Exigences du pool

Un pool de ressources est un agrégat homogène ou hétérogène d’un ou de plusieurs serveurs, jusqu’à un maximum de 64. Avant de créer un pool ou de joindre un serveur à un pool existant, vous devez vous assurer que les exigences indiquées ci-dessous sont satisfaites pour tous les serveurs du pool.

Configuration matérielle requise

Tous les serveurs des pools de ressources XenServer doivent avoir des processeurs largement compatibles, c’est-à-dire :

  • Le fournisseur du processeur (Intel, AMD) doit être le même sur tous les processeurs de tous les serveurs.
  • Pour exécuter des machines virtuelles HVM, la virtualisation doit être activée pour tous les processeurs.

Autres exigences

Outre les conditions matérielles identifiées ci-dessus, il existe un certain nombre d’autres conditions préalables à la configuration d’un serveur qui rejoint un pool :

  • Il doit avoir une adresse IP cohérente (une adresse IP statique sur le serveur ou un bail DHCP statique). Cela s’applique également aux serveurs fournissant un stockage NFS ou iSCSI partagé.
  • Son horloge système doit être synchronisée avec le maître de pool (par exemple, via NTP).
  • Il peut ne pas être membre d’un pool de ressources existant.
  • Il peut ne pas avoir de machines virtuelles en cours d’exécution ou suspendues ou d’opérations actives en cours sur ses machines virtuelles, telles que l’arrêt ou l’exportation ; toutes les machines virtuelles doivent être arrêtées avant qu’un serveur puisse rejoindre un pool.
  • Il se peut qu’aucun stockage partagé ne soit déjà configuré.
  • Il peut ne pas avoir d’interface de gestion liée. (Vous devrez reconfigurer l’interface de gestion du serveur de jonction et la replacer sur une carte réseau physique avant de rejoindre le pool, puis la reconfigurer une fois que le serveur a rejoint le pool avec succès ; voirConfiguration des adresses IP[]/en-us/xencenter/current-release/hosts-management-ip.html.)
  • Il doit exécuter la même version du logiciel XenServer, au même niveau de correctif, que les serveurs déjà présents dans le pool.
  • Il doit être configuré avec le ou les mêmes packs supplémentaires que les serveurs déjà présents dans le pool. Des packs supplémentaires sont utilisés pour installer des logiciels complémentaires dans dom0 (domaine de contrôle XenServer). Pour éviter les incohérences dans l’expérience utilisateur dans un pool, il est nécessaire d’avoir les mêmes packs supplémentaires à la même révision installés sur tous les serveurs du pool.
  • Il doit avoir la même licence XenServer que les serveurs déjà présents dans le pool. Par exemple, vous ne pouvez pas ajouter un serveur doté d’une licence XenServer Standard à un pool de ressources existant contenant des serveurs dotés de XenServer Enterprise Edition ou d’autres licences. Vous pouvez modifier la licence de tous les membres du pool après avoir rejoint le pool. Le serveur avec la licence la plus basse détermine les fonctionnalités disponibles pour tous les membres du pool. Pour plus d’informations sur les licences, reportez-vous à la sectionÀ propos des licences XenServer.

Pool homogène

Un pool de ressources homogène est un ensemble de serveurs avec des processeurs identiques. Outre les exigences de pool indiquées ci-dessus, les processeurs sur un serveur qui rejoint un pool de ressources homogène doivent être les mêmes (en termes de fournisseur, de modèle et de fonctionnalités) que les processeurs sur les serveurs déjà présents dans le pool.

Pool hétérogène

XenServer permet d’étendre les déploiements au fil du temps en permettant la jonction de matériel hôte disparate dans un pool de ressources, connu sous le nom de pools de ressources hétérogènes. Les pools de ressources hétérogènes sont rendus possibles en tirant parti des technologies des processeurs Intel (FlexMigration) et AMD (Extended Migration) qui fournissent un « masquage » ou un « nivellement » du processeur. Ces fonctionnalités permettent de configurer un processeur pour qu’il apparaisse comme fournissant une marque, un modèle ou une fonctionnalité différente de celle qu’il ne fait réellement. Cela vous permet de créer des pools d’hôtes avec des processeurs disparates, mais tout en prenant en charge les migrations en direct en toute sécurité. Les serveurs qui rejoignent des pools hétérogènes doivent satisfaire aux exigences suivantes :

  • les processeurs du serveur qui rejoint le pool doivent être du même fournisseur (c’est-à-dire AMD, Intel) que les processeurs des serveurs déjà présents dans le pool, bien que le type spécifique (famille, modèle et numéros de pas à pas) ne soit nécessaire.
  • les processeurs du serveur qui rejoint le pool doivent prendre en charge Intel FlexMigration ou AMD Enhanced Migration.

XenServer simplifie la prise en charge des pools hétérogènes. Dans XenServer 6.5 et les versions antérieures, un nouveau membre de pool avec un ensemble de fonctionnalités différent de celui du pool devait être masqué par les utilisateurs avant d’être autorisé à rejoindre le pool. À partir de XenServer 7.0, les serveurs peuvent être ajoutés aux pools de ressources existants, quel que soit le type d’UC sous-jacent (tant que l’UC appartient à la même famille de fournisseurs). L’ensemble d’entités de pool est calculé dynamiquement à chaque fois :

  • un nouveau serveur rejoint le pool
  • un membre du pool quitte le pool
  • un membre du pool se reconnecte après un redémarrage

Toute modification apportée au jeu de fonctionnalités de pool n’affecte pas les machines virtuelles qui sont en cours d’exécution dans le pool. Une machine virtuelle en cours d’exécution continuera à utiliser le jeu de fonctionnalités qui a été appliqué au démarrage. Ce jeu de fonctionnalités est corrigé au démarrage et persiste dans les opérations de migration, de suspension et de reprise. Dans les scénarios où un niveau de pool diminue lorsqu’un serveur moins capable rejoint le pool, une machine virtuelle en cours d’exécution peut être migrée vers n’importe quel serveur du pool, à l’exception du serveur nouvellement ajouté. Lorsque vous tentez de déplacer ou de migrer une machine virtuelle vers un autre serveur au sein de pools ou entre eux, XenServer effectue des vérifications de migration pour comparer le jeu de fonctionnalités de la machine virtuelle avec le jeu de fonctionnalités du serveur de destination. Si les jeux d’entités sont compatibles, la machine virtuelle sera autorisée à migrer. Cela permet à la machine virtuelle de se déplacer librement à l’intérieur et entre les pools, quelles que soient les fonctionnalités du processeur que la machine virtuelle utilise. Si vous utilisez l’équilibrage de la charge de travail (WLB) pour choisir un serveur de destination optimal pour migrer votre machine virtuelle, un serveur avec un jeu de fonctionnalités incompatible ne sera pas recommandé comme serveur de destination.

Remarque : Pour actualiser une machine virtuelle en cours d’exécution afin d’utiliser le nouveau jeu de fonctionnalités du pool, la machine virtuelle doit être mise hors tension, puis démarrée. Le redémarrage de la machine virtuelle, par exemple, en cliquant sur Redémarrer dans XenCenter, n’entraîne pas la mise à jour de son jeu de fonctionnalités par la machine virtuelle.

Stockage de pool partagé

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une exigence technique stricte pour créer un pool de ressources, les avantages des pools (par exemple, l’exécution d’une machine virtuelle sur le serveur le plus approprié et la migration de machine virtuelle entre les serveurs) ne sont disponibles que si le pool dispose d’un ou de plusieurs référentiels de stockage partagés (SR).

Nous vous recommandons de ne pas tenter de créer un pool tant que le stockage partagé n’est pas disponible. Une fois le stockage partagé ajouté, vous pouvez rapidement déplacer toutes les machines virtuelles existantes dont les disques sont dans le stockage local vers le stockage partagé en les copiant.

Lorsqu’un serveur avec une SR partagée devient un maître de pool, ce SR devient un SR partagé pour le pool. Si le nouveau maître de pool ne dispose pas de stockage partagé, vous devrez créer une nouvelle SR partagée pour le pool : reportez-vous à la sectionCréation d’une nouvelle SR.