XenCenter

Exporter des machines virtuelles au format OVF/OVA

Vous pouvez exporter une ou plusieurs machines virtuelles en tant que package OVF ou OVA à l’aide de l’assistant d’exportation XenCenter. Pour ouvrir l’assistant, sélectionnez la machine virtuelle que vous souhaitez exporter et dans le menu VM, sélectionnez Exporter. Les machines virtuelles doivent être arrêtées ou suspendues avant de pouvoir être exportées.

Vous avez besoin d’un rôle RBAC Admin de pool pour exporter vers OVF/OVA. L’assistant d’exportation effectue des vérifications au démarrage pour s’assurer que vous disposez d’un rôle d’administrateur de pool avant de vous autoriser à continuer. Pour plus d’informations, consultez la section Vue d’ensemble RBAC.

Remarque :

Il n’est pas toujours possible d’exécuter une machine virtuelle importée qui a été exportée à partir d’un autre serveur avec un type de processeur différent. Par exemple, une machine virtuelle Windows créée sur un serveur doté d’un processeur Intel VT, puis exportée, peut ne pas fonctionner lorsqu’elle est importée sur un serveur doté d’un processeur AMD-V.

Procédure

  1. Ouvrez l’assistant d’exportation  : sélectionnez le pool ou le serveur contenant les machines virtuelles que vous souhaitez exporter, puis dans le menu VM, sélectionnez Exporter.
  2. Sur la première page de l’Assistant, saisissez le nom du fichier d’exportation. Spécifiez le dossier dans lequel vous souhaitez enregistrer les fichiers. Sélectionnez Package OVF/OVA (*.ovf, *.ova) dans la liste Format . Sélectionnez Suivant.
  3. Sélectionnez les machines virtuelles que vous souhaitez exporter. Sélectionnez Suivant.
  4. Sur la page EULA, vous pouvez ajouter des documents de contrat de licence d’utilisateur final (CLUF) préalablement préparés (.rtf, .txt) dans le package. Pour afficher le contenu d’un CLUF dans un éditeur de texte, sélectionnez-le dans la liste et sélectionnez Afficher. Si vous ne souhaitez pas inclure de CLUF dans le package, sélectionnez Suivant pour continuer.
  5. Sur la page Options avancées, spécifiez les options de manifeste, de signature et de fichier de sortie, ou sélectionnez Suivant pour continuer :
    1. Pour créer un manifeste pour le package, activez la case à cocher Créer un manifeste . Le manifeste fournit un inventaire ou une liste des autres fichiers d’un package. Le manifeste est utilisé pour garantir que les fichiers inclus à l’origine lors de la création du package sont les mêmes fichiers présents lors de l’arrivée du package. Lorsque les fichiers sont importés, une somme de contrôle est utilisée pour vérifier que les fichiers n’ont pas changé depuis la création du package.
    2. Pour ajouter une signature numérique au package, cochez la case Signer le package OVF . Recherchez un certificat. Entrez la clé privée associée au certificat dans la zone Mot de passe de la clé privée . Lorsqu’un package signé est importé, l’utilisateur peut vérifier l’identité du créateur du package en utilisant la clé publique du certificat pour valider la signature numérique. Utilisez un certificat X.509 que vous avez déjà créé à partir d’une autorité de confiance et exporté en tant que .pfx ou fichier .pem contenant la signature du fichier manifeste et le certificat utilisé pour créer cette signature.
    3. Pour générer les machines virtuelles sélectionnées en tant que fichier unique (tar) au format OVA, activez la case à cocher Créer un package OVA . Pour plus d’informations sur les différents formats de fichiers, consultez Format de virtualisation ouvert (OVF et OVA).
    4. Pour compresser les images (fichiers .VHD) du disque dur virtuel incluses dans le package, activez la case à cocher Compresser les fichiers OVF. Par défaut, lorsque vous créez un package de dispositif, les images de disque dur virtuel exportées consomment la même quantité d’espace allouée à la machine virtuelle. Par exemple, une machine virtuelle qui se voit allouer 26 Gio d’espace possède une image de disque dur qui consomme 26 Gio d’espace, que la machine virtuelle ait réellement besoin ou non d’autant d’espace. La compression des fichiers VHD allonge le processus d’exportation et l’importation d’un package contenant des fichiers VHD compressés prend plus de temps, car l’assistant d’importation doit extraire les images VHD au fur et à mesure de leur importation.

    Si les options Créer un package OVA et Compresser les fichiers OVF sont cochées, le résultat est un fichier OVA compressé *.ova.gz.

  6. (XenCenter 8.2.2 et versions antérieures) Sur la page Transférer les paramètres de la machine virtuelle, configurez les options réseau pour la machine virtuelle temporaire utilisée pour effectuer le processus d’exportation. Dans la dernière version de XenCenter, aucune machine virtuelle temporaire n’est utilisée et cette étape n’est pas requise.
  7. Sur la dernière page de l’Assistant, passez en revue les paramètres que vous avez sélectionnés sur les pages précédentes. Pour que l’Assistant vérifie le package exporté, activez la case à cocher Vérifier l’exportation à la fin. Sélectionnez Terminer pour commencer à exporter les machines virtuelles sélectionnées et fermer l’assistant.

    Le processus d’exportation peut prendre un certain temps. La vitesse d’exportation dépend de la taille des disques virtuels, de la bande passante réseau disponible et de la vitesse d’interface disque de l’hôte XenCenter. La progression est affichée dans la barre d’état en bas de la fenêtre XenCenter et dans la vue Événements sous Notifications.

    Pour annuler une exportation en cours, sélectionnez Notifications > Événements, recherchez l’exportation dans la liste des événements, puis sélectionnez Annuler.

Exporter des machines virtuelles au format OVF/OVA

Dans cet article