Product Documentation

Gérer la journalisation de la configuration

Oct 21, 2016

Par défaut, la journalisation de la configuration est activée et la journalisation obligatoire est désactivée.

Par défaut, la journalisation de la configuration utilise la base de données qui est créée lorsque vous créez un site (également connu sous le nom de base de données de configuration de site). Citrix vous recommande de modifier l'emplacement de la base de données utilisée pour la journalisation de la configuration (et la base de données utilisée pour le service de surveillance, qui utilise également la base de données de configuration de site par défaut) dès que possible après la création d'un site, pour les raisons suivantes :
  • La stratégie de sauvegarde de la base de données de journalisation de la configuration est susceptible d'être différente de celle de la stratégie de sauvegarde de la base de données de configuration de site.
  • Le volume de données collectées pour la journalisation de la configuration (et le service de surveillance) peut avoir un impact négatif sur l'espace disponible pour la base de données de configuration de site.
  • Elle partage le point de défaillance unique pour les trois des bases de données.

Pour de plus amples informations, consultez la section Modifier les emplacements de base de données secondaire.

La base de données de journalisation de la configuration prend en charge les mêmes fonctions haute disponibilité que la base de données de configuration de site. Consultez le guide de base de données dans la section Planifier un déploiement.

Pour activer/désactiver la journalisation de la configuration et la journalisation obligatoire

  1. À partir de Citrix Studio, sélectionnez Journalisation dans le panneau de gauche.
    Remarque : les éditions qui ne prennent pas en charge la journalisation de la configuration ne disposent pas d'un nœud Journalisation.
  2. Dans le panneau Actions, cliquez sur Préférences. La boîte de dialogue Journalisation de la configuration apparaît, affichant des informations de base de données et si la journalisation de la configuration et la journalisation obligatoire sont activées ou désactivées.
    • Pour activer ou désactiver la journalisation de la configuration :
      • Pour activer la journalisation de la configuration, sélectionnez le bouton radio Activer la journalisation. C'est le réglage par défaut. S'il est impossible d'écrire sur la base de données, les informations de journalisation sont ignorées, mais l'opération se poursuit.
      • Pour désactiver la journalisation de la configuration, sélectionnez le bouton radio Désactiver la journalisation. Si la journalisation était préalablement activée, les journaux existants restent lisibles avec le SDK PowerShell.
    • Pour activer ou désactiver la journalisation obligatoire :
      • Pour activer la journalisation obligatoire, décochez la case Autoriser les modifications lorsque la base de données est déconnectée. Aucune modification de la configuration ou activité administrative ne sera enregistrée (contrairement à la normale) à moins qu'elle puisse être écrite dans la base de données utilisée pour la journalisation de la configuration.
      • Pour désactiver la journalisation obligatoire, cochez la case Autoriser les modifications lorsque la base de données est déconnectée. Les modifications de configuration et les activités administratives sont autorisées, même si la base de données utilisée pour la journalisation de la configuration est inaccessible. C'est le réglage par défaut.

      L'option de journalisation obligatoire est disponible uniquement lorsque la journalisation de la configuration est activée, c'est-à-dire lorsque le bouton radio Activer la journalisation de la configuration est sélectionné. Si le service de journalisation de la configuration échoue, et que la haute disponibilité n'est pas utilisée, la journalisation obligatoire est utilisée. Dans de tels cas, les opérations qui seraient normalement enregistrées ne le sont pas.

Pour modifier l'emplacement de la base de données de journalisation de la configuration

  1. Créez un serveur de base de données, à l'aide d'une version SQL Server prise en charge.
  2. À partir de Studio, sélectionnez Journalisation dans le panneau de gauche.
  3. Dans le panneau Actions, cliquez sur Préférences. La boîte de dialogue Journalisation de la configuration s'affiche.
  4. Cliquez sur Changer la base de données de journalisation. La boîte de dialogue Changer la base de données de journalisation de la configuration s'affiche.
  5. Spécifiez l'emplacement du serveur contenant le nouveau serveur de base de données (à l'aide de l'un des formulaires dans le tableau ci-dessous) et le nom de la base de données.
    Type de base de données Saisir Pourquoi cette configuration de données de configuration
    Autonome ou en miroir NomServeur L’instance par défaut est utilisée et SQL Server utilise le port par défaut.
      NomServeur\NOMINSTANCE Une instance nommée est utilisée et SQL Server utilise le port par défaut.
      NomServeur,numéro-port L’instance par défaut est utilisée et SQL Server utilise un port personnalisé. (La virgule est requise)
    Autre nom-cluster Base de données en cluster.
      écouteur-groupe-disponibilité Une base de données Always-On.
  6. Si vous souhaitez que Studio crée la base de données, cliquez sur OK ou sur Tester la connexion. Lorsque vous y êtes invité, cliquez sur OK et Studio va créer la base de données automatiquement. Studio tente d'accéder à la base de données à l'aide des informations d'identification de l'utilisateur de Studio ; si la tentative échoue, vous êtes invité à entrer les informations d'identification de l'utilisateur de la base de données. Studio télécharge ensuite le schéma de base de données vers la base de données. (Les informations d'identification ne sont conservées que durant la création de la base de données.)
  7. Si vous souhaitez créer la base de données manuellement, cliquez sur Générer script (ou utilisez Get-LogDBSchema dans le SDK PowerShell). Le script généré comprend des instructions pour la création manuelle de la base de données. Assurez-vous que la base de données est vide et qu'au moins un utilisateur est autorisé à accéder et modifier la base de données avant le chargement du schéma.

Les données journalisation de la configuration ne sont pas importées vers la nouvelle base de données. Les journaux ne peuvent pas être regroupés pour les deux bases de données lors de la récupération des journaux. La première entrée du journal dans la nouvelle base de données de journalisation de la configuration indique qu'une modification a été apportée dans une base de données, mais elle n'identifie pas la base de données précédente.