Démarrage rapide

Cet article explique comment installer et configurer Citrix Hypervisor et son interface utilisateur graphique Windows, XenCenter. Après l’installation, il vous aide à créer des machines virtuelles (VM) Windows, puis à créer des modèles de machines virtuelles personnalisés que vous pouvez utiliser pour créer rapidement plusieurs machines virtuelles similaires. Enfin, cet article montre comment créer un pool d’hôtes, qui fournit la base pour migrer des machines virtuelles en cours d’exécution entre des hôtes à l’aide de la migration en direct.

En se concentrant sur les scénarios les plus élémentaires, cet article vise à vous aider à configurer rapidement.

Cet article est principalement destiné aux nouveaux utilisateurs de Citrix Hypervisor et XenCenter. Il est destiné aux utilisateurs qui souhaitent administrer Citrix Hypervisor à l’aide de XenCenter. Pour plus d’informations sur l’administration de Citrix Hypervisor à l’aide des commandes xe Linux via l’interface de ligne de commande (CLI) Citrix Hypervisor, reportez-vous à la section Interface de ligne de commande.

Terminologie et abréviations

  • Hôte : ordinateur physique qui exécute Citrix Hypervisor

  • Machine virtuelle (VM) : un ordinateur entièrement composé de logiciels qui peut exécuter son propre système d’exploitation et applications comme s’il s’agissait d’un ordinateur physique. Une machine virtuelle se comporte exactement comme un ordinateur physique et contient son propre processeur virtuel (basé sur un logiciel), RAM, disque dur et carte réseau.

  • Pool : entité gérée unique qui lie plusieurs serveurs Citrix Hypervisor et leurs machines virtuelles

  • Stockage Repository (SR) : conteneur de stockage dans lequel les disques virtuels sont stockés

Composants principaux

Citrix Hypervisor

Citrix Hypervisor est une plateforme complète de virtualisation de serveurs, dotée de toutes les fonctionnalités nécessaires pour créer et gérer une infrastructure virtuelle. Citrix Hypervisor est optimisé pour les serveurs virtuels Windows et Linux.

Citrix Hypervisor s’exécute directement sur le matériel serveur sans avoir besoin d’un système d’exploitation sous-jacent, ce qui se traduit par un système efficace et évolutif. Citrix Hypervisor résume les éléments de la machine physique (tels que les disques durs, les ressources et les ports) et les alloue aux machines virtuelles (VM) qui s’exécutent sur elle.

Citrix Hypervisor vous permet de créer des machines virtuelles, de prendre des instantanés de disque de machines virtuelles et de gérer les charges de travail de machines virtuelles.

XenCenter

XenCenter est une interface utilisateur graphique basée sur Windows. XenCenter vous permet de gérer les serveurs, les pools et le stockage partagé Citrix Hypervisor. Utilisez XenCenter pour déployer, gérer et surveiller des machines virtuelles à partir de votre ordinateur de bureau Windows.

L’ aide en ligne de XenCenter est également une excellente ressource pour commencer à utiliser XenCenter. Appuyez sur F1 à tout moment pour accéder à des informations contextuelles.

Installer Citrix Hypervisor et XenCenter

Dans cette section, vous configurez une installation minimale de Citrix Hypervisor.

Ce que vous apprendrez

Vous apprendrez à :

  • Installer Citrix Hypervisor sur un hôte physique unique
  • Installer XenCenter sur un ordinateur Windows
  • Connexion de XenCenter et Citrix Hypervisor pour former l’infrastructure de création et d’exécution de machines virtuelles (VM).

Exigences

Pour commencer, vous avez besoin des éléments suivants :

  • Un ordinateur physique pour être le serveur Citrix Hypervisor
  • Un ordinateur Windows pour exécuter l’application XenCenter
  • Fichiers d’installation pour Citrix Hypervisor et XenCenter

L’ordinateur serveur Citrix Hypervisor est entièrement dédié à l’exécution de Citrix Hypervisor et à l’hébergement de machines virtuelles, et n’est pas utilisé pour d’autres applications. L’ordinateur qui exécute XenCenter peut être n’importe quel ordinateur Windows à usage général qui répond à la configuration matérielle requise. Vous pouvez également utiliser cet ordinateur pour exécuter d’autres applications. Pour de plus amples informations, consultez la section Configuration système requise.

Vous pouvez télécharger les fichiers d’installation à partir deTéléchargements de Citrix Hypervisor.

Installer le serveur Citrix Hypervisor

Tous les hôtes ont au moins une adresse IP qui leur est associée. Pour configurer une adresse IP statique pour l’hôte (au lieu d’utiliser DHCP), disposez de l’adresse IP statique avant de commencer cette procédure.

Conseil :

Appuyez sur F12 pour passer rapidement à l’écran suivant du programme d’installation. Pour obtenir de l’aide générale, appuyez sur F1.

Pour installer le serveur Citrix Hypervisor :

  1. Graver les fichiers d’installation de Citrix Hypervisor sur un CD.

    Remarque :

    Pour plus d’informations sur l’utilisation de HTTP, FTP ou NFS comme source d’installation, reportez-vous à la sectionInstaller Citrix Hypervisor.

  2. Sauvegardez les données que vous souhaitez conserver. L’installation de Citrix Hypervisor remplace les données sur les disques durs que vous choisissez d’utiliser pour l’installation.

  3. Insérez le CD d’installation dans le lecteur de DVD de l’ordinateur hôte.

  4. Redémarrez l’ordinateur hôte.

  5. Démarrez à partir du lecteur de DVD (si nécessaire, consultez la documentation de votre fournisseur de matériel pour plus d’informations sur la modification de l’ordre de démarrage).

  6. À la suite des messages de démarrage initiaux et de l’écran Bienvenue dans Citrix Hypervisor, sélectionnez la disposition de votre clavier pour l’installation.**

  7. Lorsque l’écran Bienvenue dans Citrix Hypervisor Setup s’affiche, sélectionnez Ok .

  8. Lisez et acceptez le CLUF de Citrix Hypervisor.

    Remarque :

    Si vous voyez un avertissement sur le matériel système et que vous soupçonnez que la prise en charge de l’assistance à la virtualisation matérielle est disponible sur votre système, consultez le fabricant de votre matériel pour les mises à niveau du BIOS.

  9. Sélectionnez OK pour effectuer une installation propre.

  10. Si vous disposez de plusieurs disques durs, choisissez un disque principal pour l’installation. Select OK.

    Choisissez les disques que vous souhaitez utiliser pour le stockage de machines virtuelles. Choisissez OK.

  11. Sélectionnez Médias locaux comme source d’installation.

  12. Sélectionnez Ignorer la vérification, puis cliquez sur OK.

    Remarque :

    Si vous rencontrez des problèmes lors de l’installation, vérifiez la source d’installation.

  13. Créez et confirmez un mot de passe racine que l’application XenCenter utilise pour se connecter au serveur Citrix Hypervisor.

  14. Configurez l’interface de gestion à utiliser pour vous connecter à XenCenter.

    Si votre ordinateur dispose de plusieurs cartes réseau, sélectionnez la carte réseau que vous souhaitez utiliser pour le trafic de gestion (généralement la première carte réseau).

  15. Configurez l’adresse IP de la carte réseau de gestion avec une adresse IP statique ou utilisez DHCP.

  16. Spécifiez le nom d’hôte et la configuration DNS manuellement ou automatiquement via DHCP.

    Si vous configurez manuellement le DNS, entrez les adresses IP de vos serveurs DNS principal (obligatoire), secondaire (facultatif) et tertiaire (facultatif) dans les champs fournis.

  17. Sélectionnez votre fuseau horaire.

  18. Spécifiez la façon dont vous souhaitez que le serveur détermine l’heure locale : à l’aide de NTP ou de saisie manuelle de l’heure. Choisissez OK.

    Si vous utilisez NTP, vous pouvez spécifier si DHCP définit le serveur de temps. Vous pouvez également entrer au moins un nom de serveur NTP ou une adresse IP dans les champs suivants.

  19. Sélectionnez Installer Citrix Hypervisor.

  20. Si vous avez sélectionné de définir manuellement la date et l’heure, vous êtes invité à le faire.

  21. Si vous installez à partir d’un CD, l’écran suivant vous demande si vous souhaitez installer des packs supplémentaires à partir d’un CD. Choisissez Non pour continuer.

  22. Dans l’écran Installation terminée , éjectez le CD d’installation du lecteur, puis sélectionnez * Ok pour redémarrer le serveur.

    Après le redémarrage du serveur, Citrix Hypervisor affiche xsconsole, une console de configuration système.

    Remarque :

    Notez l’adresse IP affichée. Vous utilisez cette adresse IP lorsque vous connectez XenCenter à l’hôte.

L'écran de démarrage XenCenter. Une boîte blanche avec le logo pour Citrix XenCenter en gris.

Installer XenCenter

XenCenter est généralement installé sur votre système local. Vous pouvez télécharger le programme d’installation de XenCenter à partir duSite de téléchargement Citrix

Pour installer XenCenter :

  1. Téléchargez ou transférez le programme d’installation de XenCenter sur l’ordinateur que vous souhaitez exécuter XenCenter.

  2. Double-cliquez sur le.msi fichier d’installation pour commencer l’installation.

  3. Suivez l’assistant d’installation, qui vous permet de modifier le dossier de destination par défaut, puis d’installer XenCenter.

Connecter XenCenter au serveur Citrix Hypervisor

Cette procédure vous permet d’ajouter un hôte à XenCenter.

Pour connecter XenCenter au serveur Citrix Hypervisor :

  1. Lancez XenCenter.

    Le programme s’ouvre sur l’onglet Accueil. L'onglet Accueil XenCenter

  2. Cliquez sur l’icône A JOUTER un serveur pour ouvrir la boîte de dialogue Ajouter un nouveau serveur . Assistant Ajouter un nouveau serveur. Les champs sont Serveur, Nom d'utilisateur et Mot de passe.

  3. Dans le champ Serveur , entrez l’adresse IP de l’hôte. Entrez le nom d’utilisateur racine et le mot de passe que vous avez définis lors de l’installation de Citrix Hypervisor. Choisissez Ajouter.

Remarque :

La première fois que vous ajoutez un hôte, la boîte de dialogue Enregistrer et restaurer l’état de connexion s’affiche. Cette boîte de dialogue vous permet de définir vos préférences pour stocker vos informations de connexion hôte et restaurer automatiquement les connexions serveur.

Licence Citrix Hypervisor

Vous pouvez utiliser Citrix Hypervisor sans licence (Free Edition). Toutefois, cette édition fournit un ensemble restreint de fonctionnalités.

Si vous disposez d’une licence Citrix Hypervisor, appliquez-la maintenant.

Pour de plus amples informations, consultez la section Système de licences.

Créer un pool de serveurs Citrix Hypervisor

Un pool de ressources est composé de plusieurs installations de serveur Citrix Hypervisor, liées ensemble en tant qu’entité gérée unique.

Les pools de ressources vous permettent d’afficher plusieurs hôtes et leur stockage partagé connecté en tant que ressource unifiée unique. Vous pouvez déployer de manière flexible des machines virtuelles dans le pool de ressources en fonction des besoins en ressources et des priorités métier. Un pool peut contenir jusqu’à 64 hôtes exécutant la même version du logiciel Citrix Hypervisor, au même niveau de correctif et avec du matériel largement compatible.

Un hôte du pool est désigné comme maître de pool. Le maître de pool fournit un point de contact unique pour l’ensemble du pool, acheminant la communication aux autres membres du pool si nécessaire. Chaque membre d’un pool de ressources contient toutes les informations nécessaires pour prendre en charge le rôle de maître si nécessaire. Le maître de pool est le premier hôte répertorié pour le pool dans le volet Ressources XenCenter. Vous pouvez trouver l’adresse IP du maître de pool en sélectionnant le maître de pool et en cliquant sur l’onglet Rechercher .

Dans un pool avec stockage partagé, vous pouvez démarrer des machines virtuelles sur n’importe quel membre de pool disposant d’une mémoire suffisante et déplacer dynamiquement les machines virtuelles entre les hôtes. Les machines virtuelles sont déplacées pendant l’exécution et avec un temps d’arrêt minimal. Si un serveur Citrix Hypervisor individuel souffre d’une défaillance matérielle, vous pouvez redémarrer les machines virtuelles en panne sur un autre hôte du même pool.

Si la fonctionnalité haute disponibilité est activée, les machines virtuelles protégées sont automatiquement déplacées en cas de défaillance d’un hôte. Sur un pool activé HA, un nouveau maître de pool est automatiquement désigné si le maître est arrêté.

Remarque :

Pour une description de la technologie de pool hétérogène, reportez-vous à la sectionHôtes et pools de ressources.

Ce que vous apprendrez

Vous apprendrez à :

  • Créer un pool d’hôtes
  • Configurer un réseau pour le pool
  • NIC obligataires
  • Configurer le stockage partagé pour le pool

Alors que Citrix Hypervisor accepte de nombreuses solutions de stockage partagé, cette section se concentre sur deux types courants : NFS et iSCSI.

Exigences

Pour créer un pool avec un stockage partagé, vous devez disposer des éléments suivants :

  • Un deuxième serveur Citrix Hypervisor, avec un type de processeur similaire. Connectez cet hôte à votre application XenCenter.
  • Un référentiel de stockage pour le stockage basé sur IP

Pour commencer rapidement, cette section se concentre sur la création de pools homogènes . Dans un pool homogène, tous les hôtes doivent avoir des processeurs compatibles et exécuter la même version de Citrix Hypervisor, sous le même type de licence de produit Citrix Hypervisor. Pour obtenir une liste complète des exigences de pool homogène, reportez-vous à la sectionConfiguration système requise.

Créer un pool

Pour créer un pool :

  1. Dans la barre d’outils, cliquez sur le bouton Nouveau pool . La barre d'outils. Le bouton Nouveau pool est mis en surbrillance. Ce bouton est le quatrième à partir de la gauche.

  2. Entrez un nom et une description facultative pour le nouveau pool.

  3. Nommez le maître de pool en sélectionnant un hôte dans la liste Master .

  4. Sélectionnez le deuxième hôte à placer dans le nouveau pool dans la liste Membres supplémentaires .

  5. Cliquez sur Créer un pool. Le nouveau pool apparaît dans le volet Ressources .

L'écran d'accueil de XenCenter affichant un pool dans le volet de navigation.

Configurer des réseaux pour le pool

Lorsque vous installez Citrix Hypervisor, vous créez une connexion réseau, généralement sur la première carte réseau du pool où vous avez spécifié une adresse IP (lors de l’installation de Citrix Hypervisor).

Toutefois, vous devrez peut-être connecter votre pool à des VLAN et à d’autres réseaux physiques. Pour ce faire, vous devez ajouter ces réseaux au pool. Vous pouvez configurer Citrix Hypervisor pour connecter chaque carte réseau à un réseau physique et à de nombreux VLAN.

Avant de créer des réseaux, assurez-vous que le câblage correspond à chaque hôte du pool. Branchez les cartes réseau de chaque hôte dans les mêmes réseaux physiques que les cartes réseau correspondantes des autres membres du pool.

Remarque :

Si les cartes réseau n’étaient pas connectées aux cartes réseau de l’hôte lors de l’installation de Citrix Hypervisor :

  • Branchez les cartes réseau dans
  • Dans XenCenter, sélectionnez l’onglet <your host> > NICs
  • Cliquez sur Rescan pour qu’ils apparaissent

Pour plus d’informations sur la configuration de la mise en réseau Citrix Hypervisor, consultez l’aide de XenCenter et Gestion des réseaux.

Pour ajouter un réseau à Citrix Hypervisor :

  1. Dans le volet Ressources de XenCenter, sélectionnez le pool.

  2. Cliquez sur l’onglet Mise en réseau.

  3. Cliquez sur Ajouter un réseau.

    Console XenCenter affichant l'onglet Réseau du pool dans la fenêtre principale .

  4. Dans la page Sélectionner un type, sélectionnez Réseau externe, puis cliquez sur Suivant.

  5. Sur la page Nom , entrez un nom significatif pour le réseau et la description.

  6. Sur la page Paramètres réseau , spécifiez les éléments suivants :

    • Carte réseau : sélectionnez la carte réseau que vous souhaitez que Citrix Hypervisor utilise pour envoyer et recevoir des données du réseau.

    • VLAN : Si le réseau est un VLAN, entrez l’ID VLAN (ou « tag »).

    • MTU : Si le réseau utilise des trames jumbo, entrez une valeur pour l’unité de transmission maximale (MTU) comprise entre 1500 et 9216. Sinon, laissez la zone MTU à sa valeur par défaut de 1500.

    Si vous configurez de nombreuses machines virtuelles pour utiliser ce réseau, vous pouvez activer la case à cocher Ajouter automatiquement ce réseau aux nouvelles machines virtuelles . Cette option ajoute le réseau par défaut.

  7. Cliquez sur Terminer.

Liage des cartes réseau

Le collage de cartes réseau peut rendre votre serveur plus résilient en utilisant deux cartes réseau physiques ou plus comme s’il s’agissait d’un canal unique et performant. Cette section fournit seulement un très bref aperçu de la liaison, également connu sous le nom d’ association NIC. Avant de configurer les liaisons pour une utilisation dans un environnement de production, nous vous recommandons de lire des informations plus détaillées sur le collage. Pour de plus amples informations, consultez la section Gestion des réseaux.

Citrix Hypervisor prend en charge les modes de liaison suivants : actif/actif, actif/passif (actif/sauvegarde) et LACP. Active/Active fournit l’équilibrage de charge et la redondance pour le trafic basé sur les machines virtuelles. Pour les autres types de trafic (stockage et gestion), le trafic actif/actif ne peut pas équilibrer la charge. Par conséquent, LACP ou multiacheminement sont un meilleur choix pour le trafic de stockage. Pour plus d’informations sur le multiacheminement, reportez-vous à la sectionStockage. Pour plus d’informations sur le collage, reportez-vous à la sectionGestion des réseaux.

Les options LACP ne sont ni visibles ni disponibles, sauf si vous configurez le vSwitch en tant que pile réseau. De même, vos commutateurs doivent prendre en charge la norme IEEE 802.3ad. Le commutateur doit contenir un groupe LAG distinct configuré pour chaque liaison LACP sur l’hôte. Pour plus d’informations sur la création de groupes LAG, reportez-vous à la sectionGestion des réseaux.

Pour lier des cartes réseau :

  1. Assurez-vous que les cartes réseau que vous souhaitez lier (les esclaves de liaison) ne sont pas utilisées : arrêtez toutes les machines virtuelles avec des interfaces réseau virtuelles à l’aide des esclaves de liaison avant de créer la liaison. Après avoir créé la liaison, vous devrez reconnecter les interfaces réseau virtuelles à un réseau approprié.

  2. Sélectionnez le serveur dans le volet Ressources , puis ouvrez l’onglet NIC et cliquez sur Créer une liaison .

  3. Sélectionnez les cartes réseau que vous souhaitez lier. Pour sélectionner une carte réseau, cochez sa case dans la liste. Jusqu’à quatre cartes réseau peuvent être sélectionnées dans cette liste. Désactivez la case à cocher pour désélectionner une carte réseau. Pour maintenir un réseau flexible et sécurisé, vous pouvez lier deux, trois ou quatre cartes réseau lorsque vSwitch est la pile réseau. Toutefois, vous ne pouvez lier que deux cartes réseau lorsque le pont Linux est la pile réseau.

  4. Sous Mode Bond , choisissez le type de liaison :

    • Sélectionnez Active-active pour configurer une liaison active-active. Le trafic est équilibré entre les cartes réseau liées. Si une carte réseau dans la liaison échoue, le trafic réseau du serveur hôte route automatiquement sur la deuxième carte réseau.

    • Sélectionnez Active-passive pour configurer une liaison active-passive. Le trafic passe sur une seule des cartes réseau soudées. Dans ce mode, la deuxième carte réseau ne devient active que si la carte réseau active échoue, par exemple si elle perd la connectivité réseau.

    • Sélectionnez LACP avec équilibrage de charge basé sur l’adresse MAC source pour configurer une liaison LACP. La carte réseau sortante est sélectionnée en fonction de l’adresse MAC de la machine virtuelle d’où provient le trafic. Utilisez cette option pour équilibrer le trafic dans un environnement où plusieurs machines virtuelles sont sur le même hôte. Cette option ne convient pas s’il y a moins d’interfaces virtuelles (VIF) que de cartes réseau : l’équilibrage de charge n’est pas optimal car le trafic ne peut pas être divisé entre les cartes réseau.

    • Sélectionnez LACP avec équilibrage de charge basé sur l’IP et le port de source et de destination pour configurer une liaison LACP. L’adresse IP source, le numéro de port source, l’adresse IP de destination et le numéro de port de destination sont utilisés pour allouer le trafic entre les cartes réseau. Utilisez cette option pour équilibrer le trafic des machines virtuelles dans un environnement où le nombre de cartes réseau dépasse le nombre de VIF.

      Remarque :

      La liaison LACP n’est disponible que pour le vSwitch, tandis que les modes de liaison actif-actif et actif-passif sont disponibles pour le vSwitch et le pont Linux. Pour plus d’informations sur les piles réseau, reportez-vous à la sectionGestion des réseaux.

  5. Pour utiliser des trames jumbo, définissez le MTU (Maximum Transmission Unit) sur une valeur comprise entre 1500 et 9216.

  6. Pour que le nouveau réseau lié soit automatiquement ajouté à toutes les nouvelles machines virtuelles créées à l’aide de l’Assistant Nouvelle machine virtuelle, activez la case à cocher.

  7. Cliquez sur Créer pour créer la liaison NIC et fermer la boîte de dialogue.

    XenCenter déplace automatiquement les interfaces de gestion et secondaires des esclaves de liaison vers le maître de liaison lorsque la nouvelle liaison est créée. Un serveur avec son interface de gestion sur une liaison n’est pas autorisé à rejoindre un pool. Avant que le serveur puisse rejoindre un pool, vous devez reconfigurer l’interface de gestion et la remettre sur une carte réseau physique.

Configuration du stockage partagé pour le pool

Pour connecter les hôtes d’un pool à une baie de stockage distante, créez un Citrix Hypervisor SR. Le SR est le conteneur de stockage dans lequel les disques virtuels d’une machine virtuelle sont stockés. Les SRs sont des objets persistants sur le disque qui existent indépendamment de Citrix Hypervisor. Les SR peuvent exister sur différents types de périphériques de stockage physiques, à la fois internes et externes. Ces types incluent les périphériques de disque local et le stockage réseau partagé.

Vous pouvez configurer un Citrix Hypervisor SR pour différents types de stockage, notamment :

  • NFS

  • Logiciel iSCSI

  • HBA matériel

  • SMB

  • Fibre Channel

  • Logiciel FCoE

Cette section décrit la configuration de deux types de SR partagés pour un pool d’hôtes : NFS et iSCSI. Avant de créer un SR, configurez votre baie de stockage NFS ou iSCSI. Le programme d’installation diffère selon le type de solution de stockage que vous utilisez. Pour plus d’informations, consultez la documentation de votre fournisseur. Généralement, avant de commencer, effectuez la configuration suivante pour votre solution de stockage :

  • iSCSI SR : vous devez avoir créé un volume et un LUN sur la baie de stockage.

  • NFS SR : Vous devez avoir créé le volume sur le périphérique de stockage.

  • HBA matériel : vous devez avoir effectué la configuration requise pour exposer le LUN avant d’exécuter l’Assistant Nouveau référentiel de stockage

  • Logiciel FCoE SR : Vous devez avoir effectué manuellement la configuration requise pour exposer un LUN à l’hôte. Cette configuration inclut la configuration de la structure FCoE et l’allocation de LUN au nom public du monde entier (PWWN) de votre SAN.

Si vous créez un SR pour le stockage IP (iSCSI ou NFS), vous pouvez configurer l’un des éléments suivants en tant que réseau de stockage : la carte réseau qui gère le trafic de gestion ou une nouvelle carte réseau pour le trafic de stockage. Pour configurer une carte réseau différente pour le trafic de stockage, attribuez une adresse IP à une carte réseau en créant une interface de gestion.

Lorsque vous créez une interface de gestion, vous devez lui attribuer une adresse IP répondant aux critères suivants :

  • L’adresse IP se trouve sur le même sous-réseau que le contrôleur de stockage, le cas échéant
  • L’adresse IP se trouve sur un sous-réseau différent de l’adresse IP que vous avez spécifiée lors de l’installation de Citrix Hypervisor
  • L’adresse IP ne se trouve pas sur le même sous-réseau que les autres interfaces de gestion.

Pour attribuer une adresse IP à une carte réseau :

  1. Assurez-vous que la carte réseau se trouve sur un sous-réseau distinct ou que le routage est configuré en fonction de la topologie de votre réseau. Cette configuration force le trafic souhaité sur la carte réseau sélectionnée.

  2. Dans le volet Ressources de XenCenter, sélectionnez le pool (ou le serveur autonome). Cliquez sur l’onglet Mise en réseau , puis cliquez sur le bouton Configurer .

  3. Dans la boîte de dialogue Configurer l’adresse IP , dans le volet gauche, cliquez sur Ajouter une adresse IP .

  4. Donnez à la nouvelle interface un nom significatif (par exemple, votrestoragearray_network). Sélectionnez le réseau associé à la carte réseau que vous utilisez pour le trafic de stockage.

  5. Cliquez sur Utiliser ces paramètres réseau. Entrez une adresse IP statique que vous souhaitez configurer sur la carte réseau, le masque de sous-réseau et la passerelle. Cliquez sur OK. L’adresse IP doit se trouver sur le même sous-réseau que le contrôleur de stockage auquel la carte réseau est connectée.

Remarque :

Chaque fois que vous attribuez une adresse IP à une carte réseau à une adresse IP, elle doit se trouver sur un sous-réseau différent de toute autre carte réseau avec des adresses IP dans le pool. Cela inclut l’interface de gestion principale.

Pour créer un nouveau référentiel de stockage NFS ou iSCSI partagé :

  1. Dans le volet Ressources, sélectionnez le pool. Dans la barre d’outils, cliquez sur le bouton Nouveau stockage.

    La barre d'outils. Le bouton Nouveau stockage est mis en surbrillance. Ce bouton est cinquième à partir de la gauche.

    L’assistant Nouveau référentiel de stockage s’ouvre.

    Assistant Nouveau stockage. Dans le panneau Type, l'option NFS est sélectionnée.

  2. Sous Stockage sur disque virtuel, choisissez NFS ou iSCSI comme type de stockage. Cliquez sur Suivant pour continuer.

  3. Si vous choisissez NFS :

    1. Entrez le nom du nouveau SR et le nom du partage où il se trouve. Cliquez sur Analyser pour que l’Assistant analyse les SR NFS existants à l’emplacement spécifié.

      Remarque :

      Le serveur NFS doit être configuré pour exporter le chemin spécifié vers tous les serveurs Citrix Hypervisor du pool.

    2. Cliquez sur Terminer.

      Le nouveau SR apparaît dans le volet Ressources, dans le pool.

  4. Si vous choisissez iSCSI :

    1. Entrez un nom pour le nouveau SR, puis l’adresse IP ou le nom DNS de la cible iSCSI.

      Remarque :

      La cible de stockage iSCSI doit être configurée pour permettre à chaque serveur Citrix Hypervisor du pool d’avoir accès à une ou plusieurs LUN.

    2. Si vous avez configuré la cible iSCSI pour utiliser l’authentification CHAP, entrez le nom d’utilisateur et le mot de passe.

    3. Cliquez sur le bouton Analyser l’hôte cible , puis choisissez l’IQN cible iSCSI dans la liste IQN cible.

      Avertissement :

      La cible iSCSI et tous les serveurs du pool doivent avoir des IQN uniques.

    4. Cliquez sur LUN cible, puis sélectionnez le LUN sur lequel créer le SR dans la liste LUN cible.

      Avertissement :

      Chaque référentiel de stockage iSCSI individuel doit être entièrement contenu sur un LUN unique et ne peut pas couvrir plus d’un LUN. Toutes les données présentes sur le LUN choisi sont détruites.

    5. Cliquez sur Terminer.

      Le nouveau SR apparaît dans le volet Ressources, dans le pool.

La nouvelle SR partagée devient désormais la SR par défaut pour le pool.

Créer des machines virtuelles

Grâce à XenCenter, vous pouvez créer des machines virtuelles de différentes manières, en fonction de vos besoins. Que vous déployiez des machines virtuelles individuelles avec des configurations distinctes ou des groupes de plusieurs machines virtuelles similaires, XenCenter vous met en marche en quelques étapes.

Citrix Hypervisor offre également un moyen facile de convertir des lots de machines virtuelles à partir de VMware. Pour de plus amples informations, consultez la section Gestionnaire de conversion.

Cette section se concentre sur quelques méthodes permettant de créer des machines virtuelles Windows. Pour démarrer rapidement, les procédures utilisent la configuration la plus simple de Citrix Hypervisor : un seul serveur Citrix Hypervisor avec stockage local (après avoir connecté XenCenter au serveur Citrix Hypervisor, le stockage est automatiquement configuré sur le disque local de l’hôte).

Cette section explique également comment utiliser la migration en direct pour migrer en direct des machines virtuelles entre les hôtes du pool.

Après avoir expliqué comment créer et personnaliser votre nouvelle machine virtuelle, cette section montre comment convertir cette machine virtuelle existante en modèle de machine virtuelle. Un modèle de machine virtuelle préserve votre personnalisation afin que vous puissiez toujours l’utiliser pour créer des machines virtuelles selon les mêmes spécifications (ou similaires). Il réduit également le temps nécessaire à la création de plusieurs machines virtuelles.

Vous pouvez également créer un modèle de machine virtuelle à partir d’un instantané d’une machine virtuelle existante. Un snapshot est un enregistrement d’une machine virtuelle en cours d’exécution à un moment donné. Il enregistre les informations de stockage, de configuration et de mise en réseau de la machine virtuelle d’origine, ce qui la rend utile à des fins de sauvegarde. Les instantanés fournissent un moyen rapide de créer des modèles de machines virtuelles. Cette section montre comment prendre un instantané d’une machine virtuelle existante, puis comment convertir cet instantané en modèle de machine virtuelle. Enfin, cette section décrit comment créer des machines virtuelles à partir d’un modèle de machine virtuelle.

Ce que vous apprendrez

Vous apprendrez à :

  • Créer une machine virtuelle Windows 8.1
  • Installer Citrix VM Tools
  • Migrer une machine virtuelle en cours d’exécution entre les hôtes du pool
  • Créer un modèle de machine virtuelle
  • Créer une machine virtuelle à partir d’un modèle de machine virtuelle

Exigences

Pour créer un pool avec un stockage partagé, vous devez disposer des éléments suivants :

  • Le pool Citrix Hypervisor que vous configurez
  • XenCenter
  • Fichiers d’installation pour Windows 8.1

Créer une machine virtuelle Windows 8.1 (32 bits)

Remarque :

La procédure suivante fournit un exemple de création de machines virtuelles Windows 8.1 (32 bits). Les valeurs par défaut peuvent varier en fonction du système d’exploitation que vous choisissez.

Pour créer une machine virtuelle Windows :

  1. Dans la barre d’outils, cliquez sur le bouton Nouvelle machine virtuelle pour ouvrir l’Assistant Nouvelle machine virtuelle.

    La barre d'outils. Le bouton Nouvelle machine virtuelle est mis en surbrillance. Le bouton est sixième à partir de la gauche.

    L’assistant Nouvelle machine virtuelle vous permet de configurer la nouvelle machine virtuelle, en ajustant divers paramètres pour le processeur, le stockage et les ressources réseau.

    Assistant Nouvelle machine virtuelle. Windows 8 est mis en surbrillance.

  2. Sélectionnez un modèle de machine virtuelle et cliquez sur Suivant.

    Chaque modèle contient les informations de configuration permettant de créer une machine virtuelle avec un système d’exploitation invité (OS) spécifique et avec un stockage optimal. Cette liste reflète les modèles actuellement pris en charge par Citrix Hypervisor.

    Remarque :

    Si le système d’exploitation que vous installez sur votre nouvelle machine virtuelle est compatible uniquement avec le matériel d’origine, cochez la case Copier les chaînes du BIOS hôte vers la machine virtuelle . Par exemple, utilisez cette option pour un CD d’installation du système d’exploitation qui a été empaqueté avec un ordinateur spécifique.

  3. Entrez un nom et une description facultative de la nouvelle machine virtuelle.

  4. Choisissez la source du média OS à installer sur la nouvelle machine virtuelle.

    L’installation à partir d’un CD/DVD est l’option la plus simple pour commencer. Choisissez l’option de source d’installation par défaut (lecteur de DVD), insérez le disque dans le lecteur de DVD du serveur Citrix Hypervisor et choisissez Suivant pour continuer.

    Citrix Hypervisor vous permet également d’extraire le support d’installation du système d’exploitation à partir d’une gamme de sources, y compris une bibliothèque ISO préexistante.

    Pour joindre une bibliothèque ISO préexistante, cliquez sur Nouvelle bibliothèque ISO et indiquez l’emplacement et le type de bibliothèque ISO. Vous pouvez ensuite choisir le support ISO du système d’exploitation spécifique dans la liste.

  5. La machine virtuelle s’exécute sur l’hôte installé. Cliquez sur Suivant pour continuer.

  6. Allocation des ressources de processeur et de mémoire.

    Pour une machine virtuelle Windows 8.1, la valeur par défaut est 1 processeur virtuel, 1 socket avec 1 cœur par socket et 2 Go de RAM. Vous pouvez choisir de modifier les valeurs par défaut si nécessaire. Cliquez sur Suivant pour continuer.

    Remarque :

    Chaque système d’exploitation a des exigences de configuration différentes qui sont reflétées dans les modèles.

  7. Attribuez une unité de traitement graphique (GPU).

    L’assistant Nouvelle machine virtuelle vous invite à affecter un GPU dédié ou un GPU virtuel à la machine virtuelle. Cette option permet à la machine virtuelle d’utiliser la puissance de traitement du GPU. Il offre une meilleure prise en charge des applications graphiques professionnelles 3D haut de gamme telles que CAO, SIG et applications d’imagerie médicale.

    Remarque :

    La virtualisation GPU est disponible pour les clients Citrix Hypervisor Premium Edition ou les clients qui ont accès à Citrix Hypervisor via leur droit Citrix Virtual Apps and Desktops.

  8. Configurez le stockage pour la nouvelle machine virtuelle.

    Cliquez sur Suivant pour sélectionner l’allocation par défaut (24 Go) et la configuration, ou vous pouvez :

    1. Modifiez le nom, la description ou la taille de votre disque virtuel en cliquant sur Propriétés.

    2. Ajoutez un nouveau disque virtuel en sélectionnant Ajouter.

    Remarque :

    Lorsque vous créez un pool de serveurs Citrix Hypervisor, vous pouvez configurer le stockage partagé à ce stade lors de la création d’une machine virtuelle.

  9. Configurez la mise en réseau sur la nouvelle machine virtuelle.

    Cliquez sur Suivant pour sélectionner la carte réseau et les configurations par défaut, y compris une adresse MAC unique créée automatiquement pour chaque carte réseau, ou vous pouvez :

    1. Modifiez le réseau physique, l’adresse MAC ou la priorité de qualité de service (QoS) du disque virtuel en cliquant sur Propriétés.

    2. Ajoutez une nouvelle interface réseau virtuelle en sélectionnant Ajouter.

      Citrix Hypervisor utilise l’interface réseau virtuelle pour se connecter au réseau physique sur l’hôte. Veillez à sélectionner le réseau qui correspond au réseau dont la machine virtuelle a besoin. Pour ajouter un réseau physique, voirConfiguration des réseaux pour le pool

  10. Vérifiez les paramètres, puis cliquez sur Créer maintenant pour créer la machine virtuelle et revenir à l’onglet Rechercher.

    Une icône pour votre nouvelle machine virtuelle apparaît sous l’hôte dans le volet Ressources.

    Application XenCenter. Dans le volet Ressources, la machine virtuelle est sélectionnée. Dans la fenêtre principale, l'onglet Console est ouvert. Le bureau Windows est visible dans le panneau.

    Dans le volet Ressources, sélectionnez la machine virtuelle, puis cliquez sur l’onglet Console pour afficher la console de la machine virtuelle.

  11. Suivez les écrans d’installation du système d’exploitation et effectuez vos sélections.

  12. Une fois l’installation du système d’exploitation terminée et le redémarrage de la machine virtuelle, installez les outils de VM Citrix.

Installer Citrix VM Tools

Citrix VM Tools fournit des services d’E/S hautes performances sans la surcharge de l’émulation de périphériques traditionnelle. Citrix VM Tools se compose de pilotes d’E/S (également appelés pilotes paravirtualisés ou pilotes PV) et de l’agent de gestion. Citrix VM Tools doit être installé sur chaque VM pour qu’elle dispose d’une configuration entièrement prise en charge. Une machine virtuelle fonctionne sans eux, mais les performances sont entravées. Citrix VM Tools permettent également certaines fonctions et fonctionnalités, notamment l’arrêt proprement, le redémarrage, la suspension et la migration dynamique des machines virtuelles.

Avertissement :

Installez Citrix VM Tools pour chaque machine virtuelle Windows. L’exécution de machines virtuelles Windows sans Citrix VM Tools n’est pas prise en charge.

Pour installer Citrix VM Tools :

  1. Select la machine virtuelle dans le volet Ressources, cliquez avec le bouton droit, puis cliquez sur Installer les outils VM Citrix dans le menu contextuel. Sinon, dans le menu VM, cliquez sur Installer les outils VM Citrix.

    Ou

    Sous l’onglet Général de la machine virtuelle, cliquez sur Installer les pilotes d’E/S et l’agent de gestion .

    Remarque :

    Lorsque vous installez Citrix VM Tools sur votre VM, vous installez les pilotes d’E/S (pilotes PV) et l’agent de gestion

  2. Si la lecture automatique est activée pour le lecteur de CD/DVD de la machine virtuelle, l’installation démarre automatiquement après quelques instants. Le processus installe les pilotes d’E/S et l’agent de gestion et redémarre la machine virtuelle selon les besoins.

  3. Si la lecture automatique n’est pas activée, le programme d’installation de Citrix VM Tools affiche les options d’installation. Cliquez sur Installer Citrix VM Tools pour poursuivre l’installation. L’ISO (guest-tools.iso) Citrix VM Tools est monté sur le lecteur de CD/DVD de la machine virtuelle.

  4. Cliquez sur Exécuter setup.exe pour démarrer l’installation de Citrix VM Tools et redémarrer la machine virtuelle lorsque vous êtes invité à terminer le processus d’installation.

    Remarque :

    Les pilotes d’E/S sont automatiquement installés sur une machine virtuelle Windows qui peut recevoir des mises à jour de Windows Update. Toutefois, nous vous recommandons d’installer le package Citrix VM Tools pour installer l’agent de gestion et maintenir une configuration prise en charge. Les fonctionnalités suivantes sont disponibles uniquement pour les clients Citrix Hypervisor Premium Edition ou les clients qui ont accès à Citrix Hypervisor via Citrix Virtual Apps and Desktops :

    • Possibilité de recevoir des pilotes d’E/S à partir de Windows Update
    • Mise à jour automatique de l’agent de gestion

Après avoir installé les outils de VM Citrix, vous pouvez personnaliser votre VM en installant des applications et en effectuant d’autres configurations. Si vous souhaitez créer plusieurs machines virtuelles avec des spécifications similaires, vous pouvez le faire rapidement en créant un modèle à partir de la machine virtuelle existante. Utilisez ce modèle pour créer des machines virtuelles. Pour de plus amples informations, consultez la section Création de modèles de machines virtuelles.

Migration des machines virtuelles en cours d’exécution entre les hôtes d’un pool

En utilisant la migration en direct, vous pouvez déplacer une machine virtuelle en cours d’exécution d’un hôte à un autre dans le même pool, sans interruption de service. L’emplacement où vous décidez de migrer une machine virtuelle dépend de la façon dont vous configurez la machine virtuelle et le pool.

Pour migrer une machine virtuelle en cours d’exécution :

  1. Dans le volet Ressources , sélectionnez la machine virtuelle que vous souhaitez déplacer.

    Remarque :

    Assurez-vous que la machine virtuelle que vous migrez ne dispose pas de stockage local.

  2. Cliquez avec le bouton droit sur l’icône de la machine virtuelle, pointez sur Migrer vers le serveur, puis sélectionnez le nouvel hôte de la machine virtuelle.

    Conseil :

    Vous pouvez également faire glisser la machine virtuelle sur l’hôte cible.

    Application XenCenter. Le menu contextuel d'une machine virtuelle est ouvert. Le sous-menu Migrer vers le serveur est sélectionné et une liste des serveurs disponibles s'affiche.

  3. La machine virtuelle migrée s’affiche sous le nouvel hôte dans le volet Ressources .

Créer des modèles de machine virtuelle

Il existe différentes façons de créer un modèle de machine virtuelle à partir d’une machine virtuelle Windows existante, chacune avec ses avantages individuels. Cette section se concentre sur deux méthodes : convertir une machine virtuelle existante en modèle et créer un modèle à partir d’un instantané d’une machine virtuelle. Dans les deux cas, le modèle de machine virtuelle conserve la configuration personnalisée de la machine virtuelle ou instantanée de la machine virtuelle d’origine. Le modèle peut ensuite être utilisé pour créer rapidement de nouvelles machines virtuelles similaires. Cette section explique comment créer de nouvelles machines virtuelles à partir de ces modèles.

Avant de créer un modèle à partir d’un instantané VM ou VM existant, nous vous recommandons d’exécuter l’utilitaire WindowsSysprep sur la machine virtuelle d’origine. En général, l’exécutionSysprep prépare un système d’exploitation pour le clonage et la restauration de disque. Les installations du système d’exploitation Windows incluent de nombreux éléments uniques par installation (y compris les identificateurs de sécurité et les noms d’ordinateur). Ces éléments doivent rester uniques et ne pas être copiés sur de nouvelles machines virtuelles. Si la copie est copiée, la confusion et les problèmes sont susceptibles de survenir. L’exécution permet d’Sysprep éviter ces problèmes en permettant la génération de nouveaux éléments uniques pour les nouvelles machines virtuelles.

Remarque :

L’exécutionSysprep peut ne pas être aussi nécessaire pour les déploiements de base ou les environnements de test que pour les environnements de production.

Pour plus d’informations surSysprep, consultez votre documentation Windows. La procédure détaillée d’exécution de cet utilitaire peut différer en fonction de la version de Windows installée.

Créer un modèle de machine virtuelle à partir d’une machine virtuelle existante

Pour créer un modèle de machine virtuelle à partir d’une machine virtuelle existante :

Avertissement :

Lorsque vous créez un modèle à partir d’une machine virtuelle existante, le nouveau modèle remplace la machine virtuelle d’origine. La machine virtuelle n’existe plus.

  1. Arrêtez la machine virtuelle que vous souhaitez convertir.

  2. Dans le volet Ressources , cliquez avec le bouton droit sur la machine virtuelle et sélectionnez Convertir en modèle .

  3. Cliquez sur Convertir pour confirmer.

    Une fois que vous avez créé le modèle, le nouveau modèle de machine virtuelle apparaît dans le volet Ressources , remplaçant la machine virtuelle existante.

Créer un modèle de machine virtuelle à partir d’un snapshot de machine virtuelle

Pour créer un modèle à partir d’un instantané d’une machine virtuelle :

  1. Dans le volet Ressources , sélectionnez la machine virtuelle. Cliquez sur l’onglet Instantanés , puis Prendre un instantané .

  2. Entrez un nom et une description facultative du nouvel instantané. Cliquez sur Prendre un instantané.

  3. Une fois l’instantané terminé et l’icône s’affiche dans l’onglet Instantanés , sélectionnez l’icône.

    Application XenCenter. Dans le volet **Ressources** , une machine virtuelle est sélectionnée. Dans la fenêtre principale, l'onglet **Instantanés** est ouvert.

  4. Dans la liste Actions , choisissez Enregistrer en tant que modèle .

  5. Entrez un nom pour le modèle, puis cliquez sur Créer.

Créer des machines virtuelles à partir d’un modèle de machine virtuelle

Pour créer une machine virtuelle à partir d’un modèle de machine virtuelle personnalisé :

  1. Dans le volet Ressources XenCenter, cliquez avec le bouton droit sur le modèle et sélectionnez Assistant Nouvelle machine virtuelle .

    L’assistant Nouvelle machine virtuelle s’ouvre.

  2. Suivez l’Assistant Nouvelle machine virtuelle pour créer une machine virtuelle à partir du modèle sélectionné.

    Remarque :

    Lorsque l’Assistant vous invite à indiquer une source de support d’installation du système d’exploitation, sélectionnez la valeur par défaut et continuez.

    La nouvelle machine virtuelle apparaît dans le volet Ressources .

Si vous utilisez un modèle créé à partir d’une machine virtuelle existante, vous pouvez également choisir de sélectionner Création rapide. Cette option ne vous permet pas de passer par l’assistant Nouvelle machine virtuelle . Au lieu de cela, cette option crée et provisionne instantanément une nouvelle machine virtuelle en utilisant tous les paramètres de configuration spécifiés dans votre modèle.