Product Documentation

Configuration des environnements de pré-démarrage UEFI

Mar 31, 2017

XenDesktop prend en charge la technologie matérielle d’interface UEFI sur les VM Hyper-V qui sont gérées à l'aide de SCVMM et livrées en streaming à l'aide de Provisioning Services. Ceci permet aux clients de :

  • Streamer le système d'exploitation du serveur au démarrage à l’aide de vitesses réseau de plusieurs giga-octets, de façon à offrir des démarrages plus rapides aux utilisateurs
  • Prise en charge de disques To dans un environnement virtualisé

UEFI remplace complètement le BIOS et requiert un nouveau bootstrap. Deux nouveaux bootstraps sont disponibles : un pour les systèmes 32 bits et un pour les systèmes 64 bits. L’introduction d'un autre bootstrap complique les topologies réseau en fonction de la façon dont le bootstrap est mis à disposition.

Topologie réseau

L’utilisation d'un serveur PXE vous permet de bénéficier d’une topologie très simple, car le protocole PXE fonctionne avec de multiples architectures. Le serveur PXE Provisioning Services reconnaît l'indicateur « architecture » incorporé dans le DHCP, puis découvre et renvoie le nom de fichier bootstrap approprié. Les ordinateurs BIOS d'ancienne génération et les ordinateurs UEFI peuvent donc résider sur le même segment réseau.

Si l'option DHCP 67 est sélectionnée, deux options de topologie sont disponibles :

  • Sur un seul segment, utilisez des réservations DHCP pour spécifier le nom du fichier de bootstrap (option 67) pour chaque machine cible. Cela est possible dans les environnements de petite taille mais pas dans les environnements d'entreprise.
  • Divisez l'environnement en plusieurs segments, en isolant les machines d'ancienne génération des machines UEFI. Pour chaque segment, configurez une étendue DHCP en définissant l'option 67 appropriée.

Configuration de bootstraps

Le bootstrap UEFI ne peut pas contenir de paramètres incorporés. Les options DHCP sont par conséquent utilisées pour configurer le bootstrap UEFI.

Option DHCP 11 : RLP Server

L’option 11 vous permet de spécifier plusieurs adresses IPv4. Utilisez cette option pour spécifier les adresses des cartes d'interface réseau de streaming sur le serveur Provisioning Services. Vous pouvez spécifier plus de quatre adresses. Le bootstrap UEFI lit toutes les adresses puis il utilise la méthode du tourniquet (round-robin) pour sélectionner une adresse à laquelle se connecter.

Remarque : l'option 17 prévaut sur l’option 11.

Option DHCP 17 : Root Path

L’option Root Path est généralement utilisée avec iSCSI pour spécifier le serveur et le disque virtuel à démarrer. Provisioning Services utilise le format suivant pour spécifier l'adresse du serveur :

pvs:[IPv4]<:17:6910>   

pvs : identificateur requis

IPv4 : adresse d'une carte d'interface réseau de streaming sur le serveur Provisioning Services

17 : identificateur de protocole pour UDP (obligatoire si un port d’ouverture de session est spécifié)

Port : port d'ouverture de session (pas nécessaire si le numéro de port par défaut 6 910 est utilisé)

Exemples :

pvs:[serveur.corp.com]:17:6910

pvs:[serveur.corp.com]

pvs:[192.168.1.1]

pvs:[192.168.1.1]:17:6910

Association d’une machine cible à un bootstrap

Utilisez le fichier BOOTPTAB pour associer une machine cible à un bootstrap spécifique. À compter de Provisioning Services 7.7, les modifications suivantes ont été apportées au format du fichier BOOTPTAB pour prendre en charge les environnements mixtes d'ancienne génération et UEFI :

  • L’identificateur « ar » spécifie l'architecture de l'environnement de démarrage de la machine cible. Vous pouvez créer de multiples entrées pour la même adresse MAC mais différentes architectures. Cela est conçu pour une utilisation avec du matériel qui prend en charge le démarrage BIOS d'ancienne génération et UEFI.
  • Les caractères génériques ne sont pas pris en charge. Si une entrée pour une adresse MAC donnée est introuvable dans le fichier BOOTPTAB, une valeur appropriée pour l'architecture est recherchée dans le registre. Si aucune valeur n’est trouvée, une valeur par défaut est utilisée.

Le registre est utilisé pour fournir le nom de fichier du bootstrap par défaut pour une architecture donnée. Le nom de la valeur est le numéro d'architecture et la valeur est une chaîne avec le nom du fichier de bootstrap. Le tableau suivant dresse la liste des architectures prises en charge et des entrées créées par le programme d'installation de Provisioning Services :

HKLM\Software\Citrix\ProvisioningServices\Boot Services\PXE

Valeur

Architecture

Nom de fichier du bootstrap

0

x86  BIOS

ardbp32.bin

6

x86 UEFI

pvsnbpia32.efi

7

x64 UEFI

pvsnbpx64.efi

1036

EBC (pour VMware ESX)

pvsnbpx64.efi

 

La liste complète des architectures est disponible depuis le site IETF : www.ietf.org/assignments/dhcpv6-parameters/dhcpv6-parameters.xml

Le format du fichier BOOTPTAB est :

:ha=:ar=:bf=

Exemples :

host001:ha=001122334455:ar=0:bf=ardbp32.bin

host002:ha=554433221100:ar=7:bf=pvsnbpx64.efi

Si l'indicateur « architecture » est manquant, 0 est la valeur par défaut.