Product Documentation

Gestion et accès à un numéro d'unité logique (LUN) sans passer par un partage réseau

Jun 10, 2016

En règle générale, l'utilisation d'un réseau SAN pour le stockage sur vDisk avec Provisioning Services requiert qu'un système de fichiers partagés soit placé devant le réseau SAN pour coordonner l'accès multiserveur au(x) LUN au format NTFS. Toutefois, dans certains cas, il est possible d'autoriser l'utilisation d'un réseau SAN par Provisioning Services sans système de fichiers partagés. Provisioning Services prend cela en charge tout en autorisant l'accès multiserveur au(x) même(s) LUN sans altérer le volume.

Provisioning Services n'autorise que l'accès partagé en lecture seule au(x) LUN du réseau SAN. Ainsi, les modes de démarrage souhaités pour les machines cibles Provisioning Services sont importants lors de l'utilisation de cette fonctionnalité.

Le tableau suivant décrit le mode de démarrage et ses restrictions lors de l'utilisation d'un stockage sur vDisk en lecture seule.
Mode démarrage Limites du cache en écriture Restrictions
Image privée Non pris en charge Non pris en charge
Image standard avec cache sur le disque du serveur Le magasin requiert un emplacement séparé pour le cache en lecture-écriture partagée. Il est impossible de modifier les propriétés du vDisk lorsque le LUN est en lecture seule.

Il est impossible de mapper les vDisks sur le serveur Provisioning Server.

Image standard avec cache dans la RAM de la machine cible Aucune limite. Il est impossible de modifier les propriétés du vDisk lorsque le LUN est en lecture seule.

Il est impossible de mapper les vDisks sur le serveur Provisioning Server.

Image standard avec cache sur le disque dur de la machine cible Un retour au cache sur le disque du serveur ne fonctionne pas si le disque dur de la machine cible est introuvable ou s'il est défaillant. Il est impossible de modifier les propriétés du vDisk lorsque le LUN est en lecture seule.

Il est impossible de mapper les vDisks sur le serveur Provisioning Server.

L'utilisation de vDisks sur des stockages en lecture seule implique les limites suivantes :
  • Le démarrage en mode Private Image à partir d'un stockage en lecture seule n'est pas autorisé.
  • Si un cache sur le disque du serveur Provisioning Server est souhaité, les fichiers du cache en écriture requièrent un emplacement distinct de stockage partagé avec un accès en lecture-écriture.
  • Il n'est pas possible de modifier les propriétés du vDisk lorsque son emplacement de stockage est en lecture seule.
  • Il n'est pas possible de monter le vDisk sur le serveur lorsque son emplacement de stockage est en lecture seule.

Conditions préalables

L'utilisation de cette fonctionnalité est conditionnée par les éléments suivants :
  • Les serveurs Provisioning Server qui auront accès au(x) LUN partagé(s) en lecture seule sont des machines de classe serveur.
  • Le logiciel initiateur Microsoft iSCSI est installé sur tous les serveurs Provisioning Server qui auront accès au réseau SAN.
  • Les fichiers vDisk qui seront placés sur le(s) LUN partagé(s) en lecture seule ont déjà été créés et se trouvent dans un emplacement de stockage normal en lecture-écriture. Créer des fichiers vDisk sur le LUN est plus difficile que de préfabriquer les fichiers VHDX dans un magasin normal en lecture-écriture, puis de les copier sur le LUN partagé.
  • Le réseau SAN utilisé peut configurer un numéro d'unité logique (LUN) pour un accès partagé en lecture-écriture ou en lecture seule, sans que cela nécessite un système frontal de fichiers partagés. L'utilisation d'un LUN en mode d'accès partagé en lecture-écriture sans système frontal de fichiers partagés génère normalement un volume NTFS altéré. Pour contourner le problème, limitez le LUN à un accès en lecture seule.

Implémentation

Sur le réseau SAN
  1. Pour créer un volume sur le réseau SAN EqualLogic, utilisez l'interface EqualLogic Group Manager (ou toute autre interface frontale SAN appropriée). Faites en sorte que le volume soit assez important de manière à supporter tous les fichiers VHDX et PVP associés qui seront partagés entre les serveurs Provisioning Server.
  2. Configurez l'accès pour le volume en lecture-écriture partagée. Notez que le volume est configuré en lecture seule par l'intermédiaire des attributs NTFS et non des droits d'accès au réseau SAN. Bien qu'il soit possible d'utiliser le volume en mode partagé en lecture seule, la mise en œuvre de la solution nécessite des étapes supplémentaires. Cette procédure décrit ainsi le processus à suivre lorsque le volume est configuré pour un accès partagé en lecture-écriture.
Sur les serveurs Provisioning Server
  1. Utilisez l'initiateur iSCSI afin d'ouvrir une session sur le volume réseau SAN sur un seul des serveurs Provisioning Server.
    Remarque : N'OUVREZ PAS de session sur le volume réseau SAN à partir de plusieurs serveurs à la fois tant que le volume n'est pas en lecture seule. Si vous autorisez plusieurs serveurs à simultanément ouvrir une session sur le volume via l'interface iSCSI et que le volume est en lecture-écriture, ce dernier est altéré et nécessite un reformatage. Toutes les données du volume seront perdues.
  2. Formatez le volume à l'aide de Windows Disk Manager avec un système de fichiers NTFS et attribuez-lui une lettre de lecteur ou un chemin de point de montage. Il est préférable d'affecter un chemin de point de montage si plusieurs LUN/volumes sont exposés sur un serveur afin de disposer d'un nombre illimité de lettres de lecteur. Assurez-vous d'utiliser une lettre de lecteur/un point de montage identique pour tous les serveurs utilisant le volume. Si cela n'est pas possible, vous devrez utiliser les chemins de remplacement de Provisioning Services/du magasin afin de pointer un serveur spécifique vers une lettre de lecteur/point de montage différent pour le volume.
  3. Une fois le volume formaté et la lettre de lecteur/point de montage attribué, il devrait être possible d'accéder sur cet unique serveur Provisioning Server au volume en lecture-écriture. Vérifiez la configuration correcte des propriétés des fichiers VHDX et PVP qui seront sur le volume (en activant notamment la haute disponibilité), puis copiez l'ensemble des fichiers VHDX et leurs fichiers PVP associés dans le volume. Il n'est pas nécessaire de copier les fichiers verrouillés. Le fichier PVP doit être copié avec le fichier VHDX. Une fois le volume en lecture seule, le système ne peut pas créer directement un fichier PVP.
  4. Une fois tous les fichiers copiés sur le volume, vous devez configurer le volume en lecture seule. Fermez toutes les fenêtres de l'Explorateur Windows qui ont accès au volume, puis ouvrez une invite de commande sur le serveur ayant accès au volume.
  5. Exécutez diskpart.exe. Une session interactive avec diskpart.exe démarre.
  6. Pour trouver le numéro du volume, tapez la commande suivante : list volume.
  7. Notez le numéro du volume et sélectionnez-le à l'aide de la commande suivante : select volume volumeNumber. volumeNumber correspond au numéro du volume identifié à l'aide de la commande « list volume ».
  8. Une fois le volume sélectionné, configurez l'attribut lecture seule du volume en tapant la commande suivante : « attributes volume set readonly ».
  9. Pour vérifier que l'attribut lecture seule a été correctement configuré, tapez la commande suivante : detail volume.
  10. Pour quitter diskpart.exe, tapez la commande suivante :exit.
  11. À l'aide de l'interface de l'initiateur iSCSI, fermez la session sur le volume de ce serveur, puis ouvrez de nouveau une session sur le volume. Assurez-vous que le volume est une cible permanente. Vous devez fermer la session, puis ouvrir une session sur le volume afin que le NTFS sur le serveur relise les attributs volume de manière à ce qu'il reconnaisse le volume en tant que lecture seule. Faire du volume une cible permanente garantit l'accessibilité au volume lorsque le serveur redémarre.
  12. Vous pouvez maintenant monter en toute sécurité le volume iSCSI sur tous les serveurs Provisioning Server. À l'aide de l'applet initiateur iSCSI et de Microsoft Disk Manager, montez le volume sur tous les serveurs Provisioning Server devant accéder au volume. Faites en sorte que la cible soit permanente dans l'interface iSCSI et essayez de faire monter tous les serveurs en utilisant la même lettre de lecteur ou le même point de montage. Cela facilitera la configuration du magasin Provisioning Services.
    Remarque : il peut s'avérer nécessaire que le service de streaming de Provisioning Services présent sur tous les serveurs dépende du service iSCSI. Les volumes sont alors disponibles au moment voulu, si le serveur redémarre et que les machines cibles démarrent au même moment. Pour cela, modifiez le registre pour le service de streaming, puis ajoutez la valeur DependsOnService en pointant vers le service iscsiexe.exe (MSiSCSI)
  13. Exécutez la console sur l'un des serveurs Provisioning Server pour créer un magasin qui pointe vers la lettre de lecteur/point de montage pour le volume.
  14. Sélectionnez les serveurs Provisioning Server qui ont accès au volume pour ce magasin.
    Remarque : si vous utilisez le mode de cache sur le serveur ou de disque de différence pour n'importe quel VHDX sur le volume, vous DEVEZ entrer le chemin par défaut du cache en écriture pour le magasin qui NE pointe PAS vers le volume en lecture seule du réseau SAN. Ce chemin doit se trouver dans un emplacement partagé pour tous les serveurs Provisioning Server. Vous pouvez utiliser un partage réseau Windows ou tout autre périphérique de stockage partagé en lecture-écriture, mais le chemin du cache en écriture ne peut pas pointer vers le volume en lecture seule. Le volume en lecture seule ne peut contenir que les fichiers VHDX et PVP. Si vous utilisez l'un des modes de cache de la machine cible (sur HD local ou en RAM), vous n'avez pas besoin de configurer l'emplacement du cache en lecture-écriture pour le magasin.
  15. Dans la console, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le magasin, puis sélectionnez l'option de menu Add Existing Disk, qui analyse le magasin et ajoute les fichiers VHDX à la base de données.
  16. Attribuez les fichiers VHDX de ce magasin aux machines cibles, puis démarrez ces dernières normalement. Les fichiers VHDX sur le volume en lecture seule s'affichent toujours dans la console comme étant verrouillés avec le type de verrouillage : Read only media: Shared. Vous ne pouvez pas supprimer ce type de verrouillage. Vous ne pouvez pas créer un vDisk sur un magasin une fois qu'il est configuré en lecture seule avec diskPart.exe. Vous ne pouvez pas modifier les propriétés du VHDX une fois le magasin en lecture seule.

Modification des propriétés du vDisk

Il est impossible de modifier les propriétés du vDisk lorsque l'emplacement LUN du réseau LAN est en lecture seule. Pour modifier les propriétés du vDisk ou les fichiers vDisk sur le LUN, procédez comme suit :
  1. Fermez toutes les machines cibles qui utilisent les fichiers VHDX du magasin.
  2. Utilisez l'initiateur iSCSI sur tous les serveurs Provisioning Server (sauf un) pour fermer la session sur le volume. Vous pouvez également utiliser l'utilitaire diskpart.exe sur certains types de systèmes d'exploitation serveur et cocher le volume comme étant hors connexion sur tous les serveurs Provisioning Server. Cette fonctionnalité n'est pas disponible sur tous les types de systèmes d'exploitation. Si besoin, utilisez l'initiateur iSCSI pour fermer la session sur les volumes.
  3. Pour utiliser l'utilitaire diskpart.exe et cocher le volume en lecture/écriture, ouvrez une invite de commande sur le serveur ayant accès au volume, puis exécutezdiskpart.exe. Une session interactive démarre alors avec diskpart.exe.
  4. Pour trouver le numéro du volume, tapez la commande suivante :list volume.
  5. Notez le numéro du volume et sélectionnez-le à l'aide de la commande suivante :select volume volumeNumber où volumeNumber correspond au numéro du volume identifié à l'aide de la commande « list volume ».
  6. Une fois le volume sélectionné, tapez la commande suivante pour effacer l'attribut lecture seule :attributes volume clear readonly.
  7. Pour vérifier que l'attribut lecture seule a correctement été configuré, tapez la commande suivante :detail volume.
  8. Pour quitter diskpart.exe, tapez la commande suivante :exit.
  9. Fermez/ouvrez une session sur le volume (ou désignez-le comme hors ligne/en ligne dans le diskpart) sur le serveur unique qui a toujours accès au volume.
  10. Modifiez les attributs du fichier VHDX via la console, puis copiez les nouveaux fichiers dans le volume.
  11. Une fois toutes les modifications apportées, utilisez l'utilitaire diskpart.exe afin de définir le volume comme en lecture seule en le sélectionnant, puis en configurant l'attribut lecture seule : attributes volume set readonly.
  12. Pour vérifier que l'attribut lecture seule a correctement été configuré, tapez la commande suivante :detail volume
  13. Pour quitter diskpart.exe, tapez la commande suivante :exit.
  14. Utilisez l'initiateur iSCSI pour fermer la session, puis ouvrir une session sur le volume afin de relire les attributs lecture seule.
  15. Utilisez l'initiateur iSCSI sur tous les serveurs Provisioning Server pour ouvrir de nouveau une session sur le volume.
Remarque : IMPORTANT ! N'ouvrez pas de session sur le volume réseau SAN à partir de plusieurs serveurs à la fois tant que le volume n'est pas en lecture seule. Si vous autorisez plusieurs serveurs à simultanément ouvrir une session sur le volume via l'interface iSCSI et que le volume est en lecture-écriture, ce dernier est altéré et nécessite un reformatage. Toutes les données du volume seront perdues.