Modes de déploiement

Une appliance SD-WAN agit comme une Gateway virtuelle. Ce n’est ni un point de terminaison TCP ni un routeur. Comme n’importe quelle Gateway, son travail consiste à mettre en mémoire tampon les paquets entrants et à les placer sur le lien sortant à la bonne vitesse. Ce transfert de paquets peut être fait de différentes manières, telles que le mode en ligne, le mode virtuel en ligne. Bien que ces méthodes soient appelées modes, vous n’avez pas à désactiver un mode de transfert pour en activer un autre. Si votre déploiement prend en charge plusieurs modes, le mode utilisé par l’appliance est déterminé automatiquement par le format Ethernet et IP de chaque paquet.

Étant donné que l’appliance prend en charge différents modes de transfert et différents types de connexions non transférées, elle a besoin d’un moyen de distinguer un type de trafic d’un autre. Il le fait en examinant l’adresse IP de destination et l’adresse Ethernet de destination (adresse MAC), comme indiqué dans le tableau ci-dessous. Par exemple, en mode Inline, l’appliance agit comme un pont. Contrairement à d’autres types de trafic, les paquets pontés sont adressés à un système au-delà de l’appliance, et non à l’appliance elle-même. Les champs d’adresse ne contiennent ni l’adresse IP de l’appliance ni l’adresse MAC Ethernet de l’appliance.

Outre les modes de transfert pur, l’appliance doit tenir compte d’un plus grand nombre de types de connexions, y compris les connexions de gestion à l’interface graphique et le signal de pulsation qui passe entre les membres d’une paire haute disponibilité. Par souci d’exhaustivité, ces modes de trafic supplémentaires sont également répertoriés dans le tableau suivant.

Tableau 1. Comment les adresses Ethernet et IP déterminent le mode

Adresse IP de destination Adresse MAC de destination Mode
Non appliance Non appliance Inline ou Pass-through
Non appliance Appliance Virtual Inline ou L2 WCCP (WAN OP)
Appliance Appliance Direct (accès à l’interface utilisateur)
Appareil (VIP) Appliance Haute disponibilité. Mode proxy
Appliance (paquet WCCP GRE) Appliance Mode WCCP GRE
Appliance (IP de signalisation) Appliance Connexion de signalisation (Plugin SD-WAN Connexion de signalisation (Plugin SD-WAN, Secure Peer) ou Connexion en mode redirecteur (Plugin SD-WAN)

Tous les modes peuvent être actifs simultanément. Le mode utilisé pour un paquet donné est déterminé par les en-têtes MAC, Ethernet et IP.

Les modes de transfert sont les suivants :

  • Mode Inline, dans lequel l’appliance accélère de manière transparente le trafic entre ses deux ports Ethernet. Dans ce mode, l’appliance apparaît (pour le reste du réseau) comme un pont Ethernet. Le mode Inline est recommandé, car il nécessite le moins de configuration.
  • Mode WCCP (WAN OP), qui utilise le protocole WCCP v. 2.0 pour communiquer avec le routeur. Ce mode est facile à configurer sur la plupart des routeurs. WCCP a deux variantes : WCCP-GRE et WCCP-L2. WCCP-GRE encapsule le trafic WCCP dans les tunnels d’encapsulation de routage générique (GRE). WCCP-L2 utilise le transport réseau non encapsulé de couche 2 (Ethernet).
  • Mode virtuel en ligne, dans lequel un routeur envoie du trafic WAN à l’appliance et le renvoie au routeur. Dans ce mode, l’appliance semble être un routeur, mais elle n’utilise aucune table de routage. Il envoie le trafic de retour au routeur réel. Le mode virtuel en ligne est recommandé lorsque le mode en ligne et le fonctionnement WCCP haute vitesse ne sont pas pratiques.
  • Mode Groupe, qui permet à deux appliances de fonctionner ensemble pour accélérer une paire de liaisons WAN largement séparées.
  • Mode haute disponibilité, qui permet aux appliances de fonctionner comme une paire haute disponibilité active/veille. En cas de défaillance de l’appliance principale, l’appliance secondaire prend le relais.

Plus de types de trafic sont répertoriés ici à des fins d’exhaustivité :

  • Letrafic pass-through fait référence à tout trafic que l’appliance ne tente pas d’accélérer. Il s’agit d’une catégorie de trafic, pas d’un mode de transfert.
  • Accès direct, lorsque l’appliance agit en tant que serveur ou client ordinaire. L’interface graphique et l’interface de ligne de commande sont des exemples d’accès direct, à l’aide des protocoles HTTP, HTTPS, SSH ou SFTP. Le trafic d’accès direct peut également inclure les protocoles NTP et SNMP.
  • Communication Appliance-to-Appliance, qui peut inclure des connexions de signalisation (utilisées dans l’appairage sécurisé et par le plugin SD-WAN), des pulsations VRRP (utilisées en mode haute disponibilité) et des tunnels GRE chiffrés (utilisées en mode groupe).
  • Modes obsolètes. Le mode proxy et le mode redirecteur sont des modes de transfert hérités qui ne doivent pas être utilisés dans les nouvelles installations.

Modes de déploiement