Utilisation de StyleBooks pour configurer GLB

Vous pouvez utiliser le StyleBook GLB multi-cloud pour configurer des configurations GLB sur des instances Citrix ADC qui sont provisionnées dans vos centres de données. Assurez-vous d’avoir configuré l’adresse IP du site sur l’instance Citrix ADC GLB dans chaque centre de données.

Vous pouvez également utiliser ce StyleBook pour créer un site parent qui accepte les sites enfants que vous pourrez ajouter ultérieurement dans les nœuds GLB. Pour configurer la configuration GLB multi-cloud sur des instances Citrix ADC.

  1. Accédez à Applications > Configuration, puis cliquez sur Créer un nouveau.

  2. La page Choisir un StyleBook affiche tous les StyleBooks disponibles pour votre utilisation dans Citrix ADM. Faites défiler vers le bas et sélectionnez Multi-cloud GLB StyleBook.

    Le StyleBook GLB multi-cloud est utilisé pour configurer GLB pour une application déployée dans plusieurs clouds et sites sur site. Le StyleBook apparaît sous la forme d’une page d’interface utilisateur sur laquelle vous pouvez saisir les valeurs de tous les paramètres définis dans ce StyleBook.

    Remarque

    Les termes centre de données et sites sont utilisés de manière interchangeable dans ce document.

  3. Définissez les paramètres suivants :

    • Nom de l’application. Entrez le nom de l’application déployée sur les sites GLB.
    • Algorithme GLB. Choisissez l’algorithme (méthode) d’équilibrage de charge global pour sélectionner le site qui dessert un client. Les options disponibles dans la liste déroulante sont LEASTCONNECTION, LEASTBANDWANDTH, LEASTPACKETS, ROUNDROBIN, STATICPROXIMITY, SOURCEIPHASH et RTT.
    • Fichier de base de données géographique. Si vous avez sélectionné STATICPROXIMITY comme algorithme GLB, entrez le chemin complet et le nom du fichier de base de données contenant les données de proximité statiques. Assurez-vous que le fichier de base de données est présent sur toutes les instances GLB Citrix ADC à l’emplacement spécifié. Vous pouvez également conserver le fichier par défaut.
    • Protocole. Sélectionnez le protocole d’application de l’application déployée dans la zone de liste déroulante.
    • Paramètres de persistance. La persistance configurée sur un serveur virtuel conserve les états des connexions sur les serveurs représentés par ce serveur virtuel (par exemple, les connexions utilisées dans le commerce électronique). La persistance remplace les méthodes d’équilibrage de charge une fois le serveur virtuel sélectionné. Si la configuration de persistance est appliquée à un service hors service, l’instance utilise les méthodes d’équilibrage de charge pour sélectionner un nouveau service, et le nouveau service devient persistant pour les demandes suivantes du client.
    • Type de persistance. Sélectionnez le type de persistance à utiliser pour cette application. Par exemple, si vous sélectionnez la persistance comme SOURCEIP, après la sélection initiale du site hébergeant l’application, toutes les demandes suivantes provenant du même client sont envoyées à ce site pour accéder aux services de l’application.
    • Délai d’expiration de la persistance. Si vous avez sélectionné SOURCEIP comme type de persistance, entrez le nombre de minutes avant l’expiration de la session de persistance après la dernière demande du client. La plage est comprise entre 2 et 1440 minutes. Les minutes sont résolues en quelques secondes.
  4. Paramètres de débordement. Configurez la fonction de débordement pour transférer les connexions dérivées vers un serveur virtuel secondaire ou de secours lorsque, par exemple, la limite de connexion ou la limite de bande passante du serveur virtuel principal a atteint la valeur seuil.

    • Méthode Spillover. Dans la zone de liste déroulante, sélectionnez la méthode de débordement. Par exemple, la méthode de débordement CONNECTION surveille le nombre de connexions actives sur le serveur principal. Si le seuil de débordement est atteint pour cette méthode, les nouvelles connexions sont redirigées vers le premier serveur virtuel disponible dans la chaîne de sauvegarde. La méthode de débordement HEALTH vous permet d’effectuer des débordements si le seuil tombe en dessous d’un seuil configuré. Par exemple, moins de 70 %.

      Remarque

      À l’exception de la méthode HEALTH spillover, les autres méthodes ne sont applicables que lorsque Citrix ADC est utilisé comme instance d’équilibreur de charge.

    • Seuil de débordement. Entrez une valeur seuil pour la méthode de débordement que vous avez sélectionnée.

    • Persistance en cas de débordement. Activez la persistance des débordements si vous souhaitez que le serveur virtuel de sauvegarde continue à traiter les demandes qu’il reçoit, même lorsque la charge sur le serveur principal tombe en dessous du seuil.

    • Délai d’expiration de la persistance des débordements. Configurez la période pendant laquelle la persistance des débordements est effective. La valeur minimale est de 2 minutes et la valeur maximale est de 1 440 minutes. Les minutes sont résolues en quelques secondes.

  5. Persistance/ID de persistance Spillover. Si vous avez sélectionné SOURCEIP comme type de persistance ou si la persistance Spillover est activée, entrez un numéro unique pour identifier le même domaine sur toutes les appliances GLB. La plage va de 1 à 65535.

    • Contrôle de santé des points de terminaison du service GLB (facultatif)
    • Type de bilan de santé. Dans la zone de liste déroulante, sélectionnez le type de sonde utilisée pour vérifier l’état de santé de l’adresse VIP de l’équilibreur de charge qui représente l’application sur un site.
    • Mode sécurisé. (Facultatif) Sélectionnez Oui pour activer ce paramètre si des contrôles de santé basés sur SSL sont requis.
    • Demande HTTP. (Facultatif) Si vous avez sélectionné HTTP comme type de contrôle de santé, entrez la requête HTTP complète utilisée pour sonder l’adresse VIP.
    • Liste des codes de réponse d’état HTTP. (Facultatif) Si vous avez sélectionné HTTP comme type de contrôle de santé, entrez la liste des codes d’état HTTP attendus dans les réponses aux requêtes HTTP lorsque le VIP est en bonne santé.
  6. Noms de domaine GLB. Cette section vous permet de configurer la liste des noms de domaine DNS associés à cette application. Cliquez sur l’icône plus (+) pour créer un nom de domaine DNS pour l’application.

  7. Sites GLB. Cette section permet de configurer la liste des sites sur lesquels cette application est déployée.

    Le site GLB est l’entité de premier niveau pour les communications GLB. Les informations spécifiées lors de la configuration du site sont utilisées pour relier des sites locaux à des sites distants et partager des données de surveillance à l’aide du protocole Citrix Metrics Exchange (MEP). L’adresse IP appartient à l’instance GLB Citrix ADC et utilise le port TCP 3009. La section Sites GLB du StyleBook vous permet de spécifier autant de sites GLB que nécessaire.

    Cliquez sur l’icône plus (+) pour ajouter des sites.

    • Nom du site. Entrez le nom du site.
    • Adresse IP du site. Entrez l’adresse IP que le site utilise comme adresse IP source lors de l’échange de métriques avec d’autres sites. Cette adresse IP est supposée être déjà configurée sur l’instance GLB de chaque site.
    • Adresse IP publique du site. (Facultatif) Entrez l’adresse IP publique du site utilisé pour échanger des métriques, si l’adresse IP de ce site est NAT.
  8. Sites pour enfants. Cliquez sur l’icône plus (+) pour configurer les sites enfants requis.

    • Nom du site enfant. Entrez le nom du site.
    • Adresse IP du site enfant. Entrez l’adresse IP du site enfant. Ici, utilisez l’adresse IP privée ou le SNIP du nœud Citrix ADC qui est configuré en tant que site enfant.
    • Adresse IP publique du site. (Facultatif) Entrez l’adresse IP publique du site utilisé pour échanger des métriques, si l’adresse IP de ce site est NAT.
  9. Persistance du site de services. Sélectionnez le type de persistance utilisé dans la liste déroulante à utiliser pour les services GLB sur le site.

    • Sélectionnez ConnectionProxy pour permettre au site de créer une connexion au site GLB qui a inséré le cookie du site, proxy la demande du client au site d’origine, recevoir une réponse du site GLB d’origine, relayer la réponse au client et fermer la connexion.
    • Sélectionnez HTTPRedirect cette option pour autoriser le site à rediriger la demande vers le site qui a initialement inséré le cookie. Pour plus d’informations sur la persistance, voir Configuration de connexions persistantes.
  10. Services GLB actifs : Cette section permet de configurer la liste des services actifs sur les sites où l’application est déployée.

    IP du service. Entrez l’adresse IP du service GLB sur ce site.

    • Adresse IP publique du service. Si l’adresse IP virtuelle est privée et possède une adresse IP publique associée, spécifiez l’adresse IP publique.
    • Port de service. Entrez le port du service GLB sur ce site.
    • Poids de service. Entrez la pondération affectée au service GLB.

      Remarque

      Vous pouvez affecter des pondérations relatives aux services, en fonction du pourcentage de trafic qui doit être envoyé au cloud et du pourcentage de trafic qui doit être géré sur site. Par exemple, si vous avez attribué une pondération de 3 au service GLB basé sur le nuage et de 7 au service GLB local, 30 % du trafic est dirigé vers le cloud et 70 % sont gérés sur site.

    • Nom du site. Entrez le nom du site sur lequel se trouve le service GLB.
    • Préfixe du site. Entrez un préfixe pour le site sur lequel le service GLB est configuré. Ceci est applicable lorsque la persistance du site est activée et que la méthode est httpredirect. La valeur du préfixe de site doit être unique sur tous les services GLB d’une application.
    • Nombre maximal de connexions client. Entrez le nombre maximum de connexions client configurées dans le service GLB, si vous avez sélectionné DYNAMICCONNECTION comme méthode de débordement dans les paramètres de persistance des débordements . Si vous ne fournissez aucune valeur, le système attribue par défaut un numéro au nombre maximum de connexions client pouvant être configurées.
  11. Services GLB passifs : Cette section vous permet de configurer la liste des services passifs sur les sites où l’application est déployée avec une topologie active-passive. Fournissez des informations pour tous les services GLB de sauvegarde similaires à celles que vous avez fournies pour les services GLB actifs.

  12. Cliquez sur Target Instances et sélectionnez les instances Citrix ADC configurées en tant qu’instances GLB sur chaque site sur lequel déployer la configuration GLB.

  13. Cliquez sur Créer pour créer la configuration GLB sur les instances Citrix ADC sélectionnées. Vous pouvez également cliquer sur Essai pour vérifier les objets qui seraient créés dans les instances cibles. La configuration StyleBook (pack de configuration) que vous avez créée apparaît dans la liste des configurations de la page Configurations. Vous pouvez examiner, mettre à jour ou supprimer cette configuration (pack de configuration) à l’aide de l’ interface graphique Citrix ADM.

Utilisation de StyleBooks pour configurer GLB

Dans cet article