Product Documentation

Modifier les emplacements de base de données secondaire

Oct 21, 2016

Par défaut, les bases de données de journalisation de la configuration et de surveillance (les bases de données secondaires) sont situées sur le même serveur que la base de données de configuration du site. Initialement, les trois bases de données ont le même nom. Citrix vous recommande vivement de modifier l'emplacement des bases de données secondaires après la création d'un site. Vous pouvez héberger les bases de données de journalisation de la configuration et de surveillance sur le même serveur ou sur des serveurs différents. La stratégie de sauvegarde pour chaque base de données peut différer.

Lorsque vous modifiez l'emplacement de la base de données de journalisation de la configuration ou de surveillance :
  • Les données provenant de la base de données précédente ne sont pas importées vers la nouvelle base de données.
  • Les journaux ne peuvent pas être regroupés pour les deux bases de données lors de la récupération des journaux.
  • La première entrée du journal dans la nouvelle base de données indique qu'une modification a été apportée dans une base de données, mais elle n'identifie pas la base de données précédente.

Avant de modifier l'emplacement de la base de données de journalisation de la configuration ou de surveillance, installez une version prise en charge de Microsoft SQL Server sur le serveur sur lequel la base de données doit résider. Définissez le miroir, le cluster ou d'autres infrastructures de redondance prises en charge, le cas échéant.

Vous ne pouvez pas modifier l'emplacement de la base de données de journalisation de la configuration lorsque la journalisation obligatoire est activée.

Pour modifier l'emplacement de la base de données de journalisation de la configuration ou de surveillance

Remarque : vous ne pouvez pas utiliser cette méthode pour modifier l'emplacement de la base de données de configuration du site.
  1. À partir de Studio, sélectionnez Configuration dans le panneau de gauche. Les noms et adresses des trois bases de données sont répertoriés, ainsi que les adresses du serveur miroir, s'il est configuré.
  2. Sélectionnez la base de données pour laquelle vous souhaitez spécifier un autre emplacement, puis cliquez sur Modifier la base de données dans le panneau Actions.
  3. Dans la boîte de dialogue Modifier la base de données, spécifiez l'emplacement du serveur contenant la nouvelle installation SQL Server (à l'aide de l'un des formulaires dans le tableau ci-dessous) et le nom de la base de données.
    Type de base de données Saisir Pourquoi cette configuration de données de configuration
    Autonome ou en miroir NomServeur L’instance par défaut est utilisée et SQL Server utilise le port par défaut.
      NomServeur\NOMINSTANCE Une instance nommée est utilisée et SQL Server utilise le port par défaut.
      NomServeur,numéro-port L’instance par défaut est utilisée et SQL Server utilise un port personnalisé. (La virgule est requise)
    Autre nom-cluster Base de données en cluster.
      écouteur-groupe-disponibilité Une base de données Always-On.
  4. Si vous souhaitez que Studio crée la base de données, cliquez sur OK. Lorsque vous y êtes invité, cliquez sur OK et Studio va créer la base de données automatiquement. Studio tente d'accéder à la base de données à l'aide des informations d'identification de l'utilisateur de Studio ; si la tentative échoue, vous êtes invité à entrer les informations d'identification de l'utilisateur de la base de données. Studio télécharge ensuite le schéma de base de données vers la base de données. (Les informations d'identification ne sont conservées que durant la création de la base de données.)
  5. Si vous souhaitez créer la base de données manuellement, cliquez sur Générer script. Les scripts générés contiennent des instructions permettant de créer manuellement la base de données et une base de données miroir, si nécessaire. Assurez-vous que la base de données est vide et qu'au moins un utilisateur est autorisé à accéder et modifier la base de données avant le chargement du schéma.