Stockage StorageLink

Important : la technologie StorageLink a été supprimée de XenServer version 6.5 et supérieure. Les applications, le code ou l’utilisation qui dépendent de la technologie StorageLink ne fonctionneront pas dans XenServer version 6.5 et ultérieure. Pour plus d’informations sur la migration de disques virtuels (VDI) existants d’un serveur StorageLink SR vers un service iSCSI ou Fibre Channel SR, reportez-vous à la section CTX141433.

StorageLink SR peut fournir un accès direct au stockage hautes performances, ce qui permet aux machines virtuelles de votre environnement XenServer de bénéficier de services de stockage d’entreprise côté baie tels que la réplication, la déduplication, le provisionnement léger, les instantanés et le clonage, la protection des données et l’optimisation des performances.

Les SR StorageLink utilisent des adaptateurs de stockage pour accéder à différentes baies de stockage sur toutes les technologies de stockage courantes, y compris le NAS et le SAN sur Fibre Channel ou iSCSI. Les fonctionnalités disponibles sur une SR StorageLink donnée dépendent des capacités de la baie sous-jacente. Les SR StorageLink peuvent coexister avec d’autres types SR sur le même matériel de baie de stockage, et plusieurs SR StorageLink peuvent être définies dans le même pool de ressources.

En fonction de votre environnement et de vos objectifs, StorageLink offre trois avantages :

  • Les SRs StorageLink utilisent le logiciel de gestion du stockage pour accéder au stockage.
  • StorageLink simplifie le processus de configuration du stockage. Par exemple, lorsque vous créez une SR StorageLink à partir de XenCenter, StorageLink crée automatiquement le LUN, le volume et le groupe d’initiateurs pour vous. Cela signifie que vous n’avez pas besoin d’accéder au logiciel de gestion du stockage pour créer ces objets. Toutefois, vous devez avoir créé un agrégat avant d’exécuter l’Assistant XenCenter SR.
  • Chaque VDI créé obtient son propre LUN. Tous les SR StorageLink utilisent un modèle LUN par VDI dans lequel un nouveau LUN est provisionné pour chaque disque virtuel (VDI).

Par défaut, le stockage basé sur un périphérique de bloc XenServer insère un gestionnaire de volumes logiques sur un disque, soit un périphérique connecté localement (type LVM SR), soit un LUN rattaché au SAN sur Fibre Channel (type LvMoHba SR), iSCSI (type LvMoisCSI SR) ou SAS (type LvMoHba SR). Lorsque vous utilisez StorageLink pour configurer un SR, les LUN sont directement mappés aux machines virtuelles en tant que VDI. Par conséquent, l’abstraction de stockage de baie correspond à l’abstraction de stockage VDI, ce qui est utile dans les environnements qui gèrent le provisionnement du stockage au niveau de la baie.

Remarque : les SR StorageLink ne sont pas prises en charge avec XenDesktop.

Il existe deux méthodes de création de SRS StorageLink : permettre à StorageLink de créer le volume (par défaut) ou créer le volume à l’avance. La méthode par défaut de création de SR avec StorageLink peut ne pas être optimale dans tous les environnements.

Volumes créés par StorageLink (par défaut)  : la méthode standard (par défaut) pour créer des SR avec StorageLink consiste à sélectionner un agrégat dans l’assistant de création SR, puis à autoriser StorageLink à créer automatiquement le volume et la LUN pour vous. Lorsque vous utilisez cette méthode, chaque VDI obtient un LUN dans un volume unique. Toutefois, dans les environnements qui veulent créer de nombreux VDI, cela peut ne pas être idéal car vous pouvez vous retrouver avec de nombreux volumes. Certains fournisseurs de stockage ont une limite maximale recommandée de nombre de volumes par baie de stockage. De même, lorsque vous créez un SR avec StorageLink, les noms de volume sont générés automatiquement, de sorte qu’ils ne sont pas faciles à lire ou significatifs, ce qui peut compliquer la gestion. Cette méthode limite également votre capacité à utiliser la déduplication pour réduire l’espace consommé par les données courantes (telles que les systèmes d’exploitation ou les applications) dans le volume.

Volumes pré-créés
 : la meilleure pratique pour créer des SR avec StorageLink consiste à spécifier un volume précédemment créé en sélectionnant le bouton Afficher tout dans l’assistant XenCenter SR. Cette méthode permet à chaque disque virtuel d’obtenir un LUN ; cependant, vous ne vous retrouvez pas avec de nombreux volumes avec des noms non significatifs.
la spécification d’un volume précédemment créé lors de l’utilisation de l’assistant StorageLink SR pour créer un SR simplifie la gestion et l’administration des volumes. Dans ce cas, chaque VDI obtient un LUN dans le volume sélectionné. Cependant, vous ne vous retrouvez pas avec un nombre excessif et potentiellement ingérable de volumes (c’est-à-dire un pour chaque VDI). L’utilisation de cette méthode vous permet de créer un nombre élevé de VDI. Vous pouvez également créer un nom significatif plus convivial pour les volumes, plutôt que les noms générés automatiquement. Cette méthode fournit également un stockage plus efficace car elle vous permet d’utiliser la déduplication car les images de disque virtuel qui partagent des données communes, telles que le même système d’exploitation ou application, peuvent être stockées dans le même volume.

Lorsque StorageLink crée un SR (ainsi que le LUN et le volume associés), StorageLink crée automatiquement le groupe d’initiateurs avec le système d’exploitation Linux. La configuration manuelle des groupes d’initiateurs avec d’autres systèmes d’exploitation n’est pas recommandée.

Pour créer une SR Fibre Channel à l’aide de StorageLink, vous devez disposer d’une licence iSCSI sur le stockage pendant la phase de découverte initiale du contrôleur de stockage NetApp ou exécuter ONTAP 8.1. Si aucun de ces éléments ne s’applique, créez la SR en utilisant le processus de création SR standard (sans StorageLink) comme décrit à la sectionCréation d’une nouvelle SR.

Remarque : Pour utiliser StorageLink pour vous connecter à une baie de stockage NetApp, vous devez activer httpd sur la baie de stockage avant d’utiliser l’assistant XenCenter New SR.

Remarque : La procédure XenCenter de configuration des SR Storagelink (Dell EqualLogic et NetApp) présentée ci-dessous s’applique aux serveurs exécutant XenServer version 6.0 ou ultérieure.

  1. Ouvrez l’Assistant Nouveau référentiel de stockage : cliquez sur Nouveau stockage dans la barre d’outils.

    Alternativement :

    • Sous l’onglet Stockage du pool ou du serveur sélectionné, cliquez sur Nouveau SR .
    • Dans le menu Stockage , cliquez sur Nouveau SR .
    • Dans le volet Ressources , sélectionnez un serveur ou un pool, puis cliquez avec le bouton droit de la souris et cliquez sur Nouveau SR dans le menu contextuel.
  2. Sélectionnez la technologie StorageLink comme type de stockage physique, puis cliquez sur Suivant .
  3. Sur la page Nom , entrez le nom du nouveau SR. Par défaut, une description de la SR est générée automatiquement par l’Assistant, y compris un résumé des options de configuration que vous sélectionnez au fur et à mesure que vous progressez dans l’Assistant. Pour entrer votre propre description, désactivez la case à cocher Génération automatique de la description et tapez la zone Description .

    Cliquez sur Suivant pour continuer.

  4. Sur la page Adaptateur de stockage , sélectionnez l’une des cartes de système de stockage disponibles, puis cliquez sur Suivant pour continuer.
  5. Sur la page Système de stockage , sélectionnez le système de stockage qui hébergera le stockage pour cette SR :
    1. Dans la zone Cible de la baie , entrez le nom d’hôte ou l’adresse IP de la console de gestion de la baie.
    2. Sous Informations d’identification , entrez le nom d’utilisateur et le mot de passe à utiliser pour la connexion à la console de gestion de la baie.
    3. Cliquez sur Découvrir pour rechercher des systèmes de stockage dans la baie cible. Une fois la découverte terminée, sélectionnez un système de stockage dans la liste Système de stockage , puis cliquez sur Suivant pour continuer.
  6. Sur la page Paramètres , définissez les paramètres SR ; l’ensemble des paramètres disponibles pour chaque nouvelle SR dépend du fournisseur ou du modèle du système de stockage et de la configuration du pool de stockage sélectionné. | | | |—————————–|————————————————————————————————————————————————————————————————| | Pool de stockage | Identifiez le pool de stockage dans le système de stockage spécifié à utiliser pour allouer le stockage. Sur certains types de systèmes de stockage, vous pouvez utiliser la case à cocher Afficher tout pour répertorier tous les pools de stockage ici | | Types RAID| Sélectionnez le niveau de RAID à utiliser pour le SR, tel que pris en charge par la baie de stockage | | Type de provisioning | Définir le type de provisioning (par défaut, Épais ou Thin) | | Options de provisioning| Définir les options de provisioning (par exemple, déduplication) | | Protocole| Définir le protocole de stockage utilisé pour connecter le serveur géré au stockage (iSCSI, Fibre Channel ou Auto pour que le système choisisse) | | Utiliser l’authentification CHAP | Si le serveur est configuré pour utiliser l’authentification CHAP, cochez cette case et renseignez le nom d’utilisateur et le mot de passe à utiliser |

  7. Cliquez sur Terminer pour terminer la nouvelle configuration StorageLink SR et fermer l’Assistant.
  1. Dans le volet Ressources XenCenter, cliquez avec le bouton droit sur le pool, puis sélectionnez Nouveau SR .
  2. Sélectionnez Technologie StorageLink , puis cliquez sur Suivant .
  3. Entrez un nom significatif pour le SR sur la page Nom , puis cliquez sur Suivant .
  4. Sélectionnez Adaptateur de stockage NetApp/IBM N Series sur la page Adaptateur de stockage , puis cliquez sur Suivant .
  5. Sur la page Système de stockage , procédez comme suit :
    1. Dans la zone Cible de la baie , entrez l’adresse IP du contrôleur de stockage. StorageLink communique initialement avec le stockage sur IP.
    2. Dans la section Informations d’identification , entrez le nom d’utilisateur et le mot de passe du stockage, puis cliquez sur Découvrir .
  6. Une fois que le contrôleur NetApp apparaît dans la zone Système de stockage , cliquez sur Suivant .
  7. Sur la page Paramètres , spécifiez où et comment configurer le LUN :
    1. Dans la zone Pool de stockage , sélectionnez l’agrégat dans lequel vous souhaitez créer le LUN.

      Remarque : NetApp ne recommande pas de créer le LUN sur l’agrégat aggr0, car il est réservé aux fichiers système.

    2. Dans la zone Type de RAI D, sélectionnez le niveau RAID que le stockage doit utiliser pour formater le LUN. RAID6 est l’équivalent du type RAID RAID-DP NetApp.
    3. Dans la zone Type d’approvisionnement , sélectionnez Provisioning épais ou Thin. Si vous souhaitez que le stockage alloue de l’espace au fur et à mesure de son utilisation, activez la case à cocher Provisionné léger.
    4. Dans la zone Options d’approvisionnement , sélectionnez Aucun ou Déduplication .
    5. Dans la zone Protocole , sélectionnez Fibre Channel .
  8. Cliquez sur Terminer pour créer le SR et le LUN. Une fois que StorageLink a créé le SR et le LUN, un SR apparaît dans le volet Ressources .