Product Documentation

Nouveautés dans cette version

Sep 12, 2016

Les nouvelles fonctionnalités suivantes sont disponibles avec Provisioning Services 7.9 :

Remarque

Vous devez utiliser la version la plus récente du serveur de licences Citrix pour obtenir les dernières fonctionnalités. Lors de la mise à niveau d'une version existante de Provisioning Services vers la dernière version de Provisioning Services, la version la plus récente du serveur de licences est généralement disponible avec le logiciel produit. Si vous ne mettez pas à niveau vers la dernière version du serveur de licences, la licence du produit entre dans la période de grâce de 30 jours.

Conseil

Reportez-vous aux problèmes résolus et connus pour obtenir davantage d’informations sur cette version de Provisioning Services.

CEIP (programme d'amélioration de l'expérience du client)

Le Programme d'amélioration de l'expérience utilisateur Citrix (CEIP) rassemble des données de configuration et d'utilisation anonymes à partir de Provisioning Services et les envoie automatiquement à Citrix. Ces données permettent à Citrix d'améliorer la qualité, la fiabilité et les performances de Provisioning Services.

Conseil

Vous pouvez modifier votre participation au programme CEIP dans la console Provisioning Services. Vous disposez de 7 jours pour désactiver le programme CEIP après l’installation.

Remarque

Les données collectées par le programme CEIP sont stockées sur disque et transférées de manière sécurisée via HTTPS à Citrix une fois par semaine. Les informations susceptibles d’identifier un client ou utilisateur ne sont pas incluses au processus de chargement. Pour plus d'informations sur le programme CEIP, veuillez consulter la section À propos du Programme d'amélioration de l'expérience utilisateur Citrix (CEIP).

Modification de votre paramètre de participation au programme CEIP

Vous pouvez modifier votre participation au programme CEIP à n’importe quel moment dans la console Provisioning Services.

Pour s’inscrire au programme CEIP ou ne pas y participer :

  1. Sélectionnez la batterie appropriée dans la console Provisioning Services.
  2. Cliquez sur Properties, puis sélectionnez l’onglet Options.
  3. Dans le champ Customer Experience Improvement Program, sélectionnez (ou désélectionnez) la case à cocher associée à Send anonymous statistics and usage information.
  4. Cliquez sur OK.
localized image

Prise en charge de BDM pour UEFI via l’assistant d’installation de XenDesktop

Depuis la version 7.7, PVS a introduit des options UEFI afin de générer des VM de deuxième génération. Toutefois, seules les options de démarrage PXE étaient prises en charge. La prise en charge de DBM pour UEFI est désormais intégrée à l’assistant d'installation de XenDesktop, qui vous permet de définir l’option de démarrage BDM sur le firmware UEFI cible. Grâce à cette prise en charge, PVS prend en charge le démarrage à partir des sources suivantes :

  • ISO
  • USB
  • Partitions de démarrage

Lors de l'utilisation de cette fonctionnalité, considérez ce qui suit :

  • Peut uniquement être utilisée par la VM provisionnée dans l’assistant d'installation de XenDesktop avec une partition BDM.
  • Utilise l’adresse IP du serveur PVS dans le bootstrap du serveur PVS auquel l’utilisateur est actuellement connecté.
  • Le démarrage à partir de la partition BDM est un BDM à étape unique.

L’ajout de la prise en charge de BDM s’accompagne des nouveaux modèles suivants :

  • BIOS (VM de première génération) utilise le modèle BDMTeamplate.vhd
  • UEFI (VM de deuxième génération) utilise le modèle BDMTemplate.vhdx ; généralement utilisée pour l’intégration HDX avec UEFI et les VM de deuxième génération.

Remarque

Cette fonctionnalité ne requiert pas PXE, TFTP ni TSB.

Conseil

Durant le démarrage UEFI, les informations du serveur PVS sont affichées en mode détaillé (illustré ci-dessous) sans aucune configuration supplémentaire.

localized image

Configuration d’une machine cible pour le firmware UEFI

Pour utiliser la partition de démarrage BDM :

1.  Sélectionnez le nœud Provisioning Services Console et cliquez avec le bouton droit pour afficher un menu contextuel.

2.  Dans le menu contextuel, sélectionnez Create a Boot Device.

localized image

Conseil

Vous pouvez accéder aux options sans vous connecter à un serveur PVS ; BDM.exe fournit un raccourci dans le menu Démarrer. Consultez la section Recherche de serveur à l’aide de DHCP afin de récupérer l’adresse IP de la machine pour de plus amples informations.

4.  Dans l’écran Boot Device Management, sélectionnez Target device is UEFI firmware.

5.  Cliquez sur Next.

localized image

Conseil

La partition BDM peut être mise à jour (avec les informations et options du serveur) et mise à niveau (avec le bootstrap disponible avec Provisioning Services 7.9).

Recherche de serveur à l’aide de DHCP afin de récupérer l’adresse IP de la machine

Lors de la spécification d’un serveur de connexion, vous pouvez au choix utiliser un DNS pour localiser un serveur, ou spécifier une adresse IP statique pour identifier un serveur. Si la méthode de recherche de serveur est Use DNS to find a Server, vous pouvez définir des options UEFI supplémentaires, y compris :

  • UEFI network (Réseau UEFI). Utilisez cette option pour définir la valeur d’indice de l’interface NIC de démarrage. Par défaut, cette valeur est définie sur 0 (ce qui représente la première carte réseau).
  • Boot Device (Machine de démarrage). Sélectionnez la case à cocher Add an active boot partition, et utilisez le menu déroulant pour sélectionner l’une des options suivantes :
    • Citrix ISO Image Recorder (Enregistreur d’images ISO Citrix). Choix par défaut pour les réseaux UEFI.
    • USB. Utilisée si un lecteur USB est connecté au serveur PVS.
    • HDD. Lorsque la machine de démarrage est un lecteur de disque dur directement connecté.
Après avoir spécifié les options de configuration BDM, cliquez sur Burn pour créer une machine BDM.
localized image

Important

Citrix recommande de ne pas utiliser de HDD en tant qu’option de démarrage lorsque vous êtes connecté à un serveur PVS.

Mise à jour d’une partition BDM

La partition BDM a été introduite dans Provisioning Services 7.0, toutefois il n’était pas possible de mettre à niveau une partition. La version 7.9 introduit une fonctionnalité qui vous permet de mettre à niveau la partition BDM en fonction de l’adresse IP des serveurs dans le bootstrap du serveur PVS auquel vous êtes connecté. 

Une partition BDM peut être mise à niveau de 3 façons :

  • par collection ;
  • par un groupe de machines sélectionnées ;
  • par une seule machine.

Remarque

La mise à niveau de la partition de démarrage BDM ne requiert pas PXE, TFTP ni TSB ; elle est considérée comme un bootloader à étape unique, et trouve, au démarrage, toutes les informations liées au serveur PVS et ne requiert pas de services externes fournis par PXE, TFTP ou TSB.

Lors de l'utilisation d’une partition BDM, tenez compte de ce qui suit :

  • La fonctionnalité est conçue de manière similaire aux actions telles que le Wake on LAN ou l’arrêt sur un client PVS ; les processus de longue durée peuvent être arrêtés ou fermés à tout moment. Si vous fermez (ou arrêtez) un processus, il continue d’être exécuté en arrière-plan.
  • Cette partition étant considérée comme une partition d’état unique, les durées de démarrage BDM sont rapides (ou plus rapides) que les durées de démarrage conventionnelles basées sur PXE. 

Pour mettre à jour des partitions BDM :

1. Dans la console Provisioning Services Console, développez Device Collections.

2. Sélectionnez la mise à jour BDM appropriée. Cliquez avec le bouton droit pour afficher un menu contextuel.

3. Dans le menu contextuel, sélectionnez Target Device, puis Update BDM Partitions.

localized image

Dans l’écran Target Device Update BDM :

  • Cliquez sur Update Devices. PVS commence la mise à jour de toutes les machines cibles avec la mise à jour BDM.
  • Cliquez sur Stop pour arrêter immédiatement le processus de mise à jour.
  • Cliquez sur Close pour ignorer l’écran Target Device Update BDM ; le processus continue d'être exécuté en arrière-plan.
localized image

Conseil

Avant Provisioning Services 7.9, une partition BDM ne pouvait pas être mise à jour/mise à niveau. Il n’était donc pas possible d’apporter des modifications à l’environnement Provisioning Services, telles que l’ajout ou le retrait de serveurs PVS. Toute amélioration apportée ou correction appliquée au bootstrap ainsi que toute modification apportée à l’environnement PVS exigeait la suppression de toutes les VM BDM et le provisioning de nouvelles VM afin de détecter les modifications.