Définitions des liens

Les définitions de liens permettent à l’appliance d’éviter la congestion et la perte de vos liaisons WAN et d’effectuer le traffic shaping. Une définition de lien spécifie le trafic associé au lien défini, la bande passante maximale pour permettre le trafic reçu sur la liaison et la bande passante maximale pour le trafic envoyé sur la liaison. La définition identifie également le trafic comme trafic entrant ou sortant et comme trafic côté WAN ou côté LAN. Tout le trafic circulant à travers l’appliance est comparé à votre liste de définitions de lien, et la première définition correspondante identifie le lien auquel le trafic appartient.

En exécutant la procédure d’installation rapide, vous personnalisez les définitions de lien par défaut de l’appliance. Vous avez ensuite défini le lien de l’appliance au réseau étendu et sa liaison au réseau local. Pour un déploiement en ligne simple, aucune configuration supplémentaire des définitions de lien n’est nécessaire. D’autres types de déploiements nécessitent une configuration supplémentaire des définitions de liens.

Chaque liaison a deux limites de bande passante, représentant la vitesse d’envoi et la vitesse de réception. Ce n’est que lorsque la vitesse de liaison est connue que l’appliance peut injecter du trafic dans la liaison à la bonne vitesse, éliminant ainsi la congestion et la perte de paquets résultant d’une tentative d’envoi trop importante, ou la perte de performances résultant d’un envoi trop faible. Lorsqu’elle est placée entre un réseau local rapide et un réseau étendu plus lent et qu’elle agit en tant que Gateway virtuelle, la solution matérielle-logicielle peut recevoir le trafic plus rapidement que ce que le WAN peut accepter, ce qui crée un arriéré de trafic. L’existence de ce carnet de commandes permet à l’appliance de choisir le paquet à envoyer suivant, ce qui rend possible le traffic shaping. À moins qu’il y ait des paquets provenant de plusieurs flux à choisir, il n’y a pas de possibilité de privilégier un flux par rapport à l’autre. Le traffic shaping dépend donc de l’existence de la passerelle virtuelle et définit correctement les limites de bande passante.

Remarque

Les définitions de lien s’appliquent normalement aux connexions à la paire accélérée de ports de pont. Les deux ports de carte mère, Primary et Aux1, peuvent également être définis comme des liens, mais cela sert rarement à quelque fin, car ils sont utilisés pour la gestion et comme un back-channel pour les modes haute disponibilité et groupe, et non pour le trafic WAN.

Important

Important : Pour des fins de définition de lien, un lien est un lien physique, avec sa propre capacité de bande passante. C’est généralement un câble qui quitte le bâtiment. Rappelez-vous les points suivants :

  • Un VLAN n’est pas un lien.
  • Un lien virtuel n’est pas un lien.
  • Un tunnel n’est pas un lien.

Définitions de liens par défaut

Accédez à Configuration > Règles d’optimisation > Liens pour afficher les liens actuellement définis. Les liens suivants sont définis par défaut.

  1. apA.1, l’un des deux ports du pont accéléré.

  2. apA.2, l’autre port sur le pont accéléré.

  3. Si le système comporte des ponts à double accélération, APb.1 et APB.2 existent également.

  4. Tout autre trafic, qui n’est pas un vrai lien, mais qui est un fourre-tout pour le trafic qui ne correspond à aucune définition de lien réelle.

L’ordre dans lequel les liens sont affichés sur cette page est significatif. Lorsque vous décidez du lien auquel appartient un paquet, l’appliance teste les liens dans l’ordre et le premier lien correspondant est sélectionné. Cela signifie que les définitions superposées sont autorisées et que la dernière définition du lien peut correspondre à tout le trafic, servant de lien par défaut. Pour modifier la commande, cliquez sur Mettre à jour la commande.

image localisée

Définitions des liens