Prise en charge de l’expérience utilisateur unifiée

Remarque :

StoreFront reste le nom utilisé pour le magasin d’applications d’entreprise qui regroupe les applications et les bureaux des sites Citrix Virtual Apps and Desktops en un seul magasin facile à utiliser pour les utilisateurs. La technologie Citrix Receiver fait désormais partie de l’application Citrix Workspace. La mise en œuvre de cette transition dans nos produits et notre documentation est toujours en cours. Les produits peuvent encore contenir d’anciens noms, par exemple l’expérience unifiée désigne « Citrix Receiver ». Nous vous remercions de votre patience pendant cette transition. Pour plus de détails sur les nouveaux noms, voir https://www.citrix.com/about/citrix-product-guide/.

StoreFront prend en charge l’expérience utilisateur unifiée. L’expérience unifiée offre une expérience utilisateur HTML5 gérée de façon centralisée pour toutes les applications Citrix Workspace Web et natives. Elle prend en charge la personnalisation et la gestion des groupes d’applications recommandées.

Les magasins créés à l’aide de cette version de StoreFront utilisent l’expérience unifiée.

Utilisez la console de gestion StoreFront pour effectuer les tâches liées à Citrix Receiver pour Web suivantes :

  • Créer un site Citrix Receiver pour Web.
  • Modifier l’expérience d’un site Citrix Receiver pour Web.
  • Sélectionner un site Citrix Receiver pour Web unifié à associer avec le magasin.
  • Personnaliser l’apparence de Receiver.

Utiliser Javascript et CSS pour personnaliser les pages Citrix Receiver pour Web.

Dans les déploiements faisant appel à de multiples serveurs, n’utilisez qu’un serveur à la fois pour apporter des modifications à la configuration du groupe de serveurs. Assurez-vous que la console de gestion Citrix StoreFront n’est exécutée sur aucun des serveurs dans le déploiement. Une fois terminé, propagez les modifications que vous avez apportées à la configuration du groupe de serveurs de façon à mettre à jour les autres serveurs dans le déploiement.

Remarque :

Si vous utilisez XenApp 6.x, les applications définies sur Stream to client ou Streamed if possible, otherwise accessed from a server ne sont pas prises en charge si l’expérience unifiée est activée.

Créer un site Web Citrix Receiver pour Web

Un site Citrix Receiver pour Web est créé automatiquement chaque fois que vous créez un magasin. Vous pouvez également créer des sites Receiver pour Web à l’aide de cette procédure.

  1. Sur l’écran Démarrer de Windows ou l’écran Applications, accédez à la vignette Citrix StoreFront et cliquez dessus.
  2. Sélectionnez le nœud Magasins dans le panneau gauche de la console de gestion Citrix StoreFront puis, dans le panneau Actions, cliquez sur Gérer les sites Receiver pour Web > Ajouter et suivez l’assistant.

Sélectionner un site Citrix Receiver pour Web unifié à associer avec le magasin

Lorsqu’un nouveau magasin de données est créé à l’aide de StoreFront, un site Citrix Receiver pour Web est créé automatiquement et associé au magasin. Les sites Citrix Receiver pour Web utilisent l’expérience unifiée. Lorsqu’un magasin possède plusieurs sites Receiver pour Web, vous devez sélectionner le site Receiver pour Web qui s’affiche lorsque les utilisateurs accèdent au magasin à l’aide de l’application Citrix Workspace.

  1. Sur l’écran Démarrer de Windows ou l’écran Applications, accédez à la vignette Citrix StoreFront et cliquez dessus.
  2. Sélectionnez le nœud Magasin dans le panneau gauche de la console de gestion Citrix StoreFront, sélectionnez un magasin dans le panneau du milieu, puis cliquez sur Configurer l’expérience unifiée dans le volet Actions. Si vous ne disposez pas d’un site Web Citrix Receiver pour Web, un message s’affiche, avec un lien vers l’assistant Ajouter un site Receiver pour Web.
  3. Sélectionnez le site Receiver pour Web par défaut que les clients d’application Citrix Workspace affichent lorsque les utilisateurs accèdent à ce magasin.
  4. Cliquez sur OK.

Personnaliser l’apparence de Citrix Receiver

  1. Sur l’écran Démarrer de Windows ou l’écran Applications, accédez à la vignette Citrix StoreFront et cliquez dessus.
  2. Sélectionnez le nœud Magasins dans le panneau gauche de la console de gestion Citrix StoreFront puis, dans le panneau Actions, cliquez sur Gérer les sites Receiver pour Web et cliquez sur Configurer.
  3. Sélectionnez Personnaliser l’apparence et effectuez des sélections pour personnaliser la manière dont le site Web s’affiche après avoir ouvert une session.

image localisée

Personnalisation supplémentaire à l’aide de Javascript et CSS

Remarque :

Dans les exemples de cette section, ajoutez Javascript au fichier script.js (par exemple dans C:\inetpub\wwwroot\Citrix\StoreWeb\custom) et ajoutez CSS au fichier style.css dans le même répertoire.

Ajouter un en-tête statique à la page de connexion dans Receiver pour Web

Ici, « en-tête statique » signifie un texte fixe comme un message de bienvenue ou un nom d’entreprise. Pour tout élément changeant, tel qu’un message d’information ou l’état du serveur, consultez la section Ajouter un en-tête dynamique à la page de connexion dans Receiver pour Web.

Vous pouvez ajouter du texte statique sur quatre positions en utilisant les lignes suivantes de javascript :

$('.customAuthHeader').html("Example one - top of login screen");
$('.customAuthTop').html("Example two - above login box");
$('.customAuthBottom').html("Example three - below login box");
$('.customAuthFooter').html("Example four - bottom of login screen");

Pour mettre le texte en évidence, ajoutez le style suivant à custom.css :

.customAuthHeader,
.customAuthFooter,
.customAuthTop,
.customAuthBottom
{
 font-size:16px;
 color:yellow;
 text-align: center;
}

Le résultat ressemble à ce qui suit :

static-text-example

Pour utiliser le formatage HTML, remplacez les quatre lignes de javascript par ce qui suit :

$('.customAuthHeader').html("<b>Example one</b> – top of login screen");
$('.customAuthTop').html("<div style='background:black'>Example two – above login box</div>");
$('.customAuthBottom').html("<i>Example three – below login box</i>");
$('.customAuthFooter').html("<img src='logo.png'>Example four – bottom of login screen");

Remarque :

La quatrième ligne d’exemple attend une image nommée logo.png dans le répertoire \custom.

Ajouter un en-tête dynamique à la page de connexion dans Receiver pour Web

Ici, « en-tête dynamique » signifie que certains contenus sont chargés et affichés à chaque fois, plutôt que d’être mis en cache. Les navigateurs Web mettent souvent en cache des éléments lorsqu’ils le peuvent. L’application Citrix Workspace, quant à elle, met toujours en cache l’interface utilisateur et charge toujours l’interface utilisateur précédemment mise en cache. Cela signifie que si vous utilisez l’exemple précédent pour afficher l’état du service, vous n’obtenez pas le résultat attendu.

Au lieu de cela, vous devez effectuer un appel Ajax pour charger dynamiquement le contenu et l’insérer sur la page. Pour ce faire :

  1. Définissez une fonction utilitaire qui récupère le contenu d’une page du répertoire \customweb sur le serveur et l’ajoute à la page. Il s’agit de l’équivalent des exemples .html ci-dessus ; la page personnalisée peut contenir du texte ou un extrait HTML. Utilisez le répertoire \customweb car il est copié sur tous les serveurs d’un groupe de serveurs StoreFront (tout comme le répertoire \custom), mais il n’est pas téléchargé et mis en cache.

  2. Faites de sorte que cette fonction soit appelée à un moment approprié. Si la fonction est appelée trop tôt, des problèmes peuvent se produire dans l’application Citrix Workspace, car le script s’exécute avant que la configuration n’ait été complètement chargée. Un moment approprié pour ce type d’action est beforeDisplayHomeScreen (si vous souhaitez afficher du contenu sur la page de connexion, utilisez plutôt beforeLogin). Le code suivant gère les deux cas et convient aux clients web et natifs.

Le script complet est le suivant :

function setDynamicContent(txtFile, element) {
   CTXS.ExtensionAPI.proxyRequest({
      url: "customweb/"+txtFile,
      success: function(txt) {$(element).html(txt);}});
}

var fetchedContent=false;
function doFetchContent(callback)
{
  if(!fetchedContent) {
    fetchedContent = true;
    setDynamicContent("ReadMe.txt", "#customScrollTop");
  }
  callback();
}

CTXS.Extensions.beforeDisplayHomeScreen = doFetchContent;
CTXS.Extensions.beforeLogon = doFetchContent;

Ce script permet de charger le contenu de \customweb\readme.txt qui, par défaut, contient des informations non pertinentes. Ajoutez votre propre fichier (status.txt) et modifiez le script d’appel pour obtenir des résultats plus utiles.

Afficher une clause d’exclusion de responsabilité interactive avant ou après la connexion

L’exemple suivant est déjà fourni dans le fichier script.js à titre d’exemple, mais ses marques de commentaire doivent être supprimées. Il existe deux versions de ce code : la première est effectuée avant la connexion pour les navigateurs Web, et la seconde avant l’affichage de l’interface utilisateur principale pour les clients natifs. Si vous souhaitez afficher uniquement un message après la connexion, supprimez la première fonction. Cependant, l’utilisation d’un message avant la connexion uniquement n’est pas recommandée, car le flux de connexion n’est visible que sur les navigateurs Web (et non sur les clients natifs). Le flux de connexion est donc masqué lors de l’accès utilisateur à partir de Citrix Gateway.

var doneClickThrough = false;

// Before web login
CTXS.Extensions.beforeLogon = function (callback) {
  doneClickThrough = true;
  CTXS.ExtensionAPI.showMessage({
    messageTitle: "Welcome!",
    messageText: "Only for WWCo Employees",
    okButtonText: "Accept",
    okAction: callback
  });
};

// Before main screen (both web and native)
CTXS.Extensions.beforeDisplayHomeScreen = function (callback) {
  if (!doneClickThrough) {
    CTXS.ExtensionAPI.showMessage({
      messageTitle: "Welcome!",
      messageText: "Only for WWCo Employees",
      okButtonText: "Accept",
      okAction: callback
    });
  } else {
    callback();
  }
};

Élargir la zone de la clause d’exclusion de responsabilité interactive

La zone de message utilisée pour CTXS.ExtensionAPI.showMessage() est déjà mise en forme. Vous pouvez modifier ce style en l’élargissant pour qu’il convienne aux autres messages. Ajoutez l’exemple de fonction suivant à script.js pour réduire à nouveau le style ultérieurement. Appelez showLargeMessage() au lieu de CTXS.ExtensionAPI.showMessage() lorsque vous souhaitez élargir la zone.

function mkLargeMessageExitFn(origfn)
{
  if(origfn) {
    return function() {
      origfn();
      window.setTimeout(function() {$('body').removeClass('largeMessage');},500);
    };
  }
}

function showLargeMessage(details)
{
  $('body').addClass('largeMessage');
  details.cancelAction = mkLargeMessageExitFn(details.cancelAction);
  details.okAction = mkLargeMessageExitFn(details.okAction);
  CTXS.ExtensionAPI.showMessage(details);
};

Cela permet d’ajouter une classe de marqueur lorsque le message volumineux est affiché. Lorsque la zone est fermée, la classe de marqueur est supprimée après un bref délai (nécessaire pour éviter un saut indésirable).

Ajoutez CSS pour modifier la taille de cette zone en fonction de la présence de cette classe de marqueur. Par exemple, essayez ce qui suit dans custom\style.css :

.largeTiles .largeMessage .messageBoxPopup
{
  width:800px;
}

Ainsi, lorsqu’un message de type « messageBoxPopup » est affiché sur une interface utilisateur de grande taille et que l’indicateur « largeMessage » est défini, la largeur est de 800 pixels. Le code existant garantit qu’il est centré. (Sur une interface utilisateur de petite taille, comme un téléphone mobile, la zone de message par défaut est déjà définie sur une pleine largeur).

wide-disclaimer-box

Pour insérer davantage de texte, vous pouvez réduire la taille de la police en ajoutant ce qui suit à custom\style.css, ou bien envisager d’ajouter une zone de défilement.

.largeTiles .largeMessage .messageBoxText
{
  font-size:10px;
}

Ajouter une zone de défilement à la zone de la clause d’exclusion de responsabilité interactive

Lorsque vous appelez showMessage, vous pouvez transmettre du code HTML, plutôt que simplement une chaîne, pour ajouter du style. Pour ce faire, remplacez messageText, dans l’un des appels précédents à showMessage, par ce qui suit :

    CTXS.ExtensionAPI.showMessage({
          messageTitle: "Welcome!",
          messageText: "&lt;div class='disclaimer'&gt;rhubarb rhubarb  rhubarb ... rhubarb rhubarb&lt;/div&gt;",
          okButtonText: "Accept",
          okAction: callback });

Ajoutez ensuite ce qui suit à style.css :

.disclaimer {
    height: 200px;
    overflow-y: auto;
}

Le résultat ressemble à ce qui suit :

scrolling-text-example

Ajouter un pied de page à chaque page

Il existe une autre zone personnalisée destinée à cette fonction. Vous pouvez ajouter la ligne suivante de Javascript pour définir son contenu :

$('#customBottom').html("For ACME Employees Only");

Définissez le style dans style.css. Définissez position:static pour vous assurer que la zone de défilement fonctionne comme prévu.

#customBottom
{
 text-align:center;
 font-size:30px;
 position:static;
}

Remarque :

Si vous redimensionnez dynamiquement cette zone à l’aide d’un script, vous devez appeler la commande CTXS.ExtensionAPI.resize() pour informer l’application Citrix Workspace qu’une modification a été apportée.

Rendre l’affichage des dossiers la valeur par défaut lorsque les utilisateurs accèdent à l’onglet Applications

Pour ce faire, surveillez l’événement « view change ». Si l’affichage du magasin (nom interne utilisé pour l’affichage des applications) est modifié, accédez au dossier racine. Attention :

  • Lorsque l’événement onViewChange se déclenche, l’affichage du magasin n’est pas encore dessiné pour indiquer qu’il est en train de changer. Par conséquent, si vous accédez au dossier immédiatement, le code d’initialisation de l’affichage du magasin annule votre travail, car il s’exécute après votre code. Pour éviter cela, ajoutez un délai de 1 ms pour vous assurer que le code s’exécute après le déroulement de la pile actuelle.

  • Les trois lignes contenant le mot « whitespace » garantissent que l’interface utilisateur initiale de Toutes les applications est dessinée hors de l’écran en plaçant une zone volumineuse personnalisée au-dessus de celle-ci. Cela permet d’arrêter l’effet de scintillement de l’affichage de Toutes les applications avant l’apparition des dossiers.

Ajoutez le code suivant à script.js comme d’habitude :

$('#customScrollTop').append('&lt;div class="whitespace"&gt;&lt;/div&gt;');

CTXS.Extensions.onViewChange = function(view) {
  if (view == "store") {
    $('.whitespace').height(5000);
    window.setTimeout(function() {
      CTXS.ExtensionAPI.navigateToFolder("/");
      $('.whitespace').height(0);
    }, 1);
  }
};

Masquer les applications de l’onglet Toutes les applications si elles apparaissent également dans une sélection de catégorie

Vous pouvez utiliser le code suivant pour y parvenir. Commencez par répertorier chaque application d’un bundle, puis supprimez-les de la liste « All Apps display ».

var bundleApps = [];

CTXS.Extensions.sortBundleAppList = function(apps,bundle, defaultfn) {
  for (var i = 0; i &lt; apps.length; i++) {
    bundleApps.push(apps[i]);
  }
  defaultfn();
};

CTXS.Extensions.filterAllAppsDisplay = function(allapps) {
  for (var i = 0; i &lt; allapps.length; i++) {
    if ($.inArray(allapps[i], bundleApps) != -1) {
       allapps.splice(i, 1);
       i--;
    }
  }
};

Si vous utilisez cette personnalisation, il est conseillé de remplacer la chaîne de texte « All Apps » (Toutes les applications) par « Other Apps » (Autres applications) par souci de clarté. Pour ce faire, modifiez le fichier strings.en.js dans le répertoire \custom, puis ajoutez une balise pour AllAppsTitle. Par exemple, les changements seront indiqués ici en jaune :

(function ($) {
  $.localization.customStringBundle("en", {
   <span style="background-color: yellow;">AllAppsTitle: "Other Apps",</span>
   Example1: "This is an example",
   Example2: "This is another example"
});
})(jQuery);

Modifier le texte de l’interface utilisateur par défaut

Vous pouvez modifier n’importe quel texte utilisé dans l’interface utilisateur si vous connaissez son libellé. Par exemple, pour remplacer l’écran « Install » (Installer) utilisé dans Receiver pour Web sur Google Chrome par « Get Started » (Démarrer), ajoutez une chaîne personnalisée comme suit :

(function ($) {
  $.localization.customStringBundle("en", {
   <span style="background-color: yellow;">Install: "Get Started",</span>
   Example1: "This is an example",
   Example2: "This is another example"
});
})(jQuery);

get-started

Pour afficher le nom du libellé à modifier, procédez comme suit :

  1. Sur le serveur StoreFront, accédez au répertoire C:\inetpub\wwwroot\citrix\StoreWeb\receiver\js\localization\en (en supposant que votre magasin est appelé « Store »).
  2. Ouvrez le fichier ctxs.strings_something.js dans Bloc-notes.
  3. Recherchez la chaîne que vous souhaitez modifier. Remarque : au lieu de modifier ce fichier directement, créez des valeurs de remplacement dans le répertoire \custom comme pour l’exemple « install ».

Modifier les images d’arrière-plan pour la sélection de catégories

Important :

N’essayez pas de remplacer les images sur le serveur. Cela peut induire en erreur les clients qui ont déjà téléchargé les images, car ils ne savent pas qu’elles ont été modifiées. Cela rend également la mise à niveau difficile, voire impossible.

Vous pouvez ajouter vos propres images au répertoire \custom et ajouter CSS pour les référencer. Chaque sélection de catégorie (appelée « bundles » en interne) utilise deux images :

  • La première image est utilisée comme une mosaïque dans le carrousel.
  • La deuxième image est utilisée comme image d’arrière-plan derrière l’en-tête de la page des détails. Cette image est étirée pour remplir la largeur de l’écran, et un flou est ajouté à son bord inférieur.

Vous pouvez utiliser différentes images pour chaque écran. Envisagez d’utiliser la même image, mais doubler sa hauteur d’arrière-plan dans la page des détails, de sorte que seule la moitié supérieure de l’image est affichée. Étant donné que l’image est étirée sur la page des détails, utilisez une image qui apparaisse de manière satisfaisante même si elle est déformée.

La classe du premier bundle est « appBundle1 », celle du deuxième bundle « appBundle2 », et ainsi de suite jusqu’à « appBundle8 ». L’exemple suivant utilise l’image « clouds.png » que vous pouvez télécharger en cliquant avec le bouton droit sur l’image suivante :

clouds

  1. Enregistrez l’image dans le répertoire \custom. La taille de l’image doit être d’environ 520 × 256 pixels pour être cohérente avec les autres (mais elle est mise à l’échelle au besoin).
  2. Ajoutez ce qui suit à style.css :
.appBundle1 {
  background-image: url('clouds.png');
}

.bundleDetail.appBundle1 {
  background-image: url('clouds.png');
  background-size: 100% 200%;
}

Le résultat ressemble à ce qui suit :

Carrousel de la sélection d'images

Détails de la sélection d'images

Empêcher le logo d’une entreprise d’avoir l’air flou

Receiver for Web doit gérer correctement à la fois les écrans standard (DPI faible) et les écrans haute résolution plus récents (DPI élevé) qui ont un nombre plus élevé de pixels par pouce carré. Par exemple, la résolution des écrans Apple Retina est deux fois plus élevée que celle d’écrans non-Retina. Sur les ordinateurs portables, les écrans ont généralement une fois et demie (x1.5), deux fois (x2) ou même trois fois (x3) le nombre « normal » de pixels pour leur taille. La résolution x2 étant la plus courante et la plus utile, la plupart des ressources d’images de l’application Citrix Workspace possèdent deux résolutions. Une image dont la résolution est de 100 × 100 pixels sur un écran normal a également une version dont la résolution est deux fois plus élevée (200 × 200 pixels).

Lorsque vous téléchargez des images de logo à partir de la console de gestion StoreFront, assurez-vous qu’il s’agit d’images avec une résolution x2. En d’autres termes, elles représentent environ le double de la largeur et de la hauteur de l’« espace » sur un écran régulier. (Les images téléchargées avec la résolution x1 ne sont pas agrandies avec la résolution x2.) L’« espace » sur un écran normal est de 170 × 40 pixels ; ainsi l’image du logo que vous téléchargez doit être d’environ 340 × 80 pixels.

StoreFront crée une copie du logo et le met à l’échelle à la moitié de la taille. Cette image est utilisée sur les écrans à faible résolution.

Parfois, cela se traduit par une image floue car la moitié des détails de l’image ont été ignorés. Ce phénomène est cependant rare car les logos ont tendance à être vifs et simples. Si votre logo rencontre ce problème, utilisez la solution suivante :

  1. Créez deux versions de votre logo, une à la résolution x1 et une autre à la résolution x2, et enregistrez-les dans le répertoire \custom.
  2. Modifiez le fichier custom\style.css afin qu’il fasse référence aux deux images différentes. Le résultat ressemble à ce qui suit :
<span style="color: green;">/* The following section of the file is reserved for use by StoreFront. \*/</span>
<span style="color: green;">/\* CITRIX DISCLAIMER: START OF MANAGED SECTION. PLEASE DO NOT EDIT ANY STYLE IN THIS SECTION \*/</span>
<span style="color: green;">/\* CITRIX DISCLAIMER: END OF MANAGED SECTION. \*/</span>
<span style="color: green;">/\* You may add custom styles below this line. */</span>

.logo-container {
    background-image: url('mylogo_x1.png');
    background-size: 169px 21px;
}

.highdpi .logo-container {
    background-image: url('mylogo_x2.png');
    background-size: 169px 21px;
}

Remarque :

  • Assurez-vous que ces styles personnalisés n’apparaissent pas dans la zone « managed section ». Si c’est le cas, ils sont remplacés ou ils induisent la console de gestion StoreFront en erreur.
  • Les deux styles spécifient la même taille d’arrière-plan. En effet, la taille est spécifiée dans les unités « logiques » et pour l’image x2, la taille de l’arrière-plan est la moitié de la largeur et de la hauteur du logo réel.

Définir une image d’arrière-plan

Remarque :

L’expérience unifiée est conçue pour un arrière-plan blanc simple. Les images d’arrière-plan ont tendance à avoir un effet distrayant. Si vous ajoutez une image d’arrière-plan, essayez d’utiliser une image claire et simple. Si nécessaire, modifiez les polices pour qu’elles continuent de fonctionner avec cette image.

Exemple 1 : référence CSS à une image téléchargée

Modifiez custom.css comme suit :

.storeViewSection {
   background: url('images/background.jpg') no-repeat center center fixed;
   background-size: cover;
}

Remarque :

L’instruction « background-size:cover; » ne fonctionne pas dans certains anciens navigateurs.

Exemple 2 : référence CSS à une image existante avec des réglages

Modifiez custom.css comme suit :

.storeViewSection {
   background: url('../media/bg_bubbles.jpg') no-repeat center center fixed;
    background-size: cover;
    color: white;
}

// Tweak fonts
.smallTiles .storeapp .storeapp-name,
.largeTiles .storeapp .storeapp-name {
    color: white;
}

// Tweak bundle area so it doesn't clash as badly
.largeTiles .applicationBundleContainer {
    background-color: rgba(255, 255, 255, 0.4);
    margin-top: 0;
    padding-top: 25px;
}

.smallTiles .applicationBundleContainer {
    background-color: rgba(255, 255, 255, 0.4);
    margin-top: 0;
    padding-top: 14px;
}

Le résultat ressemble à ce qui suit :

image d'arrière-plan

Détecter les erreurs dans votre code

Il y a plusieurs façons d’effectuer un débogage. Essayez toujours d’utiliser d’abord un navigateur. Il s’agit d’une approche beaucoup plus facile que le débogage des personnalisations dans l’application Citrix Workspace. Vous pouvez ajouter les arguments suivants après « ? » ou « # » dans l’URL de la page, et vous pouvez associer plusieurs chaînes. Par exemple :

http://storefront.wwco.net/Citrix/StoreWeb/#-tr-nocustom

-errors : nous essayons généralement de supprimer toutes les erreurs qui pourraient se produire dans le code, mais vous pouvez les surligner à la place. Cet argument affiche un message d’alerte lorsqu’une erreur se produit.

-debug : cet argument désactive toute gestion des exceptions pour le code de personnalisation. Cet argument utile peut être utilisé avec les outils de développement intégrés aux navigateurs modernes (comme F12 dans Google Chrome ou Internet Explorer), et vous permet de déboguer vous-même les exceptions.

-nocustom : cet argument désactive votre script et vos personnalisations CSS. Il s’agit d’un argument utile si l’application Citrix Workspace ne fonctionne pas et que vous souhaitez savoir si cela est causé par une erreur que vous avez introduite.

-tr : cet argument fournit le suivi du code de l’interface utilisateur de l’application Citrix Workspace dans un onglet de navigateur séparé, y compris le suivi que vous ajoutez avec les appels à CTXS.ExtensionAPI.trace().

Expérience utilisateur unifiée

Cette section décrit les fonctionnalités et l’aspect de l’expérience unifiée.

Disposition de la carte

Les applications du magasin sont représentées sous forme de cartes. Vous pouvez développer un panneau sous chaque carte pour afficher plus de détails et d’actions.

Accueil

L’écran d’accueil affiche les favoris.

écran d'accueil de l'interface unifiée

Favoris

Cliquez ou appuyez sur l’étoile pour désigner un élément comme favori :

icône étoile

Rechercher

Recherchez dans toutes les applications, tous les bureaux et toutes les catégories :

icône étoile

Paramètres

Accédez aux paramètres depuis le menu déroulant :

icône des paramètres

Le menu affiche le nom d’utilisateur, qui provient du nom d’affichage Active Directory. Si le nom d’affichage est laissé vide (non recommandé), le domaine et le nom du compte s’affichent. Utilisez le menu pour ouvrir la page Paramètres, vérifier la version de l’application Citrix Workspace ou vous déconnecter.

paramètres de l'interface unifiée

Les paramètres vous permettent de reprendre des sessions déconnectées ainsi que de déconnecter toutes vos sessions en cours et de vous déconnecter. Affichez la page Paramètres sous forme de cartes ou de liste :

icône cartes-liste

Connecter. Reprend les sessions déconnectées.

Déconnecter. Déconnecte toutes vos sessions en cours et vous déconnecte.

Activer Citrix Receiver. Télécharge un fichier qui ajoute ce magasin à l’application Citrix Workspace locale.

Changer Citrix Receiver. Ouvre une page qui vérifie s’il existe une application Citrix Workspace locale. Elle permet aussi aux utilisateurs de passer du lancement de ressources en utilisant l’application Citrix Workspace à leur lancement dans un navigateur HTML5 et vice-versa.