisation d’une couche de système d’exploitation. Lorsque vous ajoutez une version à une couche de système d’exploitation, démarrez manuellement le téléchargement et l’installation des mises à jour Windows. Répétez ensuite les téléchargements et l’installation jusqu’à ce que vous appliquez toutes les mises à jour disponibles avant de finaliser la nouvelle couche du système d’exploitation. (UNI-58115)

Couches d’application

  • Utilisez le compte administrateur intégré lorsque vous ouvrez une session sur une machine de packaging. Sinon, les scripts RunOnce ne s’exécutent pas et la finalisation de la couche ne se produit pas. (UNI-58154)
  • Les applications peuvent sembler se charger lentement dans les sessions utilisateur. Désactivez les mises à jour automatiques pour les applications, telles que Chrome et Firefox. Windows invite l’utilisateur à apporter des modifications avec un compte d’administrateur, même s’il n’a pas accès administrateur. Demandez à l’utilisateur de cliquer sur Non lorsque vous y êtes invité, puis l’application démarre correctement.

Layering élastique (général)

  • Microsoft Office ne peut pas être superposé de manière élastique en raison de la façon dont ses licences sont intégrées au Windows Store. La couche d’application Office doit être incluse dans l’image en couches, ce que vous pouvez faire en l’ajoutant à vos modèles d’image.
  • Les utilisateurs reçoivent l’alerte suivante lors du premier démarrage d’un couche Skype élastique attribué pour la première fois : « Le programme d’installation ne dispose pas de privilèges suffisants pour modifier ce fichier : URL” Si l’utilisateur clique sur Ignorer, Skype s’ouvre comme prévu. (UNI-52164)
  • Les répertoires vides sont visibles pour les utilisateurs de l’Explorateur Windows lorsque les pilotes Citrix App Layering sont en cours d’exécution. Lorsque vous activez une image avec une couche élastique, les utilisateurs peuvent afficher des fichiers et des répertoires provenant d’autres sessions dans l’Explorateur Windows. Si les utilisateurs parcourent des fichiers avec l’Explorateur Windows, ils peuvent voir des répertoires vides associés à d’autres sessions qui utilisent la superposition élastique. Les répertoires explorés dans l’autre session peuvent créer des dossiers visibles pour toutes les sessions autorisées à parcourir ce répertoire. Si l’accès des utilisateurs au volume n’est pas disponible, ils ne peuvent pas voir les répertoires et le contenu des lecteurs.
  • Les couches élastiques nécessitent .NET Framework 4.5. Si vous utilisez les couches élastiques Citrix App Layering, installez .NET Framework 4.5 sur n’importe quelle image en couches où vous activez les couches élastiques.
  • Si vous utilisez des affectations de couche élastique avec Windows Server 2008 ou Windows 7, créez votre partage de fichiers avec une taille de secteur de 512. Pour plus d’informations sur ce problème et les mises à jour du système d’exploitation associées, consultez les informations suivantes :
  • Lorsque vous utilisez Elastic Layer Assignments, Persona Management dans Horizon View n’est pas pris en charge. Bien que Citrix App Layering prenne en charge Horizon View 6.1 et versions ultérieures, les attributions Elastic Layer ne prennent pas en charge ces versions de View Persona Management. (UNI-53639)
  • Citrix App Layering prend en charge Horizon View 6.1 et versions ultérieures. Les affectations de couches élastiques ne prennent pas en charge la gestion de Persona dans la Horizon View. (UNI-53639)

Windows 10

  • Windows 10 Creator’s Update (version 1703) n’est pas encore pris en charge. Citrix ne recommande pas d’utiliser Windows 10 1703 Creators Edition pour le moment.
  • Les mises à niveau de Windows 10 nécessitent un disque de 60 Go pour la version de la couche OS. Lorsque vous ajoutez une version à la couche du système d’exploitation Windows 10, modifiez la taille maximale du couche de 30 Go à 60 Go. (UNI-52422)
  • La mise à niveau nécessite des étapes supplémentaires lorsque vous passez à une nouvelle version majeure de Windows 10. Pendant la mise à niveau, Windows 10 peut créer un volume de récupération sur le même disque que la version de la couche OS. Supprimez toujours ce volume avant de finaliser la version de la couche OS. Sinon, le volume de récupération peut provoquer le démarrage correct des postes de travail. Pour plus d’informations, consultez Application Layering : la mise à niveau de Windows 10 peut entraîner une nouvelle partition de volume de récupération.

Citrix Provisioning Services (PVS)

  • Lorsque vous créez un modèle d’image, les paramètres matériels de l’équipement cible doivent correspondre aux paramètres du système d’exploitation Windows et de la couche de plate-forme. Assurez-vous que les paramètres matériels de l’équipement cible correspondent aux paramètres matériels du système d’exploitation et de la couche plate-forme, en particulier le nombre de processeurs. Si les paramètres ne correspondent pas, vous pouvez obtenir un message de redémarrage requis lorsque vous démarrez l’image publiée. (UNI-50799, UNI-46333, UNI-51599)
  • Si vous utilisez Provisioning Services, vous devez désactiver IPv6 dans la couche OS. Si vous désactivez IPv6 dans la couche de plate-forme plutôt que dans la couche du système d’exploitation, lorsque Provisioning Services démarre, la connexion réseau échoue et cesse de répondre. (UNI-53600)
  • Si les autorisations sont incorrectes lorsque vous publiez une image, un message d’erreur peut apparaître indiquant que l’opération a expiré. (UNI-54516)
  • Bien que la console de gestion autorise les noms d’image qui contiennent un point (.), ces noms échouent dans l’environnement Provisioning Services. N’incluez pas de point dans le nom. (UNI-54263)

Citrix Hypervisor

  • Lorsque vous préparez votre image de système d’exploitation à utiliser dans Citrix Hypervisor, vous devez ouvrir le port 5900. (UNI-50846)
  • La création d’une configuration de connecteur Citrix App Layering qui pointe vers un nœud enfant dans un pool Citrix Hypervisor génère un message d’erreur inattendu. Pour éviter ce problème, utilisez uniquement le nœud principal lors de la création de configurations de connecteur. (UNI-52454)
  • Lorsque vous importez une couche de système d’exploitation à partir d’une machine virtuelle Citrix Hypervisor, utilisez le connecteur Citrix Hypervisor pour effectuer l’importation directement. Des problèmes peuvent survenir lors de l’exportation de l’image de la machine virtuelle vers un partage de fichiers réseau, puis de l’importer dans Citrix Hypervisor. (UNI-52669)

VMware Horizon View

  • Les couches élastiques sont uniquement prises en charge avec des pools de postes de travail flottants. (UNI-53442)

Microsoft Azure

  • Citrix App Layering ne prend pas en charge le stockage Azure File. Créez un partage de fichiers réseau ou un partage de fichiers SMB dans Azure à utiliser avec Citrix App Layering. (UNI-42272)
  • Si le nom de domaine complet (FQDN) n’est pas saisi dans le format prévu par Azure, le nom de domaine complet dans Azure peut échouer. Pour plus d’informations, voir Créer un nom de domaine complet dans le portail Azure pour une machine virtuelle Windows.(UNI-51587)
  • Le nom de configuration du connecteur Azure doit être unique. Lors de la création d’une configuration de connecteur Azure, vous ne pouvez pas utiliser le même nom que dans une configuration existante. Si vous utilisez le même nom, vous ne pouvez pas enregistrer les modifications. (UNI-56230)

Microsoft Hyper-V

  • Lorsque vous configurez Elastic Layering dans Hyper-V, vous devez utiliser des pools RDS non gérés (UNI-53545)

Informations connexes

Nouveautés dans la version App Layering 4.6