A propos de l’importation et de l’exportation de machines virtuelles

Les machines virtuelles peuvent être importées à partir de packages OVF/OVA, d’images disque et de fichiers XenServer XVA. Les machines virtuelles peuvent être exportées en tant que packages OVF/OVA et en tant que fichiers XVA XenServer. Vous importez et exportez des machines virtuelles dans XenCenter à l’aide des Assistants Importer et Exporter. XenCenter utilise la machine virtuelle Transfer pour transférer le contenu d’une image disque.

Lors de l’importation de machines virtuelles créées sur des hyperviseurs autres que XenCenter, par exemple Hyper-V ou VMware, il est nécessaire d’utiliser l’outil Fixup du système d’exploitation pour s’assurer que les machines virtuelles importées peuvent démarrer sur XenServer.

Formats d’importation et d’exportation pris en charge

Format Description
Format de virtualisation ouvert (OVF et OVA) OVF est une norme ouverte pour empaquetage et distribution d’une appliance virtuelle composée d’une ou plusieurs machines virtuelles. Pour plus d’informations sur la prise en charge de XenCenter pour les formats de fichiers OVF et OVA, reportez-vous à la sectionFormat de virtualisation ouvert (OVF et OVA).
Formats d’image disque (VHD et VMDK) Les fichiers image disque dur virtuel (VHD) et disque de machine virtuelle (VMDK) peuvent être importés à l’aide de l’Assistant Importation. Vous pouvez importer une image disque lorsque seule une image de disque virtuel est disponible, mais qu’aucune métadonnées OVF n’y est associée. Pour plus d’informations sur les formats d’image disque pris en charge, voirFormats d’image disque (VHD et VMDK)
Format XVA XenServer XVA est un format spécifique aux hyperviseurs basés sur Xen pour empaquetage d’une seule machine virtuelle en tant qu’archive de fichier unique d’un descripteur et d’images disque. Son extension de fichier est .xva.
XenServer XVA Version 1 (ova.xml) XVA version 1 est un format pour empaquetage d’une seule machine virtuelle sous forme d’un ensemble de fichiers comprenant un descripteur et des images disque. Le descripteur, nommé ova.xml, spécifie le matériel virtuel d’une seule machine virtuelle. Le format d’image disque est un répertoire de fichiers. Le nom du répertoire correspond à un nom de référence dans le descripteur. Il y a un fichier pour chaque tranche de 1 Go de l’image disque. Le nom de base de chaque fichier inclut le numéro de segment en décimal. Il contient un bloc de l’image disque au format binaire brut compressé avec gzip.

Quel format utiliser ?

Utilisez OVF/OVA pour :

  • Partagez des VAPP et des machines virtuelles XenServer avec d’autres hyperviseurs prenant en charge OVF.
  • Enregistrez plusieurs machines virtuelles.
  • Sécurisez un vApp ou une machine virtuelle contre la corruption et la falsification.
  • Inclure un contrat de licence.
  • Simplifiez la distribution de vApp en stockant un package OVF dans un OVA.

Utilisez XVA pour :

  • Partagez des machines virtuelles avec des versions de XenServer antérieures à 6.0.
  • Importez et exportez des machines virtuelles à partir d’un script avec une interface de ligne de commande (CLI).

Fixation du système d’exploitation

XenCenter inclut une fonctionnalité d’interopérabilité avancée d’hyperviseur — Operating System Fixup — qui vise à garantir un niveau d’interopérabilité de base pour les machines virtuelles importées sur XenServer. Vous devrez utiliser la correction du système d’exploitation lors de l’importation de machines virtuelles créées sur d’autres hyperviseurs à partir de packages OVF/OVA et d’images disque.

Le Fixup du système d’exploitation configure un système d’exploitation invité pour démarrer dans XenServer en activant les périphériques de démarrage critiques pour le démarrage dans XenServer et en désactivant tous les services, également appelés outils, pour les hyperviseurs autres que XenServer. Les systèmes d’exploitation invités incluent toutes les versions de Windows prises en charge par XenServer et certaines distributions Linux. Notez que la correction du système d’exploitation ne convertit pas le système d’exploitation invité d’un hyperviseur à un autre.

Le Fixup du système d’exploitation est fourni sous la forme d’une image ISO de démarrage automatique qui est attachée au lecteur DVD de la machine virtuelle importée et qui effectue les modifications de configuration nécessaires au démarrage de la machine virtuelle, puis arrête la machine virtuelle. Au prochain démarrage de la nouvelle machine virtuelle, le périphérique de démarrage est réinitialisé et la machine virtuelle démarre normalement.

Pour utiliser le correcteur du système d’exploitation sur les images de disque importées et les packages OVF/OVA, activez la fonctionnalité sur la page Paramètres du correcteur du système d’exploitation de l’Assistant Importation XenCenter et spécifiez un emplacement où l’ISO de Fixup doit être copié afin que XenServer puisse l’utiliser.

Configuration requise pour le montage du système d’exploitation

Le Fixup du système d’exploitation nécessite un SR ISO avec 40 Mo d’espace libre et 256 Mo de mémoire virtuelle.

Transférer une machine virtuelle

Transfer VM est une machine virtuelle intégrée qui s’exécute uniquement lors de l’importation ou de l’exportation d’une image de disque virtuel pour transférer son contenu entre l’emplacement du fichier d’image disque et le référentiel de stockage (SR) XenServer. Une machine virtuelle de transfert s’exécute pour chaque importation ou exportation d’une image disque. Lors de l’importation ou de l’exportation de machines virtuelles ou de VAPP contenant plusieurs images de disque, une seule image de disque est transférée à la fois.

Vous devrez configurer les paramètres de mise en réseau pour la machine virtuelle Transfer dans les Assistants Importer et Exporter .

Exigences de transfert des machines virtuelles

Les exigences XenServer pour exécuter une machine virtuelle de transfert sont les suivantes :

   
CPU virtuel 1
Mémoire virtuelle 256 MO
Stockage 8 MO
Réseautage Réseau accessible depuis l’hôte XenServer, généralement le réseau de gestion. Adresse IP statique ou dynamique. (Citrix recommande l’utilisation d’une adresse IP dynamique.)

Le protocole de transfert par défaut est iSCSI, ce qui nécessite un initiateur iSCSI sur l’hôte XenCenter. RawVDI peut également être utilisé comme protocole de transfert alternatif. Pour plus d’informations, reportez-vous à la sectionImportation et exportation de machines virtuelles.

Importation de machines virtuelles : présentation

[Lorsque vous importez une machine virtuelle, vous créez effectivement une nouvelle machine virtuelle, ce qui implique plusieurs des mêmes étapes que la création et le provisionnement d’une nouvelle machine virtuelle à l’aide de l’assistant Nouvelle machine virtuelle , comme la nomination d’un serveur domestique et la configuration du stockage et de la mise en réseau pour la nouvelle machine virtuelle ; voir Création d’une nouvelle machine virtuelle()pour obtenir des informations détaillées sur chacune de ces étapes.]

L’Assistant Importation vous aide à suivre les étapes suivantes pour importer une machine virtuelle :

  1. **Sélectionnez le fichier d’importation. **

    La première étape consiste à localiser et sélectionner le fichier contenant la machine virtuelle ou les machines virtuelles que vous souhaitez importer.

    Pour les fichiers qui ne se trouvent pas actuellement sur votre hôte XenCenter local, vous pouvez entrer un emplacement URL (http, https, file, ftp) dans la zone Nom du fichier . En cliquant sur Suivant , une boîte de dialogue Télécharger le fichier s’ouvre et vous pouvez spécifier un dossier sur votre hôte XenCenter dans lequel le fichier sera copié. L’assistant d’importation passe à la page suivante lorsque le fichier a été téléchargé.

  2. **( importation VHD et VMDK uniquement) Spécifiez le nom de la nouvelle machine virtuelle et allouez des ressources vCPU et mémoire. **

    Lors de l’importation à partir d’un fichier VHD ou VMDK, vous devrez spécifier un nom pour la nouvelle machine virtuelle et lui allouer des processeurs virtuels (vCPU) et de la mémoire. Toutes ces valeurs peuvent être ajustées ultérieurement, après la création de la nouvelle machine virtuelle. UC VM et allocation de mémoire/en-us/xencenter/current-release/vms-new-cpu-memory.html[()]Pour plus d’informations sur cette étape, reportez-vous à la section. Les noms de machines virtuelles ne sont pas vérifiés pour leur unicité dans XenCenter, il vous sera donc plus facile de gérer différentes machines virtuelles si vous leur donnez des noms significatifs et mémorables ; reportez-vous à la sectionNom et description de la machine virtuellepour plus d’informations.

  3. **( OVF/OVA uniquement) Réviser/accepter les CLUF. **

    Si le package que vous importez inclut des CLUs, acceptez-les, puis cliquez sur Suivant pour continuer. Si aucun CLUF n’est inclus dans le package, l’assistant ignore cette étape et passe directement à la page suivante.

  4. **Choisissez l’emplacement/serveur domestique. **

    Sélectionnez le pool de destination ou le serveur autonome sur lequel vous souhaitez placer la ou les machines virtuelles importées. Pour nommer unServeur domestiquepour la ou les machines virtuelles entrantes, sélectionnez un serveur dans la liste.

  5. **Configurer le stockage. **

    Ensuite, choisissez les référentiels de stockage où les disques virtuels de la ou des machines virtuelles importées seront placés :

    Pour les machines virtuelles au format XVA, vous sélectionnez un SR où tous les disques virtuels de la machine virtuelle importée seront placés.

    Pour les machines virtuelles des packages OVF/OVA ou des fichiers image de disque, vous pouvez placer tous les disques virtuels importés sur le même SR, ou vous pouvez placer des disques virtuels individuels sur des SR spécifiques.

  6. **Configurer la mise en réseau. **

    Ensuite, mappez les interfaces réseau virtuelles de la ou des machines virtuelles importées aux réseaux cibles du pool de destination/serveur autonome.

  7. **( OVF/OVA uniquement) Validation de sécurité. **

    Si le package OVF/OVA sélectionné est configuré avec des fonctionnalités de sécurité telles que des certificats ou un manifeste, vous devrez spécifier les informations nécessaires.

  8. **( OVF/OVA et image disque uniquement) Configurez les paramètres de correction du système d’exploitation et de transfert de VM. **

    Si les machines virtuelles que vous importez ont été créées sur un hyperviseur autre que XenServer, vous devez configurer la fonctionnalité Fixup du système d’exploitation pour permettre à la machine virtuelle importée de démarrer correctement sur XenServer. Vous devrez également configurer la mise en réseau pour la machine virtuelle Transfer, une machine virtuelle temporaire utilisée lors de l’importation/exportation de machines virtuelles à partir d’images de disque et de packages OVF/OVA.

  9. **Terminer la création d’une nouvelle machine virtuelle. **

    Sur la dernière page de l’Assistant Importation , vous pouvez consulter toutes les options de configuration que vous avez choisies. Lors de l’importation depuis XVA, vous pouvez activer la case à cocher Démarrer automatiquement la machine virtuelle pour que la nouvelle machine virtuelle démarre automatiquement dès sa création.

    Cliquez sur Termin er pour terminer l’importation des machines virtuelles sélectionnées et fermer l’Assistant.

Exportation de machines virtuelles : présentation

Sélectionnez la ou les machines virtuelles que vous souhaitez exporter, puis ouvrez l’Assistant Exportation : dans le menu VM , cliquez sur Exporter .

  1. **Spécifiez les détails du fichier d’exportation. **

    Sur la première page de l’Assistant, entrez le nom du fichier d’exportation, spécifiez le dossier dans lequel vous souhaitez enregistrer le fichier et choisissez le format de fichier d’exportation dans la liste Format :

    Choisissez Fichier XVA (* .xva) pour exporter la machine virtuelle sélectionnée vers un fichier XVA. Seules les machines virtuelles uniques peuvent être exportées dans ce format.

    Choisissez OVF/OVA Package (* .ovf, * .ova) pour exporter la ou les VM sélectionnées en tant que package OVF ou OVA.

  2. **Confirmer les machines virtuelles sélectionnées pour l’exportation. **

    Sur la page suivante de l’Assistant, vous pouvez modifier le jeu de sélection de machines virtuelles, par exemple, pour ajouter d’autres machines virtuelles à l’ensemble de machines virtuelles à exporter ou pour en désélectionner d’autres. Notez que lors de l’exportation vers XVA, une seule machine virtuelle peut être sélectionnée.

  3. ( OVF/OVA uniquement) Configurer le CLUF, les options avancées et les paramètres de transfert de VM

    Lors de l’exportation de machines virtuelles en tant que package OVF de OVA, un certain nombre de paramètres supplémentaires peuvent être configurés. VoirExporter des machines virtuelles en tant que OVF/OVApour plus de détails.

  4. **Exportation complète de la machine virtuelle. **

    Sur la dernière page de l’Assistant, vérifiez les paramètres que vous avez sélectionnés sur les pages précédentes de l’Assistant. Pour que l’Assistant vérifie le fichier d’exportation, activez la case à cocher Vérifier l’exportation à l’achèvement .

    Cliquez sur Terminer pour commencer à exporter la ou les machines virtuelles sélectionnées et fermer l’Assistant.