Attribution de disques virtuels et de versions aux machines cibles

Une version de disque virtuel peut être attribuée ou non à une machine cible.

Accès à une version du disque virtuel

Il existe de nombreuses versions de disques de différence pour un disque virtuel. L’accès d’une machine à une version particulière, ou la possibilité de procéder à des mises à jour de cette version, dépend du mode d’accès de cette version et du type de machine. Les sections suivantes décrivent les différents modes d’accès de la version et les types de machine, ainsi que leur relation.

La gestion du mode d’accès de la version s’effectue à partir de la boîte de dialogue Versioning du disque virtuel. Les nouvelles versions d’un disque virtuel passent du mode Maintenance au mode Test, puis au mode Production. Les différents modes d’accès sont les suivants :

  • Maintenance. Nouvelle version du disque de différence en lecture/écriture, uniquement disponible pour la première machine de maintenance. Cette dernière choisit de démarrer à partir de cette version afin de procéder à des mises à jour.

  • Test. Version en lecture seule utilisée à des fins de test, et uniquement disponible pour les machines test ou de maintenance.

  • Pending — version en lecture seule et pas encore disponible pour une utilisation par les machines de production. Ce champ indique que la date et l’heure de sortie planifiées ne sont pas passées. Ou, la version n’est pas encore disponible pour tous les serveurs du site. Si l’option Boot production devices est définie sur Newest released, la valeur par défaut est modifiée. L’accès passe en mode Default une fois que la date et l’heure de publication sont atteintes et que tous les serveurs ont accès à cette version. Si l’accès est vide, cette version est considérée comme mise en production. Toutefois, ce n’est pas la version actuellement sélectionnée comme version à partir de laquelle les machines de production démarrent.

  • Default. Version en lecture seule démarrable par tous les types de machine. Si Boot production devices from version est configuré sur Newest released, la dernière version de production publiée est marquée d’une coche verte. L’état est configuré sur Default.

  • Override. Version en lecture seule démarrable par tous les types de machine. Si une version spécifique est sélectionnée à partir du menu Boot production devices from version, cette version est marquée d’une coche verte. L’accès devient Override.

  • Newest released. Version en lecture seule démarrable par toutes les machines. Si une version spécifique est sélectionnée à partir du menu Boot production devices from version, cette version est marquée d’une coche verte. L’accès devient Override.

  • Merging. Un fusionnement a lieu sur cette nouvelle version. Cette version n’est disponible pour aucun type de machine durant le fusionnement. Une fois le fusionnement effectué, l’état de la nouvelle version dépend du mode d’accès sélectionné dans le menu Mode to set the vDisk to after automatic merge. Les modes sont la production, la maintenance ou le test. Le paramètre des propriétés de la batterie est disponible dans l’onglet vDisk Versions.

Types de machine

Le type de machine est sélectionné dans l’onglet Propriétés de la machine cible General, sauf s’il s’agit d’une machine de mise à jour, qui est automatiquement créée lors de la création du disque virtuel géré.

Les types de machine sont les suivants :

  • machines de maintenance

    Les machines de maintenance ont accès à n’importe quelle version disponible d’un disque virtuel. Le rôle principal d’une machine de maintenance est de mettre à jour un disque virtuel manuellement. Pour actualiser manuellement un disque, vous demandez une nouvelle version à partir de la boîte de dialogue Versions du disque virtuel. Ce processus crée un disque de différence et place cette version nouvellement créée en mode Maintenance Access. Lorsque cette version du disque virtuel est en mode de maintenance, une seule machine de maintenance y accède (la première machine de maintenance qui y accède). À l’aide de cette machine, le disque virtuel démarre et toutes les mises à jour effectuées sont capturées dans la nouvelle version du disque de différence. Une fois les mises à jour effectuées, la version en mode de maintenance peut être élevée au mode Test, ou directement au mode Production.

    Remarque :

    En mode de maintenance, il est également possible de créer une version en fusionnant des versions existantes dans une nouvelle version ou une nouvelle image disque de base.

  • machine test

    Lorsque la version du disque virtuel est en mode Test, il est uniquement possible de la livrer en streaming aux machines test ou de maintenance auxquelles elle est attribuée. La diffusion en continu dans ce mode permet de tester la nouvelle version avant sa publication dans l’environnement de production. Et elle permet aux machines de production de continuer à diffuser à partir de la version précédente sans interruption. En cas de problème, il est possible de reconfigurer cette version en mode de maintenance.

    Si vous testez une machine qui utilise un Personal vDisk, utilisez la machine test Personal vDisk attribuée pour tester les mises à jour de disque virtuel.

  • machines de production

    Après avoir correctement testé la nouvelle version, il est possible de faire passer cette dernière en mode Production et de la mettre à disposition des machines de production, de test et de maintenance auxquelles elle est attribuée. En cas de problème, il est possible de reconfigurer cette version en mode de maintenance ou de test. Ce processus se produit uniquement après l’arrêt des machines démarrées accédant à cette version.

    Si un disque virtuel est affecté à une machine, une fois le disque mis à jour testé, vous pouvez la définir en tant que machine de production avec disque virtuel. Cette cofiguration vous permet de continuer à tester la compatibilité dans votre environnement de production.

    • machines de mise à jour

    Les machines de mise à jour sont utilisées pour mettre à jour un disque virtuel géré, qui est automatiquement créé lors de l’exécution de l’assistant Managed vDisk Setup Wizard. Chaque disque virtuel géré ne doit avoir qu’une seule machine de mise à jour, et ces deux éléments partagent le même nom. Pour plus d’informations sur les disques virtuels gérés, consultez Gestion des mises à jour des disques virtuels.

Annulation de l’attribution d’un disque virtuel à partir d’une machine cible

Pour annuler l’attribution d’un disque virtuel à partir d’une machine cible :

  1. Sélectionnez le disque virtuel dans la console Citrix Provisioning, puis cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez l’option de menu Unassign from Selected Devices ou Unassign from All Site Devices.
  2. Si vous annulez l’attribution d’un disque virtuel à certaines machines, sélectionnez ces machines dans la boîte de dialogue Unassign from Devices, puis cliquez sur Unassign. Si vous annulez l’attribution d’un vDisk à toutes les machines d’un site, cliquez sur Yes dans la boîte de dialogue de confirmation qui s’affiche.
  3. Une fois l’attribution des machines cibles correctement annulée, fermez toutes les boîtes de dialogues ouvertes.

Remarque :

L’option Unassign from All site Devices annule uniquement les vDisks attribués qui ne sont pas des Personal vDisks. Lorsqu’un Personal vDisk est supprimé, la machine de mise à jour du disque virtuel est également supprimée.

Boîte de dialogue de gestion des versions des disques virtuels

La gestion des versions des disques virtuels s’effectue via la boîte de dialogue vDisk Versions. Pour ouvrir la boîte de dialogue, cliquez avec le bouton droit de la souris sur un disque virtuel dans la console, puis sélectionnez l’option de menu Versions. Le tableau suivant fournit une description générale de la boîte de dialogue vDisk Versions.

  • Boot production devices from version

    Dans le menu, sélectionnez la version à utiliser lors du démarrage de machines cibles en production. La version la plus récente est sélectionnée par défaut.

  • Version and status

    Cette colonne établit la liste des versions et de l’état de chaque version :

    • L’icône de clé indique que le mode d’accès de cette version est paramétré sur le mode Maintenance. Une seule machine de maintenance peut démarrer.
    • L’icône de loupe indique que le mode d’accès de cette version est défini sur Test. Seule une machine de test peut démarrer.
    • L’icône de sablier indique que le mode d’accès de cette version est paramétré sur Pending. Une version en mode Pending a été promue en production mais la date et l’heure de lancement n’ont pas encore été atteintes.
    • L’icône en forme de marque de validation verte indique que cette version est la version de production actuelle, en fonction des paramètres sélectionnés via le menu Boot production devices from version. Tous les types de machines peuvent démarrer à partir d’une version du disque virtuel qui est en production.
    • L’icône en forme de X rouge indique que cette version est obsolète, qu’aucune machine n’est actuellement démarrée à partir de cette dernière, et qu’elle peut être supprimée car une base fusionnée plus récente a été créée.
  • Date de création

    Indique la date et l’heure de création de cette version. La date est au format AAAA/MM/DD et l’heure est au format HH:MM.

  • Released

    Indique la date et l’heure planifiées de lancement de cette version en production. La date est au format AAAA/MM/DD et l’heure est au format HH:MM.

  • Appareils

    Nombre de sessions de streaming de machines cibles pour une version donnée.

  • Accès

    Indique la disponibilité de l’accès d’une machine cible pour une version donnée.

    Maintenance : version en lecture/écriture disponible pour la première machine de maintenance qui sélectionne le démarrage à partir de cette version.

    Test : version en lecture seule utilisée à des fins de test, et uniquement disponible pour les machines test ou de maintenance.

    Pending : version en lecture seule qui ne peut pas encore être utilisée car la date et l’heure de lancement n’ont pas encore été atteintes.

    Default : version en lecture seule que toutes les machines peuvent démarrer. Si Boot production devices from version est configuré sur Newest released, la dernière version de production publiée est marquée d’une coche verte. Access est défini sur Default.

    Override : version en lecture seule que toutes les machines peuvent démarrer. Si une version spécifique est sélectionnée à partir du menu Boot production devices from version, l’accès passe en mode Override.

    Merging : un fusionnement a lieu sur cette nouvelle version. Cette version n’est pas disponible durant le fusionnement. Une fois le fusionnement effectué, l’état de la nouvelle version dépend du mode d’accès sélectionné dans le menu Mode to set the virtual disk to after automatic merge (Production, Maintenance ou Test). Le paramètre Farm Properties par défaut est disponible via l’onglet vDisk Versions. Une icône de clé est affichée pour un fusionnement de versions.

    Blank : indique que cette version a été lancée en production.

  • Type

    Indique comment le disque virtuel a été créé. Les opérateurs disponibles sont les suivants.

    • Manual : créé à l’aide du mode Maintenance.

    • Automatic : créé automatiquement à l’aide d’une mise à jour automatisée.

    • Merge : créé via une opération de fusionnement partiel.

    • Merge Base : créé via une opération de fusionnement de base (besoin d’aucun parent).

    • Base : image de base originale.

  • Nouvelle

    Crée une version de maintenance.

  • Promote

    Ouvre une boîte de dialogue invitant à promouvoir cette version vers le mode Test ou Production. Si le mode Production est sélectionné, il est possible de configurer une date et une heure de lancement, ou de garder la date par défaut (maintenant).

  • Rétablir

    Annulation depuis une version Test : si aucune version d’accès de maintenance n’existe, l’annulation repasse la dernière version de test en mode Maintenance.

    Redémarrage de la production : tout périphérique démarré est arrêté avant de revenir à la production. En cliquant sur Revert, une boîte de dialogue apparaît, permettant à l’utilisateur de choisir de revenir en mode Test ou Maintenance.

  • Supprimer

    Lorsque vous cliquez sur Delete, une demande de confirmation de suppression apparaît. Cliquez sur OK pour supprimer la version sélectionnée. La suppression n’est disponible que si aucune machine cible n’est démarrée à partir de la dernière version ou d’une version obsolète.

  • Replication

    Lorsque vous sélectionnez une version, puis que vous cliquez sur Replication, la boîte de dialogue Disk Versioning Replication Status apparaît. Cette boîte de dialogue indique l’état de la réplication de cette version sur chaque serveur.

    • Une coche bleue située en regard du nom de serveur indique que la version a été répliquée sur le serveur.
    • Un triangle orange situé en regard du nom de serveur indique que la version n’a pas encore été répliquée ou qu’il y a un problème. Le placement du curseur sur le triangle affiche le message d’erreur correspondant.

    Pour afficher l’état de la réplication de toutes les versions de ce disque virtuel sur chaque serveur, cliquez avec le bouton droit de la souris dans la console, puis sélectionnez Replication Status depuis le menu contextuel.

  • Propriétés

    Lorsque vous cliquez sur le bouton Properties, la boîte de dialogue vDisk Version Properties s’ouvre, vous permettant d’entrer une description associée à cette version. Elle affiche également la disponibilité de la version sélectionnée si cette version est prévue d’être lancée en mode Production à l’avenir. Ou, si aucune machine n’a démarré à partir de cette version.

  • Texte

    La zone de texte fournit une description de la version actuellement sélectionnée.