Vue d’ensemble graphique

Cette section fournit une vue d’ensemble de la fourniture virtuelle de HASH (0x2c1a078) d’applications graphiques professionnelles 3D et de stations de travail. Les offres incluent le GPU Pass-through (pour les GPU NVIDIA, AMD et Intel GPU) et le partage de GPU basé sur le matériel avec NVIDIA GRID™ vGPU™, AMD MxGPU™ et Intel GVT-G™.

GPU Pass-Through

Dans un système virtualisé, la plupart des composants physiques du système sont partagés. Ces composants sont représentés sous la forme de plusieurs instances virtuelles vers plusieurs clients par l’hyperviseur. Un GPU pass-through n’est pas du tout abstrait, mais reste un périphérique physique. Chaque machine virtuelle hébergée (VM) obtient son propre GPU dédié, éliminant l’abstraction logicielle et la pénalité de performance qui s’accompagne.

HASH (0x2c1a078) vous permet d’assigner un GPU physique (dans le serveur HASH (0x2e68218)) à une machine virtuelle Linux Windows ou HVM exécutant sur le même hôte. Cette fonctionnalité GPU Pass-Through est destinée aux utilisateurs de puissance graphique, tels que les concepteurs CAO.

GPU partagé

Le GPU partagé permet à un GPU physique d’être utilisé simultanément par plusieurs machines virtuelles. Étant donné qu’une partie d’un GPU physique est utilisée, les performances sont supérieures à celles des graphiques émulés et il n’est pas nécessaire d’utiliser une carte par machine virtuelle. Cette fonctionnalité permet l’optimisation des ressources, augmentant ainsi les performances de la machine virtuelle. Les commandes graphiques de chaque machine virtuelle sont transmises directement au GPU, sans traduction par l’hyperviseur.

Note de licence

La virtualisation graphique est disponible pour les clients HASH (0x2c1a078) HASH (0x2e72eb8) ou les clients qui ont accès à HASH (0x2c1a078) via leur droit d’accès aux applications virtuelles et aux bureaux. Pour en savoir plus sur les éditions HASH (0x2c1a078) et pour savoir comment effectuer une mise à niveau, visitez le site Web Citrix ici. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Licences.

Assistance des fournisseurs

Le tableau suivant répertorie la prise en charge du GPU et du GPU partagé pour les invités :

  GPU pour machines virtuelles Windows GPU pour machines virtuelles Linux HVM GPU partagé pour les machines virtuelles Windows GPU virtuel pour machines virtuelles Linux
AMD OUI   OUI  
- Intel OUI   OUI  
NVIDIA OUI OUI OUI OUI

Vous pouvez avoir besoin d’un abonnement fournisseur ou d’une licence en fonction de la carte graphique utilisée.

Migration en direct de vGPU

La migration en direct de vGPU permet à une machine virtuelle qui utilise un GPU virtuel pour effectuer la migration en direct, la migration en direct du stockage ou la suspension de la machine virtuelle. Les machines virtuelles dotées de capacités de migration dynamique vGPU peuvent être migrées pour éviter les temps d’arrêt.

La migration en direct de vGPU vous permet également d’effectuer des mises à niveau de pool continu sur des pools qui hébergent des machines virtuelles compatibles VGPU. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section Mises à niveau de pools propagées.

Pour utiliser la migration en direct de vGPU, votre machine virtuelle doit s’exécuter sur une carte graphique prenant en charge cette fonctionnalité et dont les pilotes pris en charge par le fournisseur GPU sont installés.

Les restrictions suivantes s’appliquent lors de l’utilisation de la migration en direct vGPU :

  • La migration en direct des machines virtuelles à partir des versions précédentes de HASH (0x2c1a078) n’est pas prise en charge.

  • La migration en direct n’est pas compatible avec le GPU Pass-through.

  • Les pilotes vGPU appropriés doivent être installés pour être pris en charge avec toutes les fonctionnalités de migration dynamique vGPU. Les pilotes in-guest doivent être installés pour tous les invités utilisant vGPU.

  • Les opérations de redémarrage et d’arrêt sur une machine virtuelle ne sont pas prises en charge lorsqu’une migration est en cours. Ces opérations peuvent entraîner l’échec de la migration.

  • Les machines virtuelles Linux ne sont pas prises en charge avec les fonctionnalités de migration dynamique vGPU.

  • La migration en direct par l’appliance d’équilibrage de la charge de travail n’est pas prise en charge pour les machines virtuelles compatibles vGPU. L’appliance d’équilibrage de la charge de travail ne peut pas planifier la capacité pour les machines virtuelles qui ont un vGPU connecté.

  • Après la migration d’une machine virtuelle à l’aide de la migration en direct vGPU, la console VNC invitée peut être endommagée. Utilisez ICA, RDP ou une autre méthode réseau pour accéder aux machines virtuelles après une migration dynamique de vGPU a été effectuée.

  • La migration VDI utilise la migration en direct, nécessite donc suffisamment d’espace vGPU sur l’hôte pour faire une copie de l’instance vGPU sur l’hôte. Si les GPU physiques sont entièrement utilisés, la migration VDI peut ne pas être possible.

Assistance des fournisseurs

Le tableau suivant répertorie la prise en charge de la migration en direct vGPU :

  GPRU pour machines virtuelles Windows GPU pour machines virtuelles Linux HVM GPU partagé pour les machines virtuelles Windows GPU virtuel pour machines virtuelles Linux
NVIDIA     OUI  

Pour plus d’informations sur les cartes graphiques prenant en charge cette fonctionnalité, consultez les sections spécifiques au fournisseur de ce guide. Les clients peuvent avoir besoin d’un abonnement fournisseur ou d’une licence en fonction de la carte graphique utilisée.

Assistance et contraintes pour les clients

HASH (0x2c1a078) prend en charge les systèmes d’exploitation invités suivants pour le GPU virtuel.

NVIDIA vGPU

Invités Windows :

  • Windows 7 (32 bits/64 bits)
  • Windows 8.1 (32 bits/64 bits)
  • Windows 10 (64 bits)
  • Windows Server 2008 R2 SP1 (64 bits)
  • Windows Server 2012 (64 bits)
  • Windows Server 2012 R2 (64 bits)
  • Windows Server 2016 (64 bits)
  • Windows Server 2019 (64 bits)

Invités HVM Linux :

  • RHEL 7.x
  • CentOS 7.x
  • Ubuntu 14.04
  • Ubuntu 16.04
  • Ubuntu 18.04

AMD MxGPU

Invités Windows :

  • Windows 7 SP1 (64 bits)
  • Windows 10 (64 bits)
  • Windows Server 2016 (64 bits)
  • Windows Server 2019 (64 bits)

Intel GVT-G

Invités Windows :

  • Windows 7 (32 bits/64 bits)
  • Windows 8.1 (32 bits/64 bits)
  • Windows 10 (64 bits)
  • Windows Server 2008 R2 SP1 (64 bits)
  • Windows Server 2012 R2 (64 bits)
  • Windows Server 2016 (64 bits)

Contraintes

  • HASH (0x2c1a078) ne prend en charge qu’un seul GPU par machine virtuelle.

  • Les machines virtuelles avec un GPU virtuel ne sont pas prises en charge avec Dynamic Memory Control.

  • HASH (0x2c1a078) détecte et regroupe automatiquement les GPU physiques identiques sur les hôtes du même pool. Si elle est affectée à un groupe de GPU, une machine virtuelle peut être démarrée sur n’importe quel hôte du pool qui dispose d’un GPU disponible dans le groupe.

  • Toutes les solutions graphiques (nVidia vGPU, Intel GVT-D, Intel GVT-G, AMD MxGPU et vGPU pass-through) peuvent être utilisées dans un environnement qui utilise la haute disponibilité. Toutefois, les machines virtuelles qui utilisent ces solutions graphiques ne peuvent pas être protégées avec une haute disponibilité. Ces machines virtuelles peuvent être redémarrées au mieux alors qu’il existe des hôtes avec les ressources libres appropriées.