Configurer et gérer

Cette rubrique décrit les éléments à prendre en compte lors de la configuration et de la gestion d’un environnement de Personal vDisk (PvD). Il couvre également des instructions et des descriptions de tâche conseillées.

Pour les procédures qui incluent l’utilisation du registre Windows :

Avertissement : toute utilisation incorrecte de l’Éditeur du Registre peut générer des problèmes sérieux, pouvant vous obliger à réinstaller le système d’exploitation. Citrix ne peut garantir la possibilité de résoudre les problèmes provenant d’une mauvaise utilisation de l’Éditeur du Registre. Vous assumez l’ensemble des risques liés à l’utilisation de cet outil. Veillez à faire une copie de sauvegarde de votre registre avant de le modifier.

Considérations : taille du Personal vDisk

Les facteurs suivants affectent la taille du volume Personal vDisk principal :

  • Taille des applications que les utilisateurs installeront sur leurs PvD.

    À chaque redémarrage, PvD détermine l’espace disponible restant dans la zone applicative (UserData.v2.vhd). Si cet espace tombe en dessous de 10 %, la zone applicative est étendue de façon à utiliser tout espace non utilisé dans la zone dédiée aux profils (par défaut, l’espace disponible sur le lecteur P:). L’espace ajouté à la zone applicative équivaut à 50 % de l’espace disponible combiné restant dans la zone applicative et la zone des profils.

    À titre d’exemple, si la zone applicative sur un PvD de 10 Go, qui est par défaut de 5 Go, atteint 4,7 Go et que la zone des profils dispose de 3 Go disponibles, l’espace ajouté à la zone applicative est calculé comme suit :

    Espace accru = (5.0 - 4.7)/2 + 3.0/2 = 1.65 Go

    L’espace ajouté à la zone applicative est approximatif car une provision est constituée pour le stockage des journaux et les surcharges potentielles. Le calcul et le dimensionnement possible sont effectués à chaque redémarrage.

  • Taille des profils utilisateur (si aucune solution de gestion des profils distincte n’est utilisée).

    En plus de l’espace requis pour les applications, assurez-vous qu’il y ait suffisamment d’espace disponible sur les Personal vDisks pour stocker les profils utilisateur. Incluez tous les dossiers spéciaux non redirigés (tels que Mes documents et Ma musique) lors du calcul de l’espace requis. La taille des profils existants est disponible dans le Panneau de configuration (sysdm.cpl).

    Certaines solutions de redirection de profil stockent les fichiers stub (fichiers sentinel) à la place des données de profil réelles. Ces solutions de gestion des profils peuvent sembler ne stocker aucune donnée initialement, mais elles consomment en fait une entrée du répertoire du fichier dans le système de fichiers par fichier stub (environ 4 Ko par fichier). Si vous utilisez une telle solution, évaluez la taille en fonction des données de profil réelles et non des fichiers stub.

    Les applications de partage des fichiers d’entreprise (telles que ShareFile et Dropbox) peuvent synchroniser ou télécharger des données sur les zones de profil des utilisateurs sur les Personal vDisks. Si vous utilisez de telles applications, incluez suffisamment d’espace dans votre estimation de taille pour ces données.

  • Quantité de mémoire consommée par le VHD modèle contenant l’inventaire PvD.

    Le VHD modèle contient les données d’inventaire PvD (fichiers sentinelles correspondant au contenu de l’image principale). La zone applicative PvD est créée depuis ce VHD. Étant donné que chaque fichier ou dossier sentinel contient une entrée de répertoire de fichier dans le système de fichiers, le contenu du VHD modèle consomme l’espace applicatif PvD avant même que des applications ne soient installées par les utilisateurs. Vous pouvez déterminer la taille du VHD modèle en consultant l’image principale après la réalisation d’un inventaire. Vous pouvez également utiliser l’équation suivante pour effectuer un calcul approximatif :

    Taille du modèle VHD = (nombre de fichiers sur l’image de base) x 4 Ko

    Déterminez le nombre de fichiers et de dossiers en cliquant avec le bouton droit de la souris sur le lecteur C: sur l’image de VM de base et en sélectionnant Properties. À titre d’exemple, une image contenant 250 000 fichiers équivaut à un VHD modèle d’environ 1 024 000 000 octets (un peu moins d’1 Go). Cet espace ne pourra pas être utilisé pour l’installation d’applications dans la zone applicative PvD.

  • Quantité de mémoire utilisée par les opérations de mise à jour de l’image PvD

    Durant les opérations de mise à jour de l’image PvD, un espace suffisant doit être disponible à la racine du PvD (par défaut, P:) afin de fusionner les modifications apportées aux deux versions de l’image et les modifications apportées par l’utilisateur à son PvD. En général, PvD se réserve quelques centaines de Mo à cette fin, mais les données supplémentaires écrites sur le lecteur P: peuvent consommer cet espace réservé et laisser un espace insuffisant pour mener à bien la mise à jour de l’image. Le script de statistiques du pool PvD (situé sur le support d’installation Citrix Virtual Apps and Desktops dans le dossier Support/Tools/Scripts) ou de la mise à jour de l’image PvD dans l’outil d’analyse (dans le dossier Support/Tools/Scripts/PvdTool) peut vous aider à identifier les disques PvD d’un catalogue en cours de mise à jour et qui sont presque plein.

    La présence de produits anti-virus peut affecter la durée nécessaire pour exécuter l’inventaire ou effectuer une mise à jour. Les performances peuvent s’améliorer si vous ajoutez CtxPvD.exe et CtxPvDSvc.exe à la liste d’exclusion de votre produit anti-virus. Ces fichiers sont situés dans C:\Program Files\Citrix\personal vDisk\bin. L’exclusion de ces exécutables de l’analyse du logiciel antivirus peut décupler les performances liées à l’inventaire et à la mise à jour d’image jusqu’à un facteur de 10.

  • La quantité de mémoire utilisée pour la croissance non anticipée (installation d’applications imprévue, etc).

    Surestimez la taille totale (une quantité fixe ou un pourcentage de la taille du vDisk) afin de tenir compte de l’installation d’applications imprévues effectuées par l’utilisateur lors du déploiement.

Procédures : configurer la taille du Personal vDisk et la répartition

Vous pouvez régler manuellement l’algorithme de redimensionnement automatique qui détermine la taille du VHD relative au lecteur P:, en définissant la taille initiale du VHD. Ceci peut être utile si, par exemple, vous savez que vos utilisateurs vont installer un certain nombre d’applications qui sont trop importantes pour contenir sur le VHD même après son redimensionnement par l’algorithme. Dans ce cas, vous pouvez augmenter la taille initiale de l’espace des applications pour accommoder les applications installées par l’utilisateur.

Il est préférable de régler la taille initiale du VHD sur une image principale. Éventuellement, vous pouvez régler la taille du VHD sur un bureau virtuel lorsqu’un utilisateur ne dispose pas de suffisamment d’espace pour installer une application. Cependant, vous devez répéter cette opération sur chaque bureau virtuel affecté ; vous ne pouvez pas régler la taille initiale du VHD dans un catalogue déjà créé.

assurez-vous que le VHD est assez important pour stocker des fichiers de définition antivirus, qui sont généralement importants.

Recherchez et définissez les clés de registre suivantes dans HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Citrix\personal vDisk\Config. (Ne modifiez pas d’autres paramètres de cette clé de Registre). Tous les paramètres doivent être spécifiés sur l’image principale (sauf pour MinimumVHDSizeInMB, qui peut être modifié sur un ordinateur individuel) ; les paramètres spécifiés sur l’image principale sont appliqués lors de la mise à jour d’image suivante.

  • MinimumVHDSizeMB

    Spécifie la taille minimale (en mégaoctets) de la partie applicative (C:) du Personal vDisk. La nouvelle taille doit être supérieure à la taille existante mais inférieure à la taille du disque moins PvDReservedSpaceMB.

    L’augmentation de cette valeur alloue l’espace disponible de la partie réservée aux profils sur le vDisk à C:. Ce paramètre est ignoré si une valeur inférieure à la taille actuelle du lecteur C: est utilisée, ou si EnableDynamicResizeOfAppContainer est défini sur 0.

    Valeur par défaut = 2048

  • EnableDynamicResizeOfAppContainer

    Active ou désactive l’algorithme de redimensionnement dynamique.

    • Lorsque cette option est définie sur 1, l’espace de l’application (C:) est redimensionné automatiquement lorsque l’espace libre sur C: est inférieur à 10%. Les valeurs autorisées sont 1 et 0. Un redémarrage est requis pour que le redimensionnement soit pris en compte.
    • Lorsque cette option est définie sur 0, la taille du VHD est déterminée en fonction de la méthode utilisée dans les versions antérieures à la version 7.x de XenDesktop.

    Valeur par défaut = 1

  • EnableUserProfileRedirection

    Active ou désactive la redirection du profil de l’utilisateur vers le vDisk.

    • Lorsque cette option est définie sur 1, PvD redirige les profils des utilisateurs sur le lecteur Personal vDisk (P: par défaut). Les profils sont généralement redirigés vers P:\Utilisateurs, ce qui correspond à un profil Windows standard. Cette redirection préserve les profils dans le cas où le bureau PvD doit être réinitialisé.

    • Lorsqu’elle est définie sur 0, tout l’espace disponible sur le vDisk moins PvDReservedSpaceMB est alloué à C:, la partie applicative du vDisk, et le lecteur du vDisk (P:) est masqué dans l’Explorateur Windows. Citrix vous recommande de désactiver la redirection en définissant la valeur sur 0, lorsque vous utilisez Citrix Profile Management ou une autre solution de gestion des profils itinérants.

      Ce paramètre permet de conserver les profils dans C:\Users plutôt que les rediriger vers le vDisk, et permet à la solution de profils itinérants de gérer les profils.

      Cette valeur assure que tout l’espace présent sur P: est attribué aux applications.

      Ceci suppose que cette valeur est définie sur 0, et qu’une solution de gestion des profils est en place. Si vous ne disposez pas d’une solution de gestion des profils itinérants, la désactivation de la redirection des profils n’est pas recommandée car les opérations de réinitialisation de PvD ultérieures entrainent la suppression des profils.

    Ne modifiez pas ce paramètre lorsque l’image est mise à jour car il ne modifie pas l’emplacement des profils existants mais il allouera tout l’espace disponible sur le Personal vDisk à C: et masquera le PvD.

    Configurez cette valeur avant de déployer un catalogue. Vous ne pouvez pas le modifier une fois que le catalogue est déployé.

    Important : à compter de XenDesktop 7.1, les modifications apportées à cette valeur ne sont pas appliquées lorsque vous effectuez une mise à jour d’image. Définissez la valeur de la clé lorsque vous créez tout d’abord le catalogue depuis lequel les profils proviennent. Vous ne pouvez pas modifier le comportement de redirection ultérieurement.

    Valeur par défaut = 1

  • PercentOfPvDForApps

    Définit la répartition entre la partie applicative (C:) et la partie réservée aux profils du vDisk. Cette valeur est utilisée lors de la création de nouvelles VM et durant les mises à jour d’images si EnableDynamicResizeOfAppContainer est défini sur 0.

    La modification de PercentOfPvDForApps fait la différence uniquement lorsque le paramètre EnableDynamicResizeOfAppContainer est défini sur 0. Par défaut, le paramètre EnableDynamicResizeOfAppContainer est défini sur 1 (activé), ce qui signifie que AppContainer (que vous voyez en tant que lecteur C) est développé uniquement lorsqu’il est presque plein (c’est-à-dire, dynamique) lorsque moins de 10% d’espace libre est restant.

    L’augmentation de PercentOfPvDForApps augmente uniquement l’espace maximum pour lequel la partie Apps est autorisée à augmenter. Cet espace n’est pas provisionné pour vous immédiatement. Vous devez également configurer l’allocation fractionnée dans l’image principale, où elle sera appliquée lors de la prochaine mise à jour d’image.

    Si vous avez déjà généré un catalogue de machines avec EnableDynamicResizeOfAppContainer défini sur 1, changez alors ce paramètre sur 0 dans l’image principale pour la mise à jour suivante, puis configurez une division d’allocation appropriée. La taille de division requise sera honorée tant qu’elle est plus importante que la taille allouée actuelle pour le lecteur C.

    Si vous souhaitez conserver un contrôle total sur la division de l’espace, cette valeur devrait être définie sur 0. Ceci permet un contrôle total sur la taille du lecteur C, et ne compte pas sur la consommation de l’espace disque par l’utilisateur en dessous du seuil pour augmenter le lecteur.

    Valeur par défaut = 50% (alloue une quantité d’espace égale pour les deux parties)

  • PvDReservedSpaceMB

    Définit la taille de l’espace réservé (en méga-octets) sur le vDisk pour le stockage de journaux Personal vDisk et d’autres données.

    Si votre déploiement comprend XenApp 6.5 (ou une version antérieure) et utilise la fonctionnalité de streaming d’application, augmentant cette valeur par la taille du cache Rade.

    Valeur par défaut = 512

  • PvDResetUserGroup

    Valide uniquement pour XenDesktop 5.6 : autorise le groupe d’utilisateurs spécifié à réinitialiser un Personal vDisk. Les versions ultérieures utilisent Administration déléguée pour cela.

Autres paramètres :

  • Service Windows Update : assurez-vous que les mises à jour Windows sont définies sur Ne jamais rechercher des mises à jour et que le service Windows Update est désactivé (défini sur Disabled) dans l’image principale. En outre, Citrix vous recommande de désactiver les mises à jour et les fonctionnalités Windows Store et Metro App.
  • Mises à jour Windows : elles comprennent les mises à jour d’Internet Explorer et doivent être appliquées à l’image principale.
  • Mises à jour nécessitant un redémarrage : les mises à jour Windows appliquées à l’image principale peuvent nécessiter plusieurs redémarrages pour être entièrement installées ; cela dépend du type de correctifs délivrés dans ces mises à jour. Veillez à redémarrer correctement l’image principale afin de terminer l’installation des mises à jour Windows appliquées à cette dernière avant de dresser l’inventaire PvD.
  • Mises à jour applicatives : mettez à jour les applications installées sur l’image principale pour économiser l’espace sur les vDisk des utilisateurs. Cela permet aussi d’éviter d’avoir à mettre à jour les applications sur chaque vDisk de l’utilisateur.

Considérations : les applications sur l’image principale

Certains logiciels peuvent entrer en conflit avec la façon dont le PvD établit l’environnement de l’utilisateur, vous devez l’installer sur l’image principale (plutôt que sur la machine utilisateur) pour éviter ces conflits. En outre, bien que certains d’autres logiciels puissent ne pas entrer en conflit avec le bon fonctionnement du PvD, Citrix vous recommande d’installer le logiciel sur l’image principale.

Applications qui doivent être installées sur l’image principale :

  • Agents et clients (par exemple, l’agent System Center Configuration Manager, le client App-V, l’application Citrix Workspace)
  • applications qui installent ou modifient des pilotes de démarrage précoce ;
  • applications qui installent des logiciels d’impression ou de scanner ou des pilotes ;
  • applications qui modifient la pile réseau Windows ;
  • outils de VM tels que VMware Tools et XenServer Tools.

Applications qui devraient être installées sur l’image principale :

  • Applications qui sont distribuées à un grand nombre d’utilisateurs. Dans les deux cas, désactivez la mise à jour des applications avant le déploiement :
    • Applications d’entreprise qui utilisent des licences en volume, par exemple Microsoft Office, Microsoft SQL Server
    • Applications communes, par exemple Adobe Reader, Firefox et Chrome
  • Applications volumineuses telles que SQL Server, Visual Studio et infrastructures applicatives telles que .NET

Les recommandations et restrictions suivantes s’appliquent aux applications installées par les utilisateurs sur les machines disposant de Personal vDisks. Certaines ne peuvent pas être appliquées si les utilisateurs disposent de privilèges administratifs :

  • Les utilisateurs ne devraient pas désinstaller une application à partir de l’image principale et réinstaller la même application sur leur Personal vDisk.
  • Soyez prudent lors de la mise à jour ou de la désinstallation d’applications sur l’image principale. Après avoir installé la version d’une application sur l’image, un utilisateur peut installer un module d’extension (un plug-in par exemple) qui requiert cette version. Si une telle dépendance existe, la mise à jour ou la désinstallation de l’application sur l’image pourrait entraîner un dysfonctionnement de ce module complémentaire. Par exemple, avec Microsoft Office 2010 installé sur une image principale, un utilisateur installe Visio 2010 sur son Personal vDisk. Une mise à niveau ultérieure d’Office sur l’image principale peut rendre le logiciel Visio installé localement inutilisable.
  • Les logiciels dotés de licences liées au matériel (via un dongle ou matériel basé sur signature) ne sont pas pris en charge.

Considérations : Citrix Provisioning

Lors de l’utilisation de Citrix Provisioning avec PvD :

  • Le compte Soap Service doit être ajouté au nœud Administrateur de Studio et doit disposer du rôle d’administrateur de la machine ou d’un rôle supérieur. Cela garantit que les bureaux PvD sont placés en mode de préparation lorsque le vDisk Citrix Provisioning passe en mode de production.
  • La fonctionnalité de gestion des versions de Citrix Provisioning doit être utilisée pour mettre à jour Personal vDisk. Lorsque la version est promue au rôle de production, le Soap Service place les bureaux PvD en mode de préparation.
  • La taille du Personal vDisk doit toujours être supérieure au disque de cache en écriture de Citrix Provisioning (dans le cas contraire, Citrix Provisioning peut, par erreur, sélectionner Personal vDisk pour utilisation en tant que cache en écriture).
  • Une fois que vous avez créé un groupe de mise à disposition, vous pouvez contrôler le Personal vDisk à l’aide de l’outil PvD Image Update Monitoring Tool ou des Scripts resize et poolstats (personal-vdisk-poolstats.ps1).

Taille du disque de cache en écriture créée correctement. En mode de fonctionnement normal, PvD capture la plupart des écritures des utilisateurs (modifications) et les redirige vers le Personal vDisk. Cela implique que vous pouvez réduire la taille du disque de cache en écriture Citrix Provisioning. Toutefois, lorsque PvD n’est pas actif (comme lors des opérations de mise à jour de l’image), un disque de cache en écriture Citrix Provisioning de petite taille peut se remplir rapidement, ce qui entraîne des blocages de la machine.

Citrix vous recommande de créer la taille des disques de cache en écriture Citrix Provisioning, conformément aux meilleures pratiques de Citrix Provisioning et ajouter une quantité d’espace égale à deux fois la taille du modèle VHD sur l’image principale (afin de répondre aux exigences de fusion). Il est très improbable qu’une opération de fusion utilise tout cet espace, mais cela est possible.

Lors de l’utilisation de Citrix Provisioning pour déployer un catalogue de machines PvD :

  • Suivez les instructions de la documentation Citrix Provisioning.
  • Vous pouvez modifier les paramètres de limitation de l’action d’alimentation en modifiant la connexion dans Studio, voir ci-dessous.
  • Si vous mettez à jour le vDisk Citrix Provisioning, après l’installation ou la mise à jour des applications et d’autres logiciels et le redémarrage du vDisk, exécutez l’inventaire PvD, puis arrêtez la VM. Ensuite, effectuez la promotion de la nouvelle version en Production. Les bureaux PvD dans le catalogue devraient automatiquement entrer en mode de préparation. Si ce n’est pas le cas, vérifiez que le compte Soap Service possède des privilèges d’administrateur de machines ou plus élevés sur le Controller.

La fonctionnalité du mode de test de Citrix Provisioning vous permet de créer un catalogue de machines de test à l’aide d’une image principale mise à jour. Si des tests confirment la viabilité du catalogue de test, vous pouvez le promouvoir en production.

Considérations : Machine Creation Services

Lors de l’utilisation de Machine Creation Services (MCS) pour déployer un catalogue de machines PvD :

  • Suivez les instructions de la documentation produit.
  • Exécutez un inventaire PvD après la création de l’image principale et arrêter la VM (PvD ne fonctionnera pas correctement si vous n’éteignez pas la VM). Prenez ensuite un instantané de l’image principale.
  • Dans l’assistant Créer un catalogue de machines, spécifiez la taille du Personal vDisk et la lettre de lecteur.
  • Une fois que vous avez créé un groupe de mise à disposition, vous pouvez contrôler le Personal vDisk à l’aide de l’outil PvD Image Update Monitoring Tool ou des Scripts resize et poolstats (personal-vdisk-poolstats.ps1).
  • Vous pouvez modifier les paramètres de limitation de l’action d’alimentation en modifiant la connexion dans Studio, voir ci-dessous.
  • Si vous mettez à jour l’image principale, exécutez l’inventaire PvD après la mise à jour des applications et d’autres logiciels sur l’image, puis arrêter la VM. Prenez ensuite un instantané de l’image principale.
  • Utilisez l’outil de contrôle de mise à jour de l’image PvD (PvD Image Update Monitoring Tool) ou le script personal-vdisk-poolstats.ps1 afin de valider qu’il y a suffisamment d’espace sur chaque VM PvD qui utilisera l’image principale mise à jour.
  • Lorsque vous mettez à jour le catalogue de machines, les bureaux PvD entrent en mode de préparation lorsqu’ils traitent individuellement les modifications apportées à la nouvelle image principale. Les bureaux sont mis à jour en fonction de la stratégie de déploiement spécifiée lors de la mise à jour de machine.
  • Utilisez l’outil de contrôle de mise à jour de l’image PvD ou le script personal-vdisk-poolstats.ps1 afin de contrôler le PvD en mode de préparation.
  • La sélection de la mise en cache E/S de PVD et de MCS s’exclut mutuellement. Si vous installez PVD, vous ne pourrez pas créer un catalogue si la mise en cache E/S de MCS est activée.

Procédures : exclure les fichiers et les dossiers des vDisks

Utilisez les fichiers de règles pour exclure des fichiers et dossiers des vDisks. Vous pouvez les utiliser lorsque les Personal vDisks sont en déploiement. Les fichiers de règles sont appelés custom_*_rules.template.txt et sont situés dans le dossier \config. Les commentaires dans chaque fichier fournissent une documentation supplémentaire.

Procédures : exécuter l’inventaire lors de la mise à jour d’une image principale

Lorsque vous activez le PvD et après toute mise à jour de l’image principale après l’installation, il est important d’actualiser l’inventaire du disque (appelé « exécuter l’inventaire ») et de créer une nouvelle capture instantanée.

Étant donné que ce sont les administrateurs qui gèrent les images principales et non les utilisateurs, si vous installez une application qui place des fichiers binaires dans le profil utilisateur de l’administrateur, les utilisateurs de bureaux virtuels partagés ne peuvent pas accéder à l’application (y compris les bureaux basés sur des catalogues de machines regroupés et regroupés avec des catalogues de machines PvD). Les utilisateurs doivent installer eux-mêmes de telles applications.

Il est recommandé de prendre un instantané de l’image après chaque étape de cette procédure.

  1. Mettez à jour l’image principale en installant des applications ou des mises à jour du système d’exploitation et en procédant à la configuration du système sur la machine.

    Pour ce qui est des images principales basées sur Windows XP que vous prévoyez de déployer avec des disques virtuels personnels, vérifiez qu’aucune boîte de dialogue n’est ouverte (par exemple, des messages confirmant l’installation de logiciels ou vous invitant à utiliser des pilotes non signés). L’ouverture de boîtes de dialogue sur les images principales dans cet environnement empêche le VDA de s’enregistrer auprès de Delivery Controller. Vous pouvez désactiver les invites de pilotes non signés à l’aide du Panneau de configuration. Par exemple, accédez à Système > Matériel > Signature des pilotes et sélectionnez l’option permettant d’ignorer les avertissements.

  2. Arrêtez la machine. Sur les machines Windows 7, cliquez sur Annuler lorsque Citrix Personal vDisk bloque la fermeture.

  3. Dans la boîte de dialogue Citrix Personal vDisk, cliquez sur Mettre l’inventaire à jour. Cette opération peut prendre plusieurs minutes.

    Important : si vous interrompez la fermeture (ne serait-ce que pour apporter une mise à jour mineure à l’image), l’inventaire de Personal vDisk ne correspond plus à l’image principale. Cela provoque l’arrêt de la fonctionnalité Personal vDisk. Si vous interrompez la fermeture, vous devez redémarrer la machine, l’arrêter, et lorsque vous y êtes invité, cliquer de nouveau sur Mettre l’inventaire à jour.

  4. Lorsque l’opération d’inventaire arrête la machine, prenez un instantané de l’image principale.

Vous pouvez exporter un inventaire vers un partage réseau, puis importer cet inventaire vers une image principale. Pour de plus amples informations, consultez la section Exporter et importer un inventaire PvD.

Procédures : configurer les paramètres de limitation de la connexion

Citrix Broker Service contrôle l’état de l’alimentation des machines qui fournissent des bureaux et des applications. Le Broker Service peut contrôler plusieurs hyperviseurs via un Delivery Controller. La négociation des actions d’alimentation contrôlent l’interaction entre un Controller et l’hyperviseur. Pour éviter de surcharger l’hyperviseur, les actions de modification de l’état de l’alimentation d’une machine se voient attribuer une priorité et sont envoyées à l’hyperviseur à l’aide d’un mécanisme de limitation. Les paramètres suivants affectent la limitation. Vous pouvez spécifier ces valeurs en modifiant une connexion (onglet Avancé) dans Studio.

Pour configurer les valeurs de limitation de la connexion :

  1. Sélectionnez Configuration > Hébergement dans le volet de navigation de Studio.
  2. Sélectionnez la connexion, puis sélectionnez Modifier la connexion dans le volet Actions.
  3. Vous pouvez changer les valeurs suivantes :
    • Actions simultanées (tous types) : nombre maximal d’actions d’alimentation en cours simultanées autorisées. Ce paramètre est spécifié en tant que valeur absolue et en tant que pourcentage de la connexion à l’hyperviseur. La plus faible de ces deux valeurs est utilisée.

      Valeur par défaut = 100 absolue, 20%

    • Mises à jour de l’inventaire de Personal vDisk simultanées : nombre maximal d’actions d’alimentation Personal vDisk simultanées autorisées. Ce paramètre est spécifié en tant que valeur absolue et en tant que pourcentage de la connexion. La plus faible de ces deux valeurs est utilisée.

      Valeur par défaut = 50 absolue, 25%

      Pour calculer la valeur absolue : déterminez les valeurs totales IOPS (TIOPS) prises en charge par le stockage de l’utilisateur final (ceci doit être spécifié par le fabricant ou calculé). L’utilisation de 350 IOPS par machine virtuelle (IOPS/VM), détermine le nombre de machines virtuelles qui devraient être actives à tout moment donné sur le stockage. Calculez cette valeur en divisant le total des IOPS par IOPS/VM.

      Par exemple, si le stockage utilisateur est de 14000 IPS, le nombre de machines virtuelles actives est de 14000 IOPS / 350 IOPS/VM = 40.

    • Nouvelles actions maximales par minute : le nombre maximal de nouvelles actions d’alimentation qui peuvent être envoyées à l’hyperviseur par minute. Spécifié en tant que valeur absolue.

      Valeur par défaut = 10

Pour vous aider à identifier les valeurs optimales pour les paramètres suivants dans votre déploiement :

  1. À l’aide des valeurs par défaut, mesurez le temps de réponse total pour une mise à jour d’image d’un catalogue de test. Il s’agit de la différence entre le début de la mise à jour d’une image (T1) et le moment où le VDA de la dernière machine du catalogue s’enregistre auprès du Controller (T2). Temps de réponse total = T2 - T1.
  2. Mesurez les opérations E/S par seconde (IOPS) du stockage de l’hyperviseur lors de la mise à jour d’image. Ces données peuvent servir de référentiel pour l’optimisation. (Les valeurs par défaut peuvent être le meilleur paramètre ; il se peut également que le système comporte trop d’IOPS, ce qui nécessite de diminuer les valeurs des paramètres).
  3. Modifiez la valeur « Opérations de mises à jour de l’inventaire de Personal vDisk » comme décrit ci-dessous (conserver tous les autres paramètres inchangés).
    1. Augmentez la valeur de 10 et mesurez le temps de réponse total après chaque modification. Continuez à augmenter la valeur de 10 et testez le résultat, jusqu’à détérioration ou aucun changement du temps de réponse total.
    2. Si l’étape précédente n’a entraîné aucune amélioration en augmentant la valeur, réduisez la valeur par incréments de 10 et mesurez le temps de réponse total après chaque diminution. Répétez ce processus jusqu’à ce que le temps de réponse total reste inchangé ou ne s’améliore pas davantage. Il est probable que cela soit la valeur de l’action d’alimentation PvD optimale.
  4. Après l’obtention de la valeur du paramètre de l’action d’alimentation PvD, modifiez les actions simultanées (tous types) et les valeurs des nouvelles actions maximales par minute, une à la fois. Suivez la procédure décrite ci-dessus (en augmentant ou diminuant par incréments) pour tester des valeurs différentes.

Procédures : System Center Configuration Manager 2007 avec PvD

System Center Configuration Manager (Configuration Manager) 2012 ne requiert aucune configuration spéciale et peut être installé de la même façon que toute autre image principale de l’application. Les informations suivantes s’appliquent uniquement à System Center Configuration Manager 2007. Les versions de Configuration Manager antérieures à Configuration Manager 2007 ne sont pas prises en charge.

Effectuez les opérations suivantes pour utiliser le logiciel agent de Configuration Manager 2007 dans un environnement PvD.

  1. Installez l’agent du client sur l’image principale.
    1. Installez le client Configuration Manager sur l’image principale.
    2. Arrêtez le service ccmexec (Agent SMS) et désactivez-le.
    3. Supprimez les certificats SMS ou les certificats clients du magasin de certificats de l’ordinateur local comme suit :
      • Mode mixte : Certificats (ordinateur local)\SMS\Certificats
      • Mode natif
        • Certificats (ordinateur local)\Personal\Certificates
        • Supprimez le certificat client émis par votre autorité de certification (généralement une infrastructure interne à clé publique)
    4. Supprimez ou renommez C:\Windows\smscfg.ini.
  2. Supprimez les informations qui identifient de façon unique le client.
    1. (Facultatif) Supprimez ou déplacez les fichiers journaux de C:\Windows\System32\CCM\Logs.
    2. Installez Virtual Delivery Agent (s’il n’est pas déjà installé) et exécutez l’inventaire PvD.
    3. Arrêtez l’image principale, prenez un instantané et créez un catalogue de VM à l’aide de cet instantané.
  3. Validez Personal vDisk et démarrez les services. Effectuez ces étapes une seule fois, sur chaque bureau PvD, après qu’ils aient été démarrés pour la première fois. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un objet de stratégie de groupe du domaine, par exemple.
    • Confirmez que PvD est actif en vérifiant la présence de la clé de registre HKLM\Software\Citrix\personal vDisk\config\virtual.
    • Définissez le service ccmexec (Agent SMS) sur Automatique et démarrez le service. Le client de Configuration Manager contacte le serveur Configuration Manager et récupère les nouveaux certificats et GUID uniques.