Accélération SSL

L’accélération utilise-t-elle un tunnel ?

Non, l’accélération est transparente et utilise les mêmes adresses IP et numéros de port que la connexion d’origine. Cela permet à vos méthodes de surveillance actuelles de continuer à fonctionner normalement.

Comment l’accélération modifie-t-elle le flux de paquets ?

Avec les connexions non compressées, l’accélération ajoute des options à l’en-tête TCP du paquet, mais laisse la charge utile du paquet intacte. Ces options permettent aux périphériques Citrix SD-WAN WANOP à chaque extrémité de la connexion de communiquer entre eux. En outre, le numéro de séquence TCP est ajusté pour empêcher les problèmes de routage ou les défaillances de l’appliance de mélanger des paquets accélérés et des paquets non accélérés dans la même connexion.

Avec les connexions compressées, la charge utile est compressée et la sortie du compresseur est accumulée en paquets de taille réelle. Le résultat est que, par exemple, la compression 3:1 entraîne la transmission d’un tiers du nombre de paquets, plutôt que le même nombre de paquets, chacun étant réduit à un tiers de taille. La compression utilise également les options d’en-tête TCP de Citrix SD-WAN WANOP et l’ajustement du numéro de séquence.

Quelles sont les exigences de base de l’accélération ?

L’accélération nécessite un périphérique Citrix SD-WAN WANOP aux deux extrémités de la connexion, la connexion doit utiliser le protocole TCP et tous les paquets de la connexion doivent passer par les deux périphériques Citrix SD-WAN WANOP.

Accélération SSL