Product Documentation

Informations importantes pour les administrateurs de XenApp

Oct 21, 2016

Informations importantes pour les administrateurs de XenApp

Cette version unifie les applications et bureaux hébergés (XenApp) avec des bureaux personnalisés (XenDesktop) dans une expérience d'architecture et de gestion unique. Les fonctionnalités précédemment disponibles dans XenApp sont maintenant mises à disposition au sein de l'infrastructure et des composants XenDesktop. Si vous avez déjà géré des batteries XenApp, ce document vous aide à comprendre ce qui suit :

  • Concepts clés de l'infrastructure unifiée
  • Différences de terminologie
  • Les composants et leur fonction
  • Mise à disposition d'applications à l'aide de la nouvelle infrastructure
  • Surveillance et gestion de plusieurs versions de XenApp et XenDesktop

Pour vérifier les dernières fonctionnalités XenApp qui sont obsolètes dans cette version, consultez la section Fonctionnalités absentes de cette version.

Pour la configuration système requise des composants dans cette version, consultez la section Configuration système requise pour XenDesktop 7.1.

Concepts d'infrastructure importants pour les administrateurs de XenApp

Les termes et concepts suivants sont importants pour vous aider à comprendre comment publier de manière efficace des applications et des bureaux à partir de l'infrastructure unifiée. Lorsque vous publiez des applications, vous créez ou ajoutez des applications. Ces composants sont les suivants :

  • Un catalogue de machines est une collection de machines virtuelles (VM) et de machines physiques gérées comme une seule entité. Les catalogues de machine spécifient les éléments suivants :
    • des VM ou des ordinateurs physiques disponibles pour l'hébergement d'applications ou de bureaux ;
    • des comptes d'ordinateur Active Directory attribués à ces VM ou ordinateurs ;
    • dans certains cas, l'image principale qui est copiée pour créer les VM.
  • Un groupe de mise à disposition est un ensemble de serveurs qui spécifient les personnes qui peuvent utiliser un ensemble d'applications. Un groupe de mise à disposition unique peut contenir des applications provenant de plusieurs catalogues de machines plutôt qu'un seul regroupement d’hyperviseurs. En outre, un seul groupe de mise à disposition peut être publié auprès des utilisateurs afin qu'un seul utilisateur puisse accéder à plusieurs applications dans le groupe.

Différences clés entre XenApp et XenDesktop

Lors du déplacement d'un environnement XenApp traditionnel vers l'environnement unifié, vous apercevrez les différences clés suivantes :

  • Citrix Studio au lieu de la console Delivery Services Console : dans cette version, vous utilisez Studio pour configurer vos environnements et fournir aux utilisateurs un accès aux applications et aux bureaux.

    Par exemple, au lieu d'utiliser des dossiers et des groupes de tâches pour organiser les applications, les serveurs et autres ressources, dans Studio vous organisez ces ressources à l'aide d'une combinaison de catalogues de machines, de balises, de groupes de mise à disposition et d'administrateurs délégués.

  • Administration déléguée : dans XenApp, vous pouvez créer des administrateurs personnalisés et leur assigner des permissions basées sur des dossiers et des objets. Dans XenDesktop, vous pouvez créer des administrateurs personnalisés dont les permissions sont basées sur des paires d'étendues et de rôles. Un rôle représente une fonction de tâche et possède des permissions qui lui sont associées. Une étendue représente une collection d'objets. Vous utilisez des étendues pour grouper les objets de manière pertinente pour votre organisation (par exemple, l'ensemble de groupes de mise à disposition utilisé par l'équipe des ventes). Cette version offre également plusieurs rôles administrateur incorporés (autres que le rôle d'administrateur complet), tels que le support technique, les applications, l'hébergement et le catalogue. Chacun de ces rôles incorporés comprend des permissions de gestion spécifiques. Pour plus d'informations, veuillez consulter la section Administration déléguée.
  • Aucun magasin de données IMA : cette version n'utilise pas le magasin de données IMA en tant que base de données centralisée dans laquelle stocker les informations de configuration. À la place, elle utilise une base de données Microsoft SQL Server en tant que magasin de données pour, à la fois, les informations de configuration et de session. Les conséquences sont les suivantes :
    • Les exigences en matière de base de données sont différentes. Les bases de données Microsoft Access et Oracle ne sont plus prises en charge.
    • Les licences d'accès client des services Bureau à distance (RDS CALs) ne sont plus nécessaires sur les serveurs sur lesquels les contrôleurs sont exécutés. Vous avez toujours besoin des RDS CALs sur les serveurs qui hébergent et mettent à disposition vos applications et bureaux.
    • Il n'existe pas de serveur principal de zone dédié. Dans XenApp, il existe un serveur principal de zone ou un collecteur de données responsable des requêtes de connexion utilisateur et des communications avec les hyperviseurs. Dans cette version, cette fonction est répartie équitablement entre tous les Controller du site.
    • Si vous avez besoin d'une haute disponibilité et reprise après sinistre pour Microsoft SQL Server, vous pouvez configurer la mise en cluster ou en miroir ou déployer la base de données en tant que machine virtuelle et utiliser les fonctions de haute disponibilité de votre hyperviseur. Pour de plus amples informations, consultez la section Assurer la tolérance de pannes des bases de données.
  • FlexCast Management Architecture (FMA) : FMA requiert que vous soyez dans un domaine pour déployer un site. Par exemple, pour installer les serveurs, votre compte doit disposer des privilèges d'administrateur local et être un utilisateur de domaine dans Active Directory.
  • Sites au lieu de batteries : dans cette version, les « batteries » XenApp sont appelées « sites ». Les sites doivent être dans un centre de données.
  • Citrix Director surveille l'environnement : Director est un outil d'analyse distinct qui est installé par défaut en tant que site Web sur le Delivery Controller. Depuis cette console, les administrateurs (selon leurs permissions d'administrateur délégué) peuvent contrôler l'environnement, observer les machines des utilisateurs et résoudre les problèmes informatiques liés aux utilisateurs et sites. Par exemple, les administrateurs de bureaux d'assistance ne peuvent fonctionner qu'avec des utilisateurs individuels sur ces sites spécifiques, alors que les administrateurs complets peuvent contrôler la totalité du déploiement et résoudre les problèmes du service informatique. Pour plus d'informations sur Director et comment il facilite l'assistance informatique, consultez la section Surveiller les environnements avec Director.
  • Aucune barre des tâches d'observation : pour afficher et interagir avec les sessions des utilisateurs à distance, vous pouvez utiliser la fonctionnalité d'observation démarrée depuis la console Director, qui utilise Microsoft Remote Assistance pour se connecter aux machines utilisateur. L’assistance à distance est installée par défaut sur le VDA ; si vous désactivez la case à cocher au cours de l'installation, vous ne pouvez pas observer l'utilisateur à distance.

Composants de cette version

Si vous avez déjà l'expérience d'un environnement XenDesktop ou XenApp, il vous sera utile d'identifier les composants introduits dans cette version et de découvrir comment ils fonctionnent et communiquent entre eux. D'après la nouvelle architecture, XenDesktop et XenApp sont unifiés, y compris la gestion et la mise à disposition des composants, pour offrir aux administrateurs une expérience de gestion unifiée.

L'illustration décrit les composants principaux d'un déploiement standard.

Les principaux composants de cette version sont les suivants :

Director : Director est un outil Web qui permet aux équipes d'assistance et de support informatique de surveiller un environnement, de résoudre les problèmes avant qu'ils ne deviennent critiques pour le système et de réaliser des tâches d'assistance pour les utilisateurs finaux. Vous pouvez également afficher et interagir avec les sessions d'un utilisateur à l'aide de Microsoft Remote Assistance.

Receiver : installé sur les machines utilisateur, Citrix Receiver offre aux utilisateurs un accès sécurisé et rapide, en libre-service aux documents, applications et bureaux à partir de tout appareil utilisateur, y compris les smartphones, tablettes et PC. Receiver offre également un accès à la demande aux applications Windows, Web et SaaS (Software as a Service).

StoreFront : StoreFront authentifie les utilisateurs sur les sites hébergeant les ressources et gère les magasins de bureaux et applications auxquels les utilisateurs accèdent.

Studio : Studio est la console de gestion qui vous permet de configurer et de gérer votre déploiement, en éliminant le besoin de consoles de gestion distinctes pour gérer la mise à disposition d'applications et de bureaux. Studio offre différents assistants pour vous guider dans le processus de définition de votre environnement, créer des charges de travail pour héberger les applications et bureaux, et attribuer des applications et des bureaux aux utilisateurs.

Serveur de licences : le serveur de licences gère les licences de vos produits. Vous devez créer au moins un serveur de licences pour stocker et gérer vos fichiers de licences.

Delivery Controller : installés sur des serveurs du centre de données, le Delivery Controller comprend des services qui communiquent avec l'hyperviseur pour distribuer des applications et des bureaux, authentifier et gérer l'accès des utilisateurs et réaliser des connexions de broker entre les utilisateurs et leurs bureaux et leurs applications virtuels. Le Controller gère l'état des bureaux, les démarre ou les arrête à la demande et en fonction de la configuration de l'administration. Dans certaines éditions, le Controller permet d'installer Profile Management pour gérer les paramètres de personnalisation des utilisateurs dans des environnements Windows physiques ou virtualisés. Chaque site possède un ou plusieurs Delivery Controller.

XenServer : XenServer est une solution d'infrastructure de machine virtuelle conçue pour l'entreprise qui fournit les bases pour mettre des bureaux virtuels à la disposition des utilisateurs et comporte des fonctionnalités de gestion avancées. Plusieurs VM peuvent s'exécuter sur XenServer, qui bénéficie des fonctions de virtualisation avancées des derniers processeurs Intel et AMD. Pour de plus amples informations sur XenServer, consultez la documentation XenServer dans eDocs.

Virtual Delivery Agent (VDA) : installé sur les systèmes d'exploitation serveur ou d'une station de travail, le VDA permet des connexions à des bureaux et des applications. Pour Remote PC Access, installez le VDA sur le PC de bureau.

Machine Creation Services (MCS) : collection de services qui, ensemble, permettent de créer à la demande des bureaux et des serveurs virtuels à partir d'une image principale, d'optimiser l'utilisation du stockage et de fournir une machine virtuelle vierge aux utilisateurs chaque fois qu'ils se connectent. Machine Creation Services est complètement intégrés et administré dans Citrix Studio.

Machines avec OS de serveur Windows : VM ou machines physiques basées sur le système d'exploitation Windows Server utilisées pour mettre à disposition des applications ou des bureaux partagés hébergés auprès des utilisateurs.

Machines avec OS de bureau : VM ou machines physiques basées sur le système d'exploitation de bureau Windows utilisées pour mettre à disposition des bureaux personnalisés auprès des utilisateurs ou des applications à partir de systèmes d'exploitation de bureau.

Remote PC Access : machines utilisateur qui sont incluses dans une liste blanche, permettant aux utilisateurs d'accéder aux ressources sur leurs ordinateurs de bureau à distance, à partir de n'importe quelle machine exécutant Citrix Receiver.

Composants supplémentaires offrant les fonctionnalités suivantes :

Mise à disposition sécurisée : lorsque les utilisateurs se connectent en dehors du pare-feu de l'entreprise, cette version peut utiliser la technologie Citrix NetScaler Gateway (anciennement Access Gateway) pour sécuriser les connexions avec le protocole SSL. Le boîtier virtuel NetScaler Gateway ou NetScaler VPX est un boîtier SSL VPN déployé dans la zone démilitarisée (DMZ) pour fournir un point d'accès sécurisé unique via le pare-feu de l'entreprise.

Optimisation WAN : dans les déploiements dans lesquels des bureaux virtuels sont mis à disposition auprès des utilisateurs dans des emplacements distants, des succursales par exemple, la technologie Citrix CloudBridge (anciennement Citrix Branch Repeater ou WANScaler) peut être utilisée pour optimiser les performances. Les répéteurs accélèrent les performances sur les réseaux étendus, de sorte que les utilisateurs des succursales bénéficient des performances d'un réseau local sur le réseau étendu. CloudBridge permet de définir des priorités dans l'expérience des utilisateurs, par exemple pour éviter une dégradation des performances au niveau de la succursale en cas d'envoi de fichiers volumineux ou de tâches d'impression importantes sur le réseau. L'optimisation WAN HDX avec CloudBridge assure une compression avec système de jetons et déduplication des données, réduisant considérablement les besoins en bande passante tout en améliorant les performances. Pour plus d'informations, consultez la documentation Citrix CloudBridge.

Mise à disposition d'application dans cette version

Dans XenApp, vous devez utiliser l'assistant de publication d'application pour préparer les applications et les mettre à la disposition des personnes ou des groupes d'utilisateurs. Dans XenDesktop, vous pouvez utiliser le composant Studio pour créer et ajouter des applications afin de les rendre disponibles auprès des utilisateurs qui sont inclus dans un groupe de mise à disposition. Utilisation de Studio, vous devez tout d'abord configurer un site, créer et spécifier des catalogues de machines, puis créer des groupes de mise à disposition dans ces catalogues de machines. Les groupes de mise à disposition sont utilisés pour déterminer quels utilisateurs ont accès aux applications que vous mettez à disposition. Reportez-vous à la section Mise à disposition pour cette version.

Une fois que vous avez créé des groupes de mise à disposition, vous pouvez créer une application pour spécifier les groupes de mise à disposition qui vont offrir un accès à cette application spécifique. Dans Studio, vous pouvez afficher les applications qui sont ajoutées à un groupe de mise à disposition sélectionné, ainsi qu'activer, désactiver ou modifier les applications. Pour une explication détaillée de la manière dont vous configurez les groupes de mise à disposition pour mettre des applications à la disposition des utilisateurs, veuillez consulter la section Groupes de mise à disposition.

Ces méthodes sont disponibles pour la mise à disposition des applications et vous pouvez choisir la méthode qui est la plus appropriée pour votre environnement spécifique :

  • Applications et bureaux hébergés : cette fonctionnalité d'applications hébergées sur le serveur intègre la fonctionnalité XenApp dans un environnement XenDesktop pour mettre à disposition des applications virtuellement sur les machines utilisateur distantes en haute définition. Pour plus de détails, consultez la section Projet pour cette version, et en particulier, consultez le Projet d'hébergement des bureaux et des applications.
  • Accès aux applications locales : cette fonctionnalité d'applications hébergée sur le client permet l'intégration des applications des utilisateurs installées localement et des applications hébergées dans un environnement de bureau hébergé. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs d'accéder à toutes les applications dont ils ont besoin à un seul et même endroit. À l'aide de Local App Access, vous pouvez publier des raccourcis vers les applications installées localement sur un bureau virtuel. Lorsqu'un utilisateur se connecte à un bureau virtuel, les raccourcis vers les applications installées localement sont affichés sur le bureau virtuel et dans le menu Démarrer. Lorsque l'utilisateur démarre une application locale dans la session de bureau virtuel, la fenêtre d'application s'affiche dans la fenêtre de session de bureau, même si elle est actuellement en cours d'exécution sur l'ordinateur de l'utilisateur.
  • Applications livrées en streaming : cette version prend en charge App-V 5.0 comme technologie privilégiée pour streamer des applications sur les machines utilisateur. Si vous utilisez la fonctionnalité de streaming d'application dans les déploiements XenApp, y compris Streaming Profiler et Offline Plug-in, vous pouvez continuer à utiliser ce processus dans ces déploiements.

Gérer plusieurs versions de XenApp et XenDesktop

Il n'est pas possible de mettre à niveau XenApp vers XenDesktop 7. Citrix prendra en charge les clients dans leur migration de XenApp 6.5 vers XenDesktop dans une version future et prévoie de publier des outils ou des scripts pour vous aider dans cette transition.

Studio et Director permettent de contrôler et de gérer uniquement les sites XenDesktop 7. Les outils de contrôle et de gestion ne prennent pas en charge les versions antérieures de XenDesktop ou XenApp.

Par exemple, XenDesktop 7 Director requiert un Delivery Controller XenDesktop 7. Director 7 peut contrôler les VDA XenDesktop 5.x ; toutefois, certaines données, y compris la durée d'ouverture de session, ne seront pas disponibles avec les VDA XenDesktop 5.x.

Dans le cas où vous continuez à exécuter des déploiements de versions antérieures de XenApp ou XenDesktop, Citrix vous conseille de les exécuter en parallèle avec le site XenDesktop 7.0 et de continuer à exécuter les consoles de gestion avec chaque nouvelle version de ce site.

Par exemple, dans un environnement mixte, pour continuer à utiliser Desktop Director 2.1 pour contrôler XenApp 6.5, assurez-vous que Desktop Director 2.1 est installé sur un serveur distinct de Director 7.

Utilisez StoreFront pour regrouper des applications et des bureaux depuis les différentes versions de XenApp et XenDesktop.