Micro-apps

Générateur de pages

Familiarisez-vous avec le générateur de pages et ses composants pour créer des pages d’action. Les différents composants et sections du générateur de pages sont décrits dans les sections suivantes. Vous ajoutez et personnalisez des champs et des boutons supplémentaires en fonction de vos besoins.

Procédure détaillée du générateur de pages

La capture d’écran ci-dessous montre le générateur de pages complet, y compris toutes les sections affichées. Les descriptions ci-dessous se rapportent aux sections numérotées :

Vue complète du générateur de pages, y compris les légendes correspondantes

  1. La barre supérieure dispose d’un menu de navigation sélectionnable affiché à gauche. La sélection du nom de la page (en gras avec une icône de menu ouverte affichée à droite) vous permet de passer rapidement d’une page à l’autre. Au milieu, vous pouvez sélectionner un moniteur standard ou une vue mobile. À droite, des options d’aperçu sont disponibles. L’option Aperçu de la page présente une vue de la page que vous consultez dans le générateur. L’option Aperçu de la microapp fournit un workflow simulé des actions de la micro-app et vous permet d’ouvrir toutes les pages, ainsi qu’afficher les notifications et leurs actions.
  2. Le panneau gauche dispose d’options de navigation rapide vers les écrans de la micro-app. De haut en bas, vous pouvez accéder à une liste de tous les écrans Notifications ou Pages associés à cette micro-app, à l’écran Traduction et à l’écran Propriétés où vous pouvez modifier le nom, la description et l’icône. Pour plus d’informations, consultez :

  3. Les composants se trouvent dans le panneau gauche. Sélectionnez-les et faites-les glisser vers l’interface du générateur dans la section centrale de l’écran. Consultez Composants du générateur de pages. Les composants sont divisés en différentes sections : Entrée, Affichage et Mise en page.

    • Composants d’entrée : permet de créer des sections exploitables sur votre page, y compris des boutons, des entrées de texte et des boutons radio.
    • Composants d’affichage : permet de fournir des informations à vos utilisateurs de micro-apps, y compris des tableaux, du texte statique et des images.
    • Composant de mise en page : fournit le composant de grille permettant de définir la mise en page de votre page.
  4. L’interface du générateur se trouve dans la section centrale. Vous pouvez déplacer les composants dans cette section pour les organiser comme vous le souhaitez. Sélectionnez le composant dans cette section pour activer les propriétés du composant, les actions et les autres onglets visibles dans le panneau droit.
  5. Personnalisez les composants et ajoutez les détails de la page dans le panneau droit. L’onglet Détails de la page vous permet de configurer la page que vous créez en entrant un nom, en définissant des filtres et en ajoutant une logique aux composants de page. Vous pouvez également utiliser la fonction de débogage. Cet onglet reste le même pour la page ; il ne dépend pas du composant sélectionné. Les autres onglets varient selon le composant sélectionné. Les onglets disponibles comprennent :

    • Propriétés : chaque composant du générateur de pages dispose de son propre menu de propriétés spécifique contenant différentes options à choisir en fonction du composant.
    • Règles de validation des entrées : certains composants activent leurs propres règles de validation spécifiques.
    • Actions: différentes actions sont disponibles en fonction des composants. Les actions permettent aux destinataires de la micro-app (utilisateurs de Workspace) de répondre avec une entrée exploitable.

    Les autres onglets spécifiques à un composant sont décrits en détail avec le composant pertinent ci-dessous sous les sections Composants d’affichage et Composant de mise en page.

Pour obtenir une liste complète et une description des propriétés, options et éléments sélectionnables associés aux composants disponibles, consultez la section Propriétés du composant.

Modèles de page

Lors de la création d’une page, vous pouvez sélectionner une option parmi les mises en page de base suivantes en fonction des informations souhaitées. Chaque modèle est uniquement destiné à accélérer votre activité pour produire la page que vous souhaitez.

  • Détail : modèle de page qui fournit des informations statiques et qui est connecté à un enregistrement spécifique à partir du cache.
  • Formulaire : permet de créer une page qui fournit des informations statiques en plus de la possibilité d’entrer des données utilisateur sur votre page.
  • Tableau : permet de créer une page répertoriant plusieurs enregistrements et basée sur le chargement des tableaux de données à partir de votre intégration d’application cible.
  • Contenu statique : permet de configurer des composants de page qui fournissent des informations statiques, non exploitables, telles que des titres, des messages d’erreur ou des rappels.
  • Intégration : permet de créer une page qui affiche un iframe pour intégrer des pages Web personnalisées dans vos micro-apps.

Composants du générateur de pages

Le générateur de pages vous permet de choisir des options parmi les différents composants de page pour personnaliser et configurer la sortie, les informations et l’affichage de votre micro-app. Utilisez les composants décrits ci-dessous pour créer une micro-app de page en fonction de vos attentes et besoins. Par exemple, si vous souhaitez afficher une liste d’utilisateurs, vous utilisez le composant Tableau pour la créer. Les différentes pages de modèle disposent de différentes fonctionnalités de composant disponibles par défaut. Les listes suivantes couvrent toutes les options disponibles.

Composants d’entrée

La section Composants d’entrée fournit les composants pour créer des sections exploitables sur votre page, y compris les boutons, la saisie de texte, les boutons radio et ainsi de suite.

Vue détaillée des composants d'entrée

Bouton

Permet d’ajouter un composant sur la page sur lequel l’utilisateur peut cliquer en définissant les actions et la logique. La taille et le style des boutons peuvent être réglés. Certaines actions permettent d’exécuter les opérations suivantes : Exécuter action de service, Aller à l’URL et Exécuter le déclencheur de notification. Par exemple, à l’aide d’actions, un bouton peut diriger les utilisateurs vers une autre page ou envoyer une entrée. Pour plus d’informations sur les actions des boutons, consultez la section Actions.

Saisie de texte

Permet de définir la source du texte des données affichées en spécifiant la table de données, la colonne et la valeur qu’un utilisateur peut afficher sur la page. Le composant peut être marqué comme facultatif. La largeur du champ peut être modifiée. Les règles de validation peuvent être configurées en fonction d’une longueur minimale ou maximale ou d’un modèle de texte pour identifier les entrées utilisateur. Pour obtenir un exemple de ce composant utilisé, consultez la section Créer une page de création et Créer une page de listes.

Zone de texte

Permet de définir la source du texte des données affichées en spécifiant la table de données, la colonne et la valeur qu’un utilisateur peut afficher sur la page. Le composant peut être marqué comme facultatif. Les règles de validation peuvent être configurées en fonction d’une longueur minimale ou maximale ou d’un modèle de texte pour identifier les entrées utilisateur.

Saisie numérique

Permet de définir la source des données affichées en spécifiant la table de données et la colonne qu’un utilisateur peut afficher sur la page. Vous pouvez définir le format, tel que l’heure, la date, etc. Le composant peut être marqué comme facultatif et la largeur du champ peut être modifiée. Les règles de validation peuvent être configurées en fonction d’une longueur minimale ou maximale ou d’un modèle de texte pour identifier les entrées utilisateur. Précision : permet de définir le nombre total de chiffres. Échelle : permet de définir le nombre de chiffres à droite de la virgule décimale.

Sélectionner

Permet aux utilisateurs de choisir une option parmi une liste de valeurs définie (maximum de 100 valeurs). Ce champ est renseigné avec les données du système source. Vous pouvez également entrer manuellement la liste de valeurs. Le composant peut être marqué comme facultatif et la largeur du champ peut être modifiée. Vous pouvez définir le format, tel que l’heure, la date, etc. Pour obtenir un exemple de ce composant en cours d’utilisation, consultez Créer une page de création.

Rechercher

Permet aux utilisateurs de rechercher une grande quantité de valeurs et de sélectionner une valeur en recherchant un autre élément. Vous devez spécifier l’emplacement à partir duquel les données sont regroupées. Le composant peut être marqué comme facultatif. Pour obtenir un exemple de ce composant utilisé, consultez la section Créer une page de création.

Remarque

La configuration du composant Recherche avec la stratégie « Contient » peut entraîner de longs délais de chargement pour un terme de recherche. Nous vous recommandons d’effectuer un test avec un grand échantillon de données pour vérifier s’il existe un impact sur les performances et l’expérience utilisateur. Vous pouvez également utiliser la stratégie « Commence par » pour améliorer les performances, mais seuls les enregistrements commençant par le terme de recherche sont renvoyés.

Recherche à sélection multiple

Le composant Recherche à sélection multiple fonctionne de la même manière que le composant Rechercher ; il permet aux utilisateurs d’effectuer des recherches en sélectionnant une grande quantité de valeurs.

Par exemple, les utilisateurs peuvent rechercher et ajouter plusieurs utilisateurs ou e-mails utilisateur lors de la planification d’une réunion, ou ajouter plusieurs intitulés lors de la création d’un ticket Jira. Pour spécifier l’emplacement à partir duquel les données sont regroupées pour une utilisation par le composant Recherche à sélection multiple, vous devez configurer le type de données de tableau lors de la configuration des actions de service dans votre intégration HTTP.

Exemples de cas d’utilisation pour la recherche à sélection multiple :

  • Webex : permet de sélectionner plusieurs utilisateurs pour envoyer une invitation à une réunion.
  • Smartsheet : permet de sélectionner plusieurs utilisateurs pour partager une feuille.
  • Jira : permet de sélectionner plusieurs intitulés à attribuer à un ticket Jira unique.
  • Calendrier Office 365 : permet de sélectionner plusieurs participants lors de la planification d’un événement.
  • E-mail Office 365 : permet de sélectionner plusieurs destinataires d’e-mail.

Configuration

La configuration de ce composant est similaire à celle du composant Rechercher, mais elle propose deux options de configuration supplémentaires : « Nombre maximal d’éléments » et « Peut créer de nouveaux éléments ». Outre les options de configuration standard du générateur de pages, définissez les éléments suivants pour configurer la recherche à sélection multiple :

Mapper à valeur de registre : définit la source de données pour les valeurs pré-sélectionnées et est disponible uniquement sur la page de détails (un ID d’enregistrement est requis). Contrairement au composant Rechercher, la recherche à sélection multiple ne se limite pas à une seule valeur.

Source de données pour les options : définit la source de données pour les options de la liste déroulante.

Stratégie de correspondance pour les termes de recherche : indique si le terme de recherche correspond au début de la valeur de la base de données ou n’importe où dans la valeur de la base de données.

Nombre maximal d’éléments : définit le nombre maximal d’éléments sélectionnés lors d’une recherche.

Peut créer de nouveaux éléments : permet aux utilisateurs de créer des éléments qui ne sont pas encore disponibles dans la sélection de recherche (par exemple, ajouter de nouveaux libellés à un ticket Jira).

Vérification de l’intégrité

La vérification de l’intégrité fonctionne de la même manière que la recherche, mais le nombre maximal d’éléments sélectionnés doit être non négatif. La table de source de données doit exister ; les colonnes de tableau associées à la valeur, la valeur d’affichage et les données supplémentaires doivent être correctement mappées à une table de données avec une clé étrangère.

Pour plus d’informations sur la configuration de vos tableaux afin de renvoyer plusieurs entrées, consultez la section Types de données.

Case à cocher

Permet d’ajouter un composant sélectionnable sur la page en définissant la source (table de données et colonne) et la valeur par défaut (sélectionnée ou désactivée). Le composant peut être marqué comme facultatif.

Bouton radio

Permet d’ajouter un ensemble d’options dans lequel une seule option peut être sélectionnée. Ce champ est renseigné avec les données du système source. Vous pouvez également entrer manuellement la liste de valeurs. Le composant peut être marqué comme facultatif.

Date/Heure

Permet de définir la date, l’heure ou les deux à afficher dans la micro-app, ainsi que l’heure par défaut (heure affichée avant la sélection) à charger sur la page. Le composant peut être marqué comme facultatif et la largeur du champ peut être modifiée.

Composant Chargement de fichiers

Permet de charger des fichiers bruts vers le SOR pendant les actions d’envoi ou de mise à jour. Pour activer cette action, créez une action de service spéciale prenant en charge le chargement de fichiers.

Ce composant permet aux utilisateurs de charger des fichiers vers le système d’enregistrement (SoR) en tant que pièces jointes à des enregistrements existants et en tant que pièces jointes lors de la création de nouveaux enregistrements. Par exemple :

  • Jira : chargez des fichiers journaux et des captures d’écran et joignez-les à un ticket.
  • Salesforce : chargez un document d’accord de détection et attachez-le à un compte ou à une opportunité.
  • SAP Concur : joignez un reçu lors de la gestion des notes de frais.
  • ServiceNow : chargez une pièce jointe dans le cadre d’un workflow de soumission.

Créer une action de service

Pour activer le chargement de fichiers, des scripts doivent être utilisés pour configurer une action de service. Il existe un type de paramètre FILES pour prendre en charge cette fonctionnalité. Pour obtenir une vue d’ensemble générale, consultez la section Script d’intégration HTTP.

Avant de commencer

  • Préparez le script que vous souhaitez importer via l’interface d’administration de micro-apps.
  • Les scripts doivent être écrits en langage javascript modifié dans l’éditeur de texte/l’outil de développement de votre choix.
  • Lorsque vous êtes prêt, importez le script via l’onglet Intégrations de l’interface d’administration de micro-apps ou, éventuellement, vous pouvez entrer votre script directement dans l’éditeur de texte fourni dans la fonction de script.
  • Lors de l’importation, testez le script.

Voici un exemple d’action de service qui télécharge plusieurs fichiers à la fois sur JIRA. Pour obtenir plus de scripts, reportez-vous à ce Référentiel de scripts.

```javascript
function addAttachmentsSingleRequest({client, actionParameters}) {
    console.log(`attaching file(s) to issue ${actionParameters.issueKey}`);
    const formData = new FormData();
    const url = `/rest/api/2/issue/${actionParameters.issueKey}/attachments`;
    actionParameters.attachments.forEach(file => {
        formData.append("file", file);
    });
    const response = client.fetchSync(url, {
        method: 'POST',
        headers: {
            "Content-Type": "multipart/form-data",
            "X-Atlassian-Token": "nocheck"
        },
        body: formData
    });
    if (response.ok) {
        console.log('Attachment(s) posted');
    } else {
        const errorMessage = `Request failed(${response.status}: ${response.statusText})`
        console.error(errorMessage)
        throw new Error(errorMessage)
    }
}
<!--NeedCopy--> ```

Importer le script

Pour importer votre script préparé, procédez comme suit :

  1. Dans l’écran de configuration de l’intégration, sélectionnez Scripting dans la navigation de gauche.
  2. Sélectionnez Télécharger le script. Vous pouvez également saisir votre script directement dans la zone de texte en sélectionnant Modifier.
  3. Faites glisser votre script dans la fenêtre contextuelle d’importation.
  4. Le script est analysé et validé.
  5. Sélectionnez Importer.
  6. Votre script est importé.

Plus d’informations sur les scripts

Configurer le composant Chargement de fichiers

Revenez maintenant à la page de la micro-app pour cette intégration que vous souhaitez créer pour le chargement de fichiers. Après avoir déposé le composant Chargement de fichiers dans le générateur, définissez les propriétés de chargement de fichiers.

  1. Modifiez la valeur de l’intitulé si vous le souhaitez. Par défaut, il s’agit de Chargement de fichiers. Un intitulé n’est pas obligatoire. Cette valeur apparaît au-dessus du cadre de dépôt dans Citrix Workspace.
  2. Modifiez la valeur du nombre maximal de fichiers si nécessaire. Par défaut, il s’agit de 1. Cette valeur apparaît en regard de Limite de chargement de fichiers sous le cadre de dépôt dans Citrix Workspace. Lorsque plusieurs fichiers sont sélectionnés, le chargement des métadonnées et le chargement de contenu pour chaque fichier se font indépendamment. Cette capacité est limitée par le système d’enregistrement.
  3. Modifiez la valeur de la taille du fichier (Mo) si nécessaire. Par défaut, il s’agit de 5. Cette valeur apparaît en regard de Taille totale limite sous le cadre de dépôt dans Citrix Workspace. La taille du fichier est limitée par le système d’enregistrement. Nous vous recommandons de configurer la taille maximale du fichier en fonction des véritables besoins pour éviter de gaspiller les ressources.
  4. Entrez une valeur pour les extensions de fichier (par exemple .jpeg, .png, .pdf). Une valeur n’est pas obligatoire. Cette valeur apparaît en regard de Formats de fichiers acceptés sous le cadre de dépôt dans Citrix Workspace. Ce champ n’est pas sensible à la casse et n’accepte pas les caractères spéciaux.
  5. Activez Obligatoire si l’ajout d’un fichier est nécessaire pour soumettre cette page. Un intitulé Champ obligatoire est affiché au-dessus du cadre de dépôt dans Citrix Workspace.
  6. Désactivez la bascule Activé si vous souhaitez que le cadre de dépôt apparaisse grisé et indisponible dans Citrix Workspace.
  7. Désactivez la bascule Visible si vous souhaitez masquer le cadre de dépôt dans Citrix Workspace.

Considérations

Les utilisateurs doivent prendre en compte les limitations suivantes lors du chargement de contenu :

  • Le nom de fichier doit se terminer par l’un des suffixes autorisés. Tous les caractères sont autorisés à l’exception de l’octet null \0.
  • Le service de micro-apps ne fournit pas de stockage de fichiers. Les fichiers sont chargés directement sur le système d’enregistrement. Au cours du processus de chargement, le service de micro-apps transfère d’abord le fichier d’un ordinateur utilisateur vers un stockage temporaire sécurisé, puis diffuse immédiatement le fichier vers le système d’enregistrement. Les fichiers traités sur le stockage temporaire ne sont à partir de ce moment, accessibles à aucune fin à quiconque et sont supprimés après un court laps de temps.
  • Les utilisateurs peuvent supprimer un fichier qu’ils ont précédemment sélectionné et préchargé avant de confirmer le chargement.
  • Le type de fichier (type MIME) est détecté par le navigateur en fonction de l’extension du fichier. Le service de micro-apps n’utilise pas le type de fichier pour les vérifications.

Composants d’affichage

La section Composants d’affichage permet d’identifier les composants pour fournir des informations à vos utilisateurs de micro-apps, y compris des tableaux, du texte statique, des images, etc. Lorsque vous pouvez sélectionner l’adresse e-mail de l’utilisateur comme variable pour extraire des données lors de la création d’une page d’action, vous pouvez utiliser un attribut de nom d’utilisateur principal (UPN) Active Directory. Cela inclut les filtres de page et de composant, les contraintes et les paramètres d’action de service.

Vue détaillée des composants d'affichage

Tableau

Permet d’ajouter un tableau pour afficher une liste d’enregistrements en définissant la source, les filtres et les colonnes du tableau. Des actions de lien de page peuvent être ajoutées pour diriger l’utilisateur vers une autre page. L’alignement peut être modifié.

Un onglet Colonnes est activé dans le panneau droit une fois le composant sélectionné. Ajoutez autant de colonnes que nécessaire à l’aide des paramètres suivants : Titre de la colonne, Type de données, Table de données, Colonne de données, Format et Format conditionnel. Pour en savoir plus sur ces champs, consultez la section Propriétés du composant.

Les requêtes personnalisées doivent être définies pour limiter l’exposition des données. Un tableau sans requête personnalisée expose tous les enregistrements qui correspondent à un filtre de tableau, quelle que soit la relation des données avec les abonnés. Vos données potentiellement sensibles peuvent être exposées à tous les utilisateurs de la micro-app, sauf si vous limitez l’exposition des données. Contrôlez l’accès aux données des pages à l’aide de la fonction Filtre de données. Sélectionnez le tableau dans le panneau du générateur de composants. Sélectionnez Propriétés de la table, puis Filtre de données. Sélectionnez +Ajouter une condition et ajoutez les contraintes si nécessaire. Pour obtenir un exemple de ce composant utilisé, consultez la section Créer une page de détails.

Liste/Grille

Affiche une liste de données pour les utilisateurs dans Citrix Workspace. Vous pouvez faire votre choix parmi les mises en page préconfigurées pour afficher les informations appropriées de la manière qui convient le mieux à vos données. Vous pouvez définir manuellement les éléments de la liste ou les extraire du cache.

Sous l’onglet Propriétés de la liste, sélectionnez l’une des options suivantes :

  • L’option Table de données permet d’extraire les données du cache. Les onglets Liste des sources de données, Articles de la liste des sources de données et Mise en page et style sont disponibles. Les descriptions des propriétés Listes des source de données et Articles de la liste des sources de données sont disponibles à la section Propriétés du composant.
  • L’option Spécifier manuellement permet de définir les éléments dans la liste. Les onglets Articles de la liste et Mise en page et style sont disponibles. Définissez les éléments que vous souhaitez inclure dans votre liste dans l’onglet Articles de la liste. Les descriptions des propriétés sont disponibles à la section Propriétés du composant.

L’onglet Mise en page et style est disponible pour les deux types de propriétés de liste. Le menu Mise en page propose une sélection de mises en page préconfigurées. Choisissez la mise en page qui convient le mieux à vos besoins parmi les options suivantes :

  • Liste - Accordéon : affiche uniquement les unités de contenu de texte qui peuvent être développées.
  • Liste - De base : affiche uniquement les listes de texte.
  • Liste - Liste à puces : affiche uniquement les listes de texte à puces non ordonnées.
  • Liste - Liste triée : affiche uniquement les listes de texte triées et numérotées.
  • Liste - Miniature : affiche les listes à l’aide de vignettes (miniatures) et de styles.
  • Grille - Image principale sur le côté : affiche les fiches avec l’image principale sur le côté.
  • Grille - Image principale en haut : affiche les fiches avec l’image principale en haut.
  • Grille - Image : affiche les unités d’image multi-colonnes.
  • Grille - Miniature sur le côté : affiche les listes multi-colonnes à l’aide de vignettes (miniatures).
  • Grille - Miniature en haut : affiche les unités de contenu alignées au centre.

Les mises en page de texte vous permettent d’activer/désactiver Afficher le titre et Afficher la description. Vous pouvez désactiver l’une de ces options, mais pas les deux. Les mises en page de miniature vous permettent d’activer/désactiver Afficher l’image et d’autres options de mise en forme des images. Les descriptions des autres propriétés sont disponibles à la section Propriétés du composant.

Texte

Permet de définir la source du texte provenant des tableaux et le format du texte à charger sur la page. Les options Source de données, Tableau et Colonne sont sélectionnées et utilisées pour remplir le texte. Un format de texte, tel que l’heure ou la date, peut être imposé ou conditionnel en fonction des paramètres. Vous pouvez ajouter des actions pour effectuer des opérations telles que : Aller à la page, Aller à l’URL, Envoyer e-mail ou Appel téléphonique. Pour obtenir un exemple de ce composant utilisé, consultez la section Créer une page de détails.

Le composant Texte est conçu pour afficher une valeur de base de données unique. Une vérification de l’intégrité est exécutée et avertit les utilisateurs si une page repose sur un ID d’enregistrement. Pour une page détaillée ou de type formulaire définie comme page d’actions, un filtre de données de page est requis pour appeler un enregistrement unique. Ce message est affiché pour vous avertir de ce problème. Votre micro-app peut fonctionner telle quelle, mais le composant peut afficher des données incorrectes si l’enregistrement unique n’est pas transmis à la page.

Texte statique

Permet de définir le texte statique qui apparaît sur la page. Des actions peuvent être ajoutées. L’alignement peut être modifié. Vous pouvez faire une distinction si le texte est un en-tête. Le style de police en gras et en italique est disponible. La taille de la police peut être définie sur Normale, Claire, Petite ou Petite et claire. Vous pouvez ajouter des actions pour effectuer des opérations telles que : Aller à la page, Aller à l’URL, Envoyer e-mail ou Appel téléphonique. Pour obtenir un exemple de ce composant utilisé, consultez la section Créer une page de création et Créer une page de détails.

Image statique

Permet d’afficher une image statique référencée à partir d’une source d’URL statique prédéfinie. La taille et l’alignement de l’image peuvent être spécifiés. Aucune action ne peut être ajoutée.

Image

Permet d’afficher une image à l’aide de son URL stockée dans le cache (table de données et colonne) et le format à afficher sur la page. Cette option permet d’ajouter du texte à afficher si l’image ne peut pas se charger. Le format de l’image telle que l’alignement, la taille et la forme peut être configuré.

Séparateur de ligne

Permet de séparer les informations non liées et les informations liées au groupe. Aucune propriété ne peut être modifiée.

Bouton Précédent

Permet aux utilisateurs de revenir à la page précédente. Une variable peut être spécifiée, c’est-à-dire table de données, colonne de données et format. Pour obtenir un exemple de ce composant utilisé, consultez la section Créer une page de détails.

Power BI

Permet d’afficher un rapport BI dans Workspace. La source et le format sont définis. Lorsqu’un utilisateur affiche ce composant Power BI dans Citrix Workspace, il est d’abord invité à se connecter avec Power BI.

Un onglet Propriétés du composant Power BI est activé dans le panneau droit une fois ce composant sélectionné. Lorsque ce composant est ajouté pour la première fois, aucune action de service n’est sélectionnée et vous ne pouvez pas le modifier. Vous devez configurer des actions de service pour l’autorisation de l’utilisateur. Après avoir configuré les actions de service, configurez l’autorisation dans le composant. Pour obtenir les étapes complètes, consultez la section Configurer les actions du service du composant Power BI.

Lecteur de reçus Concur

Permet d’afficher une image de reçu. Définissez la source à l’aide de la table de données et de la colonne de données, ainsi que le format. Le composant Lecteur de reçus Concur n’est visible que dans le modèle d’intégration Concur.

Tableau

Permet d’afficher un rapport Tableau. Définissez la source à l’aide de la table de données et de la colonne.

Contenu HTML

Permet d’afficher correctement du contenu HTML à partir de sources extraites (par exemple des flux RSS). Définissez la source à l’aide de la table de données et de la colonne. Les éléments de texte de base sont pris en charge. Les éléments autorisés incluent :

  • « p », « div », « h1 », « h2 », « h3 », « h4 », « h5 », « h6 », « ul », « ol », « li », « blockquote », « b », « i », « font », « s », « u », « o », « sup », « sub », « ins », « del », « strong », « strike », « tt », « code », « big », « small », « br », « span » et « em ».
  • Élément « a » uniquement avec les attributs « target » et « href ».
  • Élément « img » uniquement avec les attributs « height », « width », « src ».
  • En outre, l’attribut « style » est autorisé sur n’importe quel élément.

Pièces jointes

Répertorie les pièces jointes de la source de données et permet aux utilisateurs de télécharger des pièces jointes. Les images et les fichiers PDF peuvent être prévisualisés directement. Définissez la source en spécifiant la table de données, la colonne de données pour l’URL et la colonne de données pour le nom.

  • Si le type de données MIME (type de média) n’est pas configuré, l’icône d’aperçu de la pièce jointe apparaît comme ?.
  • Si la taille du fichier n’est pas configurée, l’aperçu de la pièce jointe affiche la taille 0B.

Sélectionnez l’option Sécurité des URL de pièce jointe :

  • Hérité : les pièces jointes doivent être hébergées sur le même domaine auquel l’intégration accède. Si ce n’est pas le cas, la pièce jointe ne s’affiche pas et ne peut pas être téléchargée. Par exemple, il s’agit d’un problème connu pour les intégrations Google.
  • Public : les pièces jointes publiques provenant d’autres domaines peuvent être affichées si elles ne requièrent pas de méthode d’authentification.

Intégration

Permet d’intégrer des pages Web dans vos micro-apps à l’aide du générateur, puis de les afficher dans Citrix Workspace. Le contenu pris en charge comprend les éléments suivants : les vidéos YouTube publiques, Google Maps, les formulaires Podio/Google/Microsoft, la plupart des pages Web réactives publiques, ainsi que tout contenu conçu par son fournisseur pour être intégré à un site Web et affiché dans un iFrame.

Certains contenus externes ne sont pas conçus pour l’intégration ou sont strictement interdits. Par exemple

  • Pages Web qui interdisent explicitement l’intégration en envoyant l’en-tête X-Frame-Options "SAMEORIGIN";. Un exemple notable est https://google.com.
  • Pages Web qui redirigent vers un domaine différent de celui spécifié dans la configuration du composant dans le générateur de pages.
  • Les pages Web nécessitant une authentification peuvent rencontrer des problèmes lorsqu’elles sont intégrées. Les administrateurs doivent tester soigneusement cette fonctionnalité.
  • Les pages Web contenant un consentement lié aux cookies (par exemple, pour les exigences du RGPD) ne disposent pas de leurs sélections mises en cache dans le composant intégré. Si un utilisateur accède à nouveau au site intégré, il doit reconfirmer le consentement lié aux cookies chaque fois, sauf si le site utilise les attributs de cookie SameSite: none; secure=true.

Configurer le composant Intégration

Après avoir ajouté le composant Intégration dans le générateur, renseignez le champ Propriétés d’intégration.

Remarque

Pour intégrer le contenu de certains sites Web avec succès, vous devez utiliser le code intégré généré directement à partir du site Web (par opposition à une URL directe ou à un lien de partage). Par exemple, lorsque vous générez un lien intégré sur Google Maps via l’option Partager, utilisez le lien généré à partir de l’option Intégrer une carte plutôt que l’option Envoyer un lien.

  1. Entrez l’URL du contenu que vous souhaitez intégrer.
  2. Sélectionnez l’une des options dans Mode de hauteur pour choisir comment la taille du contenu intégré est déterminée.

    • Multiplicateur de largeur : active le champ Multiplicateur (en pourcentage). Entrez une valeur en pourcentage pour spécifier la largeur du contenu intégré. Par exemple, si vous entrez 50, la largeur du contenu affiché est la moitié de sa hauteur.
    • Fixe : active le champ Hauteur absolue (en pixels). Entrez un nombre de pixels pour déterminer la hauteur du contenu intégré.

Les aperçus de contenu intégrés ne sont pas disponibles dans le générateur. Sélectionnez Aperçu de la microapp pour voir à quoi ressemble le contenu intégré.

Composant Intégration

Considérations

Lorsque vous intégrez du contenu, tenez compte des points suivants :

  • Utilisez des versions intégrables de pages Web lorsque cela est possible. Ces pages ont déjà été optimisées pour être intégrées par le fournisseur de contenu. Par exemple, une vidéo YouTube avec identifiant est XXX accessible à l’adresse https://www.youtube.com/watch?v=XXX et https://www.youtube.com/embed/XXX. La première URL mène au site complet et la seconde à la vidéo intégrable.
  • Lorsque vous spécifiez une URL, vous pouvez utiliser des variables de modèle pour transmettre un paramètre à l’URL distante. Pour le même exemple YouTube et en supposant que vous ayez une table de données appelée video_id contenant des identifiants vidéo, entrez https://www.youtube.com/embed/{video_id} dans le champ URL. La chaîne {video_id} sera remplacée par la valeur de ligne de votre table.
  • La page intégrée est affichée dans un iFrame exécuté en bac à sable et contient les attributs suivants : allow-scripts allow-same-origin allow-popups allow-popups-to-escape-sandbox allow-forms allow-pointer-lock allow-downloads. Ces indicateurs garantissent une isolation complète du contenu tiers de Citrix Workspace. Cependant, certaines fonctionnalités de la page distante peuvent ne pas être fonctionnelles.
  • Le composant Intégration ne peut pas afficher de documents nécessitant des plug-ins de navigateur personnalisés. Pour cette raison, les fichiers PDF ne peuvent pas être affichés dans le composant Intégration.

Composant de mise en page

La section Composant de mise en page fournit le composant de grille permettant de définir la mise en page de votre page.

Vue détaillée des composants de mise en page

  • Grille flexible : vous donne plus de contrôle sur le positionnement des composants sur vos pages, ce qui permet une organisation plus facile des composants. Cette option est utile lorsque vous créez des pages destinées aux appareils dotés d’écrans plus grands.

    Un onglet Propriétés de grille flexible s’affiche dans le panneau droit une fois ce composant sélectionné. Définissez le nombre de colonnes et de lignes souhaitées dans votre grille et personnalisez l’alignement. Pour obtenir un exemple de ce composant utilisé, consultez la section Créer une page de création et Créer une page de détails.

Détails de la page

Configurez la page que vous créez en entrant un nom, en définissant des filtres et en ajoutant une logique aux composants de page. Vous pouvez également utiliser les fonctions de débogage.

  • Nom de la page : définissez le nom de la page.
  • Filtre de données : permet de définir des contraintes sur les données d’action.
  • Afficher SQL : permet d’afficher SQL à des fins de débogage.
  • Logique : utilisez cette option pour ajouter et afficher la logique du composant. Vous trouverez des détails sur le paramètre Ajouter logique dans la section suivante.

Ajouter logique

Sélectionnez le bouton Ajouter logique sous l’onglet Détails de la page pour ouvrir la configuration logique. Cela vous permet de configurer la logique de votre composant de page particulier. Spécifiez le comportement ou l’apparence des composants sur cette page. Créez des conditions à l’aide d’arguments logiques standard pour obtenir différents résultats en fonction du comportement souhaité de votre composant. Vous pouvez ajouter plusieurs actions empilées sur n’importe quel bouton pour créer plusieurs effets d’action en un seul clic. Lorsque chaque action de service s’exécute correctement, le système avance dans la chaîne d’actions jusqu’à ce que toutes les actions soient terminées. Les actions disponibles sont les suivantes :

  • Évaluer la condition : permet de définir et de modifier la condition via un argument logique.
  • Définir la valeur du composant : permet de définir la valeur du composant associé au bouton pour valider une action.
  • Afficher le composant : permet de configurer les conditions pour afficher le composant.
  • Masquer le composant : permet de configurer les conditions pour masquer le composant.
  • Activer le composant : permet de configurer les conditions pour activer le composant.
  • Désactiver le composant : permet de configurer les conditions pour désactiver le composant.
  • Définir le composant sur Obligatoire : permet de configurer les conditions pour que le composant soit obligatoire.
  • Définir le composant sur Facultatif : permet de configurer les conditions pour exclure le composant.

Propriétés du composant

Chaque composant du générateur de pages dispose de son propre menu de propriétés spécifique contenant différentes options à choisir en fonction du composant, y compris :

  • Intitulé : permet de personnaliser l’intitulé du bouton, du texte, de l’image, etc.
  • Texte du placeholder : permet d’expliquer à l’utilisateur comment utiliser ce composant. Par exemple, répertoriez les attributs qu’un utilisateur peut rechercher.
  • Contenu : permet d’entrer du texte statique à afficher à l’utilisateur.
  • Alignement : permet de définir l’alignement du texte ou de l’image affiché(e).
  • Type de texte : permet de définir la taille du texte affiché.
  • Style de police : permet de définir le style de police du texte affiché.
  • Taille de police : permet de définir la taille de police du texte affiché.
  • Largeur du champ permet de définir la largeur d’affichage d’un composant.
  • Format : permet de définir le format des données lors de l’affichage aux utilisateurs. Par exemple, la date, l’heure, la décimale, le pourcentage, etc.
  • Valeur par défaut : option utilisée pour les Composants d’entrée afin de définir la valeur par défaut manuellement ou à l’aide de variables.
  • Style : option utilisée pour le composant Bouton afin de basculer entre différents formats et couleurs prédéfinis.
  • Utiliser les enregistrements liés à la page des détails : option utilisée pour le composant Table afin de filtrer les enregistrements liés à l’enregistrement affiché sur la page. Par exemple, vous disposez d’une page affichant des données sur un compte et vous souhaitez afficher la table avec une liste de contacts liés à ce compte particulier.
  • Mapper à valeur de registre (bouton d’activation/de désactivation) : permet d’afficher les données d’un enregistrement particulier à partir du cache pour les Composants d’entrée. Par exemple, activez cette option lorsque vous créez une page de type Modifier car vous souhaitez afficher les données réelles aux utilisateurs avant que ces valeurs ne soient modifiées. Cependant, si vous créez une page de type Créer un enregistrement, n’activez pas Mapper à valeur de registre car cette page n’est liée à aucun enregistrement existant. Par conséquent, il n’est pas logique de mapper vos Composants d’entrée à n’importe quel enregistrement.
  • Sélectionner le type : permet de sélectionner la source des options pour Sélectionner composant et Composant radio.

    • Si l’option Entrer les valeurs manuellement est sélectionnée, les champs Valeur et Intitulé doivent être renseignés. La valeur est ensuite utilisée dans l’action de service et l’intitulé correspond à ce que l’utilisateur voit dans Citrix Workspace.
    • Si l’option Sélectionner à partir de la base de données est sélectionnée, vous devez remplir les champs suivants : Source de données pour les options, Table de données pour les options, Colonne de données pour le libellé d’option et Colonne de données pour la valeur d’option. La colonne de données pour la valeur d’option est ensuite utilisée dans l’action de service et la colonne de données pour le libellé d’option correspond à ce que l’utilisateur voit dans Citrix Workspace.
    • Une combinaison de Sélectionner le type et Mapper à valeur de registre peut être utilisée pour différents cas d’utilisation. Par exemple, les options Sélectionner à partir de la base de données et Mapper à valeur de registre sont généralement utilisés pour les pages de type Modifier. Dans ce scénario, les options Table de données et Colonne de données sont utilisées pour afficher les données actuelles. Les options Source de données pour les options, Table de données pour les options, Colonne de données pour le libellé d’option et Colonne de données pour la valeur d’option sont utilisées pour afficher toutes les autres options disponibles du cache que l’utilisateur peut utiliser lors de la modification d’un enregistrement.
  • Source de données : permet de sélectionner la source de données pour l’élément affiché.

    • Utilisez Valeur de la colonne si vous souhaitez afficher une colonne particulière du cache.
    • Utilisez Modèle si vous souhaitez afficher une chaîne de différents attributs du cache. Par exemple, l’adresse du compte est divisée dans le cache en 3 colonnes, mais vous souhaitez les afficher ensemble dans un seul composant.
  • Table de données : permet de sélectionner la table de données pour l’élément affiché.
  • Colonne de données : permet de sélectionner la colonne de données pour l’élément affiché.
  • Format conditionnel : permet de configurer la mise en forme conditionnelle pour l’élément de page.
  • Insérer des variables : permet d’ajouter une variable à l’élément de page pour afficher automatiquement les données d’intégration d’application.
  • Filtre de données : permet de définir les contraintes des données affichées. Sélectionnez Définir filtre, Ajouter, puis ajoutez les contraintes de condition selon les besoins.
  • Ordre des données/Ordre : permet de définir l’ordre des données affichées. Sélectionnez Définir l’ordre, Ajouter une règle, puis ajoutez les contraintes de règle selon les besoins.
  • Afficher colonne de données supplémentaire (bouton d’activation/de désactivation) : option utilisée pour le composant Recherche afin de définir une colonne supplémentaire à afficher aux utilisateurs lors de la recherche.
  • Stratégie de correspondance pour les termes de recherche : option utilisée pour le composant Recherche afin de définir la stratégie de recherche.

    • Commence par : cette méthode de recherche est la plus rapide car elle ne surcharge pas le cache. Elle recherche les premiers caractères des valeurs dans l’attribut de cache défini. Cette méthode de recherche est satisfaisante pour la plupart des cas d’utilisation.
    • Contient : selon la taille de votre collecte de données, cette méthode de recherche peut être très lente. Elle recherche tous les caractères des valeurs dans l’attribut de cache défini.
  • Largeur du champ : option utilisée pour les Composants d’entrée afin de définir la largeur du champ d’entrée.
  • Obligatoire (bouton d’activation/de désactivation) : option utilisée pour les Composants d’entrée pour que l’utilisateur soit invité à entrer des données avant que le bouton avec l’action de service configurée ne soit actionné.
  • Activé (bouton d’activation/de désactivation) : option utilisée pour les Composants d’entrée pour afficher les données d’un enregistrement particulier que vous ne souhaitez pas que les utilisateurs modifient.
  • Visible (bouton d’activation/de désactivation) : option utilisée lorsque vous avez besoin de données supplémentaires pour les paramètres Logique de page, Aller à la page, etc., mais vous ne souhaitez pas que ces informations soient affichées à l’utilisateur.
  • Masquer si vide : option utilisée pour certains Composants d’affichage lorsque vous ne souhaitez pas afficher ce composant à l’utilisateur si aucune donnée n’est disponible.
  • Texte de remplacement/Attribut Alt : option utilisée pour le composant Image. Entrez le texte qui indique s’il y a un problème d’affichage de l’image.
  • Préfixe d’URL : option utilisée pour le composant Image afin de configurer le préfixe statique pour une URL ; le reste de l’URL est obtenu à partir des champs Table de données et Colonne de données.
  • Taille de l’image : permet de sélectionner la taille de l’image affichée, par exemple, Miniature ou Largeur complète.
  • Forme de l’image : permet de sélectionner la forme de l’image, par exemple, Cercle ou Coins arrondis.
  • Mise en page : permet de sélectionner l’une des mises en page préconfigurées pour le composant Liste.

Règles de validation des entrées

Ajoutez des règles pour certains composants d’entrée afin de restreindre le format des données que l’utilisateur peut saisir. Chaque composant dispose de ses propres règles de validation spécifiques. Vous devez toujours une option minimale et maximale.

Cet onglet est disponible pour les composants suivants : Saisie de texte, Date/Heure, Zone de texte et Saisie numérique. Consultez la description de chaque composant pour plus de détails.

Actions

Le menu Actions est disponible pour le composant Bouton pour permettre aux destinataires de la micro-app (utilisateurs de Workspace) de répondre à l’aide d’une entrée exploitable. Différentes actions sont présentes pour différents composants.

Activer Bouton d’action de page

Activez le Bouton d’action de page pour afficher le composant Bouton dans le pied de page du panneau dans Citrix Workspace. Un sous-ensemble d’actions différent est disponible pour le composant Bouton en fonction de cette option. Tenez compte des considérations suivantes :

  • Si le bouton s’affiche dans le pied de page du panneau, le panneau est automatiquement fermé une fois que l’utilisateur a sélectionné le bouton de pied de page dans Citrix Workspace.
  • Si vous souhaitez ajouter des actions telles que Aller à la page ou Aller à l’URL, n’affichez pas de boutons dans le pied de page du panneau afin que Citrix Workspace puisse diriger les utilisateurs vers l’écran suivant. De telles actions ne sont pas disponibles si vous activez cette option.

Ajouter une action

Définissez l’action exécutée par le bouton à partir des actions de service que vous avez configurées dans l’intégration. Les actions disponibles sont les suivantes :

  • Exécuter action de service : permet de définir l’action exécutée par le bouton à partir des actions de service configurées dans l’intégration. Consultez la section Configurer les paramètres d’action de service pour obtenir un exemple.
  • Envoyer e-mail : permet d’envoyer un e-mail basé sur des attributs préconfigurés. Consultez la section Ajouter une action Envoyer e-mail pour obtenir un exemple.
  • Ajouter un événement G Suite : permet de créer des événements Google Agenda basés sur des attributs préconfigurés.
  • Retour : permet de diriger l’utilisateur vers la page précédente.
  • Aller à la page : permet de diriger l’utilisateur vers une page de micro-app préconfigurée. Consultez la section Ajouter une action Aller à la page pour obtenir un exemple.
  • Aller à l’URL : permet de diriger l’utilisateur vers une URL préconfigurée. Consultez la section Ajouter une action Aller à l’URL pour obtenir un exemple.
  • Exécuter déclencheur de notifications : permet d’exécuter un événement de notification préconfiguré. Consultez la section Ajouter une action Exécuter déclencheur de notifications pour obtenir un exemple.

Ajouter une action Aller à la page

Définissez une action pour diriger l’utilisateur vers une page de micro-app préconfigurée.

  1. Après avoir ajouté un composant Bouton au générateur et lui avoir donné un nom dans l’onglet Propriétés du bouton, sélectionnez l’onglet Actions.
  2. Désactivez la case à cocher Bouton d’action de la page. Dans le champ Ajouter une action, sélectionnez Aller à la page.
  3. Sélectionnez Aller à la page sous Actions. Le champ Libellé d’action, ainsi que les sélecteurs Application et Page, s’ouvrent.
  4. Sous Application, sélectionnez la micro-app à partir de laquelle vous souhaitez choisir la page.
  5. Sous Page, sélectionnez la page que vous souhaitez ouvrir avec le bouton.
  6. (Facultatif) Sous Enregistrement de la page cible, sélectionnez Définir les conditions si vous souhaitez filtrer les données de la page configurée. Par exemple, un utilisateur affiche une page contenant des données de compte. L’utilisateur sélectionne un bouton intitulé Opportunités et, en fonction des conditions d’enregistrement de la page cible, accède à la page contenant une liste de toutes les opportunités associées dont la valeur attendue est supérieure à une certaine valeur.
  7. (Facultatif) Sous Remplir la page cible, sélectionnez Modifier champs si vous souhaitez pré-remplir les champs de la page cible. Par exemple, un utilisateur affiche un ticket Jira et souhaite en créer un nouveau dans le même projet. L’utilisateur sélectionne un bouton intitulé Nouveau et accède à la page où le champ Projet est pré-rempli avec la valeur de la page précédente ; tous les autres attributs doivent être saisis manuellement.

Ajouter une action Exécuter déclencheur de notifications

Définissez une action pour déclencher une notification afin d’exécuter une évaluation des événements de notification et d’envoyer des messages de notification au public cible. Cette action peut être affichée dans le corps de la page ou dans le pied de page du panneau.

  1. Après avoir ajouté un composant Bouton au générateur et lui avoir donné un nom dans l’onglet Propriétés du bouton, sélectionnez l’onglet Actions.
  2. Activez le champ Bouton d’action de la page pour afficher le bouton dans le pied de page. Désactivez le champ pour afficher le bouton dans le corps de la page.
  3. Dans le champ Ajouter une action, sélectionnez Exécuter déclencheur de notifications.
  4. Sélectionnez Exécuter déclencheur de notifications sous Actions.
  5. Sous Événements, sélectionnez le déclencheur d’événements que vous souhaitez exécuter. Vous pouvez sélectionner plusieurs événements pour ce bouton.

Utiliser les valeurs des composants comme paramètres

Vous pouvez utiliser les valeurs de composant en tant que paramètres dans les actions Envoyer e-mail et Aller à l’URL. Cette fonctionnalité permet d’effectuer les opérations suivantes :

  • (Envoyer e-mail) Les utilisateurs de Workspace peuvent saisir des destinataires d’e-mail dans un champ Workspace pour une action donnée.
  • (Aller à l’URL) L’entrée de l’utilisateur à partir d’un formulaire Workspace peut être utilisée dans le cadre d’un modèle d’URL ouvert dans Workspace.

Suivez les étapes ci-dessous en fonction de votre cas d’utilisation.

Ajouter une action Envoyer e-mail

  1. Après avoir ajouté un composant Bouton au générateur et lui avoir donné un nom dans Propriétés du bouton, sélectionnez l’onglet Actions.
  2. Désactivez la case à cocher Bouton d’action de la page. Dans le champ Ajouter une action, sélectionnez Envoyer e-mail.
  3. Sous À, sélectionnez Insérer variable.

    Étapes d'action de la page

  4. Dans l’écran Insérer variable, dans le menu Type, sélectionnez Valeur du composant.
  5. Sous Composant, sélectionnez le composant d’entrée requis qu’un utilisateur saisit dans son formulaire Workspace. Le champ À contient l’ID du composant.
  6. Ajoutez un objet et un corps pour le message selon les besoins. Dans Workspace, les utilisateurs peuvent entrer une adresse e-mail dans le champ activé par ce composant. Lorsqu’ils confirment l’adresse e-mail, leur e-mail s’ouvre avec un message pré-rempli qui peut être modifié si nécessaire et envoyé.

Ajouter une action Aller à l’URL

  1. Après avoir ajouté un composant Bouton au générateur et lui avoir donné un nom dans Propriétés du bouton, sélectionnez l’onglet Actions.
  2. Activez le champ Bouton d’action de la page. Dans le champ Ajouter une action, sélectionnez Aller à l’URL.
  3. Dans le champ Modèle d’URL, entrez l’URL du site cible que vous souhaitez ouvrir.
  4. Sous le champ Modèle d’URL, sélectionnez Insérer variable
  5. Dans l’écran Insérer variable, dans le menu Type, sélectionnez Valeur du composant.
  6. Sous Composant, sélectionnez le composant requis. Le champ Modèle d’URL est rempli avec l’ID de composant ajouté à l’URL que vous avez saisie. Dans Workspace, les utilisateurs peuvent entrer une valeur dans le champ activé par ce composant. Lorsqu’ils envoient la requête, la valeur du composant sélectionné est utilisée comme variable dans l’URL qui est ouverte dans leur navigateur.

Remarque :

Sélectionnez l’icône d’information en regard d’un champ de modèle pour afficher des annotations détaillées sur les composants utilisés.

Configurer les actions du service du composant Power BI

Les composants des micro-apps prêtes à l’emploi fournies avec le modèle Power BI sont configurés selon les besoins. Si vous souhaitez apporter des modifications ou ajouter d’autres micro-apps, utilisez ces étapes comme référence. Prenez compte des considérations suivantes :

La configuration du composant Power BI est nécessaire pour accorder l’autorisation à l’utilisateur connecté avant qu’il ne puisse afficher un tableau de bord, un rapport ou une vignette. Pour ce faire, vous devez configurer une action de service pour générer un jeton pour l’utilisateur. Configurez cette option pour les tableaux de bord, les rapports et les vignettes. L’autorisation fonctionne comme une action de service ordinaire. Par exemple, si vous disposez d’une méthode d’authentification OAuth 2.0 séparée pour la configuration des actions de service, l’utilisateur est invité à se connecter à Power BI, et seulement alors le composant affichera le contenu souhaité.

  1. Sur l’écran Modifier d’une intégration ou dans le menu, sélectionnez Actions de service dans la colonne de navigation de gauche.
  2. Configurez ces nouvelles actions de service selon les besoins à l’aide des points de terminaison Power BI suivants :

    • Tableaux de bord https://docs.microsoft.com/en-us/rest/api/power-bi/embedtoken/dashboards_generatetokeningroup
    • Rapports https://docs.microsoft.com/en-us/rest/api/power-bi/embedtoken/reports_generatetokeningroup
    • Vignettes https://docs.microsoft.com/en-us/rest/api/power-bi/embedtoken/tiles_generatetokeningroup
  3. Sélectionnez Ajouter une action de service. Cette action nécessite des paramètres groupId, dashboardId, reportId et tileId. Utilisez le modèle ci-dessous comme exemple :

  4. Sous Exécution de l’action, sélectionnez l’onglet Corps. Sélectionnez JSON dans la liste Type de contenu.

    { “accessLevel”: “View” }

    Configurez maintenant l’autorisation dans le composant à l’aide de cette action de service nouvellement configurée. Suivez l’exemple général ci-dessous :

  5. Dans la micro-app, par exemple une micro-app où vous extrayez des données pour des tableaux de bord, sélectionnez une page où vous disposez du composant Power BI.
  6. Sélectionnez le composant Power BI, puis l’onglet Autorisation Power BI sur le côté droit.
  7. Sélectionnez Modifier les paramètres, puis remplissez les champs selon les besoins.

  8. Sélectionnez Enregistrer pour terminer le processus