Zones

Vous pouvez configurer des zones dans le réseau et définir des stratégies pour contrôler la manière dont le trafic entre et quitte les zones. Par défaut, les zones suivantes sont créées :

  • Internet_Zone
    • S’applique au trafic à destination ou en provenance d’un service Internet utilisant une interface de confiance.
  • Sans confiance Internet_Zone

    • S’applique au trafic à destination ou en provenance d’un service Internet utilisant une interface non approuvée.
  • Default_LAN_Zone

    • S’applique au trafic à destination ou en provenance d’un objet avec une zone configurable, où la zone n’a pas été définie.

Vous pouvez créer vos propres zones et les affecter aux types d’objets suivants :

  • Interfaces réseau virtuelles (VNI)

  • Services Intranet

  • Tunnels GRE

  • Tunnels IPsec LAN

L’illustration suivante affiche les trois zones préconfigurées. En outre, vous pouvez créer vos propres zones selon vos besoins. Dans cet exemple, la zone « ZoneA_Intranet » est une zone créée par l’utilisateur. Il est affecté à l’interface virtuelle du segment de contournement (ports 1 et 2) de l’appliance SD-WAN.

image localisée

La zone source d’un paquet est déterminée par le service ou l’interface réseau virtuelle sur laquelle un paquet est reçu. L’exception est le trafic de chemin d’accès virtuel. Lorsque le trafic entre dans un chemin virtuel, les paquets sont marqués par la zone à l’origine du trafic et cette zone source est transportée par le chemin virtuel. Cela permet à l’extrémité de réception du chemin d’accès virtuel de prendre une décision de stratégie basée sur la zone source d’origine avant d’entrer dans le chemin d’accès virtuel.

Par exemple, un administrateur réseau peut vouloir définir des stratégies de sorte que seul le trafic provenant du VLAN 30 sur le site A soit autorisé à entrer VLAN 10 sur le site B. L’administrateur peut affecter une zone à chaque VLAN et créer des stratégies qui autorisent le trafic entre ces zones et bloquent le trafic provenant d’autres zones. La capture d’écran ci-dessous montre comment un utilisateur attribuerait la zone « ZoneA_Intranet » au VLAN 10. Dans cet exemple, la zone « ZoneA_Intranet » a été précédemment définie par l’utilisateur afin de l’affecter à l’Interface Virtuelle « Interface Virtuelle 2”.

image localisée

La zone de destination d’un paquet est déterminée en fonction de la correspondance d’itinéraire de destination. Lorsqu’une appliance SD-WAN recherche le sous-réseau de destination dans la table de routage, le paquet correspond à un itinéraire auquel une zone lui est affectée.

  • Zone source

    • Chemin non virtuel : Déterminé par le paquet d’interface réseau virtuelle a été reçu le.

    • Chemin virtuel : Déterminé par le champ de zone source dans l’en-tête de flux de paquets.

    • Interface réseau virtuelle - le paquet a été reçu sur le site source.

  • Zone de destination

    • Déterminé par la recherche d’itinéraire de destination du paquet.

Les itinéraires partagés avec des sites distants dans le SD-WAN conservent les informations sur la zone de destination, y compris les itinéraires appris par le protocole de routage dynamique (BGP, OSPF). Grâce à ce mécanisme, les zones acquièrent une importance globale dans le réseau SD-WAN et permettent un filtrage de bout en bout au sein du réseau. L’utilisation de zones fournit à un administrateur réseau un moyen efficace de segmenter le trafic réseau en fonction du client, de l’unité commerciale ou du service.

La capacité du pare-feu SD-WAN permet à l’utilisateur de filtrer le trafic entre les services au sein d’une seule zone ou de créer des stratégies qui peuvent être appliquées entre les services situés dans différentes zones, comme le montre la figure ci-dessous. Dans l’exemple ci-dessous, nous avons Zone_A et Zone_B, dont chacun a une interface réseau virtuel LAN.

image localisée

La capture d’écran ci-dessous affiche l’héritage de zone pour une IP virtuelle (VIP) à partir de son interface réseau virtuelle (VNI) assignée.

image localisée

Zones