Citrix ADC SDX

Comment fonctionne NITRO

L’infrastructure NITRO se compose d’une application cliente et du service Web NITRO s’exécutant sur une appliance Citrix ADC SDX. La communication entre l’application cliente et le service Web NITRO est basée sur une architecture REST utilisant HTTP ou HTTPS.

Figure 1. Flux d’exécution NITRO

image1

Comme le montre la figure ci-dessus, une requête NITRO est exécutée comme suit :

  1. L’application cliente envoie un message de demande REST au service Web NITRO. Lors de l’utilisation des kits SDK, un appel d’API est traduit en message de demande REST approprié.
  2. Le service Web traite le message de demande REST.
  3. Le service Web NITRO renvoie le message de réponse REST correspondant à l’application cliente. Lors de l’utilisation des kits SDK, le message de réponse REST est traduit en réponse appropriée pour l’appel d’API.

Pour réduire le trafic sur le réseau, vous récupérez l’état complet d’une ressource auprès du serveur, vous apportez des modifications à l’état de la ressource localement, puis vous la rechargez sur le serveur en une seule transaction réseau.

Remarque : Les opérations locales sur une ressource (modification de ses propriétés) n’affectent pas son état sur le serveur tant que l’état de l’objet n’est pas explicitement chargé.

Les API NITRO sont synchrones par nature. Cela signifie que l’application cliente attend une réponse du service Web NITRO avant d’exécuter une autre API NITRO.

Comment fonctionne NITRO

Dans cet article