Glossaire

Cet article contient les termes et définitions utilisés dans le logiciel et la documentation WEM (Workspace Environment Management).

[1 terme] local uniquement

[2 Terme de service] Citrix Cloud uniquement

Port Admin Broker. Terme hérité pour « port d’administration ».

console d’administration. Interface qui se connecte aux services d’infrastructure. Vous utilisez la console d’administration pour créer et affecter des ressources, gérer des stratégies, autoriser des utilisateurs, etc.

Sur Citrix Cloud, la console d’administration de Workspace Environment Management Service est hébergée sur un serveur Citrix Virtual Apps basé sur Citrix Cloud. Vous utilisez la console d’administration pour gérer votre installation WEM à partir de l’ongletGérer du service à l’aide de votre navigateur Web.

port d’administration [1]. Port sur lequel la console d’administration se connecte au service d’infrastructure. Le port est par défaut 8284 et correspond à l’argument de ligne de commande AdminPort.

agent. L’agent de Workspace Environment Management se compose de deux composants : le service agent et l’agent de session. Ces composants sont installés sur l’hôte de l’agent.

Exécutable de l’hôte de l’agent. Terme hérité pour « agent de session ».

Machine hôte de l’agent. Terme hérité pour « hôte de l’agent ».

Service Hôte de l’agent. Terme hérité de « service d’agent ».

Port Agent Broker. Terme hérité pour « port de service de l’agent ».

Port de synchronisation du cache de l’agent. Terme hérité pour « port de synchronisation du cache ».

hôte de l’agent. Machine sur laquelle l’agent est installé.

GPO de configuration de l’hôte de l’agent. Modèle d’administration de l’objet de stratégie de groupe fourni avec l’installation de l’agent en tant que fichiers ADM ou ADMX. Les administrateurs importent ces fichiers dans Active Directory, puis appliquent les paramètres à une unité organisationnelle appropriée.

port [1 de l’agent]. Port d’écoute sur l’hôte de l’agent qui reçoit des instructions du service d’infrastructure. Utilisé, par exemple, pour forcer les agents à s’actualiser à partir de la console d’administration. Le port par défaut est 49752.

service d’agent. Le service déployé sur des VDA ou sur des périphériques Windows physiques dans des cas d’utilisation Transformer. Il est responsable de l’application des paramètres que vous configurez à l’aide de la console d’administration.

port de service [1 de l’agent]. Port sur lequel l’agent se connecte au serveur d’infrastructure. Le port est par défaut 8286 et correspond à l’argument de ligne de commande AgentPort.

Port Agent Sync Broker. Terme hérité pour « port de synchronisation du cache ».

courtier. Terme hérité de « service d’infrastructure ».

Compte courtier. Terme hérité pour « compte de service d’infrastructure ».

Serveur de courtier. Terme hérité pour « serveur d’infrastructure ».

Compte de service de courtier. Terme hérité pour « compte de service d’infrastructure ».

port de synchronisation du cache [1]. Port sur lequel le processus de synchronisation du cache de l’agent se connecte au service d’infrastructure pour synchroniser le cache de l’agent avec le serveur d’infrastructure. Le port est par défaut 8285 et correspond à l’argument de ligne de commande AgentSyncPort.

Port du serveur de licences Citrix [1]. Port sur lequel le serveur de licences Citrix écoute et auquel le service d’infrastructure se connecte ensuite pour valider les licences. Le port par défaut est 27000.

Citrix Cloud Connector [2]. Logiciel permettant aux machines situées dans des emplacements de ressources de communiquer avec Citrix Cloud. Installé sur au moins une machine (connecteur cloud) dans chaque emplacement de ressource.

ensemble de configuration. Ensemble de paramètres de configuration de Workspace Environment Management.

Courtier de connexion. Terme hérité pour « serveur d’infrastructure ».

base de données. Base de données contenant les paramètres de configuration de Workspace Environment Management.

Dans la version locale de Workspace Environment Management, la base de données est créée dans une instance SQL Server. Sur Citrix Cloud, les paramètres de Workspace Environment Management Service sont stockés dans un service de base de données SQL Microsoft Azure.

compte de serveur de base de données [1]. Compte utilisé par l’assistant de création de base de données pour se connecter à l’instance SQL pour créer la base de données Workspace Environment Management.

DSN. Un nom de source de données (DSN) contient le nom de base de données, le répertoire, le pilote de base de données, l’ID utilisateur, le mot de passe et d’autres informations. Une fois que vous avez créé un DSN pour une base de données particulière, vous pouvez l’utiliser dans une application pour appeler des informations à partir de la base de données.

serveur d’infrastructure [1]. Ordinateur sur lequel les services d’infrastructure de Workspace Environment Management sont installés.

Port d’administration du serveur d’infrastructure. Terme hérité pour « port d’administration ».

services d’infrastructure. Service installé sur le serveur d’infrastructure qui synchronise les différents composants principaux (SQL Server, Active Directory) avec les composants frontaux (console d’administration, hôte de l’agent). Ce service a été précédemment appelé « broker ».

Sur Citrix Cloud, les services d’infrastructure sont hébergés sur Citrix Cloud et gérés par Citrix. Ils synchronisent les différents composants principaux (service de base de données SQL Azure, console d’administration) avec les composants frontaux (agent, Active Directory).

compte des services d’infrastructure [1]. Compte utilisé par le service d’infrastructure pour se connecter à la base de données. Par défaut, ce compte est le compte SQL VuemUser, mais lors de la création de la base de données, vous pouvez éventuellement spécifier d’autres informations d’identification Windows pour le service d’infrastructure à utiliser.

Serveur de services d’infrastructure. Terme hérité pour « serveur d’infrastructure ».

services d’infrastructure. Services installés sur le serveur d’infrastructure par le processus d’installation des services d’infrastructure.

Sur Citrix Cloud, les services d’infrastructure sont hébergés sur Citrix Cloud et gérés par Citrix. Ils synchronisent les différents composants principaux (service de base de données SQL Azure, console d’administration) avec les composants frontaux (agent, Active Directory).

premier groupe d’administrateurs [1]. Groupe d’utilisateurs sélectionné lors de la création de la base de données. Seuls les membres de ce groupe disposent d’un accès complet à tous les sites de Workspace Environment Management dans la console d’administration. Par défaut, ce groupe est le seul groupe disposant de cet accès.

connexion intégrée [1]. Connexion de l’assistant de création de base de données à l’instance SQL à l’aide du compte Windows actuel au lieu d’un compte SQL.

mode kiosque. Mode dans lequel l’agent devient un lanceur Web ou d’application redirigeant les utilisateurs vers une application ou un bureau unique. Cela permet aux administrateurs de verrouiller l’environnement utilisateur sur une seule application ou un poste de travail.

Surveillance du port du courtier. Terme hérité pour « port de surveillance WEM ».

authentification en mode mixte [1]. Dans SQL Server, mode d’authentification qui active à la fois l’authentification Windows et l’authentification SQL Server. Il s’agit du mécanisme par défaut par lequel le service d’infrastructure se connecte à la base de données.

Port du serveur de licences. Terme hérité pour « Citrix License Server port ».

lecteur réseau. Périphérique de stockage physique sur un réseau local, un serveur ou un périphérique NAS.

emplacement des ressources [2]. Emplacement (tel qu’un cloud public ou privé, une succursale ou un centre de données) contenant les ressources nécessaires pour fournir des services à vos abonnés.

SaaS [2]. Le logiciel en tant que service est un modèle de distribution de logiciels dans lequel un fournisseur tiers héberge des applications et les met à la disposition des clients sur Internet.

fenêtre en libre-service. Interface dans laquelle les utilisateurs finaux peuvent sélectionner des fonctionnalités configurées dans Workspace Environment Management (par exemple icônes, imprimante par défaut). Cette interface est fournie par l’agent de session en mode « interface utilisateur ».

nom principal du service (SPN). Identificateur unique d’une instance de service. Les SPN sont utilisés par l’authentification Kerberos pour associer une instance de service à un compte d’ouverture de session de service.

agent de session. Agent qui configure les raccourcis d’application pour les sessions utilisateur. L’agent fonctionne en mode « interface utilisateur » et en mode « ligne de commande ». Le mode UI fournit une interface en libre-service accessible à partir d’une icône de barre d’état, à partir de laquelle les utilisateurs finaux peuvent sélectionner certaines fonctions (par exemple, icônes, imprimante par défaut).

Site. Terme hérité pour « Jeu de configuration ».

Compte d’utilisateur SQL [1]. Un compte d’utilisateur SQL avec le nom de « VuemUser » créé lors de l’installation. Il s’agit du compte par défaut que le service d’infrastructure utilise pour se connecter à la base de données.

transformateur. Fonctionnalité dans laquelle les agents de Workspace Environment Management se connectent en mode kiosque restreint.

lecteur virtuel. Lecteur virtuel Windows (également appelé nom de périphérique MS-DOS) créé à l’aide de lacommandesubst ou de lafonctionDefineDosDevice. Un lecteur virtuel mappe un chemin d’accès de fichier local à une lettre de lecteur.

adresse IP virtuelle (VIP). Adresse IP qui ne correspond pas à une interface réseau physique (port) réelle.

VUEM. Gestion de l’environnement utilisateur virtuel. Il s’agit d’un terme norskale hérité qui apparaît à certains endroits du produit.

VuemUser [1]. Compte SQL créé lors de la création de la base de données Workspace Environment Management. Il s’agit du compte par défaut que le service d’infrastructure de Workspace Environment Management utilise pour se connecter à la base de données.

Courtier WEM. Terme hérité de « service d’infrastructure ».

Port de surveillance WEM [1]. Port d’écoute sur le serveur d’infrastructure utilisé par le service de surveillance. Le port est par défaut 8287. (Non encore mis en œuvre.)

Exécutable de l’agent d’interface utilisateur WEM. Terme hérité pour « agent de session ».

L’ usurpation d’identité de compte Windows. Lorsqu’un service s’exécute sous l’identité d’un compte Windows.

AppLocker Windows. Fonctionnalité Windows qui vous permet de spécifier quels utilisateurs ou groupes peuvent exécuter des applications particulières dans votre organisation en fonction des identités uniques des fichiers. Si vous utilisez AppLocker, vous pouvez créer des règles pour autoriser ou refuser l’exécution d’applications.

Authentification Windows. Dans SQL Server, mode d’authentification par défaut dans lequel les comptes d’utilisateur Windows et les comptes de groupe spécifiques sont approuvés pour se connecter à SQL Server. Un autre mode d’authentification dans SQL Server est l’authentification en mode mixte.

Sécurité Windows. Terme hérité pour « Authentification Windows ».

Service de Workspace Environment Management (WEM) [2]. Service Citrix Cloud qui fournit des composants de gestion WEM en tant que service SaaS.

Glossaire