Problèmes connus

Problèmes connus avec Citrix Receiver pour Linux 13.10

Les problèmes connus suivants existent dans cette version :

  • L’adresse URL de StoreFront n’est pas ajoutée si Citrix Receiver pour Linux est installé dans un chemin d’accès traduit personnalisé qui contient un ou plusieurs caractères à 4 octets.

    [RFLNX-613]

  • Lorsque vous mettez à niveau Citrix Receiver, les nouveaux paramètres ne peuvent pas être ajoutés au fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini. Le problème se produit car le fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini d’un utilisateur est créé à partir d’un modèle lorsque l’utilisateur lance une session pour la première fois. Aucune tentative de modification de la configuration personnelle All_Regions.ini de l’utilisateur n’est effectuée lors de la mise à niveau. Cela signifie que les nouvelles entrées ajoutées au modèle All_Regions.ini ne sont pas automatiquement ajoutées au fichier All_Regions.ini d’un utilisateur existant, et les nouvelles entrées sont bloquées par défaut.

    Pour contourner le problème, supprimez le fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini d’origine si vous ne l’avez pas modifié. La mise à niveau crée un nouveau fichier All_Regions.ini. Si vous avez modifié ce fichier, déplacez-le vers un emplacement de sauvegarde. Établissez une connexion pour entraîner la création du fichier All_Regions.ini à l’aide du modèle le plus récent. Comparez votre version avec le nouveau fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini, à l’aide d’outils tels que diff et meld, et importez votre configuration personnelle.

    [RFLNX-706]

  • Avec la redirection HDX MediaStream Windows Media avec GStreamer1.0 activé, OpenGL peut entraîner l’affichage inopiné de fenêtres contextuelles sur certaines plates-formes.

    [RFLNX-949]

  • Avec la redirection HDX MediaStream Windows Media avec GStreamer1.4 ou version ultérieure activée, en mode de récupération (Fetch) du côté serveur, certains fichiers multimédias (de type MPG1, MPEG2 et H264) ne sont pas lus.

    [RFLNX-952]

  • Sur une machine avec ajustement de la fréquence du processeur telle que le Raspberry Pi, si l’audio est saccadé ou que vous rencontrez des problèmes de performance, Citrix vous recommande de définir le gouverneur sur le mode Performance. Pour afficher votre gouverneur Performance actuel pour chaque noyau, exécutez la commande suivante, où <c> est le noyau”

    cat /sys/devices/system/cpu/cpu<c>/cpufreq/scaling_governor

    Par défaut, ce paramètre est un paramètre à la demande, et n’est pas toujours suffisamment dynamique pour fournir les performances en temps réel dont vous avez besoin. Pour définir le gouverneur sur le mode Performance, exécutez la commande suivante en tant que racine :

    echo performance > /sys/devices/system/cpu/cpu<c>/cpufreq/scaling_governor

    Répétez cette commande pour chaque noyau <c>.

    [RFLNX-1003]

  • Le plug-in du décodeur avec accélération matérielle H264 pour le Pi HDX Ready ne fonctionne pas correctement si vous modifiez la résolution du tampon de trame avec les paramètres framebuffer_width et framebuffer_height dans le fichier /boot/config.txt. Une solution consiste à modifier la résolution du Pi avec les paramètres hdmi_group et hdmi_mode.

    [RFLNX-1049]

  • L’installation de la version tar.gz de Citrix Receiver entraîne une erreur de groupe non valide. L’erreur se produit car le système d’exploitation ne dispose pas d’un groupe nommé « sys » et le message d’erreur suivant s’affiche :

    « chgrp: invalid group: sys »

    Pour contourner le problème, exécutez setupwfc avec HOST_SYS_GROUP_NAME défini sur le groupe souhaité.

    HOST_SYS_GROUP_NAME=<group> ./setupwfc

    Puis entrez un nom de groupe pour les fichiers installés.

    [RFLNX-1377]

  • Tente de faire échouer une connexion UDT si votre unité de transmission maximale (MTU) de réseau est inférieure à 1500.

    Pour contourner le problème, réduisez la taille des paquets UDP générés. Pour ce faire, réduisez suffisamment la taille de udtMSS de façon à ce que les paquets UDP générés puissent être envoyés sur votre réseau MTU. Pour plus d’informations, veuillez consulter l’article CTX224373 du centre de connaissances.

    [RFLNX-1390]

  • L’estimation de la bande passante peut ne pas être mise à jour avec les connexions de transport adaptatif. Cela entraîne un comportement erratique des fonctionnalités qui dépendent d’une lecture précise de la bande passante de session. Par exemple :

    • Débit de session global plus faible que prévu, ou en cas de modification des conditions de réseau une fois que la session a été établie (réduction de la bande passante disponible), le client peut essayer d’envoyer plus de données que ce que le réseau peut traiter.
    • Vitesse de transmission codée incorrecte ou inappropriée des graphiques H264.
    • Comportement erratique de la fonction de transcodage de MediaStream.

[RFLNX-1408]

  • Les vidéos en streaming risquent de ne pas être lues dans le navigateur en superposition lors de l’utilisation de la redirection du contenu du navigateur. Solution : installez la dernière version de WebKitGTK.

    [RFLNX-1589]

  • Les certificats d’utilisateur et l’authentification par carte à puce échouent pour Citrix Receiver pour Linux lorsque NetScaler Gateway est configuré avec l’authentification SAML.

    [RFLNX-2085], [RFLNX-2084]

  • Le message contextuel « Mise en page terminée avec succès » est tronqué lorsque la session est en mode plein écran. Ce problème apparaît dans les langues japonaise, française et espagnole.

    [RFLNX-2114]

Problèmes connus avec Citrix Receiver pour Linux 13.9.x

Les problèmes connus suivants existent dans cette version :

  • L’adresse URL de StoreFront n’est pas ajoutée si Citrix Receiver pour Linux est installé dans un chemin d’accès traduit personnalisé qui contient un ou plusieurs caractères à 4 octets.

    [RFLNX-613]

  • Lorsque vous mettez à niveau Citrix Receiver, les nouveaux paramètres ne peuvent pas être ajoutés au fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini. Le problème se produit car le fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini d’un utilisateur est créé à partir d’un modèle lorsque l’utilisateur lance une session pour la première fois. Aucune tentative de modification de la configuration personnelle All_Regions.ini de l’utilisateur n’est effectuée lors de la mise à niveau. Cela signifie que les nouvelles entrées ajoutées au modèle All_Regions.ini ne sont pas automatiquement ajoutées au fichier All_Regions.ini d’un utilisateur existant, et les nouvelles entrées sont bloquées par défaut.

    Pour contourner le problème, supprimez le fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini d’origine si vous ne l’avez pas modifié. La mise à niveau crée un nouveau fichier All_Regions.ini. Si vous avez modifié ce fichier, déplacez-le vers un emplacement de sauvegarde. Établissez une connexion pour entraîner la création du fichier All_Regions.ini à l’aide du modèle le plus récent. Comparez votre version avec le nouveau fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini, à l’aide d’outils tels que diff et meld, et importez votre configuration personnelle.

    [RFLNX-706]

  • Avec la redirection HDX MediaStream Windows Media avec GStreamer1.0 activé, OpenGL peut entraîner l’affichage inopiné de fenêtres contextuelles sur certaines plates-formes.

    [RFLNX-949]

  • Avec la redirection HDX MediaStream Windows Media avec GStreamer1.4 ou version ultérieure activée, en mode de récupération (Fetch) du côté serveur, certains fichiers multimédias (de type MPG1, MPEG2 et H264) ne sont pas lus.

    [RFLNX-952]

  • Sur une machine avec ajustement de la fréquence du processeur telle que le Raspberry Pi, si l’audio est saccadé ou que vous rencontrez des problèmes de performance, Citrix vous recommande de définir le gouverneur sur le mode Performance. Pour afficher votre gouverneur Performance actuel pour chaque noyau, exécutez la commande suivante, où <c> est le noyau”

    cat /sys/devices/system/cpu/cpu<c>/cpufreq/scaling_governor

    Par défaut, ce paramètre est un paramètre à la demande, et n’est pas toujours suffisamment dynamique pour fournir les performances en temps réel dont vous avez besoin. Pour définir le gouverneur sur le mode Performance, exécutez la commande suivante en tant que racine :

    echo performance > /sys/devices/system/cpu/cpu<c>/cpufreq/scaling_governor

    Répétez cette commande pour chaque noyau <c>.

    [RFLNX-1003]

  • Le plug-in du décodeur avec accélération matérielle H264 pour le Pi HDX Ready ne fonctionne pas correctement si vous modifiez la résolution du tampon de trame avec les paramètres framebuffer_width et framebuffer_height dans le fichier /boot/config.txt. Une solution consiste à modifier la résolution du Pi avec les paramètres hdmi_group et hdmi_mode.

    [RFLNX-1049]

  • L’installation de la version tar.gz de Citrix Receiver entraîne une erreur de groupe non valide. L’erreur se produit car le système d’exploitation ne dispose pas d’un groupe nommé « sys » et le message d’erreur suivant s’affiche :

    « chgrp: invalid group: sys »

    Pour contourner le problème, exécutez setupwfc avec HOST_SYS_GROUP_NAME défini sur le groupe souhaité.

    HOST_SYS_GROUP_NAME=<group> ./setupwfc

    Puis entrez un nom de groupe pour les fichiers installés.

    [RFLNX-1377]

  • Tente de faire échouer une connexion UDT si votre unité de transmission maximale (MTU) de réseau est inférieure à 1500.

    Pour contourner le problème, réduisez la taille des paquets UDP générés. Pour ce faire, réduisez suffisamment la taille de udtMSS de façon à ce que les paquets UDP générés puissent être envoyés sur votre réseau MTU. Pour plus d’informations, veuillez consulter l’article CTX224373 du centre de connaissances.

    [RFLNX-1390]

  • L’estimation de la bande passante peut ne pas être mise à jour avec les connexions de transport adaptatif. Cela entraîne un comportement erratique des fonctionnalités qui dépendent d’une lecture précise de la bande passante de session. Par exemple :

    • Débit de session global plus faible que prévu, ou en cas de modification des conditions de réseau une fois que la session a été établie (réduction de la bande passante disponible), le client peut essayer d’envoyer plus de données que ce que le réseau peut traiter.
    • Vitesse de transmission codée incorrecte ou inappropriée des graphiques H264.
    • Comportement erratique de la fonction de transcodage de MediaStream.

[RFLNX-1408]

  • Les vidéos en streaming risquent de ne pas être lues dans le navigateur en superposition lors de l’utilisation de la redirection du contenu du navigateur. Solution : installez la dernière version de WebKitGTK.

    [RFLNX-1589]

Problèmes connus avec Citrix Receiver pour Linux 13.8

Les problèmes connus suivants existent dans cette version :

  • L’adresse URL de StoreFront n’est pas ajoutée si Citrix Receiver pour Linux est installé dans un chemin d’accès traduit personnalisé qui contient un ou plusieurs caractères à 4 octets.

    [RFLNX-613]

  • Lorsque vous mettez à niveau Citrix Receiver, les nouveaux paramètres ne peuvent pas être ajoutés au fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini. Le problème se produit car le fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini d’un utilisateur est créé à partir d’un modèle lorsque l’utilisateur lance une session pour la première fois. Aucune tentative de modification de la configuration personnelle All_Regions.ini de l’utilisateur n’est effectuée lors de la mise à niveau. Cela signifie que les nouvelles entrées ajoutées au modèle All_Regions.ini ne sont pas automatiquement ajoutées au fichier All_Regions.ini d’un utilisateur existant, et les nouvelles entrées sont bloquées par défaut.

    Pour contourner le problème, supprimez le fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini d’origine si vous ne l’avez pas modifié. La mise à niveau crée un nouveau fichier All_Regions.ini. Si vous avez modifié ce fichier, déplacez-le vers un emplacement de sauvegarde. Établissez une connexion pour entraîner la création du fichier All_Regions.ini à l’aide du modèle le plus récent. Comparez votre version avec le nouveau fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini, à l’aide d’outils tels que diff et meld, et importez votre configuration personnelle.

    [RFLNX-706]

  • Avec la redirection HDX MediaStream Windows Media avec GStreamer1.0 activé, OpenGL peut entraîner l’affichage inopiné de fenêtres contextuelles sur certaines plates-formes.

    [RFLNX-949]

  • Avec la redirection HDX MediaStream Windows Media avec GStreamer1.4 ou version ultérieure activée, en mode de récupération (Fetch) du côté serveur, certains fichiers multimédias (de type MPG1, MPEG2 et H264) ne sont pas lus.

    [RFLNX-952]

  • Sur une machine avec ajustement de la fréquence du processeur telle que le Raspberry Pi, si l’audio est saccadé ou que vous rencontrez des problèmes de performance, Citrix vous recommande de définir le gouverneur sur le mode Performance. Pour afficher votre gouverneur Performance actuel pour chaque noyau, exécutez la commande suivante, où <c> est le noyau”

    cat /sys/devices/system/cpu/cpu<c>/cpufreq/scaling_governor

    Par défaut, ce paramètre est un paramètre à la demande, et n’est pas toujours suffisamment dynamique pour fournir les performances en temps réel dont vous avez besoin. Pour définir le gouverneur sur le mode Performance, exécutez la commande suivante en tant que racine :

    echo performance > /sys/devices/system/cpu/cpu<c>/cpufreq/scaling_governor

    Répétez cette commande pour chaque noyau <c>.

    [RFLNX-1003]

  • Le plug-in du décodeur avec accélération matérielle H264 pour le Pi HDX Ready ne fonctionne pas correctement si vous modifiez la résolution du tampon de trame avec les paramètres framebuffer_width et framebuffer_height dans le fichier /boot/config.txt. Une solution consiste à modifier la résolution du Pi avec les paramètres hdmi_group et hdmi_mode.

    [RFLNX-1049]

  • L’installation de la version tar.gz de Citrix Receiver entraîne une erreur de groupe non valide. L’erreur se produit car le système d’exploitation ne dispose pas d’un groupe nommé « sys » et le message d’erreur suivant s’affiche :

    « chgrp: invalid group: sys »

    Pour contourner le problème, exécutez setupwfc avec HOST_SYS_GROUP_NAME défini sur le groupe souhaité.

    HOST_SYS_GROUP_NAME=<group> ./setupwfc

    Puis entrez un nom de groupe pour les fichiers installés.

    [RFLNX-1377]

  • Tente de faire échouer une connexion UDT si votre unité de transmission maximale (MTU) de réseau est inférieure à 1500.

    Pour contourner le problème, réduisez la taille des paquets UDP générés. Pour ce faire, réduisez suffisamment la taille de udtMSS de façon à ce que les paquets UDP générés puissent être envoyés sur votre réseau MTU. Pour plus d’informations, veuillez consulter l’article CTX224373 du centre de connaissances.

    [RFLNX-1390]

  • L’estimation de la bande passante peut ne pas être mise à jour avec les connexions de transport adaptatif. Cela entraîne un comportement erratique des fonctionnalités qui dépendent d’une lecture précise de la bande passante de session. Par exemple :

    • Débit de session global plus faible que prévu, ou en cas de modification des conditions de réseau une fois que la session a été établie (réduction de la bande passante disponible), le client peut essayer d’envoyer plus de données que ce que le réseau peut traiter.
    • Vitesse de transmission codée incorrecte ou inappropriée des graphiques H264.
    • Comportement erratique de la fonction de transcodage de MediaStream.

[RFLNX-1408]

  • Citrix Receiver pour Linux signale de manière incorrecte au VDA que l’adresse du client est l’adresse du serveur.

    [RFLNX-1735]

  • Les sessions EDT (Enlightened Data Transport) peuvent ne plus répondre par intermittence lors de la fermeture de session.

    [RFLNX-1740]

Problèmes connus avec Citrix Receiver pour Linux 13.7

Les problèmes connus suivants existent dans cette version :

  • L’adresse URL de StoreFront n’est pas ajoutée si Citrix Receiver pour Linux est installé dans un chemin d’accès traduit personnalisé qui contient un ou plusieurs caractères à 4 octets.

    [RFLNX-613]

  • Lorsque vous mettez à niveau Citrix Receiver, les nouveaux paramètres ne peuvent pas être ajoutés au fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini. Le problème se produit car le fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini d’un utilisateur est créé à partir d’un modèle lorsque l’utilisateur lance une session pour la première fois. Aucune tentative de modification de la configuration personnelle All_Regions.ini de l’utilisateur n’est effectuée lors de la mise à niveau. Cela signifie que les nouvelles entrées ajoutées au modèle All_Regions.ini ne sont pas automatiquement ajoutées au fichier All_Regions.ini d’un utilisateur existant, et les nouvelles entrées sont bloquées par défaut.

    Pour contourner le problème, supprimez le fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini d’origine si vous ne l’avez pas modifié. La mise à niveau crée un nouveau fichier All_Regions.ini. Si vous avez modifié ce fichier, déplacez-le vers un emplacement de sauvegarde. Établissez une connexion pour entraîner la création du fichier All_Regions.ini à l’aide du modèle le plus récent. Comparez votre version avec le nouveau fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini, à l’aide d’outils tels que diff et meld, et importez votre configuration personnelle.

    [RFLNX-706]

  • Avec la redirection HDX MediaStream Windows Media avec GStreamer1.0 activé, OpenGL peut entraîner l’affichage inopiné de fenêtres contextuelles sur certaines plates-formes.

    [RFLNX-949]

  • Avec la redirection HDX MediaStream Windows Media avec GStreamer1.4 ou version ultérieure activée, en mode de récupération (Fetch) du côté serveur, certains fichiers multimédias (de type MPG1, MPEG2 et H264) ne sont pas lus.

    [RFLNX-952]

  • Sur une machine avec ajustement de la fréquence du processeur telle que le Raspberry Pi, si l’audio est saccadé ou que vous rencontrez des problèmes de performance, Citrix vous recommande de définir le gouverneur sur le mode Performance. Pour afficher votre gouverneur Performance actuel pour chaque noyau, exécutez la commande suivante, où <c> est le noyau”

    cat /sys/devices/system/cpu/cpu<c>/cpufreq/scaling_governor

    Par défaut, ce paramètre est un paramètre à la demande, et n’est pas toujours suffisamment dynamique pour fournir les performances en temps réel dont vous avez besoin. Pour définir le gouverneur sur le mode Performance, exécutez la commande suivante en tant que racine :

    echo performance > /sys/devices/system/cpu/cpu<c>/cpufreq/scaling_governor

    Répétez cette commande pour chaque noyau <c>.

    [RFLNX-1003]

  • Le plug-in du décodeur avec accélération matérielle H264 pour le Pi HDX Ready ne fonctionne pas correctement si vous modifiez la résolution du tampon de trame avec les paramètres framebuffer_width et framebuffer_height dans le fichier /boot/config.txt. Une solution consiste à modifier la résolution du Pi avec les paramètres hdmi_group et hdmi_mode.

    [RFLNX-1049]

  • L’installation de la version tar.gz de Citrix Receiver entraîne une erreur de groupe non valide. L’erreur se produit car le système d’exploitation ne dispose pas d’un groupe nommé « sys » et le message d’erreur suivant s’affiche :

    « chgrp: invalid group: sys »

    Pour contourner le problème, exécutez setupwfc avec HOST_SYS_GROUP_NAME défini sur le groupe souhaité.

    HOST_SYS_GROUP_NAME=<group> ./setupwfc

    Puis entrez un nom de groupe pour les fichiers installés.

    [RFLNX-1377]

  • Tente de faire échouer une connexion UDT si votre unité de transmission maximale (MTU) de réseau est inférieure à 1500.

    Pour contourner le problème, réduisez la taille des paquets UDP générés. Pour ce faire, réduisez suffisamment la taille de udtMSS de façon à ce que les paquets UDP générés puissent être envoyés sur votre réseau MTU. Pour plus d’informations, veuillez consulter l’article CTX224373 du centre de connaissances.

    [RFLNX-1390]

  • L’estimation de la bande passante peut ne pas être mise à jour avec les connexions de transport adaptatif. Cela entraîne un comportement erratique des fonctionnalités qui dépendent d’une lecture précise de la bande passante de session. Par exemple :

    • Débit de session global plus faible que prévu, ou en cas de modification des conditions de réseau une fois que la session a été établie (réduction de la bande passante disponible), le client peut essayer d’envoyer plus de données que ce que le réseau peut traiter.
    • Vitesse de transmission codée incorrecte ou inappropriée des graphiques H264.
    • Comportement erratique de la fonction de transcodage de MediaStream.

[RFLNX-1408]

Problèmes connus avec Citrix Receiver pour Linux 13.6

Les problèmes connus suivants existent dans cette version :

  • L’adresse URL de StoreFront n’est pas ajoutée si Citrix Receiver pour Linux est installé dans un chemin d’accès traduit personnalisé qui contient un ou plusieurs caractères à 4 octets.

    [RFLNX-613]

  • Lorsque vous mettez à niveau Citrix Receiver, les nouveaux paramètres ne peuvent pas être ajoutés au fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini. Le problème se produit car le fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini d’un utilisateur est créé à partir d’un modèle lorsque l’utilisateur lance une session pour la première fois. Aucune tentative de modification de la configuration personnelle All_Regions.ini de l’utilisateur n’est effectuée lors de la mise à niveau. Cela signifie que les nouvelles entrées ajoutées au modèle All_Regions.ini ne sont pas automatiquement ajoutées au fichier All_Regions.ini d’un utilisateur existant, et les nouvelles entrées sont bloquées par défaut.

    Pour contourner le problème, supprimez le fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini d’origine si vous ne l’avez pas modifié. La mise à niveau crée un nouveau fichier All_Regions.ini. Si vous avez modifié ce fichier, déplacez-le vers un emplacement de sauvegarde. Établissez une connexion pour entraîner la création du fichier All_Regions.ini à l’aide du modèle le plus récent. Comparez votre version avec le nouveau fichier $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini, à l’aide d’outils tels que diff et meld, et importez votre configuration personnelle.

    [RFLNX-706]

  • Avec la redirection HDX MediaStream Windows Media avec GStreamer1.0 activé, OpenGL peut entraîner l’affichage inopiné de fenêtres contextuelles sur certaines plates-formes.

    [RFLNX-949]

  • Avec la redirection HDX MediaStream Windows Media avec GStreamer1.4 ou version ultérieure activée, en mode de récupération (Fetch) du côté serveur, certains fichiers multimédias (de type MPG1, MPEG2 et H264) ne sont pas lus.

    [RFLNX-952]

  • Sur une machine avec ajustement de la fréquence du processeur telle que le Raspberry Pi, si l’audio est saccadé ou que vous rencontrez des problèmes de performance, Citrix vous recommande de définir le gouverneur sur le mode Performance. Pour afficher votre gouverneur Performance actuel pour chaque noyau, exécutez la commande suivante, où <c> est le noyau”

    cat /sys/devices/system/cpu/cpu<c>/cpufreq/scaling_governor

    Par défaut, ce paramètre est un paramètre à la demande, et n’est pas toujours suffisamment dynamique pour fournir les performances en temps réel dont vous avez besoin. Pour définir le gouverneur sur le mode Performance, exécutez la commande suivante en tant que racine :

    echo performance > /sys/devices/system/cpu/cpu<c>/cpufreq/scaling_governor

    Répétez cette commande pour chaque noyau <c>.

    [RFLNX-1003]

  • Le plug-in du décodeur avec accélération matérielle H264 pour le Pi HDX Ready ne fonctionne pas correctement si vous modifiez la résolution du tampon de trame avec les paramètres framebuffer_width et framebuffer_height dans le fichier /boot/config.txt. Une solution consiste à modifier la résolution du Pi avec les paramètres hdmi_group et hdmi_mode.

    [RFLNX-1049]

  • L’installation de la version tar.gz de Citrix Receiver entraîne une erreur de groupe non valide. L’erreur se produit car le système d’exploitation ne dispose pas d’un groupe nommé « sys » et le message d’erreur suivant s’affiche :

    « chgrp: invalid group: sys »

    Pour contourner le problème, exécutez setupwfc avec HOST_SYS_GROUP_NAME défini sur le groupe souhaité.

    HOST_SYS_GROUP_NAME=<group> ./setupwfc

    Puis entrez un nom de groupe pour les fichiers installés.

    [RFLNX-1377]

  • Tente de faire échouer une connexion UDT si votre unité de transmission maximale (MTU) de réseau est inférieure à 1500.

    Pour contourner le problème, réduisez la taille des paquets UDP générés. Pour ce faire, réduisez suffisamment la taille de udtMSS de façon à ce que les paquets UDP générés puissent être envoyés sur votre réseau MTU. Pour plus d’informations, veuillez consulter l’article CTX224373 du centre de connaissances.

    [RFLNX-1390]

  • L’estimation de la bande passante peut ne pas être mise à jour avec les connexions de transport adaptatif. Cela entraîne un comportement erratique des fonctionnalités qui dépendent d’une lecture précise de la bande passante de session. Par exemple :

    • Débit de session global plus faible que prévu, ou en cas de modification des conditions de réseau une fois que la session a été établie (réduction de la bande passante disponible), le client peut essayer d’envoyer plus de données que ce que le réseau peut traiter.
    • Vitesse de transmission codée incorrecte ou inappropriée des graphiques H264.
    • Comportement erratique de la fonction de transcodage de MediaStream.

[RFLNX-1408]

Problèmes connus dans Citrix Receiver pour Linux 13.5

Les problèmes connus suivants ont été observés dans cette version :

  • L’adresse URL de StoreFront n’est pas ajoutée si Citrix Receiver pour Linux est installé dans un chemin d’accès traduit personnalisé qui contient un ou plusieurs caractères à 4 octets.

    [RFLNX-613]

  • Avec la redirection HDX MediaStream Windows Media avec GStreamer1.0 activé, OpenGL peut entraîner l’affichage inopiné de fenêtres contextuelles sur certaines plates-formes.

    [RFLNX-949]

  • Avec la redirection HDX MediaStream Windows Media avec GStreamer1.4 ou version ultérieure activée, en mode de récupération (Fetch) du côté serveur, certains fichiers multimédias (de type MPG1, MPEG2 et H264) ne sont pas lus.

    [RFLNX-952]

  • Sur une machine avec ajustement de la fréquence du processeur telle que le Raspberry Pi, si l’audio est saccadé ou que vous rencontrez des problèmes de performance, Citrix vous recommande de définir le gouverneur sur le mode Performance. Pour afficher votre gouverneur Performance actuel pour chaque noyau, exécutez la commande suivante, où <c> est le noyau”

    cat /sys/devices/system/cpu/cpu<c>/cpufreq/scaling_governor

    Par défaut, ce paramètre est un paramètre à la demande, et n’est pas toujours suffisamment dynamique pour fournir les performances en temps réel dont vous avez besoin. Pour définir le gouverneur sur le mode Performance, exécutez la commande suivante en tant que racine :

    echo performance > /sys/devices/system/cpu/cpu<c>/cpufreq/scaling_governor

    Répétez cette commande pour chaque noyau <c>.

    [RFLNX-1003]

  • Le plug-in du décodeur avec accélération matérielle H264 pour le Pi HDX Ready ne fonctionne pas correctement si vous modifiez la résolution du tampon de trame avec les paramètres framebuffer_width et framebuffer_height dans le fichier /boot/config.txt. Une solution consiste à modifier la résolution du Pi avec les paramètres hdmi_group et hdmi_mode.

    [RFLNX-1049]

Problèmes connus dans Citrix Receiver pour Linux 13.4

Les problèmes connus suivants ont été observés dans cette version :

  • Il est impossible de réduire une session en mode plein écran en mode fenêtre à l’aide de la barre d’outils de Desktop Viewer lors de l’utilisation de l’argument ‘-span o’ pour remplacer la redirection de la fenêtre de session.

    Pour résoudre ce problème, n’utilisez pas l’option ‘-span o’. Utilisez un gestionnaire de fenêtres avec prise en charge de _NET_WM_FULLSCREEN_MONITORS ou désactivez Desktop Viewer.

    [#634855]

  • La session secondaire peut ne pas s’afficher lorsque vous cliquez sur son nom sous le bouton Basculer de Desktop Viewer.

    [#648716]

  • Receiver pour Linux peut cesser de répondre indéfiniment lors du basculement de l’interface X1 vers l’interface classique.

    Si l’interface en libre-service affiche l’erreur « NoWebUI 0 », redémarrez le processus de libre-service pour rétablir l’interface en libre-service à son état initial.

    [#652810]

  • La redirection Flash utilise un emplacement incorrect pour les clients multi-écrans.

    Lors de l’utilisation de la redirection Flash sur un client comportant de multiples écrans, le contenu Flash peut s’afficher sur le mauvais écran où en dehors de l’écran. Pour éviter ce problème, assurez-vous que la session est exécutée sur tous les écrans disponibles avant d’essayer d’utiliser la fonctionnalité de redirection Flash.

    [#653550]

  • La mise à jour de cette version peut entraîner des erreurs en raison des options supprimées dans le fichier All_Regions.ini.

    [#654826]

  • La redirection de webcam HDX est désactivée pendant 45 secondes au démarrage.

    Pour éviter ce problème, ajoutez une entrée à la section [wfclient] de ~/.ICAClient/wfclient.ini (ou $ICAROOT/config/module.ini) HDXRTMEWebCamLaunchDelayTime=0.

    Si vous prévoyez d’utiliser le plug-in RTME à la place de la redirection de webcam HDX, ne changez pas cette valeur.

Problèmes connus dans Citrix Receiver pour Linux 13.3

Les problèmes connus suivants ont été observés dans cette version :

  • Citrix Receiver ne reconnaît pas la carte à puce PIV lors du démarrage d’un bureau pour la première fois.

    [#491235]

  • Des messages d’erreur ambigus sont affichés lorsque Citrix Receiver ne peut pas trouver le serveur immédiatement après le redémarrage.

    [#553886]

  • Un message incorrect s’affiche lorsque le délai de la fiabilité de session expire.

    [#556899]

  • Un message d’erreur (par exemple, « Erreur inconnue 1000047 ») s’affiche lors de la connexion à un VDA sur lequel le protocole SSlv3 est activé.

    [#558641]

  • Une erreur réseau générique s’affiche lors de la connexion à un serveur StoreFront sur lequel le protocole SSLv3 est activé.

    [#558653]

  • La modification de SharedUserMode à l’aide de storebrowse, -c SharedUserMode[=value] requiert que la casse corresponde exactement au paramètre de la valeur. Lors de l’utilisation du paramètre de la valeur pour storebrowse, -c SharedUserMode[=value] vous devez spécifier une casse identique à l’aide de « True » ou « False ». Aucun message d’erreur ne s’affiche si un paramètre de valeur non valide est utilisé. Par exemple, -c SharedUserMode=True.

    [#559402]

  • Lors de la connexion à un serveur de terminal (par exemple RDS) sur lequel seul le protocole SSLv3 est activé, la connexion échoue comme prévu mais il est possible qu’elle n’échoue pas avec un échec de protocole de transfert homologue SSL.

    [#567407]

  • Échec de l’entrée de webcam USB générique sur les systèmes 64 bits.

    [#568556]

  • La commande storebrowse –d n’efface pas les informations de magasin précédemment effacées du cache créées par le libre-service. Cela signifie que si le magasin est ajouté par la suite, l’interface de libre-service se charge à partir de l’état de cache précédent.

    [#569806]

  • Les nouvelles valeurs TLS ne sont pas appliquées aux connexions au serveur StoreFront à l’aide des commandes selfservice/storebrowse lorsque des valeurs TLS sont modifiées après acceptation du contrat de licence (EULA). Veuillez noter qu’AuthManager ne peut pas lire pas un réglage TLS modifié lorsqu’il est en cours d’exécution.

    [#570725]

  • Le Centre de connexion ne prend pas en charge IPv6.

    [#571743]

  • Lors de la spécification d’une valeur négative dans une entrée de configuration d’entier telle que TCPRecvBufferSize dans $HOME/.ICAClient/All_Regions.ini, la valeur est incorrectement transmise à WFICA en tant que valeur positive. Pour résoudre ce problème, utilisez $ICAROOT/config/module.ini pour définir une valeur négative pour TCPRecvBufferSize.

    [#575474]

  • Les processus de GStreamer Helper affichent un avertissement lié à un problème de thread GLIB.

    [#580753]

  • Le plug-in du navigateur ARMEL ne fonctionne pas avec cette version.

    [#588044]

  • Si vous rencontrez des problèmes de mappage incorrect des fuseaux horaires avec les sessions XenApp et XenDesktop 7.6, assurez-vous que la correction référencée dans l’article CTX142640 est installée, et suivez les étapes de l’entrée 7 [Correction ICATS760WX64014]. Si le problème n’est toujours pas résolu, essayez de changer /etc/timezone (ou /etc/localtime si /etc/timezone n’est pas présent) en lien symbolique pour un nom de ville sous /usr/share/zoneinfo/…

    Si votre fuseau horaire n’est toujours pas pris en charge, vous devrez peut-être ouvrir un ticket d’assistance pour qu’un mappage soit ajouté au serveur.

    [#LC1061, #606648]

  • Dans le SDK d’optimisation de plate-forme, les plug-ins des environnements non-X11 présentent deux problèmes :

    • Les sessions sur des serveurs Windows pour XenDesktop 7.x échouent si la fiabilité de session est utilisée.
    • La vidéo est corrompue sur les sessions utilisant une profondeur de couleur de 16 bits.

Ces problèmes sont présents dans les implémentations d’exemple du plug-in SDL_plugin basé sur les bibliothèques SDL et du plug-in FB_plugin basé sur le tampon de trame du noyau brut. Tout autre plug-in développé par l’utilisateur présentera les mêmes problèmes.

Problèmes connus dans Citrix Receiver pour Linux 13.2.1

Les problèmes connus suivants ont été observés dans cette version :

  • Le plug-in du navigateur ARMEL (utilisé pour le lancement de sessions à partir d’un navigateur Web) ne se lance pas, ce qui empêche l’utilisateur de lancer une session. Pour résoudre ce problème, utilisez les paramètres du navigateur pour désactiver le plug-in, ce qui permet à un mécanisme de secours de prendre le relais.

    [#580782]

  • Lors de l’exécution sur SLED 11sp3, le lancement de storebrowse ou de selfservice à partir d’un terminal peut entraîner l’affichage de messages d’erreur sur plusieurs programmes indiquant « libidn.so.11: no version information available. » Ce problème n’a que très peu, voire aucun effet sur le comportement de Citrix Receiver.

    [#582512]

  • La redirection Flash n’est pas disponible sur les clients 64 bits. Si cette capacité est importante dans votre environnement, contactez l’équipe de gestion des produits Citrix ou consultez les forums de support pour des conseils supplémentaires.

    [#582627]

  • Receiver ne parvient pas à ajouter des applications favorites lorsque vous sélectionnez Ajouter aux favoris dans la vue Détails. Ce problème se produit lors de l’exécution de SuSE SLED 11sp3 sans installation des mises à jour. Pour éviter ce problème, assurez-vous que la version minimum du package libwebkit-1_0-2 est 1.2.7-0.17.1 (ou une version supérieure).

    [#585295]

  • Un problème tiers se produit dans la version EPEL 2.2.4 de libwebkitgtk+. Citrix recommande d’utiliser le référentiel EPEL (Extra Packages for Enterprise Linux) pour obtenir la version GTK+2 de libwebkitgtk sur RedHat 7 et Centos 7. Toutefois, un problème avec la version EPEL fournie se produit lorsque des caractères japonais/chinois sont utilisés dans les noms des applications hébergées sur le serveur. Par conséquent, Receiver ne peut pas offrir de méthode permettant de fournir une version de libwebkitgtk stable sur RedHat 7 et Centos 7 appropriée pour la saisie de caractères APAC.

    [#586967]

  • Sur certaines plates-formes, l’installation du client à partir d’une distribution tarball peut entraîner le blocage du système après la demande d’intégration avec KDE et GNOME. Ce problème se produit lors de la première initialisation de gstreamer-0.10. Si vous rencontrez ce problème, mettez fin au processus d’installation (à l’aide de ctrl+c) et exécutez la commande suivante : gst-inspect-0.10 – gst-disable-registry-fork –version. Après l’exécution de cette commande, vous devriez pouvoir exécuter de nouveau le fichier tarball sans rencontrer de blocage.

    [#587640]

  • Dans certains environnements de bureau Gnome, un client peut crasher lors du démarrage de l’application Bureau à distance Microsoft (Mstsc). Ce problème se produit après la connexion à un bureau à distance. Après la saisie des informations d’identification, il est impossible de fermer la session correctement en cliquant sur le symbole « X » (une erreur indique qu’un problème s’est produit et que le système ne peut pas être rétabli.) [587922]

    [#587922]

  • Le Lecteur Windows Media affiche un message d’erreur indiquant que « Le Lecteur Windows Media a rencontré un problème lors de la lecture du fichier » ; Cette erreur peut être ignorée en fermant le message d’erreur puis en cliquant sur l’icône Lecture.

    [#588009]

  • Le Lecteur Windows Media peut ne pas parvenir à lire des fichiers audio/vidéo sur un bureau Windows 7 lorsqu’il est démarré à partir d’un Receiver 64 bits. Ce problème est dû à un problème connu avec Ubuntu 14.04 ; les composants GStreamer requis ne sont pas installés. Consultez la section « Le lecteur Windows Media ne parvient pas à lire certains formats de fichiers » dans la rubrique Dépannage.

    [#588298]

  • Le lecteur Windows Media ne parvient pas à lire certains formats de fichiers.

Problèmes connus dans Citrix Receiver pour Linux 13.2

Les problèmes connus suivants ont été observés dans cette version :

  • Un nouveau script a été ajouté afin de créer des associations de types de fichiers client-serveur. Ce script, ctx_app_bind, vous permet d’utiliser une application publiée pour ouvrir un type de fichier spécifique. Ce script accepte le nom de l’application publiée, un fichier d’exemple ou un type MIME, et vous permet facultativement d’inclure un nom de serveur ou une adresse URL. Par exemple :

    ctx_app_bind example_file published_app_name server ctx_app_bind application/some-mime-name published_app_name

    Utilisez l’option –p pour utiliser pnabrowse plutôt que storebrowse pour le lancement de la session.

    Remarque : Citrix vous recommande d’exécuter ce script avec précaution. Il n’a pas été testé avec tous les environnements d’OS possibles.

    [#558649]

  • Si un utilisateur ne parvient pas à se connecter au magasin, vous pouvez activer les journaux de connexion sur Receiver pour identifier et résoudre le problème. Pour activer la collecte des journaux de connexion dans Receiver :
  1. Modifiez le fichier /opt/citrix/ICAClient/config/AuthManConfig.xml avec les paramètres suivants en tant qu’utilisateur doté de privilèges d’administrateur :

    <!– TracingEnabled - true, false –>

    <key>TracingEnabled</key> <value>true</value> <!– LoggingMode - none, normal, verbose –> <key>LoggingMode</key> <value>verbose</value>

  2. Mettez fin aux processus suivants : AuthManagerDaemon, selfservice, ServiceRecord, storebrowse.

  3. Démarrez Receiver et connectez-vous au magasin.

  4. Consultez les journaux sous $HOME/.ICAClient/logs.

La compression vidéo de caméra Web HDX RealTime requiert la configuration suivante :

  • caméra Web compatible Video4Linux ;

  • GStreamer 0.10.25 (ou une version 0.10.x ultérieure), comprenant le package de distribution « plugins-good ».

[#559817]

  • Lorsque vous utilisez Linux Receiver X1 pour supprimer une application, l’application persiste lorsque vous fermez la session et que vous retournez sur le magasin.

    [#561719]

Problèmes connus avec Citrix Receiver pour Linux 13.1

Les problèmes connus suivants ont été observés dans cette version :

  • Vous ne pouvez pas déconnecter ou fermer la session de bureaux virtuels à partir du Centre de connexion. Le bouton Déconnecter n’est pas disponible et le bouton Fermer la session ne fonctionne pas. Pour contourner ce problème, déconnectez ou fermez la session à partir du bureau, et non pas du Centre de connexion. Ce problème ne se produit pas avec les applications virtuelles.

    [#423651, #424847]

  • Une erreur s’affiche si un utilisateur ouvre l’interface utilisateur en libre-service pour se connecter au magasin StoreFront, puis qu’il ferme la fenêtre Receiver pour Linux lorsque la boîte de dialogue Gestionnaire d’authentification est ouverte.

    [#430193]

  • Receiver pour Linux n’autorise pas les connexions à un magasin StoreFront non sécuriséhttp://. En fonction de la configuration du magasin, l’utilisateur recevra un message d’erreur du type « Erreur : Impossible de récupérer le document de découverte » [], ou la connexion initiale sera établie via http, mais les communications suivantes basculeront sur https. Si vous utilisez l’adresse IP en tant que nom d’hôte, il est possible que des erreurs faisant référence à Citrix XenApp Services (anciennement PNAgent) s’affichent. Utilisez https:// explicitement ou n’ajoutez pas le préfixe http:// au nom du serveur lors de la saisie de l’URL.

    [#473027, #478667 et #492402]

  • Receiver pour Linux ne prend pas en charge l’ouverture de session avec une carte à puce contenant de multiples certificats d’authentification.

    [#488614]

  • Si Receiver pour Linux signale une erreur de segmentation lors de l’accès à des cartes à puce, cela peut être dû à un problème avec la bibliothèque PKCS#11. Vous pouvez vérifier la bibliothèque avec l’utilitaire pkcs11-tool. L’utilitaire pkcs11-tool fait partie du package opensc. Exemple de test :

    pkcs11-tool –module /usr/lib/libgtop11dotnet.so -

    Si ce dernier signale également une erreur de segmentation, contactez le fournisseur du pilote. Vous pouvez également essayer un pilote provenant d’une autre source pour le même type de carte. Ce problème a été rencontré avec le pilote Gemalto .NET inclus dans Fedora 19 et Fedora 20.

    [#493172]

  • Receiver pour Linux prend en charge de multiples lecteurs de carte ; toutefois, seule une carte à puce peut être utilisé à la fois.

    [#494524]

  • Le nom d’hôte de la machine Linux doit comporter 20 caractères ou moins pour que les connexions fonctionnent. Ce paramètre peut être consulté et défini à l’aide de la commande hostname. Tout utilisateur peut consulter le nom d’hôte, mais pour le définir, vous devez être un utilisateur racine ou disposer de privilèges d’administrateur.

    [#494740]

  • Lorsque vous travaillez avec XenDesktop en mode plein écran dans Receiver pour Linux 13.x, il se peut que l’écran de veille local ne s’active pas. Il s’agit d’un problème tiers, et le comportement peut varier en fonction du système d’exploitation client.

    [#496398]

  • Si vous insérez une carte à puce incorrecte lors de la tentative de connexion à un magasin StoreFront, il est possible qu’un message d’erreur tel que « erreur de protocole » ou « Magasin spécifié introuvable » s’affiche, ce qui n’explique pas le problème.

    [#496904]

  • Sur certains périphériques de faible puissance et dans une session en mode plein écran, le processus d’ouverture de session avec authentification par carte à puce peut prendre plus longtemps que prévu et le délai imparti expire. Vous pouvez éviter ce problème en désactivant l’utilisation de H264. Pour désactiver l’utilisation de H624, procédez comme suit :

    1. Ouvrez le fichier wfclient.ini.
    2. Localisez la section « Thinwire3.0 ».
    3. Ajoutez l’entrée « H264Enabled=False ».

Ce problème a été observé sur une machine armhf (ARM hard float), sans accélération matérielle H264.

[#497720]

  • Si un serveur PNAgent autorise l’utilisateur à changer des mots de passe expirés en contactant le contrôleur de domaine directement, vous ne pouvez le faire qu’avec la version compatible MIT de la bibliothèque libkcpm.so. Ceci est causé par des problèmes avec la version compatible Heimdal. Cette restriction s’applique à x86, armel et x64 (qui utilise x86 pnabrowse). Cela ne s’applique pas à armhf.

    [#498037]

  • Receiver pour Linux requiert la librairie libpng12.so, toutefois cette dernière n’est pas normalement disponible dans les référentiels standard pour les systèmes Fedora. Dans ce cas, recherchez un RPM approprié pour votre système sur Internet. Pour openSUSE, la bibliothèque libpng12.so est disponible, mais elle doit être installée séparément.

    [#501937]

  • Une correction 12.1 a ajouté un code de sortie pnabrowse E_SSLSDK_PASSWORD_LOCKED avec la valeur 220. Le code de sortie E_PASSWORD_EXPIRED est passé à 239 par rapport à sa valeur documentée de 238. Dans 13.0, la valeur de E_SSLSDK_PASSWORD_LOCKED est passée à 240, ce qui a rétabli la valeur correcte de E_PASSWORD_EXPIRED. Toutefois, les valeurs répertoriées par pnabrowse -errno affichent toujours des significations non corrigées pour les valeurs 220 à 240.

    [#502550]

Problèmes connus avec Citrix Receiver pour Linux 13

Les problèmes connus suivants ont été observés dans cette version :

Problèmes d’installation

  • libxerces-c 3.1 est un composant nécessaire pour cette version. Toutefois, il n’est pas disponible dans certaines distributions Linux qui utilisent le packaging RPM. Si ce composant est manquant dans votre distribution, recherchez-le sur un site Web et ajoutez-le à votre installation système Linux.

    [#384324]

  • Sur les plates-formes qui ne respectent pas les conditions nécessaires à libxerces ou libwebkitgtk (ou les deux), vous pouvez installer Receiver à l’aide du package tarball, ou forcer l’installation des packages Debian ou RPM, et utiliser Receiver pour Web pour démarrer des connexions. Par exemple, vous ne pouvez pas installer le package RPM sur des systèmes CentOS car ils nécessitent libwebkitgtk-1.0.so.0, qui n’est pas disponible dans ces environnements. Pour contourner ce problème, installez le package avec –nodeps ou –force, ou utilisez le package Tarball à la place. Lancez ensuite un navigateur et entrez l’URL de votre magasin Receiver pour Web.

    [#426176]

  • Vous pouvez utiliser le package RPM pour installer Receiver sur la version 32 bits de OpenSUSE 13.1, mais ce dernier échoue lors de l’exécution. Pour contourner ce problème, commencez par télécharger et installer le package RPM suivant et recommencez l’installation : ftp://rpmfind.net/linux/opensuse/factory/repo/oss/suse/i586/libpng12-0-1.2.50-7.3.i586.rpm.

    [#429879]

  • Après l’installation de Receiver à partir d’un package RPM 64 bits dans un environnement Fedora 19.1 64 bits, vous devez effectuer des étapes supplémentaires avant d’utiliser pnabrowse ou le moteur de client, wfica, pour lancer des connexions. (Ces étapes permettent de résoudre les problèmes liés à storebrowse et selfservice, dont le fonctionnement ne peut pas être assuré en raison de limitations dans la version de curl dans cet environnement.) Pour contourner ce problème :

  1. Installez le package 32 bits libpng12 à l’aide de la commande suivante :

    yum install libpng12.i686

  2. Pour minimiser le nombre d’erreurs audio, installez le plug-in ALSA 32 bits à l’aide de la commande suivante :

    yum install alsa-plugins-pulseaudio.i686

  3. Pour minimiser le nombre d’erreurs GtK, installez les packages suivants à l’aide des commandes suivantes :

    yum install adwaita-gtk2-theme.i686 yum install PackageKit-gtk3-module.i686 yum install libcanberra-gtk2.i686

  4. Pour permettre le démarrage de connexions à partir de Firefox, installez le plug-in nspluginwrapper.i686 et enregistrez-le auprès du navigateur Web à l’aide des commandes suivantes :

    yum install nspluginwrapper.i686 mozilla-plugin-config

[#429886]

Problèmes d’ordre général

  • La reprise de la lecture audio peut être bruyante. Le bruit est présent uniquement lorsque l’audio est mis en pause puis redémarré, et pas lorsqu’il est lu la première fois. Cela a été observé avec les connexions XenDesktop impliquant la fonctionnalité Remote PC Access. Il n’existe pas de solution pour ce problème.

    [#308772]

  • Certains types de médias peuvent uniquement lire du contenu sur la machine utilisateur si le codec approprié est disponible sur le serveur, même si GStreamer est en mesure de se connecter directement à la source du média et de la lire à l’aide des décodeurs de la machine. Il n’existe pas de solution pour ce problème.

    [#339394]

  • Sur Ubuntu 12.04 avec un bureau Gnome 3, les icônes de la zone de notification correspondant aux applications publiées ne s’intègrent avec le bureau natif. Au lieu de cela, ils apparaissent dans une fenêtre de zone de notification distincte. Il n’existe pas de solution pour ce problème.

    [#395140]

  • Les utilisateurs Linux ne peuvent pas utiliser leurs adresses de messagerie pour configurer les magasins StoreFront. Ils doivent au lieu de cela ajouter l’URL des magasins requis à l’aide de la page Comptes de la boîte de dialogue Préférences. Vous pouvez également fournir un fichier de provisioning contenant les informations de compte qui est utilisé pour créer un nouveau compte.

    [#395394]

  • La prise en charge proxy des commandes storebrowse et selfservice n’est pas disponible par défaut. Pour utiliser un serveur proxy avec un serveur StoreFront, définissez la variable d’environnement http_proxy avant de démarrer l’une de ces commandes. Utilisez le format suivant pour la variable d’environnement :

    <nom_serveur>.<domaine>[:<port>]

    [#403729]

  • La redirection de contenu du client vers le serveur (en déplaçant du contenu publié sur une icône de bureau) ne fonctionne pas l’interface utilisateur en libre-service. Il n’existe pas de solution pour ce problème.

    [#403739]

  • Le module de sécurité Security-Enhanced Linux (SELinux) dans RedHat Fedora peut affecter le fonctionnement du mappage de lecteurs clients et les fonctionnalités de redirection USB (sur XenApp et XenDesktop). Si vous avez besoin d’une ou de ces deux fonctionnalités, désactivez SELinux avant de les configurer sur le serveur.

    [#413554]

  • La fonctionnalité de redirection Flash HDX MediaStream n’a pas été testée sur la plate-forme hard float (armhf), car, dans cette version, Receiver ne fonctionne pas avec les plug-ins Flash sur cette plate-forme.

    [#414253]

  • Si vous configurez une fréquence d’images webcam qui n’est pas prise en charge par la webcam, la valeur par défaut est une valeur différente, qui peut être plus élevée que prévu.

    [#414576]

  • Si, dans Receiver, vous définissez une résolution autre que celle par défaut pour une webcam, la vidéo n’est pas streamée la première fois que vous l’utilisez avec Citrix GoToMeeting. La webcam semble active et gst_read est en cours d’exécution, mais aucune image n’est affichée. Pour contourner ce problème, arrêtez et redémarrez la webcam dans GoToMeeting.

    [#414878]

  • Si aucune décoration de fenêtre n’est présente dans l’environnement de bureau (par exemple, dans l’environnement LXDE avec les décorations désactivées), vous ne pourrez peut-être pas fermer les boîtes de dialogue de libre-service.

    [#416689]

  • Avec certaines versions de XenApp ou XenDesktop, après le démarrage d’un bureau ou d’une application, vous ne pouvez pas vérifier le nom du serveur utilisé pour une connexion car aucun serveur n’est répertorié dans le Centre de connexion. Pour contourner ce problème, cliquez sur Propriétés. Le nom du serveur est affiché dans la boîte de dialogue Propriétés.

    [#417114]

  • Si, lors de l’ouverture de session sur Receiver, vous entrez vos informations d’identification après un délai d’environ cinq minutes, l’interface utilisateur en libre-service n’affiche pas vos applications. Pour contourner ce problème, sélectionnez Actualiser les applications dans le menu déroulant de l’interface utilisateur et entrez de nouveau vos informations d’identification.

    [#417564]

  • Un administrateur qui observe la session d’un utilisateur peut rencontrer des erreurs d’affichage si la taille de son écran est inférieure à celle de la machine de l’utilisateur. Par exemple, des barres de défilement peuvent ne pas tenir sur l’écran de l’administrateur, et certaines parties de l’écran de l’utilisateur peuvent être inaccessibles. Il n’existe pas de solution pour ce problème. En outre, le redimensionnement de la session observée à partir de la machine de l’administrateur peut déconnecter la session sur la machine utilisateur. Pour contourner ce problème, cliquez sur le bouton Restaurer dans la fenêtre de session sur l’ordinateur de l’administrateur (pas sur la machine utilisateur).

    [#418672, #418690]

  • L’interface utilisateur en libre-service et les composants StoreFront associés (Authentication Manager et le démon Service Record) ne sont pas pris en charge sur Fedora en raison d’incompatibilités entre les bibliothèques. Receiver s’installe sans erreurs mais ne fonctionne pas après l’installation. Pour contourner ce problème, démarrez Receiver via l’Interface Web (un ancien composant) ou Receiver pour Web.

    [#419662]

  • Lorsque les utilisateurs s’abonnent à de nombreuses applications ou de nombreux bureaux, l’interface utilisateur en libre-service comprend une barre de défilement. Cette dernière disparaît (comme prévu) lorsque l’interface utilisateur est redimensionnée pour afficher toutes les icônes d’application et de bureau. Cependant, la barre de défilement ne s’affiche pas lorsque l’interface utilisateur est réduite. Ce problème a été observé uniquement sur Ubuntu 13.04. Pour contourner le problème, cliquez sur l’option de menu Actualiser, répétez l’opération de redimensionnement plusieurs fois ou arrêtez puis redémarrez Receiver.

    [#422520]

  • La première fois qu’une connexion est établie, vous pouvez observer un délai qui varie considérablement selon le réseau. Une connexion 3G sera probablement plus lente qu’une connexion ADSL.

    [#423663]

  • Lorsque vous entrez une adresse de magasin HTTPS dans l’interface utilisateur en libre-service, le message d’erreur suivant s’affiche si aucun certificat n’est présent : « Votre compte ne peut pas être ajouté à l’aide de cette adresse de serveur. Assurez-vous que l’adresse entrée est correcte. » Cette erreur s’affiche si l’adresse est correcte, mais qu’aucun certificat n’est présent. Pour contourner ce problème, installez un certificat.

    [#423757, #424674]

  • Vous pouvez appliquer une stratégie XenDesktop pour augmenter le taux de trame maximal dans les sessions Receiver au-delà de 30 trames par seconde (i/s). Toutefois, cette valeur n’est pas reconnue et le taux de trame dans les sessions ne dépasse jamais cette valeur, car elle est limitée par la fonctionnalité de contrôle de flux. Ce problème a été observé dans XenDesktop 7 et 7.1. Pour contourner ce problème, désactivez le contrôle de flux.

    [#423950]

  • Pour changer de compte (et accéder à des applications et bureaux à partir d’un autre magasin), vous devez utiliser le menu Comptes dans l’interface utilisateur en libre-service. Ceci n’est pas toujours évident pour les utilisateurs.

    [#424027]

  • Si vous utilisez storebrowse dans plusieurs langues qui ne sont pas codées en UTF-8, certaines parties du texte dans la boîte de dialogue d’ouverture de session peuvent être corrompues. Par exemple, en langue espagnole, aucun texte ne s’affiche sur le bouton Ouvrir une session. Pour contourner ce problème, basculez vers un système utilisant des paramètres régionaux UTF-8 (par exemple, en créant un script de wrapper pour storebrowse, et les exécutables de l’enregistrement de service et du démon Authentication Manager).

    [#424052]

  • Vous ne pouvez pas déconnecter ou fermer la session de bureaux virtuels à partir du Centre de connexion. Le bouton Déconnecter n’est pas disponible et le bouton Fermer la session ne fonctionne pas. Pour contourner ce problème, déconnectez ou fermez la session à partir du bureau, et non pas du Centre de connexion. Ce problème ne se produit pas avec les applications virtuelles.

    [#424847]

  • Lorsque storebrowse est utilisé pour démarrer une session sur un bureau virtuel dans un groupe dans lequel tous les bureaux sont désactivés, une valeur d’état de sortie de 255 EXEC_FAILED est affichée (parfois après un certain délai), ce qui indique que le démarrage a échoué. Toutefois, au lieu de cela, le démarrage ou l’enregistrement du bureau est en cours et il sera bientôt disponible. Pour contourner ce problème, indiquez aux utilisateurs qui rencontrent ce problème d’essayer de redémarrer le bureau, ou assurez-vous qu’un script de démarrage s’acquitte de cette tâche.

    [#425076, #425103]

  • Dans les versions en japonais et chinois simplifié de Receiver, les raccourcis clavier ne fonctionnent pas dans certaines boîtes de dialogue.

    [#425275, #425278, #425281, #425332]

  • Dans les versions en allemand, français et espagnol de Receiver exécutées sur la plate-forme Ubuntu, les raccourcis clavier ne sont pas visibles dans certaines boîtes de dialogue, mais ils sont opérationnels.

    [#425282, #425285, #425289, #425294, #425339]

  • Dans la version allemande de Receiver, des raccourcis clavier dupliqués sont présents dans certaines boîtes de dialogue.

    [#425284, #425338]

  • L’outil openssl c_rehash est utilisé pour importer et hasher des certificats racine qui sont utilisés pour sécuriser les communications avec StoreFront. Certaines versions de c_rehash ne gèrent pas correctement les certificats qui contiennent des fins de ligne de style MS-DOS. Si la sortie de c_rehash ne génère pas les liens symboliques pour votre certificat, vous devez convertir les fins de ligne pour le format UNIX. Vous pouvez le faire à l’aide de la ligne de commande tr suivante :

    tr -d ‘\r’ < root_certificate_name.pem > new_root_certificate_name.pem

    Exécutez ensuite le script c_rehash sur le nouveau certificat racine créé à partir de cette commande.

    [#425775]

  • Sur les plates-formes Debian, le démon ctxusbd ne redémarre pas lorsque le système redémarre, ce qui entraîne l’échec de redirection USB. Ceci est dû au fait que le script init, /etc/init.d/ctxusbd, contient une variable ###INIT_UDEV ### qui doit être étendue sur udev. Pour contourner ce problème, modifiez /etc/init.d/ctxusbd comme suit. Pour ce faire, vous devez disposer des autorisations racine :

    sed -ie’s,###INIT_UDEV###,udev,g’ /etc/init.d/ctxusbd

    Ensuite, réexécutez manuellement insserv (avec les autorisations racine) :

    /sbin/insserv /etc/init.d/ctxusbd

    Ce problème a été observé sur les plates-formes Debian uniquement.

    [#425810]

  • Lors de la connexion à des sites Agent Program Neighborhood, les certificats absents ou qui ont expiré peuvent causer le clignotement de l’interface utilisateur de Receiver, inviter l’utilisateur à entrer ses informations d’identification à plusieurs reprises ou consommer beaucoup d’UC. Pour contourner ce problème, Citrix vous recommande d’installer vos certificats correctement et de les mettre à jour régulièrement. Ce problème ne se produit pas lorsque vous vous connectez à des sites StoreFront.

    [#425848]

  • Les icônes dans l’interface utilisateur en libre-service risquent de ne pas s’afficher lorsque de nouveaux utilisateurs recherchent des applications ou des bureaux. Pour contourner ce problème, cliquez sur Actualiser les applications.

    [#426364]

  • Lorsque vous utilisez pnabrowse pour vous connecter à un site Agent Program Neighborhood sécurisé par HTTPS sur certains serveurs Microsoft Server 2012 dans des environnements armhf (hard float), un message d’erreur générique s’affiche et la connexion échoue. La cause de ce problème n’est pas entièrement connue, mais elle est peut-être due au fait que le nom de domaine complet des serveurs (FQDN) se termine par .local, ou que la taille de clé spécifiée dans le champ de clé publique du certificat sur les serveurs est 2 048 bits et non 1 024 bits. Ce problème ne se produit pas avec storebrowse et a été uniquement observé dans les environnements armhf.

    [#426420]

  • Si vous fermez Receiver (en cliquant sur Fermer la session dans l’interface utilisateur libre-service), puis que vous essayez de vous connecter à un bureau ou une application et que vous annulez lorsque vous êtes invité à entrer vos informations d’identification, le message « Impossible de traiter la demande » s’affiche. Vous pouvez ignorer ce message. Vous avez été déconnecté avec succès.

    [#426424]

  • Lorsque vous utilisez l’interface utilisateur en libre-service pour la première fois pour vous connecter à un site Agent Program Neighborhood, que vous cliquez sur Annuler dans la boîte de dialogue d’ouverture de session, puis que vous cliquez sur Actualiser les applications et que vous fermez la fenêtre de Receiver, une erreur de segmentation se produit et Receiver échoue. Il n’existe pas de solution pour ce problème.

    [#426625]

  • Plusieurs les processus qui appellent le magasin de données ou les procédures de chargement simultanément peuvent entraîner une perte de données dans les fichiers qui sont en mémoire (par exemple, StoreCache.xml). La dernière modification apportée à un fichier donné est conservée ; les modifications précédentes sont perdues. Il n’y a aucun risque que le fichier soit endommagé.

    [#426692]

  • Si vous supprimez puis que vous ajoutez un magasin, la page Comptes de la boîte de dialogue Préférences n’affiche pas le nouveau magasin tant que vous n’avez pas fermé puis rouvert la boîte de dialogue.

    [#426735]

  • Lorsque la préférence Reconnecter les applications et les bureaux est définie sur Lorsque je démarre ou que j’actualise des applications et qu’une connexion à un bureau ou une application est en cours, la sélection de l’option Actualiser les applications dans le menu de Receiver bloque l’interface utilisateur tant que la connexion n’est pas établie.

    [#426761]

  • Aucun message d’erreur ne s’affiche lorsque vous essayez d’ajouter un magasin ou une passerelle qui figure déjà dans Receiver. Il n’existe pas de solution pour ce problème, mais aucune entrée dupliquée n’est créée et le magasin existant ou la passerelle existante continue de fonctionner correctement.

    [#427379]

  • Les menus dans les applications publiées disparaissent lorsque les utilisateurs cliquent dessus. Ce problème a été observé pour les fenêtres d’application agrandies dans les environnements de bureau GNOME 3 sur Ubuntu 12.04 mais pas dans les environnements Unity sur Ubuntu 12.04.3.

    [#429686]

  • Attention : une limitation dans Windows signifie que le niveau de volume de l’audio est au maximum lorsqu’une session se reconnecte automatiquement après un problème réseau. Il n’existe pas de solution pour ce problème.

    [#430160]

  • Les préférences de Receiver affectent uniquement les nouvelles sessions ou les sessions reconnectées, et non pas les sessions déconnectées. À titre d’exemple, vous pouvez démarrer Citrix GoToMeeting à partir d’un bureau virtuel puis vous déconnecter de la session de bureau (mais pas de GoToMeeting). Vous pouvez ensuite sélectionner Utiliser mon micro et ma webcam sur la page Mic et Webcam de la boîte de dialogue Préférences, mais cela ne démarre pas la webcam dans la session GoToMeeting. Pour contourner ce problème, fermez et redémarrez la session affectée (dans cet exemple, la session GoToMeeting).

    [#430692]

  • Si selfservice est exécuté à partir d’un terminal, et que le terminal est fermé avant selfservice, le signal de fermeture standard est envoyé à tous les processus d’avant-plan hébergés par le terminal. Les autres processus Linux Receiver tels que les démons Service Record et Authentication Manager n’ignorent pas ce signal mais en revanche selfservice l’ignore. Cela peut entraîner le blocage de selfservice car les processus desquels il dépend sont fermés. Pour contourner ce problème, démarrez les démons à l’aide de storebrowse dans une fenêtre, puis dans une autre fenêtre, exécutez selfservice. Cela vous permet de fermer la fenêtre de terminal exécutant selfservice mais les démons continuent de fonctionner en arrière-plan, et l’interface utilisateur reste active.

    [#430697]