Product Documentation

Gestion des vDisks

Mar 31, 2017
Les vDisks sont gérés au travers de la durée de vie du vDisk. Provisioning Services permet de prendre en charge le cycle de vie complet d'une d'image, depuis la création initiale d'un vDisk, en passant par le déploiement et des mises à jour, jusqu'à son déclassement. La durée de vie d'un vDisk comprend quatre étapes :
  1. Création
  2. Déploiement
  3. Mise à jour
  4. Mise hors service
Création d'un vDisk

La création d'un vDisk requiert la préparation de la machine cible principale pour la création d'image, la création et la configuration d'un fichier vDisk sur lequel le vDisk résidera, puis la création d'image de la machine cliente principale sur ce fichier ; résultant en une nouvelle image vDisk de base. Ce processus peut être réalisé automatiquement, à l'aide de l'assistant de création d'image, ou manuellement. Provisioning Services offre également l'option de créer une image courante à utiliser sur une plate-forme cible unique ou avec plusieurs plates-formes cibles. Pour plus de détails, référez-vous à la section Création de vDisks.

Déploiement d'un vDisk

Après création de l'image de base d'un vDisk, elle est déployé en étant attribuée à une ou plusieurs machines. Une machine peut posséder plusieurs attributions de vDisk. Lorsque la machine démarre, elle démarre à partir d'un vDisk attribué. Il existe trois options de mode de démarrage ; mode Private Image (accès à une machine unique, lecture/écriture), mode Standard Image (accès à plusieurs machines, options du cache en écriture). Pour plus de détails, référez-vous à la section Déploiement de vDisks.

Mise à jour d'un vDisk

Il est parfois nécessaire de mettre à jour un vDisk existant afin que l'image contienne le logiciel et les correctifs les plus récents. Les mises à jour peuvent être effectuées manuellement, ou le processus de mise à jour peut être automatisé à l'aide des fonctionnalités vDisk Update Management. Chaque fois qu'un vDisk est mis à jour, une nouvelle version est créée. Plusieurs machines peuvent accéder différentes versions basées sur le type de machine cible et classification de version. Une machine de maintenance peut posséder un accès en lecture/écriture à la dernière version de maintenance ; les machines de test peuvent posséder un accès en lecture seule aux versions classifiées en tant que versions de test, et les machines de production peuvent posséder un accès partagé en lecture seule aux versions de production. Les versions sont créées et gérées à partir de la boîte de dialogue vDisk Versioning. Une mise à jour peut également être le résultat d'un fusionnement de versions. Pour plus de détails sur la mise à jour de vDisks, consultez la section Mise à jour de vDisks.

Retrait d'un vDisk

Le retrait d'un vDisk revient au même que la suppression. La chaîne VHDX complète y compris les fichiers d'image de différence et de base, les fichiers de propriétés et les fichiers verrouillés sont supprimés. Pour plus de détails, référez-vous à la section Retrait d'un vDisk.

Remarque

en plus de ces tâches vDisk réalisées dans la durée de vie d'un vDisk, il existe aussi d'autres tâches de maintenance vDisk pouvant être réalisées, telles que l'importation ou l'exportation de vDisk, la sauvegarde, la réplication et l'équilibrage de charge de vDisks.