App Layering

Création de machines pour Azure

Une configuration de connecteur contient les informations d’identification et d’emplacement dont l’appliance a besoin pour accéder à un emplacement spécifique dans Machine Creation for Azure. Par exemple, votre organisation peut disposer d’un compte Création de machine pour Azure et de plusieurs emplacements de stockage, et vous avez besoin d’une configuration de connecteur pour que l’appliance puisse accéder à chaque emplacement de stockage.

Cet article décrit les paramètres inclus dans la configuration du connecteur Machine Creation for Azure. Pour plus d’informations sur les configurations de connecteurs et sur la façon de les ajouter, consultez Connexion.

Quand ajouter une configuration de connecteur pour Azure

Lorsque vous créez vos premiers couches, et plus tard lorsque vous publiez des images en couches pour la première fois, vous allez ajouter une configuration de connecteur pour chaque tâche, comme décrit ci-dessous.

Informations Azure requises pour Machine Creation for Azure

Votre organisation peut avoir plusieurs abonnements Azure. Pour que le service App Layering accède à vos abonnements Azure, qu’il s’agisse d’importer une image OS ou de publier une image en couches, vous devez utiliser la procédure ci-dessous pour chaque abonnement Azure auquel vous souhaitez vous connecter via le service App Layering.

  • Nom : nom que vous entrez pour une nouvelle configuration de connecteur.
  • ID d’abonnement : pour déployer des machines virtuelles Azure, votre organisation doit disposer d’un ID d’abonnement.
  • ID de locataire : instance Azure Active Directory, ce GUID identifie l’instance dédiée d’Azure Active Directory (AD) de votre organisation.
  • ID client : identifiant de l’enregistrement de l’application, que votre organisation a créé pour la App Layering.
  • Secret client : mot de passe de l’ID client que vous utilisez. Si vous avez oublié le secret client, vous pouvez en créer un nouveau. > Remarque :

    Chaque fois que vous utilisez un nouvel abonnement et un nouvel ID de locataire, vous devez entrer un nouveau secret client. Cela est dû au fait que les secrets clients sont logiquement associés aux locataires Azure.

  • Nom du compte de stockage : compte de stockage Azure que vous souhaitez utiliser lors du stockage de disques de machine virtuelle Azure. Ce nom doit respecter les restrictions de nommage des comptes de stockage Azure. Par exemple, le nom du compte de stockage ne peut pas contenir de caractères majuscules.

Vous devez créer un compte de stockage via le portail ou utiliser un compte de stockage existant répondant aux critères suivants. Le compte :

  • Ne peut pas être un compte de stockage classique.
  • Être un compte de stockage distinct de celui utilisé pour l’appliance. Ce nouveau compte de stockage est utilisé lors de la création de couches et de la publication d’images en couches.
  • Doit se trouver à l’emplacement Azure où vous allez déployer des machines virtuelles.
  • Doit être l’un des types suivants :
    • Stockage local redondant standard (LRS)
    • Stockage géo-redondant standard (GRS)
    • Stockage géo-redondant en lecture standard (RAGRS)
  • Peut être situé dans n’importe quel groupe de ressources, à condition que l’emplacement du groupe de ressources soit le même que celui du compte.
Création de machines pour Azure