Product Documentation

Gérer des Personal vDisks

Oct 21, 2016

Stockage d'hôtes équipés de Personal vDisks

Remarque : vous pouvez effectuer la mise à niveau de cette fonctionnalité à l'aide de Personal vDisk 7.x. Cette version contient de nouvelles fonctionnalités et des corrections de bogues, et est disponibles en tant que téléchargement.

Lorsque vous créez un hôte, vous définissez des emplacements de stockage pour les disques utilisés par les machines virtuelles. Vous pouvez séparer les Personal vDisks, qui stockent les profils utilisateur et les applications installées par les utilisateurs, des disques utilisés pour le système d'exploitation des machines. Chaque machine virtuelle doit avoir accès à un emplacement de stockage pour les deux disques. Si le stockage local est utilisé pour les deux disques, ils doivent être accessibles à partir du même hyperviseur. Pour s'assurer que la configuration requise est présente, Studio vous offre uniquement des emplacements de stockage compatibles lorsque vous créez l'hôte.

Sauvegardez régulièrement les Personal vDisks à l'aide de la méthode de votre choix. Les vDisks sont des volumes standards dans un niveau de stockage hyperviseur, vous pouvez donc les sauvegarder comme tout autre volume.

Ajouter des Personal vDisks à des hôtes existants

Vous ajoutez des Personal vDisks à de nouveaux hôtes lorsque vous configurez un nouveau site XenDesktop. Vous pouvez également ajouter des Personal vDisks et du stockage sur les hôtes existants (mais pas les catalogues de machines).

  1. Dans Studio, cliquez sur Configuration > Hébergement puis sélectionnez un hôte.
  2. Cliquez sur Ajouter un stockage Personal vDisk puis spécifiez l'emplacement de stockage.

Exécuter l'inventaire lors de la mise à jour des images principales

Vous activez l'utilisation de la fonctionnalité Personal vDisk avec une image principale lorsque vous installez Virtual Delivery Agent. Durant l'installation et après la mise à jour éventuelle de l'image après l'installation, il est important que l'inventaire du disque soit actualisé et qu'un nouvel instantané soit créé. Cette procédure décrit les étapes requises.

Étant donné que ce sont les administrateurs qui gèrent les images principales et non les utilisateurs, si vous installez une application qui place des fichiers binaires dans le profil utilisateur de l'administrateur, les utilisateurs de bureaux virtuels partagés ne peuvent pas accéder à l'application (y compris les bureaux basés sur des catalogues de machines regroupés et regroupés avec des catalogues de machines Personal vDisk). Les utilisateurs doivent installer eux-mêmes de telles applications.

Il est recommandé de prendre un instantané de l'image après chaque étape de cette procédure.

  1. Mettez à jour l'image principale en installant des applications ou des mises à jour du système d'exploitation et en procédant à la configuration du système sur la machine. De plus amples informations sur cette étape sont fournies dans la rubrique Préparer une image principale.

    Pour ce qui est des images principales basées sur Windows XP que vous prévoyez de déployer avec des disques virtuels personnels, vérifiez qu'aucune boîte de dialogue n'est ouverte (par exemple, des messages confirmant l'installation de logiciels ou vous invitant à utiliser des pilotes non signés). L'ouverture de ces boîtes de dialogue sur les images principales dans cet environnement empêche Virtual Delivery Agent de s'enregistrer auprès de Delivery Controller. Vous pouvez désactiver les invites de pilotes non signés à l'aide du Panneau de configuration. À titre d'exemple, sur Windows XP cliquez sur Système > Matériel > Signature des pilotes et sélectionnez l'option permettant d'ignorer les avertissements.

  2. Arrêtez la machine. Sur les machines Windows 7, cliquez sur Annuler lorsque Citrix Personal vDisk bloque la fermeture.
  3. Dans la boîte de dialogue Citrix Personal vDisk, cliquez sur Mettre l'inventaire à jour. Cette opération peut prendre plusieurs minutes.
    Important : si vous interrompez la fermeture (ne serait-ce que pour apporter une mise à jour mineure à l'image), l'inventaire de Personal vDisk ne correspond plus à l'image principale. Cela provoque l'arrêt de la fonctionnalité Personal vDisk. Si vous interrompez la fermeture, vous devez redémarrer la machine, l'arrêter, et lorsque vous y êtes invité, cliquer de nouveau sur Mettre l'inventaire à jour.
  4. Lorsque l'opération d'inventaire arrête la machine, prenez un instantané de l'image principale.

Ajuster l'espace disponible pour les applications

Vous pouvez régler manuellement l'algorithme de redimensionnement automatique qui détermine la taille du VHD relative au lecteur P:. En règle générale, il n'est pas nécessaire d'effectuer de modification car XenDesktop gère la répartition de manière dynamique. Mais si, par exemple, vous savez que des utilisateurs vont installer un certain nombre d'applications qui sont trop volumineuses pour tenir sur le disque dur virtuel (VHD), même après qu'il soit redimensionné par l'algorithme, vous pouvez augmenter la taille initiale de l'espace réservé aux applications pour prendre en charge les applications installées par l'utilisateur. Vous ajustez l'espace en modifiant la taille initiale du VHD dans le registre.

Il est préférable d'effectuer cette modification sur l'image principale du catalogue de machines (c'est-à-dire avant que les bureaux du catalogue de machines ne soient distribués aux utilisateurs). Vous pouvez également régler la taille du VHD sur un bureau virtuel, lorsqu'un utilisateur réalise qu'il ne possède pas assez d'espace pour installer une application, mais vous devez répéter cette opération individuellement sur chaque bureau virtuel affecté ; vous ne pouvez pas régler la taille dans un catalogue de machines déjà en cours d'utilisation.

Avertissement : la modification incorrecte du Registre peut entraîner des problèmes graves pouvant nécessiter la réinstallation de votre système d'exploitation. Citrix ne peut garantir la possibilité de résoudre les problèmes provenant d'une mauvaise utilisation de l'Éditeur du Registre. Utilisez l’Éditeur du Registre à vos risques. Effectuez une copie de sauvegarde de votre registre avant de le modifier.
  1. Sur l'image principale ou sur le bureau, situez les clés de Registre situées à l'emplacement suivant : HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Citrix\personal vDisk\Config. Vous utilisez plusieurs de ces clés dans le reste de cette procédure.
  2. Définissez MinimumVHDSizeMB sur la nouvelle taille initiale souhaitée du VHD (en méga-octets). La nouvelle taille doit être supérieure à la taille existante mais inférieure à la taille du disque physique moins PvDReservedSpaceMB.
  3. Vérifiez que PercentOfPvDForApps est défini sur 50. Ceci définit la valeur de l'allocation d'espace par défaut sur le Personal vDisk sur 50 %. Si une autre valeur est utilisée, l'algorithme de redimensionnement dynamique est désactivé.
  4. Activez l'algorithme en définissant EnableDynamicResizeOfAppContainer sur 1.
  5. Si vous utilisez une solution de gestion de profil (telle que Citrix Profile management), vérifiez que EnableUserProfileRedirection est définie sur 0. Cette valeur assure que tout l'espace présent sur P: est attribué aux applications.
Si vous réalisez cette opération sur un bureau virtuel plutôt que sur un catalogue de machines, le redimensionnement a lieu lors du redémarrage du bureau.

Désactiver le redimensionnement automatique

Avertissement : la modification incorrecte du Registre peut entraîner des problèmes graves pouvant nécessiter la réinstallation de votre système d'exploitation. Citrix ne peut garantir la possibilité de résoudre les problèmes provenant d'une mauvaise utilisation de l'Éditeur du Registre. Utilisez l’Éditeur du Registre à vos risques. Effectuez une copie de sauvegarde de votre registre avant de le modifier.
  1. Sur l'image principale ou le bureau, définissez EnableDynamicResizeOfAppContainer sur 0. Cette clé de session se trouve dans HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Citrix\personal vDisk\Config.

Produits antivirus

Si les produits anti-virus sont installés sur vos bureaux, vérifiez que le disque dur virtuel n’est pas assez important pour stocker des fichiers de définition anti-virus, qui sont généralement volumineux.

La présence de produits anti-virus peut affecter la durée nécessaire pour exécuter l'inventaire ou effectuer une mise à jour. Les performances peuvent s'améliorer si vous ajoutez CtxPvD.exe et CtxPvDSvc.exe à la liste d'exclusion de votre produit anti-virus. Ces fichiers sont situés dans C:\Program Files\Citrix\personal vDisk\bin.

Modifier l'affectation des Personal vDisks

Important : dans Provisioning Services, vous pouvez modifier le bureau auquel un Personal vDisk est affecté dans un catalogue de machines. Lorsque vous effectuez cette opération, vous devez tout d'abord placer le bureau en mode maintenance dans Studio, effectuez la réaffectation dans Provisioning Services, puis attendez que le bureau s'enregistre à nouveau avec Delivery Controller avant de le retirer du mode de maintenance. Pour obtenir des instructions sur la réaffectation des bureaux dans des catalogues de machines, consultez la documentation Provisioning Services.

Sauvegarder et restaurer les Personal vDisks

Deux des scripts PowerShell fournis sur le support de XenDesktop vous permet de sauvegarder et restaurer des Personal vDisks. Les scripts sont situés dans le dossier Support\Tools\Scripts :

  • migration-backup.ps1 capture le mappage entre chaque utilisateur et leur Personal vDisk dans un catalogue de machines et stocke celles-ci dans un fichier .xml.
  • migration-restore.ps1 utilise le fichier .xml pour recréer un bureau utilisateur dans un catalogue de machines.
Important : avant la sauvegarde et la restauration, notez les points suivants :
  • Les scripts fonctionnent avec l'API de l'hyperviseur afin que le composant logiciel enfichable PowerShell de l'hyperviseur doive être installé sur le Delivery Controller où les scripts sont exécutés.
  • Exécutez les scripts à partir d'un emplacement qui a accès au Delivery Controller où le catalogue de machine a été créé.
  • Les scripts sont pris en charge sur les plates-formes d'hyperviseur suivants : Citrix XenServer, Microsoft Hyper-V et VMware ESX

Sauvegarder un catalogue de machines

Utilisez migration-backup.ps1 pour sauvegarder un catalogue de machines contenant des Personal vDisks. Le script requiert le nom du catalogue de machine et les informations de connexion de l’hyperviseur. Il itère ensuite au sein de toutes les machines affectées aux utilisateurs dans le catalogue de machine et, pour chaque machine, stocke le mappage entre le stockage Personal vDisk et l'utilisateur affecté. Ces informations se trouvent dans un fichier .xml. Veuillez noter que :

  • Effectuer une sauvegarde quand une modification est effectuée sur un catalogue de machines
  • Vous pouvez effectuer une sauvegarde lorsque les machines du catalogue de machines sont actives.

La structure du fichier .xml est la suivante :

             

PvDMigration.hypervisor.Type prend en charge VMware ESX, Citrix XenServer et Microsoft Hyper-V.

PvDMigration.PVD stocke des informations à l'emplacement où le Personal vDisk est stocké et sur l'utilisateur qui lui est associé.

PvDMigration.PVD.DiskId est l'identificateur unique du vDisk sur l'hyperviseur sur lequel la sauvegarde a été effectuée.

PvDMigration.PVD.DiskName est le nom du fichier .vhd ou .vmdk.

PvDMigration.PVD.SRName est le nom du fournisseur de stockage sur lequel la sauvegarde a été effectuée.

PvDMigration.PVD.SRID est l’identificateur unique du fournisseur de stockage sur l'hyperviseur sur lequel la sauvegarde a été effectuée.

PvDMigration.PVD.UserName est le nom de l'utilisateur associé à ce vDisk.

PvDMigration.PVD.UserSid est le SID de l'utilisateur associé à ce vDisk.

PvDMigration.PVD.State indique l'état de ce vDisk. Ceci peut être sauvegardé ou traité. Il s'agit sauvegardé après la sauvegarde initiale. L'état se change en traité après utilisation du fichier .xml pour la restauration à partir de la sauvegarde.

Restaurer un catalogue de machines

Important : avant la restauration, notez les points suivants :
  • Vous ne pouvez pas restaurer un catalogue de machines partageant la même image principale en tant que catalogue de machines sauvegardé.
  • Vous devez créer une nouvelle image principale par la mise à jour de l'inventaire de l'image principale depuis laquelle le catalogue de machines sauvegardé a été créé.

Utilisez migration-restore.ps1 pour restaurer tout catalogue de machines contenant des Personal vDisks. Le script effectue les entrées suivantes :

  • Le fichier .xml créé pendant le processus de sauvegarde.
  • Le nom du catalogue de machines à restaurer.
  • Le nom de l'emplacement où les Personal vDisks non connectés sont stockés. Ceci est répertorié dans le fichier .xml.
  • Informations de connexion de l'hyperviseur.

migration-restore.ps1 recherche toute machine non affectée dans le catalogue de machines et lui affecte des utilisateurs. Il connecte également les Personal vDisks des utilisateurs vers les machines.

Scénarios

Selon le nombre d'utilisateurs, vous restaurez leurs vDisks différemment. Le reste de cette section fournit des exemples de scénario.

Scénario 1 : restaurer un catalogue de machines et ses Personal vDisks à l'aide de nouveaux noms de machines

Dans ce scénario, l'intégralité d'un catalogue de machines et les Personal vDisks connectés aux machines de celui-ci sont restaurés. Les machines se voient attribuer de nouveaux noms. Ce scénario peut être nécessaire lorsque votre hyperviseur ou un hôte de stockage a échoué, ou lors de la migration des utilisateurs vers une nouvelle infrastructure.

  1. Exécutez migration-backup.ps1 pour capturer le mappage utilisateur sur Personal vDisk dans le fichier .xml.
  2. À l'aide d'une solution de sauvegarde, déplacez ou capturez les Personal vDisks depuis le catalogue de machines d'origine sur un disque :
    • VMware ESX ou Microsoft Hyper-V : les Personal vDisks sont situés sur le stockage spécifié par le Delivery Controller, dans un dossier contenant le nom de la machine auquel le vDisk est connecté.
    • Citrix XenServer : les Personal vDisks sont situés dans la racine de l'espace de stockage spécifié par le Delivery Controller. Le nom de chaque vDisk est un GUID.
  3. Restaurez les Personal vDisks à partir du catalogue de machines d'origine à l'aide d'une solution de sauvegarde de stockage :
    • ESX ou Hyper-V : recherchez les vDisks dans un nouveau dossier de la nouvelle ressource de stockage. Sinon, laissez les vDisks dans le chemin d'accès d'origine de la nouvelle ressource de stockage.
    • XenServer : recherchez les vDisks dans la racine de la nouvelle ressource de stockage.
  4. Créez un vDisk Provisioning Services ou un instantané Machine Creation Services depuis l'image principale que vous avez utilisée pour créer le catalogue de machines en échec.
  5. Exécutez Mettre l'inventaire à jour depuis le menu Démarrer sur le vDisk ou l'instantané.
  6. Recréez le catalogue de machines dans Studio à l’aide d’une autre convention d'appellation comme le catalogue de machines en échec (d'origine). Ceci génère un catalogue de nouvelles machines, chacun avec un nouveau Personal vDisk, que la base de données XenDesktop reconnaît.
  7. Vérifiez que le catalogue de machines recréé est attribué au groupe de mise à disposition approprié.
  8. Vérifiez que le groupe de bureaux est en mode de maintenance et que les machines qui s'y trouvent sont arrêtées.
  9. Modifiez le fichier .xml généré par le script de sauvegarde :

    • ESX ou Hyper-V : si vous avez restauré les vDisks dans un nouveau dossier sur la nouvelle ressource de stockage à l'étape 3, pour chaque section PVD du fichier, remplacez le nom du dossier dans DiskName par l'emplacement des vDisks restaurés. Si vous avez restauré les vDisks à leur chemin d’origine sur le nouveau stockage, ignorez cette étape.
    • XenServer : évitez cette étape.
  10. Sur le Delivery Controller, exécutez migration-restore.ps1, en spécifiant le nom du fichier .xml et l'emplacement dans lequel les vDisks sauvegardés sont stockés.

Scénario 2 : restaurez un catalogue de machines et ses Personal vDisks en réutilisant les noms de machines existantes

Dans ce scénario, l'intégralité d'un catalogue de machines et les Personal vDisks connectés aux machines de celui-ci sont restaurés. Les noms de machines (en échec) sont réutilisés. Ce scénario peut être nécessaire lorsque votre hyperviseur ou un hôte de stockage a échoué.

  1. Exécutez migration-backup.ps1 pour capturer le mappage user-to-Personal-vDisk.
  2. À l'aide d'une solution de sauvegarde, déplacez ou capturez les Personal vDisks depuis le catalogue de machines d'origine sur un disque :
    • ESX ou Hyper-V : les Personal vDisks sont situés sur le stockage spécifié par Delivery Controller, dans un dossier contenant le nom de la machine sur lequel le vDisk est connecté.
    • XenServer : les Personal vDisks sont situés dans la racine de l'espace de stockage spécifié par Delivery Controller. Le nom de chaque vDisk est un GUID.
  3. Restaurez les Personal vDisks à partir du catalogue de machines d'origine à l'aide d'une solution de sauvegarde de stockage :
    • ESX ou Hyper-V : recherchez les vDisks dans un nouveau dossier de la nouvelle ressource de stockage.
    • XenServer : recherchez les vDisks dans la racine de la nouvelle ressource de stockage.
  4. Créez un vDisk Provisioning Services ou un instantané Machine Creation Services depuis l'image principale que vous avez utilisée pour créer le catalogue de machines en échec.
  5. Exécutez Mettre l'inventaire à jour depuis le menu Démarrer sur le vDisk ou l'instantané.
  6. Recréez le catalogue de machines dans Studio en utilisant la même convention d'appellation que le catalogue de machines en échec. Ceci génère un catalogue de nouvelles machines, chacun avec un nouveau Personal vDisk, que la base de données XenDesktop reconnaît.
  7. Vérifiez que le catalogue de machines recréé est attribué au groupe de mise à disposition approprié.
  8. Vérifiez que le groupe de bureaux est en mode de maintenance et que les machines qui s'y trouvent sont arrêtées.
  9. Modifiez le fichier .xml généré par le script de sauvegarde :

    • ESX ou Hyper-V : pour chaque section PVD dans le fichier, remplacez le nom du dossier dans DiskName par l'emplacement des vDisks restaurés.
    • XenServer : évitez cette étape.
  10. Exécutez le script migration-restore.ps1 sur le Delivery Controller avec le fichier .xml modifié en tant qu'entrée. Le script connecte les vDisks sans les déplacer.
  11. Vérifiez que les données des utilisateurs ont été correctement restaurées.

Scénario 3 : restaurez un sous-ensemble de Personal vDisks dans un catalogue de machines

Dans ce scénario, certains des Personal vDisks d'un catalogue de machines ont échoué et sont restaurés. Les machines virtuelles dans le catalogue n'ont pas échoué.

  1. Exécutez migration-backup.ps1 pour capturer le mappage utilisateur sur Personal vDisk dans le fichier .xml.
  2. Le fichier .xml possède une section PVD pour chaque utilisateur dans le catalogue de machines. Pour les utilisateurs dont les Personal vDisks n'ont pas besoin de restauration, supprimez les utilisateurs et leurs sections associées du fichier.
  3. Restaurez les Personal vDisks à partir du catalogue de machines d'origine à l'aide d'une solution de sauvegarde, comme décrit dans l'un des autres scénarios :
    • Pour utiliser de nouveaux noms de machine, suivez le Scénario 1.
    • Pour préserver les noms de machine, suivez le scénario 2.
  4. Assurez-vous de disposer de suffisamment de machines attribuées dans le catalogue. Ajoutez des machines si nécessaire. Vous avez besoin d’une nouvelle machine pour chaque utilisateur dont vous voulez restaurer le vDisk.
  5. Vérifiez que le groupe de bureaux est en mode de maintenance et que les machines qui s'y trouvent sont arrêtées.
  6. Sur le Delivery Controller, exécutez migration-restore.ps1 avec le fichier .xml modifié en tant qu'entrée.
  7. Vérifiez que les données des utilisateurs ont été correctement restaurées.