App Layering

Déployer des couches d’application en tant que couches

La fonctionnalité Couches élastiques vous permet de diffuser des applications étroitement ciblées en dehors de l’image de base. En fait, vous pouvez affecter des couches à des utilisateurs spécifiques à la demande. Lorsque le paramètre Couche élastique est activé dans un modèle d’image, les utilisateurs qui se connectent aux images publiées peuvent se voir attribuer des couches d’application spécifiques en tant que couches élastiques.

A propos des couches élastiques

Une couche élastique est une couche d’application que vous affectez à des utilisateurs individuels et à des groupes pour la remise à la demande. Les utilisateurs reçoivent les couches élastiques qui leur sont assignées en plus des applications incluses dans l’image de base.

Les couches élastiques vous permettent de donner à chaque utilisateur un ensemble unique d’applications ainsi que les applications courantes incluses dans l’image de base. Sur les hôtes de session, une couche élastique est utilisée entre les sessions. Sur les postes de travail autonomes, les couches élastiques sont utilisées dans les pools flottants et les groupes partagés.

En fonction des droits de l’utilisateur, les couches élastiques sont livrées aux postes de travail des utilisateurs lors de la connexion. Vous pouvez affecter des couches élastiques aux utilisateurs sur des hôtes de session, ainsi que sur des postes de travail autonomes, à condition que les images aient été publiées à l’aide de la App Layering.

Les couches élastiques sont une caractéristique de App Layering. Vous ne pouvez pas utiliser les couches élastiques en tant qu’applications virtuelles publiées dans Citrix Virtual Apps and Desktops. De plus, vous ne pouvez pas affecter une application virtuelle Citrix en tant que couche élastique.

Attributions de couches élas

Vous pouvez fournir une couche d’application aux membres d’un groupe chaque fois qu’ils se connectent à leurs bureaux. Vous affectez la couche d’application en tant que couche élastique. Une copie de la couche est ensuite stockée dans le partage de fichiers réseau de l’appliance et remise à la demande aux utilisateurs et groupes AD affectés, en plus des couches qu’ils reçoivent via l’image de base.

Pour utiliser cette fonctionnalité, vous ajoutez Elastic Assignments en spécifiant quels utilisateurs et groupes reçoivent chacune des couches d’application. Vous publiez ensuite votre image de base avec le paramètre Elastic Layering activé.

Comment les utilisateurs accèdent aux couches élastiques qui leur sont assignées

Lorsque les utilisateurs se connectent à leur session ou bureau, les icônes de leurs couches élastiques apparaissent sous forme de raccourcis sur le Bureau.

Un utilisateur reçoit une couche élastique dans les cas suivants :

  • La couche est affectée à l’utilisateur (un utilisateur AD dans la console de gestion).
  • La couche est affectée à un groupe AD auquel l’utilisateur appartient.
  • Une machine sur laquelle l’utilisateur se connecte est membre d’un groupe AD qui reçoit la couche élastique.
  • Une machine sur laquelle l’utilisateur se connecte est associée à un groupe AD affecté à la couche via la console de gestion.

Lorsqu’un utilisateur est affecté à plusieurs versions d’une couche

Lorsqu’une couche est assignée directement à un utilisateur, et indirectement à un ou plusieurs groupes de l’utilisateur, elle reçoit la version directement affectée la plus récente. Par exemple :

  • Si la version 2est affectée à l’utilisateur et qu’un groupe auquel il appartient est affecté à la version 3, l’utilisateur obtient la version 2.

  • Si plusieurs groupes auxquels l’utilisateur appartient se voient attribuer des versions différentes de la même couche, l’utilisateur reçoit la version la plus récente de la couche affectée.

Lorsqu’un utilisateur reçoit un couche d’application à la fois dans l’image de base et en tant que couche élastique

Lorsqu’un couche d’application est inclus dans l’image de base, ne l’attribuez pas au même utilisateur qu’un couche élastique. Si l’utilisateur se retrouve avec la même couche affectée dans les deux sens, il reçoit la couche élastique, quelle que soit la version.

Conditions préalables

  • .NET Framework 4.5 est requis sur toute image en couches où les couches élastiques sont activées.
  • Les couches d’application que vous souhaitez affecter en tant que couches élastiques.

Considérations

Couches d’application avec le même couche OS que l’image en couches

Pour obtenir de meilleurs résultats lorsque vous affectez des couches d’application en tant que couches élastiques, affectez uniquement les couches d’application ayant la même couche de système d’exploitation que celle utilisée dans l’image en couches.

Changement de couche d’OS pour les couches élastiques

Bien qu’il n’y ait rien qui vous empêche d’attribuer un couche élastique aux utilisateurs sur une image en couches qui utilise un couche de système d’exploitation différent, les résultats ne sont pas garantis. Si vos tests montrent que la couche fonctionne, n’hésitez pas à l’utiliser.

Remarque :

lorsque vous ajoutez des versions à une couche d’application, vous devez utiliser la couche OS incluse dans la couche d’application d’origine.

Limites de superposition élastique

Vous ne pouvez pas coucher élastiquement les éléments suivants :

  • Microsoft Office, Office 365, Visual Studio.
  • Applications avec des pilotes qui utilisent le magasin de pilotes. Exemple : un pilote d’imprimante.
  • Applications qui modifient la pile réseau ou le matériel. Exemple : un client VPN.
  • Applications qui ont des pilotes au niveau du démarrage. Exemple : un analyseur de virus.

Une couche d’application ne conserve pas un utilisateur local ou un administrateur que vous ajoutez pour une application qui l’exige, mais la couche du système d’exploitation le fait. Par conséquent, ajoutez l’utilisateur ou l’administrateur local à la couche du système d’exploitation avant d’installer l’application. Une fois que la couche d’application fonctionne, vous pouvez l’affecter en tant que couche élastique.

Mode de compatibilité des couches élastiques

Lorsqu’un utilisateur ouvre une session sur un bureau provisionné à l’aide d’une image en couches, la couche élastique est composée dans l’image une fois que l’utilisateur ouvre une session. Si un calque élastique ne se charge pas correctement, essayez d’activer le mode de compatibilité des couches élastiques. Lorsque le mode de compatibilité est activé, la couche élastique commence à se charger avant la fin de la connexion.

Important :

Nous vous recommandons de désactiver le mode de compatibilité, sauf si une couche élastique ne fonctionne pas comme prévu. L’activation de ce paramètre sur un trop grand nombre de couches ralentit les temps de connexion.

Le compte d’utilisateur sous lequel les couches élastiques s’exécutent

Par défaut, lorsque le premier utilisateur a attribué une couche élastique se connecte à son bureau, toutes les couches élastiques affectées à l’utilisateur sont montées. Les autres utilisateurs qui se connectent à la machine hébergeant les couches utilisent la même connexion que le premier utilisateur. La connexion dure 10 heures après la première connexion, puis toutes les couches élastiques sont déconnectées. Dans un environnement axé sur les quarts de travail, les utilisateurs du deuxième quart de travail seraient touchés environ deux heures après le quart de travail (ou 10 heures après que l’utilisateur initial ait ouvert une session pour le premier quart de travail).

Si vous distribuez des couches élastiques dans un environnement basé sur un décalage, vous pouvez modifier le compte par défaut sous lequel toutes les couches élastiques s’exécutent. Au lieu de s’exécuter sous le premier utilisateur qui se connecte, vous pouvez changer l’utilisateur par défaut de toutes les couches élastiques par le ulayer service, qui s’exécute sous le SYSTEM compte local. Le SYSTEM compte correspond au compte de machine de domaine de la machine sur laquelle le ulayer service s’exécute lors de l’accès au partage. Le partage de fichiers contenant vos couches élastiques nécessite un read-only accès, soit pour tous les utilisateurs, soit pour chaque compte de machine.

  • Pour modifier le compte des couches élastiques à exécuter, créez la DWORD valeur de Registre et définissez la valeur 1 :

    HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Unidesk\Ulayer:AsSelfAppAttach to **1**

  • Pour rétablir l’exécution des couches élastiques sous le premier utilisateur à se connecter, définissez la DWORD valeur de Registre sur 0 :

    HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Unidesk\Ulayer:AsSelfAppAttach to **0**

  • Pour supprimer le paramètre afin que les calques élastiques ne puissent s’exécuter qu’en mode par défaut, supprimez la DWORD valeur :

    HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Unidesk\Ulayer:AsSelfAppAttach

Activer les couches élastiques sur vos images de base

Vous pouvez activer les couches élastiques sur vos images de base (superposées) en configurant le modèle d’image que vous utilisez pour les publier :

  1. Dans la console de gestion, sélectionnez le modèle d’image à utiliser pour publier vos images en couches.

  2. Sélectionnez l’onglet Images, puis le modèle d’image sur lequel vous souhaitez activer la superposition élastique.

  3. Sélectionnez Modifier le modèle dans la barre d’actions. L’assistant Modifier le modèle s’ouvre.

  4. Sélectionnez l’onglet Disque d’image en couches.

  5. Dans le champ Couche élastique, sélectionnez Application Layering.

  6. Sélectionnez l’onglet Confirmer et terminer, puis cliquez sur Enregistrer le modèle et publier.

  7. Utilisez votre système de provisioning pour distribuer les machines virtuelles.

    Lorsque les utilisateurs se connectent, le bureau inclut une icône pour chacune de leurs couches d’application élastiques.

Exécutez l’analyseur Elastic Fit sur les couches d’application

Avant d’affecter une couche d’application de manière élastique, utilisez Elastic Fit Analyzer pour déterminer la probabilité que l’affectation de couche soit réussie.

Analyse Elastic Fit

Dans les détails du calque, l’indice Elastic Fit indique la probabilité que le calque fonctionne lorsqu’il est affecté de manière élastique.

Ajustement élastique adapté. Cette couche fonctionne lorsqu’elle est déployée de manière élastique.

Passe élastique

Ajustement élastique médiocre. La livraison de la couche de manière élastique n’est pas susceptible de fonctionner lorsqu’elle est déployée de manière élastique. Le couche peut se comporter différemment de ce qu’il fait lorsqu’il est déployé dans une image en couches.

Échec de l'ajustement élastique

Détails élastiques

Pour en savoir plus sur le classement Elastic Fit d’une couche d’application, développez l’analyse Elastic Fit. Si l’ajustement élastique n’est pas idéal, la liste des règles violées s’affiche.

Avertissement de faible gravité. Il est peu probable que la fourniture de la couche de manière élastique entraîne un changement de comportement ou de fonctionnalité pour la plupart des applications.

Avertissement de faible gravité

Avertissement de gravité moyenne. La fourniture de la couche de manière élastique peut entraîner des changements mineurs dans le comportement ou la fonctionnalité de certaines applications.

Avertissement de gravité moyenne

Avertissement de gravité élevée. La fourniture de la couche de manière élastique risque de provoquer des changements significatifs de comportement ou de fonctionnalité pour de nombreuses applications.

Avertissement de gravité élevée

Analyser l’ajustement élastique d’une couche d’application

Toutes les nouvelles versions d’une version de couche sont analysées pour vérifier la compatibilité des couches élastiques lorsqu’elles sont finalisées. Pour analyser les couches d’applications existantes pour Elastic Fit :

  1. Connectez-vous à la console de gestion.
  2. Sélectionnez Calques > Couches d’application.
  3. Sélectionnez la couche à analyser, puis cliquez sur Analyser la couche.
  4. Dans l’onglet Sélectionner les versions, choisissez les Versions de couche à analyser.
  5. Sous l’onglet Confirmer et terminer, cliquez sur Analyser les versions de couche. L’analyse prend quelques secondes.
  6. Pour afficher Elastic Fit Analysis, sélectionnez le module Calques d’application, déplacez le pointeur de la souris sur l’icône du calque et cliquez sur l’icône Info .
  7. Développez les informations de version pour chaque version de couche et recherchez l’indice Elastic Fit.
  8. Pour obtenir un rapport détaillé, développez les détails de l’ajustement élastique. Si l’ajustement élastique est inférieur à l’idéal, la liste des règles violées s’affichera.
  9. Vous pouvez afficher l’arborescence AD et masquer les règles violées en cliquant sur un bouton reconnaissant que la couche est peu susceptible de fonctionner comme prévu.

Mise à niveau à partir de versions antérieures

Après la mise à niveau à partir d’une première version de couche App Layering, le détail Elastic Fit indique que les versions de couches existantes n’ont pas été analysées. Les versions disposent d’un seul détail élastique de haute gravité et d’un ajustement élastique faible. Pour une lecture précise, exécutez l’analyse sur les versions de couches existantes.

Affecter une couche d’application de manière élastique aux utilisateurs et groupes AD

La première fois que vous attribuez une couche d’application de manière élastique, nous vous recommandons de commencer par une application simple comme Notepad ++ ou GIMP.

  1. Connectez-vous à la console de gestion en tant qu’utilisateur administrateur, puis sélectionnez Calques > Couches d’application.
  2. Sélectionnez une couche d’application que vous ne prévoyez pas d’inclure dans l’image de base, puis sélectionnez Ajouter des affectations.
  3. Dans l’Assistant qui s’ouvre, sélectionnez la version de la couche d’application que vous souhaitez affecter des utilisateurs.
  4. Ignorez l’onglet Affectation de modèle d’image. Cet onglet permet d’affecter la couche à un modèle d’image.
  5. Dans l’onglet Assignation élastique, sélectionnez les utilisateurs et les groupes que vous souhaitez recevoir cette couche d’applications.
  6. Dans l’onglet Confirmer et terminer, vérifiez vos sélections, puis cliquez sur Affecter des couches.

Lorsque les utilisateurs se connectent, il y a une icône pour chaque couche élastique qui leur a été attribuée.

Affecter de manière élastique une couche d’application aux utilisateurs via des affectations de machines et des associations

Vous pouvez affecter des couches à une machine en l’ajoutant au groupe AD ou en l’associant à celui-ci. Affectez ensuite de manière élastique les couches d’application au groupe AD.

Les couches affectées à la machine sont disponibles pour chaque utilisateur qui se connecte avec succès à cette machine. Le service App Layering recherche toutes les 10 minutes les modifications apportées aux appartenances et aux associations des groupes AD de la machine. Lorsque les utilisateurs se connectent, ils voient une icône pour chaque couche d’application élastique qui leur a été attribuée.

Utiliser Active Directory pour ajouter la machine au groupe AD

En supposant qu’une image en couches publiée démarre dans votre environnement, vous pouvez ajouter la machine à un groupe AD et affecter des couches élastiques au groupe AD.

  1. Utilisez Active Directory (AD) pour ajouter la machine à un groupe AD.

  2. Sélectionnez une couche d’application que vous ne prévoyez pas d’inclure dans l’image de base et affectez le calque de manière élastique à un groupe AD.

  3. Vous pouvez attendre que AD propage les modifications et le service de App Layering, ou forcer le service de App Layering à mettre à jour sa liste de groupes de machines en procédant de l’ une des manières suivantes :

    • Attendez que le service App Layering détecte les modifications (dans les 10 minutes par défaut).

    • Redémarrez le service App Layering.

    • Redémarrez la machine du service App Layering.

    • Exécutez la commande refresh.groups  :

      C:\Program Files\Unidesk\Layering Services\ulayer.exe refresh.groups

Exemple

Vous commencez par un utilisateur AD, un groupe AD et une machine que vous avez provisionnée à l’aide d’une image en couches.

  • Utilisateur AD : Kenya
    • Le Kenya n’a pas de missions élastiques.
  • Groupe AD : Marketing
    • Le groupe Marketing comprend le Kenya membre.
  • Machine : ElasticTestMachine
    • L’image de base ElasticTestMachine inclut la couche d’application MS Office .

Dans cet exemple, vous affectez de manière élastique la couche Chrome App à ElasticTestMachine :

  1. Dans AD, vous ajoutez la machine ElasticTestMachine au groupe Marketing AD.
  2. Dans la console de gestion, vous affectez de manière élastique la couche d’application Chrome au groupe Marketing .
  3. Lorsque Kenya, qui fait partie du groupe Marketing, se connecte à ElasticTestMachine, elle reçoit à la fois la couche MS Office App, qui se trouve dans l’image de base, et la couche Chrome App.
  4. Lorsqu’un utilisateur qui n’est pas dans le groupe Marketing se connecte à ElasticTestMachine , il reçoit également les deux couches : MS Office parce qu’il se trouve dans l’image de base et Chrome parce que ElasticTestMachine est membre du groupe Marketing AD.

Utiliser la console de gestion pour associer la machine à un groupe AD

L’association d’un ensemble de machines à un groupe AD permet à n’importe quelle machine exécutant le service App Layering de lui attribuer des couches élastiquement via l’appartenance au groupe AD.

Les couches élastiques accordées via l’association Machine peuvent être considérées comme étendant les couches assignées à un utilisateur. Par exemple, si une machine correspond à plusieurs associations de machines, seules les couches uniques sont ajoutées à celles que possède déjà l’utilisateur.

Dans la console de gestion, vous utilisez des caractères génériques astérisques (*) dans un modèle de nom de machine pour spécifier un ensemble de noms de machine. Par exemple :

     
Modèle de nom de machine Correspond à ces noms Ne correspond pas à ces noms
machine* machine01; machineindetroit amachine; localtestmachine
*machine amachine; localtestmachine machine01; machineindetroit
ky*eng ky02359eng; kytesteng 01ky_eng; testky01eng
*eng* eng01; 1eng; 1eng01 en01; 1en; 1en01

Vous pouvez créer des associations de machines avant ou après l’affectation élastique de couches d’application au groupe AD. En outre, les machines n’ont pas besoin d’exister lorsque vous ajoutez les associations, car elles existent uniquement dans App Layering et AD ne les connaît pas.

Associer un ensemble de machines à un groupe AD

  1. Connectez-vous à la console de gestion en tant qu’utilisateur administrateur, puis sélectionnez Utilisateurs > Arborescence.

  2. Développez l’arborescence, sélectionnez le groupe approprié et cliquez sur Modifier les propriétés dans la barre d’action. L’Assistant Modifier un groupe s’ouvre.

Association de machine non vérifiée

  1. Activez la case à cocher Associer des machines à ce groupe AD. Cela révèle le champ Modèle de nom de machine :

Association de machine vérifiée

  1. Spécifiez un ensemble de machines à associer au groupe AD en entrant un modèle de nom de machine. Pour des exemples, consultez le tableau ci-dessus des modèles de nom de machine.

  2. Sous l’onglet Confirmer et terminer, sélectionnez Groupe de mise à jour. Notez la forme d’un moniteur d’ordinateur superposé sur l’icône de groupe. Cela indique que les machines sont associées au groupe.

Icône Association de machine

Lorsque vous cliquez sur l’icône du groupe, la vue Détail inclut un champ appelé Associer à des machines.

Détails de l'association de machines

Exemple

Vous commencez par la machine, Mach1, le groupe AD, MachineGroupet les couches d’application pour Firefoxet MS Office.

  • Machine : Mach1
  • Groupe AD : MachineGroup
  • Couches d’application : Firefox, MS Office

De plus, vous avez affecté de manière élastique les couches Firefox et MS Office au groupe AD.

Supposons que vous ajoutez une association de machine à MachineGroup avec un modèle de nom de Mach. Lorsqu’un utilisateur de domaine se connecte à Mach1, ils reçoivent les couches d’application élastiques Firefox et MS Office.

Gestion des affectations élastiques

Vous pouvez :

  • Afficher les attributions de couches élastiques d’un utilisateur.
  • Ajoutez une affectation élastique.
  • Mettez à jour une couche d’application et affectez de manière élastique la nouvelle version de la couche.
  • Supprimer les attributions élastiques.
  • Déboguer une affectation élastique.

Afficher les affectations de couches élastiques d’un utilisateur

  1. Connectez-vous à la console de gestion et sélectionnez Utilisateurs > Arborescence.
  2. Sélectionnez un utilisateur ou un groupe AD, puis cliquez sur l’icône « i » située à droite du nom. Si des couches élastiques sont affectées à l’utilisateur ou au groupe, elles sont répertoriées sous les informations de profil dans la fenêtre Détails.

Mettre à jour une couche d’application et ses attributions élastiques

Vous avez ajouté des affectations élastiques à une couche d’application et les utilisateurs accèdent à l’application comme prévu. Une nouvelle version de l’application est publiée, de sorte que vous la mettez à jour avec une nouvelle version sur la couche. Maintenant, vous devez affecter la nouvelle version aux utilisateurs qui ont la couche.

  1. Connectez-vous à la console de gestion et sélectionnez Calques > Couches d’application.

  2. Sélectionnez la couche d’application attribuée élastiquement que vous avez mise à jour.

  3. Cliquez avec le bouton droit sur l’icône de couche et sélectionnez Mettre à jour les affectations

  4. Dans l’assistant qui s’ouvre, sélectionnez la nouvelle version.

  5. Ignorez l’onglet Affectation de modèle d’image.

  6. Dans l’onglet Assignation élastique, vous trouverez une liste d’utilisateurs et de groupes auxquels une version différente de la couche sélectionnée a été affectée. Sélectionnez les utilisateurs et les groupes auxquels vous souhaitez affecter la nouvelle version de la couche.

    Remarques :

    • Si la liste est longue, utilisez le champ Rechercher pour filtrer les résultats.
    • Si la liste est vide, activez la case à cocher intitulée Afficher les utilisateurs et groupes AD déjà dans cette version. Une liste de noms grisés apparaît. Ces utilisateurs ont déjà reçu la version.
  7. Sous l’onglet Confirmer et Terminer, vérifiez les utilisateurs et les groupes que vous souhaitez recevoir la nouvelle version.

  8. Cliquez sur Mettre à jour les affectations.

Supprimer les attributions élastiques d’une couche

  1. Connectez-vous à la console de gestion et sélectionnez Calques > Couches d’application.

  2. Sélectionnez la couche d’application pour laquelle vous souhaitez supprimer des affectations, puis sélectionnez Supprimer les affectations.

  3. Dans l’assistant qui s’ouvre, sélectionnez les modèles affectés à partir desquels vous souhaitez supprimer la couche. Les affectations de la couche sont répertoriées.

    Si la liste est longue, utilisez le champ Rechercher pour filtrer les résultats.

  4. Sous l’onglet Confirmer et Terminer, vérifiez que les modèles d’image appropriés sont sélectionnés pour recevoir la nouvelle version.

  5. Cliquez sur Supprimer les affectations.

Résolution des problèmes liés à la couche élastique

Vous pouvez diagnostiquer la source d’un problème de superposition élastique en déterminant si la couche est livrée et si la couche fonctionne correctement. Si nécessaire, collectez des données à des fins d’assistance, comme décrit ici.

Est-ce que le problème est lié à la remise des couches ?

Les choses que vous attendez à voir lorsque cette application est installée là-bas ?

  • Voyez-vous les fichiers et les entrées de Registre de la couche ?
  • Si l’application est supposée être dans le menu Démarrer, est-ce là ?
  • Si vous vous attendez à ce qu’il y ait un raccourci pour l’application sur le bureau de l’utilisateur, y en a-t-il un ?

Si vous découvrez que la livraison de l’application est un problème, vous pouvez collecter les données suivantes, ouvrir un dossier et envoyer les données au support technique.

  1. Collectez les données à partir de ces journaux :

    • Journal des événements Windows App — Dans l’ Observateur d’événements Windows sous Journaux Windows, exportez le journal des événements de l’application sous la forme d’un fichier EVTX.
    • Journal du service App Layering (ulayersvc.log) — C:\ProgramData\Unidesk\Logs\ulayersvc.log
  2. Collectez les valeurs de ces clés de Registre :

    • HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Unidesk\ULayer:AssignmentFile
    • HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Unidesk\ULayer:RepositoryPath
  3. Collectez le contenu des fichiers d’affectation (ElasticClayerAssignments.json) et Layers (Layers.json) à partir du chemin du référentiel.

  4. Contactez le support technique.

La question est-elle opérationnelle ?

L’un de ces comportements peut indiquer un problème de superposition élastique :

  • L’application est en cours de livraison mais ne se lance pas correctement.
  • Une opération au sein de l’application ne fonctionne pas correctement.
  • Un problème de licence ou un problème de sécurité.
  • L’application se lance, mais se comporte mal, par exemple, elle se bloque au démarrage ou démarre mais ne fonctionne pas correctement.

Si le problème avec la couche est opérationnel, testez la couche d’application dans l’image de base pour exclure les problèmes généraux de superposition :

  1. Ajoutez la couche d’application à un modèle d’image et publiez une image en couches qui inclut la couche d’application.
  2. Connectez-vous en tant qu’utilisateur auquel le calque n’est pas affecté de manière élastique et assurez-vous que l’application est opérationnelle dans l’image de base.
  3. Contactez le support technique pour obtenir vos résultats.