StoreFront

Gérer les ressources mises à disposition dans les magasins

Utilisez l’écran Gérer les Delivery Controller pour ajouter, modifier et supprimer des flux de ressources fournis par Citrix Virtual Apps and Desktops, Citrix Desktops as a Service et Citrix Secure Private Access.

Afficher les flux de ressources

  1. Dans la console de gestion Citrix StoreFront, dans le volet gauche, sélectionnez le nœud Magasins .
  2. Sélectionnez un magasin dans le volet des résultats.
  3. Dans le panneau Actions, cliquez sur Gérer les Delivery Controller.

Afficher les flux de ressources à l’aide du SDK PowerShell

À l’aide du SDK PowerShell, utilisez la commande Get-STFStoreFarm pour répertorier tous les flux de ressources ou un flux de ressources spécifique.

Ajouter des flux de ressources

Ajouter des flux de ressources pour Citrix Virtual Apps and Desktops

  1. Dans l’écran Gérer les Delivery Controller, cliquez sur Ajouter
  2. Entrez un nom d’affichage qui vous permet d’identifier le flux.
  3. Sélectionnez le type Citrix Virtual Apps and Desktops.
  4. Sous Serveurs, cliquez sur Ajouter et entrez le nom du Delivery Controller. Répétez l’opération pour chaque Delivery Controller. Citrix vous recommande de disposer d’au moins deux serveurs pour l’équilibrage de charge ou le basculement.
  5. Citrix vous recommande de sélectionner l’option Serveurs avec équilibrage de charge. StoreFront répartit ainsi la charge entre tous les Delivery Controller ou connecteurs en sélectionnant un serveur dans la liste au hasard lors de chaque lancement. Si cette option n’est pas sélectionnée, la liste des serveurs est traitée comme une liste de basculement par ordre de priorité. Dans ce cas, 100% des lancements se produisent sur le premier Delivery Controller ou connecteur actif dans la liste. Si ce serveur se déconnecte, 100% des lancements utilisent le second Delivery Controller dans la liste, etc.
  6. Dans la liste Type de transport, sélectionnez le type de connexion qu’utilisera StoreFront pour les communications avec les serveurs.

    • Pour envoyer des données via des connexions non cryptées, sélectionnez HTTP. Si vous sélectionnez cette option, vous devez prendre vos propres dispositions pour sécuriser les connexions entre StoreFront et vos serveurs.
    • Pour envoyer des données via des connexions TLS (recommandé), sélectionnez HTTPS. Si vous sélectionnez cette option pour les serveurs Citrix Virtual Apps and Desktops, vérifiez que le service XML Citrix est configuré pour partager son port avec les services Microsoft Internet Information Services (IIS) et que ces derniers sont configurés pour prendre en charge le protocole HTTPS.

    Remarque :

    Si vous utilisez le protocole HTTPS pour sécuriser les connexions entre StoreFront et vos serveurs, vérifiez que les noms que vous spécifiez dans la liste des serveurs correspondent exactement (casse comprise) aux noms figurant sur les certificats de ces serveurs.

Capture d'écran de la fenêtre Ajouter un Delivery Controller

  1. Spécifiez le port StoreFront à utiliser pour les connexions aux serveurs. Le port par défaut est 80 pour les connexions HTTP et 443 pour les connexions HTTPS. Le port spécifié doit être le port utilisé par le service XML Citrix.

Ajouter des flux de ressources pour Citrix Desktops as a Service

  1. Dans l’écran Gérer les Delivery Controller, cliquez sur Ajouter
  2. Entrez un nom d’affichage qui vous permet d’identifier le flux.
  3. Sélectionnez le type Citrix Virtual Apps and Desktops.
  4. Sous Serveurs, cliquez sur Ajouter et entrez le nom d’un connecteur cloud. Répétez l’opération pour chaque serveur ou connecteur. Citrix vous recommande de disposer d’au moins deux connecteurs pour la redondance. Si vous disposez de plusieurs emplacements de ressources, Citrix vous recommande d’ajouter les connecteurs cloud à partir de tous les emplacements de ressources afin qu’en cas de panne, StoreFront puisse utiliser le cache de l’hôte local pour lancer les VDA à l’emplacement approprié.
  5. Si vous disposez de connecteurs provenant de plusieurs emplacements, Citrix vous recommande de placer les connecteurs présentant la latence la plus faible vers le serveur StoreFront en haut de la liste et de désactiver l’option Serveurs avec équilibrage de charge. Comme les connecteurs ne font que transmettre des informations aux Delivery Controller DaaS, l’utilisation de l’équilibrage de charge présente des avantages limités.
  6. Dans la liste Type de transport, sélectionnez le type de connexion qu’utilisera StoreFront pour les communications avec les serveurs.

    • Pour envoyer des données via des connexions non cryptées, sélectionnez HTTP. Si vous sélectionnez cette option, vous devez prendre vos propres dispositions pour sécuriser les connexions entre StoreFront et vos Cloud Connector.
    • Pour envoyer des données via des connexions HTTPS sécurisées, sélectionnez HTTPS. Si vous sélectionnez cette option, vous devez vous assurer que les Cloud Connector sont configurés pour HTTPS.

    Remarque :

    Si vous utilisez le protocole HTTPS pour sécuriser les connexions entre StoreFront et vos serveurs, vérifiez que les noms que vous spécifiez dans la liste des serveurs correspondent exactement (casse comprise) aux noms figurant sur les certificats de ces serveurs.

  7. Spécifiez le port StoreFront à utiliser pour les connexions aux serveurs. Le port par défaut est 80 pour les connexions HTTP et 443 pour les connexions HTTPS.

Capture d'écran de la fenêtre Ajouter un Delivery Controller

Ajouter des flux de ressources pour XenApp 6.5

XenApp 6.5 n’est pas pris en charge par Citrix. À partir de StoreFront 2308, il n’est plus possible d’ajouter un flux de ressources XenApp 6.5 à l’aide de la console de gestion, mais vous pouvez continuer à utiliser PowerShell.

Ajouter des flux de ressources pour Citrix Secure Private Access

Si votre serveur StoreFront est configuré pour Citrix Secure Private Access, vous pouvez ajouter des flux de ressources Citrix Secure Private Access.

  1. Accédez à Magasins > Delivery Controller sur StoreFront.
  2. Cliquez sur Ajouter.
  3. Dans la fenêtre Ajouer Delivery Controller, indiquez un nom d’affichage pour identifier le flux.
  4. Sélectionnez le type Citrix Secure Private Access.
  5. Entrez le nom du serveur Citrix Secure Private Access.
  6. Dans la liste déroulante Type de transport, sélectionnez le type de connexion qui peut être utilisé pour les communications avec les serveurs.

    • HTTP : envoie des données via des connexions non chiffrées

    Remarque :

    Si vous sélectionnez HTTP, vous devez prendre vos propres dispositions pour sécuriser les connexions entre StoreFront et vos serveurs.

    • HTTPS : envoie des données via une connexion HTTP sécurisée à l’aide du protocole SSL (Secure Socket Layer) ou TLS (Transport Layer Security).
  7. Spécifiez le port à utiliser pour les connexions aux serveurs. Le port par défaut pour HTTP est 80 et, pour HTTPS, 443.
  8. Cliquez sur OK.

Créer un flux de ressources à l’aide du SDK PowerShell

Pour ajouter un flux de ressources, utilisez la commande Add-STFStoreFarm.

  • Pour Citrix Virtual Apps and Desktops ou Citrix Desktops as a Service, définissez FarmType sur XenDesktop.
  • Pour XenApp 6.5, définissez FarmType sur XenApp.
  • Pour Citrix Secure Private Access, définissez FarmType sur SPA.

Modifier un flux de ressources

Dans l’écran Gérer les Delivery Controller, sélectionnez un flux de ressources et cliquez sur Modifier.

Modifier un flux de ressources à l’aide du SDK PowerShell

Pour modifier un flux de ressources à l’aide de PowerShell, utilisez la commande Set-STFStoreFarm.

Supprimer un flux de ressources

Dans l’écran Gérer les Delivery Controller, sélectionnez un flux de ressources et cliquez sur Supprimer.

Supprimer un flux de ressources à l’aide du SDK PowerShell

Pour supprimer un flux de ressources à l’aide de PowerShell, utilisez la commande Remove-STFStoreFarm.

Configurer le comportement de contournement de serveur

Pour améliorer les performances lorsque certains des serveurs qui fournissent des ressources deviennent indisponibles, StoreFront ignore temporairement les serveurs qui ne répondent pas. Lorsqu’un serveur est contourné, StoreFront ignore ce serveur et ne l’utilise pas pour accéder aux ressources. Utilisez ces paramètres pour spécifier la durée du comportement de contournement :

  • Durée de l’état hors ligne en cas d’échec de tous les serveurs spécifie une durée réduite en minutes que StoreFront utilise à la place de Durée de l’état hors ligne si tous les serveurs d’un Delivery Controller particulier sont ignorés. La valeur par défaut est 0 minutes.
  • Durée de l’état hors ligne spécifie la durée en minutes pendant laquelle StoreFront ignore un serveur individuel après un échec de tentative de contact de ce serveur. La durée par défaut est de 60 minutes.

Considérations à prendre en compte lors de la définition de l’option Durée de l’état hors ligne en cas d’échec de tous les serveurs

La définition d’une valeur Durée de l’état hors ligne en cas d’échec de tous les serveurs plus importante réduit l’impact de l’indisponibilité d’un Delivery Controller particulier ; cependant, cela a des répercussions négatives dans la mesure où les ressources dans ce Delivery Controller ne sont pas disponibles pour les utilisateurs pendant la durée spécifiée après une panne réseau ou une indisponibilité du serveur temporaire. Envisagez d’utiliser des valeurs Durée de l’état hors ligne en cas d’échec de tous les serveurs plus importantes lorsque plusieurs Delivery Controller ont été configurés pour un magasin, plus particulièrement pour des Delivery Controller non stratégiques.

La définition d’une valeur Durée de l’état hors ligne en cas d’échec de tous les serveurs plus faible augmente la disponibilité des ressources mises à disposition par Delivery Controller, mais augmente la possibilité d’interruptions du côté client si de nombreux Delivery Controller sont configurés pour un magasin et que plusieurs d’entre eux deviennent indisponibles. Il est préférable de conserver la valeur par défaut de 0-minute lorsqu’un nombre faible de batteries est configuré et pour les Delivery Controller stratégiques.

Pour modifier les paramètres de contournement

  1. Dans la console de gestion Citrix StoreFront, dans le volet gauche, sélectionnez le nœud Magasins .
  2. Sélectionnez un magasin dans le volet des résultats.
  3. Dans le panneau Actions, cliquez sur Gérer les Delivery Controller.
  4. Sélectionnez un Controller, cliquez sur Modifier, puis sur Paramètres dans l’écran Modifier Delivery Controller.
  5. Sous Paramètres avancés, cliquez sur Paramètres.
  6. Dans la boîte de dialogue Configurer les paramètres avancés :
    1. Sur la ligne Durée de l’état hors ligne en cas d’échec de tous les serveurs, cliquez dans la deuxième colonne et entrez une heure, en minutes, pendant laquelle un Delivery Controller est considéré comme hors ligne après la défaillance de tous ses serveurs.
    2. Sur la ligne Durée de l’état hors ligne, cliquez dans la deuxième colonne et entrez une heure, en minutes, pendant laquelle un seul serveur est considéré comme hors ligne après une défaillance.

Mapper les utilisateurs aux flux de ressources

Par défaut, les utilisateurs qui accèdent à un magasin voient un agrégat de toutes les ressources disponibles à partir de tous les flux de ressources configurés pour ce magasin. Pour fournir des ressources différentes pour des utilisateurs différents, vous pouvez configurer des magasins distincts ou même des déploiements StoreFront distincts. Vous pouvez également fournir l’accès à certains déploiements en fonction de l’appartenance des utilisateurs à des groupes Microsoft Active Directory. Cela vous permet de configurer des expériences différentes pour différents groupes d’utilisateurs via un seul magasin.

Par exemple, vous pouvez grouper les ressources communes pour tous les utilisateurs sur un déploiement et les applications financières pour le département Comptes sur un autre déploiement. Dans cette configuration, un utilisateur qui n’est pas membre du groupe d’utilisateurs Comptes voit uniquement les ressources communes lors de l’accès au magasin. Un membre du groupe d’utilisateurs Comptes est présenté avec les ressources communes et les applications financières.

Éventuellement, vous pouvez créer un déploiement pour les utilisateurs avancés qui offre les mêmes ressources que vos autres déploiements, mais avec un matériel plus rapide et plus puissant. Cela vous permet de fournir une expérience améliorée pour les utilisateurs essentiels à l’entreprise, tels que votre équipe de direction. Tous les utilisateurs voient les mêmes bureaux et applications lorsqu’ils se connectent au magasin, mais les membres du groupe d’utilisateurs Direction sont connectés aux ressources fournies par le déploiement dédié aux utilisateurs avancés.

Remarque :

Cela filtre l’intégralité des flux de ressources. En outre, dans un flux de ressources, les applications peuvent être filtrées par groupe d’utilisateurs dans la configuration Studio de Citrix Virtual Apps and Desktops.

Pour configurer des flux de ressources spécifiques pour des groupes d’utilisateurs spécifiques :

  1. Dans la fenêtre Gérer les Delivery Controller, sous Configuration du mappage utilisateur et de l’agrégation multisite, cliquez sur Configurer. Cette option n’est disponible que si au moins deux flux de ressources sont configurés.

    L’écran Configurer le mappage utilisateur et l’agrégation multisite s’affiche.

    Capture d'écran Configurer le mappage utilisateur et l'agrégation multisite

  2. Cliquez sur Mapper des utilisateurs avec des Controller. L’écran Créer un mappage utilisateur s’affiche et vous permet de créer votre premier mappage. Vous pourrez créer d’autres mappages ultérieurement.

    Capture d'écran Créer un mappage utilisateur, onglet Groupes d'utilisateurs

  3. Choisissez Tous ou choisissez Groupes d’utilisateurs spécifiques et ajoutez un ou plusieurs groupes.

    Capture d'écran Créer un mappage utilisateur, onglet Groupes d'utilisateurs, avec le groupe sélectionné

  4. Cliquez sur Suivant. Vous êtes redirigé vers l’onglet Delivery Controller.

    Capture d'écran Créer un mappage utilisateur, onglet Groupes d'utilisateurs

  5. Cliquez sur Ajouter et ajoutez un ou plusieurs Delivery Controller.

    Capture d'écran Créer un mappage utilisateur, onglet Groupes d'utilisateurs, avec le Delivery Controller sélectionné

  6. Cliquez sur Créer.

    Capture d'écran Créer un mappage utilisateur, onglet Groupes d'utilisateurs, avec le Delivery Controller sélectionné

  7. Cliquez sur Ajouter… pour créer d’autres mappages selon les besoins.

Mapper les utilisateurs aux ressources à l’aide du SDK PowerShell

Vous pouvez mapper des utilisateurs à des ressources à l’aide du SDK PowerShell.

  1. Pour chaque flux de ressources, créez un élément EquivalentFarmSet. Tous les flux de ressources doivent faire partie d’un ensemble de batteries, sinon ils ne seront accessibles pour aucun utilisateur. Exécutez New-STFEquivalentFarmSet avec les paramètres suivants :

    • Name : nom unique pour l’élément EquivalentFarmSet
    • PrimaryFarms : nom du flux de ressources non agrégé (batterie)
  2. Pour chaque ensemble d’utilisateurs qui ont besoin d’accéder à un ensemble différent de flux de ressources, créez des mappages entre ces utilisateurs et chacun des éléments EquivalentFarmSet. Pour créer le mappage UserFarmMapping, exécutez Add-STFUserFarmMapping avec les paramètres suivants :

    • StoreService : service de magasin auquel ajouter le mappage UserFarmMapping
    • Name : nom unique du mappage
    • GroupMembers : table de hachage contenant les noms et les SID des groupes d’utilisateurs qui font partie du mappage. Le nom est utilisé à des fins d’affichage uniquement ; le SID définit le groupe. Pour ajouter tous les utilisateurs, créez une seule entrée dans la table de hachage avec le nom Everyone et la valeur Everyone.
    • EquivalentFarmSet : élément EquivalentFarmSet créé à l’étape précédente

    Vous devez vous assurer que chaque flux de ressources (batterie) est inclus dans au moins un mappage UserFarmMapping, sinon aucun utilisateur ne pourra accéder à cette ressource.

Agrégation multisite

Par défaut, StoreFront énumère tous les déploiements offrant des bureaux et des applications à un magasin et traite toutes ces ressources comme distinctes. Ceci signifie que si la même ressource est disponible à partir de plusieurs déploiements, les utilisateurs voient une icône pour chaque ressource, ce qui peut prêter à confusion si les ressources ont le même nom. Lorsque vous créez des configurations multisite à haut niveau de disponibilité, vous pouvez grouper les déploiements Citrix Virtual Apps and Desktops qui mettent à disposition le même bureau ou la même application afin que les ressources identiques puissent être agrégées pour les utilisateurs. Les déploiements groupés n’ont pas besoin d’être identiques, mais les ressources doivent avoir le même nom et le même chemin d’accès sur chaque serveur pour être regroupées.

Avec l’agrégation multisite, lorsqu’un bureau ou une application est disponible à partir de plusieurs déploiements Citrix Virtual Apps and Desktops configurés pour un magasin spécifique, StoreFront regroupe toutes les instances de cette ressource et présente une seule icône aux utilisateurs. Lorsqu’un utilisateur démarre une ressource agrégée, StoreFront détermine l’instance de cette ressource la plus appropriée pour l’utilisateur sur la base de la disponibilité du serveur, si l’utilisateur a déjà une session active et l’ordre que vous avez spécifié dans la configuration.

StoreFront surveille dynamiquement les serveurs qui ne répondent pas aux requêtes parce qu’ils sont surchargés ou temporairement indisponibles. Les utilisateurs sont dirigés vers les instances de la ressource sur d’autres serveurs jusqu’à ce que les communications soient rétablies. Lorsque cela est pris en charge par les serveurs fournissant les ressources, StoreFront tente de réutiliser les sessions existantes pour mettre à disposition des ressources supplémentaires. Si un utilisateur a déjà une session active sur un déploiement qui fournit également la ressource demandée, StoreFront réutilise la session si elle est compatible avec cette ressource. La réduction du nombre de sessions par utilisateur permet de réduire le temps nécessaire au démarrage des bureaux ou applications supplémentaires et permet une utilisation plus efficace des licences des produits.

Après avoir vérifié la disponibilité et les sessions utilisateur existantes, StoreFront utilise l’ordre spécifié dans votre configuration pour déterminer le déploiement auquel l’utilisateur est connecté. Si plusieurs déploiements équivalents sont disponibles à l’utilisateur, vous pouvez spécifier que les utilisateurs sont connectés au premier déploiement disponible ou de manière aléatoire à tout déploiement dans la liste. Le fait de connecter les utilisateurs au premier déploiement disponible vous permet de réduire le nombre de déploiements utilisés pour le nombre actuel d’utilisateurs. Le fait de connecter les utilisateurs de manière aléatoire fournit une répartition plus équilibrée des utilisateurs sur tous les déploiements.

Vous pouvez remplacer l’ordre de déploiement spécifié pour les ressources Citrix Virtual Apps and Desktops individuelles afin de définir les déploiements préférés auxquels les utilisateurs sont connectés lorsqu’ils accèdent à un bureau ou une application. Ceci vous permet, par exemple, de spécifier que les utilisateurs sont connectés à un déploiement spécialement conçu pour mettre à disposition un bureau ou une application particulière, mais qu’ils utilisent d’autres déploiements pour d’autres ressources. Pour ce faire, ajoutez la chaîne KEYWORDS:Primary à la description de l’application ou bureau sur le déploiement préféré et la chaîne KEYWORDS:Secondary à la ressource sur d’autres déploiements. Dans la mesure du possible, les utilisateurs sont connectés au déploiement fournissant la ressource principale, quel que soit l’ordre de déploiement spécifié dans votre configuration. Les utilisateurs sont connectés aux déploiements fournissant les ressources secondaires lorsque le déploiement préféré n’est pas disponible.

  1. Sur l’écran Gérer les Delivery Controller, sous Configuration du mappage utilisateur et de l’agrégation multisite, cliquez sur Configurer. Cette option n’est disponible que si au moins deux flux de ressources sont configurés.

    Capture d'écran Configurer le mappage utilisateur et l'agrégation multisite

  2. Cliquez sur Agréger les ressources. L’écran Agréger les ressources s’affiche.

    Capture d'écran Agréger les ressources, sans flux de ressources agrégés

  3. Choisissez les flux de ressources qui contiennent les mêmes ressources et cliquez sur Agréger.

    Capture d'écran Agréger les ressources, avec deux flux de ressources agrégés

  4. Sélectionnez les options Paramètres Controller agrégés selon les besoins :

    • Les Controller publient des ressources identiques : lorsque cette option est sélectionnée, StoreFront énumère les ressources à partir d’un seul des contrôleurs de l’agrégation. Lorsqu’elle est désactivée, StoreFront énumère les ressources depuis tous les contrôleurs de l’agrégation (pour cumuler l’ensemble des ressources disponibles de l’utilisateur). La sélection de cette option permet une amélioration des performances lors de l’énumération des ressources, mais nous ne la recommandons pas, sauf si vous êtes certain que la liste de ressources est identique sur tous les flux agrégés.

    • Équilibrer la charge sur tous les Controller : lorsque cette option est sélectionnée, les lancements sont distribués de manière équitable entre les contrôleurs. Lorsque cette option est désactivée, les lancements sont dirigés vers le premier contrôleur spécifié dans la boîte de dialogue de mappage utilisateur, basculant vers les autres contrôleurs si le lancement échoue.

  5. Cliquez sur OK pour revenir à l’écran Configurer le mappage utilisateur et l’agrégation multisite. L’option Agréger les ressources est désormais cochée.

    Capture d'écran Créer un mappage utilisateur, onglet Groupes d'utilisateurs, avec le Delivery Controller sélectionné

  6. Lorsque les ressources sont agrégées, par défaut, aucun utilisateur n’a accès aux ressources. Vous devez donc ajouter les mappages utilisateur. Cliquez sur Mapper des utilisateurs avec des Controller. L’écran Créer un mappage utilisateur s’affiche.

    Capture d'écran Créer un mappage utilisateur, onglet Groupes d'utilisateurs

  7. Choisissez Tous ou choisissez Groupes d’utilisateurs spécifiques et ajoutez un ou plusieurs groupes. Par exemple, vous pouvez choisir un groupe représentant les utilisateurs d’un emplacement particulier.

  8. Ajoutez les flux de ressources agrégés. Vous devez ajouter tous les flux de ressources agrégés ; ceux qui ne sont pas inclus sont alors définis sur Non agrégé. Vous pouvez également inclure des ressources non agrégées.

  9. Si vous n’avez pas coché la case Équilibrer la charge sur tous les Controller, vous pouvez choisir l’ordre dans lequel StoreFront doit lancer les ressources.

    Capture d'écran Créer un mappage utilisateur, onglet Delivery Controller

  10. Appuyez sur Créer pour revenir à l’écran Configurer le mappage utilisateur et l’agrégation multisite.

    Capture d'écran Créer un mappage utilisateur, onglet Groupes d'utilisateurs, avec l'utilisateur et les Delivery Controller configurés

  11. Ajoutez d’autres mappages si nécessaire. Assurez-vous que chaque flux de ressources est mappé sur un groupe d’utilisateurs, sinon ces ressources ne seront utilisables par personne.

  12. Cliquez sur OK.

Configurations avancées à l’aide du SDK PowerShell

Vous pouvez configurer la plupart des opérations multisite et de haute disponibilité courantes à l’aide de la console de gestion StoreFront. Vous pouvez également configurer StoreFront à l’aide du SDK PowerShell qui fournit les fonctionnalités supplémentaires suivantes :

  • Possibilité de spécifier plusieurs groupes de déploiements pour l’agrégation.
    • La console de gestion permet un seul regroupement de déploiements, ce qui est suffisant dans la plupart des cas.
    • Pour les magasins avec de nombreux déploiements avec plusieurs ensembles distincts de ressources, l’utilisation de plusieurs groupes peut améliorer les performances.
  • Possibilité de spécifier des ordres de préférence complexes pour les déploiements agrégés. La console de gestion permet d’équilibrer la charge des déploiements agrégés ou de les utiliser en tant que liste de basculement unique. À l’aide de PowerShell, vous pouvez disposer de plusieurs groupes de flux dont la charge est équilibrée et basculer entre différents groupes.

Avertissement :

Après avoir configuré des options multisite avancées à l’aide de PowerShell, il n’est pas possible de modifier les options à l’aide de la console de gestion.

  1. Décidez quels groupes d’agrégation vous souhaitez utiliser. Au sein d’un groupe d’agrégation, les applications portant le même nom d’affichage sont regroupées en une seule icône. Chaque groupe d’agrégation requiert un nom. Avec la console de gestion, vous ne pouvez créer qu’un seul groupe d’agrégation. PowerShell vous permet de définir plusieurs groupes d’agrégation.

  2. Pour chaque groupe d’agrégation, créez un ou plusieurs éléments EquivalentFarmSet répertoriant les flux de ressources (appelés batteries dans le SDK) que vous souhaitez agréger. Si différents flux de ressources au sein du groupe d’agrégation sont attribués à différents utilisateurs, vous devez créer un élément EquivalentFarmSet qui est distinct pour chaque ensemble d’utilisateurs mais qui utilise le même AggregationGroupName. Pour créer l’élément EquivalentFarmSet, exécutez New-STFEquivalentFarmSet avec les paramètres suivants :

    • Name : nom unique pour l’élément EquivalentFarmSet
    • AggregationGroupName : nom du groupe d’agrégation auquel appartient l’ensemble de batteries
    • LoadBalanceMode : soit, LoadBalanced soit Failover
    • PrimaryFarms : batteries que vous souhaitez regrouper. Si le paramètre LoadBalanceMode est défini sur Failover, assurez-vous que les batteries sont répertoriées dans l’ordre requis. S’il existe plusieurs éléments EquivalentFarmSet pour un groupe d’agrégation, cet ordre est combiné avec la valeur IndexNumber définie dans le mappage UserFarmMapping lors de l’évaluation du flux de ressources à utiliser pour lancer une ressource.
    • BackupFarms : liste de batteries à utiliser au cas où aucune des batteries principales n’est disponible. Cette fonctionnalité est obsolète. Ajoutez plutôt des éléments EquivalentFarmSet supplémentaires avec une valeur IndexNumber plus élevée.
  3. Pour chaque flux de ressources ne faisant pas partie d’un groupe d’agrégation, créez un élément EquivalentFarmSet sans spécifier AggregationGroupName. Tous les flux de ressources doivent faire partie d’un ensemble de batteries. Exécutez New-STFEquivalentFarmSet avec les paramètres suivants :

    • Name : nom unique pour l’élément EquivalentFarmSet
    • PrimaryFarms : nom de la batterie non agrégée
  4. Pour chaque ensemble d’utilisateurs qui ont besoin d’accéder à un ensemble différent de flux de ressources, créez des mappages entre ces utilisateurs et chacun des éléments EquivalentFarmSet. Pour créer le mappage UserFarmMapping, exécutez Add-STFUserFarmMapping avec les paramètres suivants :

    • StoreService : service de magasin auquel ajouter le mappage UserFarmMapping
    • Name : nom unique du mappage
    • GroupMembers : table de hachage contenant les noms et les SID des groupes d’utilisateurs qui font partie du mappage. Le nom est utilisé à des fins d’affichage uniquement ; le SID définit le groupe. Pour ajouter tous les utilisateurs, créez une seule entrée dans la table de hachage avec le nom Everyone et la valeur Everyone.
    • EquivalentFarmSet : élément EquivalentFarmSet créé à l’étape précédente
    • IndexNumber : définit l’ordre dans lequel les flux de ressources sont évalués. Cela permet de définir l’ordre de préférence du flux de ressources à utiliser pour lancer une ressource.

    Vous devez vous assurer que chaque flux de ressources (batterie) est inclus dans au moins un mappage UserFarmMapping, sinon aucun utilisateur ne pourra accéder à cette ressource.

Gérer les ressources mises à disposition dans les magasins