Création de bases de données

AppDNA stocke les données dans une base de données Microsoft SQL Server. L’étape Création de base de données de l’assistant Configurer l’environnement AppDNA configure la base de données.

Remarque : L’Assistant crée la nouvelle base de données dans l’emplacement de fichier de base de données par défaut défini dans SQL Server. Pour stocker les fichiers de base de données dans un emplacement différent, modifiez l’emplacement par défaut dans SQL Server avant d’exécuter l’Assistant.

Nom du serveur — Entrez ceci en tant que Machine\Instance, où Machine est le nom de la machine qui héberge l’installation de SQL Server et Instance est l’instance SQL Server si une instance nommée est en cours d’utilisation. Si une instance nommée n’est pas utilisée, omettez la barre oblique inverse (\). Si SQL Server utilise un port non standard, spécifiez-le à l’aide de la notation Machine,Port, où Port est le numéro de port personnalisé.

Nom de la base de données : nom de la nouvelle base de données. Si l’administrateur de base de données a créé une base de données vide à utiliser, entrez son nom ici. Sinon, acceptez le nom par défaut, AppDNadb, ou entrez un nom qui n’existe pas déjà dans l’instance SQL Server.

Authentification de base de données : informations d’identification pour la connexion à SQL Server lors de la création de la base de données. Le compte d’utilisateur doit avoir le rôle serveur sysadmin.

  • Authentification Windows : ce type d’authentification utilise le compte d’utilisateur Windows connecté lors de la connexion à SQL Server. Lors de l’utilisation de ce type d’authentification, l’utilisateur connecté doit disposer d’un compte d’utilisateur Windows avec un mot de passe défini.
  • Authentification SQL Server — Entrez le nom d’utilisateur et le mot de passe à utiliser pour se connecter à SQL Server et créer la base de données et les tables de base de données.

Création de bases de données