À propos des réseaux XenServer

Chaque serveur géré possède un ou plusieurs réseaux. Les réseaux XenServer sont des commutateurs Ethernet virtuels qui peuvent être connectés à une interface externe (avec ou sans balise VLAN) ou qui peuvent être entièrement virtuels, internes à un serveur ou à un pool individuel.

Lorsque XenServer est installé sur un serveur physique, un réseau est créé pour chaque carte réseau physique sur le serveur. Le réseau fonctionne comme un pont entre une interface réseau virtuelle sur une machine virtuelle (VIF) et une interface réseau physique (PIF) associée à une carte d’interface réseau (NIC) sur le serveur hôte.

Lorsque vous déplacez un serveur géré dans un pool de ressources, ces réseaux par défaut sont fusionnés afin que toutes les cartes réseau physiques portant le même nom de périphérique soient attachées au même réseau. En règle générale, vous n’avez besoin d’ajouter un nouveau réseau que si vous souhaitez créer un réseau interne, configurer un nouveau VLAN à l’aide d’une carte réseau existante ou créer une liaison NIC. Vous pouvez configurer jusqu’à 16 réseaux par serveur géré ou jusqu’à 8 interfaces réseau liées.

Les trames Jumbo peuvent être utilisées pour optimiser les performances du trafic de stockage. Vous pouvez définir l’unité de transmission maximale (MTU) pour un nouveau réseau de serveur dans l’Assistant Nouveau réseau ou pour un réseau existant dans sa fenêtre Propriétés , ce qui permet l’utilisation de trames jumbo. La plage de valeurs MTU possible est de 1500 à 9216.

Types de réseaux

Il existe quatre types de réseau physique (serveur) différents à choisir lors de la création d’un nouveau réseau dans XenCenter.

Réseau privé à serveur unique

Il s’agit d’un réseau interne qui n’a aucune association avec une interface réseau physique et fournit une connectivité uniquement entre les machines virtuelles sur un serveur donné, sans connexion au monde extérieur.

Réseau privé multiserveur

Il s’agit d’un réseau à l’échelle du pool qui fournit une connexion privée entre les machines virtuelles d’un pool, mais qui n’a aucune connexion au monde extérieur. Les réseaux privés inter-serveurs combinent les propriétés d’isolement d’un réseau privé à serveur unique avec la possibilité d’étendre un pool de ressources. Cela permet d’utiliser des fonctionnalités d’agilité des machines virtuelles telles que la migration en direct XenMotion et l’équilibrage de la charge de travail (WLB) pour les machines virtuelles avec des connexions à des réseaux privés multiserveurs. Les réseaux VLAN offrent des fonctionnalités similaires, bien que contrairement aux VLAN, les réseaux privés inter-serveurs assurent l’isolement sans nécessiter la configuration de la structure de commutation physique, grâce au protocole de tunneling IP (GRE). Pour créer un réseau privé multiserveur, les conditions suivantes doivent être remplies :

  • tous les serveurs du pool doivent utiliser Open vSwitch pour la mise en réseau ;
  • le pool doit avoir un contrôleur vSwitch Controller configuré qui gère les tâches d’initialisation et de configuration requises pour la connexion vSwitch (cela doit être fait en dehors de XenCenter).

Réseau externe

Ce type de réseau est associé à une interface réseau physique et fournit un pont entre les machines virtuelles et votre réseau externe, ce qui permet aux machines virtuelles de se connecter à des ressources externes via la carte d’interface réseau physique du serveur.

Réseau lié

Ce type de réseau est formé par le collage de deux cartes réseau ou plus pour créer un canal unique et performant qui assure la connectivité entre les machines virtuelles et votre réseau externe. Trois modes de liaison sont pris en charge :

  • Active-active - Dans ce mode, le trafic est équilibré entre les cartes réseau liées. Si une carte réseau dans la liaison échoue, tout le trafic réseau de l’hôte route automatiquement sur la deuxième carte réseau. Ce mode permet d’équilibrer la charge du trafic de la machine virtuelle sur les cartes réseau physiques de la liaison.
  • Active-passive (sauvegarde active) - Une seule carte réseau dans la liaison est active ; la carte réseau inactive devient active si et seulement si la carte réseau active échoue, fournissant ainsi une capacité de veille à chaud.
  • Lien Aggregation Control Protocol (LACP) Bonding - Ce mode fournit une liaison active-active, où le trafic est équilibré entre les cartes réseau liées. Contrairement à la liaison active-active dans un environnement de pont Linux, LACP peut équilibrer la charge tous les types de trafic. Deux options disponibles dans ce mode sont :
    • LACP avec équilibrage de charge basé sur l’adresse MAC source - Dans ce mode, la carte réseau sortante est sélectionnée en fonction de l’adresse MAC de la machine virtuelle d’où provient le trafic. Utilisez cette option pour équilibrer le trafic dans un environnement où plusieurs machines virtuelles sont sur le même hôte. Cette option ne convient pas s’il y a moins de VIF que de cartes réseau : l’équilibrage de charge n’est pas optimal car le trafic ne peut pas être divisé entre les cartes réseau.
    • LACP avec équilibrage de charge basé sur l’IP et le port de la source et de la destination - Dans ce mode, l’adresse IP source, le numéro de port source, l’adresse IP de destination et le numéro de port de destination sont utilisés pour acheminer le trafic entre les cartes réseau. Cette option est idéale pour équilibrer le trafic des machines virtuelles et le nombre de cartes réseau dépasse le nombre de VIF. Par exemple, lorsqu’une seule machine virtuelle est configurée pour utiliser une liaison de trois cartes réseau.

Notes

  • Vous devez configurer vSwitch en tant que pile réseau pour pouvoir afficher les options de liaison LACP dans XenCenter et créer une nouvelle liaison LACP. En outre, vos commutateurs doivent prendre en charge la norme IEEE 802.3ad.
  • Les types de liaison actif-actif et actif-passif sont disponibles pour le pont vSwitch et Linux.
  • Vous pouvez lier deux, trois ou quatre cartes réseau lorsque vSwitch est la pile réseau, alors que vous ne pouvez lier deux cartes réseau que lorsque le pont Linux est la pile réseau.

Pour plus d’informations sur la prise en charge des liaisons NIC dans XenServer, reportez-vous à la sectionRéseautage.

À propos des réseaux XenServer