Installer le matériel

Après avoir déterminé que l’emplacement où vous allez installer votre appliance répond aux normes environnementales et que le rack du serveur est en place conformément aux instructions, vous êtes prêt à installer le matériel. Après avoir monté l’appliance, vous êtes prêt à la connecter au réseau, à une source d’alimentation et au terminal de console que vous utiliserez pour la configuration initiale. Pour terminer l’installation, vous mettez en marche l’appliance. Veillez à respecter les mises en garde et les avertissements indiqués dans les instructions d’installation.

Au sein d’une série donnée, tous les modèles utilisent le même matériel, et les différentes cotes de vitesse WAN sont obtenues grâce à différentes options de licence. Par exemple, les deux modèles SD-WAN 400 (400-002 et 400-006) utilisent le même matériel et une appliance donnée peut être sous licence en tant qu’appliance de 2 Mbps ou 6 Mbps, mais un SD-WAN 400 ne peut pas être mis à niveau vers un SD-WAN 800, 1000, 2000 ou 3000. Il en va de même pour les autres séries.

La bande passante sous licence s’applique uniquement à la direction d’envoi, donc un SD-WAN 400-002, évalué à 2 Mbps dans le sens d’envoi, est approprié pour une liaison ADSL avec une bande passante de téléchargement/chargement de 12Mbps/2 Mbps.

Sur l’appliance SD-WAN 1000 avec Windows Server, ce port est étiqueté port MGMT (gestion) et sur l’appliance SD-WAN 2000 avec Windows Server, le port est étiqueté comme port PRI (principal). Pour terminer l’installation, vous mettez sous tension l’appliance. Veillez à respecter les mises en garde et les avertissements indiqués dans les instructions d’installation.

En plus des différences dans les capacités de bande passante WAN, les différentes séries varient en termes de puissance CPU, de RAM installée et de capacité de disque installée.

Tous les modèles utilisent des disques SSD plutôt que des disques durs conventionnels pour une vitesse et une fiabilité accrues.

Installer le matériel