Description des stratégies et paramètres par défaut de Profile Management

Cette rubrique décrit les stratégies dans les fichiers .adm et .admx Profile Management, ainsi que la structure des fichiers. Elle liste également le paramètre par défaut de chaque stratégie.

D’autres informations, telles que les noms des paramètres du fichier .ini et la version de Profile Management requise pour une stratégie spécifique, sont disponibles dans la section Stratégies Profile Management.

Dans l’Éditeur d’objet de stratégie de groupe, la plupart des stratégies apparaissent sous Configuration ordinateur > Modèles d’administration > Modèles d’administration classiques > Citrix. Les stratégies de redirection de dossiers apparaissent sous Configuration utilisateur > Modèles d’administration > Modèles d’administration classiques > Citrix.

Sections dans les fichiers .adm et .admx

Toutes les stratégies Profile Management sont contenues dans les sections suivantes du dossier Citrix. Les stratégies sont situées sous Configuration ordinateur dans l’Éditeur de stratégie de groupe, sauf si une section est appelée Configuration utilisateur :

Profile Management

Profile Management\Redirection de dossiers (Configuration utilisateur)

Profile Management\Traitement des profils

Profile Management\Paramètres avancés

Profile Management\Paramètres du journal

Profile Management\Registre

Profile Management\Système de fichiers

Profile Management\Système de fichiers\Synchronisation

Profile Management\Profils utilisateur streamés

Profile Management\Paramètres multi-plateformes

Profile Management

Activer Profile Management

Par défaut, Profile Management ne traite pas les ouvertures/fermetures de session pour faciliter le déploiement. N’activez Profile Management qu’après avoir terminé toutes les autres tâches de configuration et testé le comportement des profils utilisateur Citrix dans votre environnement.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, Profile Management ne traite pas les profils utilisateur Windows.

Groupes traités

Les groupes d’ordinateurs locaux et les groupes de domaines (locaux, globaux et universels) peuvent être utilisés. Les groupes de domaines doivent être spécifiés au format : NOM DE DOMAINE\NOM DE GROUPE.

Si cette stratégie est configurée ici, Profile Management traite uniquement les membres appartenant à ces groupes d’utilisateurs. Si cette stratégie est désactivée, Profile Management traite tous les utilisateurs. Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, les membres de tous les groupes d’utilisateurs sont traités.

Groupes exclus

Vous pouvez utiliser des groupes d’ordinateurs locaux et des groupes de domaines (locaux, globaux et universels) pour empêcher le traitement de certains profils utilisateur spécifiques. Spécifiez les groupes de domaines au format : NOM DE DOMAINE\NOM DE GROUPE

Si ce paramètre est configuré ici, Profile Management exclut les membres appartenant à ces groupes d’utilisateurs. Si ce paramètre est désactivé, Profile Management n’exclut aucun utilisateur. Si ce paramètre n’est pas configuré ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si ce paramètre n’est pas configuré ici ou dans le fichier .ini, aucun membre des groupes n’est exclu.

Traiter les connexions des administrateurs locaux

Spécifie si les ouvertures de session des membres du groupe BUILTIN\Administrateurs sont traitées. Si cette stratégie est désactivée ou qu’elle n’est pas configurés sur les systèmes d’exploitation serveur (comme les environnements XenApp), Profile Management suppose que les ouvertures de session des utilisateurs de domaine doivent être traitées, mais pas celles des administrateurs locaux. Sur les systèmes d’exploitation de bureau (tel que les environnements XenDesktop), les ouvertures de session des administrateurs locaux sont traitées. Cela permet aux utilisateurs de domaine avec des droits d’administrateur local, généralement des utilisateurs XenDesktop avec des bureaux virtuels attribués, d’ignorer le traitement, d’ouvrir une session et de résoudre les problèmes rencontrés avec Profile Management sur un bureau.

Remarque : les ouvertures de session des utilisateurs du domaine peuvent être soumises à des restrictions imposées par l’appartenance à un groupe. Ces dernières sont généralement mises en place pour garantir le respect des exigences relatives à l’attribution de licences pour les produits. Si cette stratégie est désactivée, Profile Management ne traite pas les ouvertures de session des administrateurs locaux. Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, les administrateurs ne sont pas traités.

Chemin d’accès au magasin de l’utilisateur

Définit le chemin d’accès au répertoire (le magasin de l’utilisateur) dans lequel les paramètres utilisateur (modifications apportées au registre et fichiers synchronisés) sont enregistrés.

Le chemin d’accès peut être :

  • Un chemin d’accès relatif. Il doit être relatif au répertoire de base (qui est généralement configuré en tant qu’attribut #homeDirectory# pour un utilisateur dans Active Directory).
  • Un chemin d’accès UNC. Il spécifie généralement un partage de serveurs ou un espace de noms DFS.
  • Désactivé ou non configuré. Dans ce cas, la valeur #homeDirectory#\Windows est utilisée.

Les types de variables suivants peuvent être utilisés pour cette stratégie :

  • Variables d’environnement système entourées de symboles pourcentage (par exemple, %ProfVer%). Les variables d’environnement système requièrent généralement une configuration supplémentaire.
  • Attributs de l’objet utilisateur Active Directory entourés de hachages (par exemple, #sAMAccountName#).
  • Variables Profile Management. Pour de plus amples informations, consultez la documentation de Variables Profile Management.

Les variables d’environnement système ne peuvent pas être utilisées, à l’exception de %username% et %userdomain%. Vous pouvez également créer des attributs personnalisés pour définir des variables d’organisation telles que l’emplacement ou les utilisateurs. Les attributs sont sensibles à la casse.

Exemples :

  • \server\share#sAMAccountName# stocke les paramètres utilisateur dans le chemin UNC \\server\share\JohnSmith (si #sAMAccountName# correspond à JohnSmith pour l’utilisateur actuel)
  • \server\profiles$%USERNAME%.%USERDOMAIN%!CTX_OSNAME!!CTX_OSBITNESS! peut donc correspondre à \server\profiles$\JohnSmith.DOMAINCONTROLLER1\Win8x64

Important : quels que soient les attributs ou variables que vous utilisez, vérifiez que cette stratégie est appliquée au dossier de niveau supérieur du dossier contenant NTUSER.DAT. Par exemple, si le fichier figure dans \server\profiles$\JohnSmith.Finance\Win8x64\UPM_Profile, définissez le chemin d’accès au magasin de l’utilisateur comme tel : \server\profiles$\JohnSmith.Finance\Win8x64 (en n’incluant pas le sous-dossier \UPM_Profile).

Pour de plus amples informations sur l’utilisation de variables lors de la spécification du chemin d’accès au magasin de l’utilisateur, consultez les rubriques suivantes :

  • Partager les profils utilisateur Citrix sur des serveurs de fichiers multiples
  • Gérer des profils au sein d’unités d’organisation et entre ces dernières
  • Haute disponibilité et récupération d’urgence avec Profile Management

Si Chemin d’accès au magasin de l’utilisateur est désactivé, les paramètres utilisateur sont enregistrés dans le sous-répertoire Windows du répertoire de base.

Si cette stratégie est désactivée, les paramètres utilisateur sont enregistrés dans le sous-répertoire Windows du répertoire de base. Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, le répertoire Windows du lecteur de base est utilisé.

Réécriture active

Les fichiers et dossiers (mais pas les entrées de registre) qui sont modifiés peuvent être synchronisés avec le magasin d’utilisateur durant une session, avant la fermeture de session.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, elle est activée.

Prise en charge des profils déconnectés

Cette stratégie permet la synchronisation des profils avec le magasin de l’utilisateur dans les plus brefs délais. Il vise plus particulièrement les utilisateurs d’ordinateurs portables ou de périphériques mobiles itinérants. Lorsque la connexion au réseau est interrompue, les profils restent inchangés sur l’ordinateur portable ou le périphérique même après redémarrage ou mise en veille prolongée. Les profils des utilisateurs itinérants sont mis à jour localement et synchronisés avec le magasin de l’utilisateur lorsque la connexion réseau est rétablie.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, les profils déconnectés sont désactivés.

Profile Management\Redirection de dossiers (Configuration utilisateur)

Les stratégies dans cette section (par exemple, Rediriger le dossier AppData(Roaming)) spécifient si les dossiers qui apparaissent communément dans les profils doivent être redirigés, et la cible de redirection. Spécifiez les cibles en tant que chemins d’accès UNC (pour les partages de serveurs ou les espaces de noms DFS) ou chemins d’accès relatifs au répertoire de base des utilisateurs. Ceci est généralement configuré avec l’attribut #homeDirectory# dans Active Directory.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, Profile Management ne redirige pas le dossier spécifié.

Remarque : lorsque vous utilisez des chemins d’accès UNC pour la redirection de dossiers, la variable #homedirectory# n’est pas prise en charge. Après avoir choisi la stratégie Rediriger vers le répertoire de base de l’utilisateur, vous n’avez pas besoin de spécifier le chemin.

Profile Management\Traitement des profils

Délai avant la suppression des profils du cache

Définit une extension facultative pour le délai avant que les profils mis en cache localement ne soient supprimés lors de la fermeture de session. Une valeur de 0 supprime les profils immédiatement, à la fin du processus de fermeture de session. Profile Management vérifie les fermetures de session toutes les minutes. Par conséquent, une valeur de 60 garantit que les profils sont supprimés entre une et deux minutes après que les utilisateurs aient fermé leur session (en fonction du moment où la dernière vérification a été effectué). L’extension du délai est utile si vous savez qu’un processus conserve les fichiers ou que la ruche du Registre de l’utilisateur est ouverte durant la fermeture de session. Avec des profils importants, cela peut également accélérer la fermeture de session.

Important : cette stratégie fonctionne uniquement si la stratégie Supprimer les profils mis en cache localement à la fermeture de session est activée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, les profils sont immédiatement supprimés.

Supprimer les profils mis en cache localement à la fermeture de session

Spécifie si les profils mis en cache localement sont supprimés après la fermeture de session.

Si cette stratégie est activée, le cache de profil local d’un utilisateur est supprimé après fermeture de la session. Ce paramètre est recommandé pour les serveurs Terminal Server. Si cette stratégie est désactivée, les profils mis en cache ne sont pas supprimés.

Remarque : vous pouvez contrôler le moment auquel les profils sont supprimés lors de la fermeture de session à l’aide de la stratégie Délai avant la suppression des profils du cache. Si la stratégie Supprimer les profils mis en cache localement à la fermeture de session n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, les profils mis en cache ne sont pas supprimés.

Gestion des conflits de profils locaux

Cette stratégie configure le comportement de Profile Management si un profil dans le magasin de l’utilisateur et un profil utilisateur Windows local (pas un profil utilisateur Citrix) existent.

Si cette stratégie est désactivée ou définie sur la valeur par défaut Utiliser profil local, Profile Management utilise le profil local, mais ne le modifie pas. Si cette stratégie est définie sur Supprimer profil local, Profile Management supprime le profil utilisateur Windows local. Il importe ensuite le profil utilisateur Citrix à partir du magasin de l’utilisateur. Si cette stratégie est définie sur Renommer profil local, Profile Management renomme le profil utilisateur Windows local (à des fins de sauvegarde). Puis importe le profil utilisateur Citrix à partir du magasin de l’utilisateur.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, les profils locaux existants sont utilisés.

Migration des profils existants

Profile Management peut effectuer la migration des profils existants durant l’ouverture de session si l’utilisateur ne dispose d’aucun profil dans le magasin de l’utilisateur. Sélectionnez Itinérants si vous procédez à la migration de profils itinérants ou profils des services Bureau à distance.

L’événement suivant se produit durant l’ouverture de session. Si un profil Windows existant est détecté et que l’utilisateur ne dispose pas encore d’un profil utilisateur Citrix dans le magasin de l’utilisateur, le profil Windows est directement migré (copié) vers le magasin de l’utilisateur. Une fois ce processus terminé, le profil du magasin de l’utilisateur est utilisé par Profile Management dans la session en cours et toute autre session configurée avec le chemin d’accès au même magasin de l’utilisateur.

Si ce paramètre est activé, la migration de profil peut être activée pour les profils itinérants et locaux (valeur par défaut), les profils itinérants uniquement et les profils locaux uniquement. Ou la migration de profil peut être entièrement désactivée. Si la migration de profil est désactivée et qu’aucun profil utilisateur Citrix n’existe dans le magasin de l’utilisateur, le mécanisme Windows de création de profils est utilisé comme dans une installation sans Profile Management.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, les profils locaux et itinérants existants sont migrés. Si cette stratégie est désactivée, aucun profil n’est migré. Si cette stratégie est désactivée et qu’aucun profil utilisateur Citrix n’existe dans le magasin de l’utilisateur, le mécanisme Windows de création de profils est utilisé comme dans une installation sans Profile Management.

Profil modèle

Spécifie le chemin d’accès au profil que vous voulez utiliser comme modèle. Il s’agit du chemin d’accès complet au dossier contenant le fichier de registre NTUSER.DAT ainsi que tout autre dossier et fichier requis pour le profil modèle.

Important : veillez à ne pas inclure NTUSER.DAT dans le chemin d’accès. Par exemple, avec le fichier \nomserveur\mesprofils\modèle\ntuser.dat, définissez l’emplacement en tant que \nomserveur\mesprofils\modèle. Utilisez des chemins d’accès absolus. Il peut s’agir de chemins UNC où de chemins sur la machine locale. Vous pouvez utiliser ces derniers pour spécifier, par exemple, un profil modèle sur une image Citrix Provisioning Services. les chemins d’accès relatifs ne sont pas pris en charge.

Cette stratégie ne prend pas en charge l’expansion d’attributs Active Directory, de variables d’environnement système ou des variables %USERNAME% et %USERDOMAIN%.

Si cette stratégie est désactivée, les modèles ne sont pas utilisés. Si cette stratégie est activée, Profile Management utilise le modèle plutôt que le profil par défaut local lors de la création de profils utilisateur. Si un utilisateur ne dispose d’aucun profil utilisateur Citrix, mais qu’un profil utilisateur Windows local ou itinérant existe, le profil local est utilisé par défaut. Et le profil local est migré vers le magasin de l’utilisateur, si ce paramètre n’est pas désactivé. Pour modifier ce comportement par défaut, cochez la case Le profil modèle remplace le profil local ou Le profil modèle remplace le profil itinérant. En outre, l’identification du modèle en tant que profil obligatoire Citrix signifie que, comme pour les profils obligatoires Windows, les modifications ne sont pas enregistrées.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, aucun modèle n’est utilisé.

Profile Management\Paramètres avancés

Nombre de tentatives d’accès à des fichiers verrouillés

Définit le nombre de tentatives d’accès à des fichiers verrouillés.

Si cette stratégie est désactivée, la valeur par défaut (5 tentatives) est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, la valeur par défaut est utilisée.

Traiter les cookies Internet à la fermeture de session

Certains déploiements engendrent des cookies Internet supplémentaires qui ne sont pas référencés par le fichier Index.dat. Ces cookies laissés sur le système de fichiers après une navigation intensive peuvent entraîner la saturation du profil. Activez cette stratégie pour forcer le traitement du fichier Index.dat et supprimer les cookies supplémentaires. Étant donné que cette stratégie augmente la durée de la fermeture de session, ne l’activez que si vous rencontrez ce problème.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, Index.dat n’est pas traité.

Désactiver la configuration automatique

Profile Management examine maintenant tout environnement XenDesktop, pour détecter par exemple la présence de Personal vDisks, et configure la stratégie de groupe en conséquence. Seules les stratégies Profile Management dont l’état est Non configuré sont modifiées, de sorte que toutes les personnalisations que vous avez effectuées sont conservées. Cette fonctionnalité accélère le déploiement et simplifie l’optimisation. Aucune configuration de la fonctionnalité n’est nécessaire, mais vous pouvez désactiver la configuration automatique lors de la mise à niveau (pour conserver les paramètres à partir de versions antérieures) ou lors de la résolution des problèmes. La configuration automatique ne fonctionne pas dans XenApp ou d’autres environnements.

Si ce paramètre n’est pas configuré ici, la valeur du fichier .ini est utilisée.

Si ce paramètre n’est pas configuré ici ou dans le fichier .ini, la configuration automatique est activée afin que les paramètres de Profile Management puissent être modifiés si l’environnement change.

Fermer la session de l’utilisateur si un problème se produit

Si cette stratégie est désactivée ou qu’elle n’est pas configurée, un profil temporaire est attribué aux utilisateurs lorsqu’un problème est rencontré (par exemple, le magasin d’utilisateur n’est pas disponible). Si elle est activée, un message d’erreur s’affiche et la session des utilisateurs est fermée. Cela peut simplifier la résolution du problème.

Si ce paramètre n’est pas configuré ici, la valeur du fichier .ini est utilisée.

Si ce paramètre n’est pas configuré ici ou dans le fichier .ini, un profil temporaire est fourni.

Profile Management\Paramètres du journal

Activer la journalisation

Cette stratégie active ou désactive la journalisation. N’activez cette stratégie que si vous essayez de résoudre un problème ayant trait à Profile Management.

Si cette stratégie est désactivée, seules les erreurs sont consignées. Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, seules les erreurs sont consignées.

Paramètres de journal

Il s’agit d’un ensemble de stratégies dédiées à des activités spécifiques. Ne définissez ces stratégies que pour résoudre un problème, et appliquez-les toutes sauf indications contraires de Citrix.

Si ces stratégies ne sont pas configurées ici, Profile Management utilise les valeurs du fichier .ini. Si ces stratégies ne sont pas configurées ici ou dans le fichier .ini, les erreurs et les informations générales sont consignées.

Les cases de ces stratégies correspondent aux paramètres suivants dans le fichier .ini : LogLevelWarnings, LogLevelInformation, LogLevelFileSystemNotification, LogLevelFileSystemActions, LogLevelRegistryActions, LogLevelRegistryDifference, LogLevelActiveDirectoryActions, LogLevelPolicyUserLogon, LogLevelLogon, LogLevelLogoff, et LogLevelUserName.

Taille maximale du fichier journal

La valeur par défaut de la taille maximale du fichier journal de Profile Management est faible. Si vous disposez de suffisamment d’espace, augmentez-le de 5 Mo ou 10 Mo, ou plus. Si le fichier journal dépasse la taille maximale, le fichier de sauvegarde existant (.bak) est supprimé. Le fichier journal est renommé .bak et un nouveau fichier journal est créé. Le fichier journal est créé dans %SystemRoot%\System32\Logfiles\UserProfileManager.

Si cette stratégie est désactivée, la valeur par défaut d’1 Mo est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, la valeur par défaut est utilisée.

Chemin vers le fichier journal

Définit un chemin alternatif sur lequel les fichiers journaux sont enregistrés.

Le chemin peut pointer vers un lecteur réseau local ou distant (chemin d’accès UNC). Les chemins d’accès distants peuvent s’avérer utiles dans les environnements de grande taille distribués, mais ils peuvent engendrer un volume important de trafic réseau, ce qui ne convient pas aux fichiers journaux. Pour les machines virtuelles pré-configurées dotées d’un disque dur persistant, définissez un chemin d’accès local à ce lecteur. Cela garantit la préservation des fichiers journaux lorsque la machine redémarre. Pour les machines virtuelles qui ne sont pas équipées d’un disque dur persistant, la définition d’un chemin d’accès UNC vous permet de conserver les fichiers journaux. Mais le compte système des machines doit disposer d’un accès en écriture au partage UNC. Utilisez un chemin d’accès local pour les ordinateurs portables gérés par la fonctionnalité de profils déconnectés.

Si un chemin d’accès UNC est utilisé pour les fichiers journaux, Citrix recommande d’appliquer une liste de contrôle d’accès appropriée au dossier du fichier journal. Il s’agit de s’assurer que seuls les comptes d’ordinateur ou d’utilisateur autorisés puissent accéder aux fichiers stockés.

Exemples :

  • D:\LogFiles\ProfileManagement
  • \serveur\LogFiles\ProfileManagement

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, l’emplacement par défaut %SystemRoot%\System32\Logfiles\UserProfileManager est utilisé.

Profile Management\Registre

Liste d’exclusion

Liste des clés de registre dans la ruche HKCU qui sont ignorées durant la fermeture de session.

Exemple : Software\Policies

Si cette stratégie est désactivée, aucune clé de registre n’est exclue. Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, aucune clé de registre n’est exclue.

Liste d’inclusion

Liste des clés de registre de la ruche HKCU qui sont traitées durant la fermeture de session.

Exemple : Software\Adobe.

Si cette stratégie est activée, seules les clés figurant dans cette liste sont traitées. Si cette stratégie est désactivée, la ruche HKCU entière est traitée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, toutes les entrées de HKCU sont traitées.

Activer liste d’exclusion par défaut - Profile Management 5.5

Liste par défaut des clés de registre dans la ruche HKCU qui ne sont pas synchronisées avec le profil de l’utilisateur. Utilisez cette stratégie pour spécifier des fichiers d’exclusion de GPO sans avoir à les remplir manuellement.

Si vous désactivez cette stratégie, Profile Management n’exclut aucune clé de registre par défaut. Si vous ne configurez pas cette stratégie ici, Profile Management utilise la valeur du fichier .ini. Si vous ne configurez pas cette stratégie ici ou dans le fichier .ini, Profile Management n’exclut aucune clé de registre par défaut.

Copie de sauvegarde de NTUSER.DAT

Permet d’effectuer une sauvegarde de la dernière copie correcte du fichier NTUSER.DAT et de le restaurer s’il venait à être endommagé.

Si vous ne configurez pas cette stratégie ici, Profile Management utilise la valeur du fichier .ini. Si vous ne configurez pas cette stratégie ici ou dans le fichier .ini, Profile Management n’effectue pas de sauvegarde du fichier NTUSER.DAT.

Profile Management\Système de fichiers

Liste d’exclusion - fichiers

Liste des fichiers ignorés durant la synchronisation. Les noms de fichier doivent être des chemins d’accès relatifs au profil utilisateur (%USERPROFILE%). Les caractères génériques sont autorisés et sont appliqués de manière récursive.

Exemples :

  • Bureau\Desktop.ini ignore le fichier Desktop.ini dans le dossier Bureau.
  • %USERPROFILE%*.tmp ignore tous les fichiers avec l’extension .tmp dans le profil entier
  • AppData\Roaming\MyApp*.tmp ignore tous les fichiers avec l’extension .tmp dans une partie du profil

Si cette stratégie est désactivée, aucun fichier n’est exclu. Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, aucun fichier n’est exclu.

Liste d’exclusion - répertoires

Liste des dossiers ignorés durant la synchronisation. Les noms de dossier doivent être spécifiés en tant que chemins d’accès relatifs au profil utilisateur (%USERPROFILE%).

Exemple :

  • Desktop ignore le dossier Desktop dans le profil utilisateur.

Si cette stratégie est désactivée, aucun dossier n’est exclu. Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, aucun dossier n’est exclu.

Activer liste d’exclusion par défaut - répertoires - Profile Management 5.5

Liste par défaut des répertoires ignorés durant la synchronisation. Utilisez cette stratégie pour spécifier des répertoires d’exclusion de GPO sans avoir à les remplir manuellement.

Si vous désactivez cette stratégie, Profile Management n’exclut aucun répertoire par défaut. Si vous ne configurez pas cette stratégie ici, Profile Management utilise la valeur du fichier .ini. Si vous ne configurez pas cette stratégie ici ou dans le fichier .ini, Profile Management n’exclut aucun répertoire par défaut.

Profile Management\Système de fichiers\Synchronisation

Répertoires à synchroniser

Profile Management synchronise le profil entier de chaque utilisateur entre le système sur lequel il est installé et le magasin d’utilisateur. Il n’est pas nécessaire d’inclure de sous-dossiers dans le profil utilisateur en les ajoutant à cette liste.

Les chemins d’accès de cette liste doivent être relatifs au profil utilisateur.

Exemple :

  • Desktop\exclude\include s’assure que le sous-dossier appelé include est synchronisé même si le dossier appelé Desktop\exclude ne l’est pas.

Si vous désactivez cette stratégie, cela revient à l’activer et à configurer une liste vide.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, seuls les dossiers non exclus dans le profil utilisateur sont synchronisés.

Fichiers à synchroniser

Profile Management synchronise le profil entier de chaque utilisateur entre le système sur lequel il est installé et le magasin d’utilisateur. Il n’est pas nécessaire d’inclure de fichiers dans le profil utilisateur en les ajoutant à cette liste.

Cette stratégie peut être utilisée pour inclure des fichiers sous des dossiers exclus. Les chemins d’accès de cette liste doivent être relatifs au profil utilisateur. Les caractères génériques peuvent être utilisés mais sont uniquement autorisés pour les noms de fichiers. Les caractères génériques ne peuvent pas être imbriqués et sont appliqués de manière récursive.

Exemples :

  • AppData\Local\Microsoft\Office\Access.qat spécifie un fichier sous un dossier exclus dans la configuration par défaut.
  • AppData\Local\MyApp*.cfg spécifie tous les fichiers avec l’extension .cfg dans le dossier de profil AppData\Local\MyApp et ses sous-dossiers.

Si vous désactivez cette stratégie, cela revient à l’activer et à configurer une liste vide.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, seuls les fichiers non exclus dans le profil utilisateur sont synchronisés.

Dossiers en miroir

Cette stratégie permet de faciliter la résolution des problèmes similaires rencontrés avec tout dossier transactionnel (également appelé dossier référentiel). Ce dossier contient des fichiers interdépendants, dans lequel un fichier fait référence aux autres. La mise en miroir de dossiers permet à Profile Management de traiter un dossier transactionnel et son contenu en tant qu’entité unique, ce qui évite l’engorgement du profil. Vous pouvez par exemple mettre en miroir le dossier cookies d’Internet Explorer de manière à ce que le fichier Index.dat soit synchronisé avec les cookies qu’il indexe. Dans ces situations, le modèle « Last Write Wins » s’applique. Cela veut dire que les fichiers présents dans les dossiers mis en miroir qui ont été modifiés dans plus d’une session sont écrasés par la dernière mise à jour, ce qui se traduit par la perte des modifications apportées au profil.

Par exemple, considérez la façon dont index.dat référence les cookies lorsqu’un utilisateur navigue sur Internet. Si l’utilisateur a ouvert deux sessions Internet Explorer, chacune sur un serveur différent, et qu’il visite des sites différents dans chaque session, les cookies de chaque site sont ajoutés au serveur approprié. Lorsque l’utilisateur se déconnecte de la première session (ou au milieu d’une session, si la fonctionnalité de réécriture active est configurée), les cookies de la seconde session doivent remplacer ceux de la première session. Au lieu de cela, ils sont fusionnés et les références aux cookies dans index.dat deviennent obsolètes. Lorsque l’utilisateur accède de nouveau à des sites dans les nouvelles sessions, cela entraîne davantage de fusionnements et l’engorgement du dossier de cookies.

La mise en miroir du dossier permet de résoudre ce problème en remplaçant les cookies avec ceux de la dernière session chaque fois que l’utilisateur ferme une session. Index.dat reste donc constamment à jour.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, aucun dossier n’est mis en miroir.

Profile Management\Profils utilisateur streamés

Streaming des profils

Les fichiers et les dossiers contenus dans un profil sont récupérés depuis le magasin de l’utilisateur sur l’ordinateur local uniquement lorsque les utilisateurs y accèdent après avoir ouvert une session. Les entrées de registre et tout fichier dans la zone d’attente sont des exceptions. Ils sont récupérés immédiatement.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, elle est désactivée.

Toujours mettre en cache

Pour améliorer l’expérience utilisateur, vous pouvez utiliser cette stratégie avec la stratégie Streaming des profils.

Ce paramètre impose une limite inférieure à la taille des fichiers streamés. Tout fichier de taille égale ou supérieure est placé en cache dès que possible après l’ouverture de session. Pour utiliser la fonctionnalité de mise en cache du profil entier, définissez cette limite sur zéro (tout le contenu des profils est récupéré en tâche de fond).

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, elle est désactivée.

Délai d’expiration des fichiers de verrous de la zone d’attente

Vous pouvez définir un délai d’expiration (jours) après lequel les fichiers utilisateur sont libérés. Les fichiers sont ainsi réécrits sur le magasin de l’utilisateur à partir de la zone d’attente au cas où le magasin de l’utilisateur reste verrouillé lorsqu’un serveur ne répond plus. Utilisez cette stratégie pour éviter l’engorgement dans la zone d’attente et vous assurer que le magasin de l’utilisateur contienne toujours la dernière version des fichiers.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, la valeur par défaut (un jour) est utilisée.

Groupes des profils utilisateurs streamés

Cette stratégie streame les profils d’un sous-ensemble de groupes d’utilisateurs Windows dans l’unité d’organisation. Les profils des utilisateurs dans tous les autres groupes ne sont pas streamés.

Si cette stratégie est désactivée, tous les groupes d’utilisateurs sont traités. Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, tous les utilisateurs sont traités.

Profile Management\Paramètres multi-plateformes

Activer les paramètres multi-plateformes

Pour faciliter le déploiement, les paramètres multi-plateformes sont désactivés par défaut. L’activation de cette stratégie permet d’activer le traitement, mais elle doit se faire après une planification détaillée et des tests approfondis de cette fonctionnalité.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, aucun paramètre multi-plateforme n’est appliqué.

Paramètres multi-plateformes des groupes d’utilisateurs

Entrez un ou plusieurs groupes d’utilisateurs Windows. Par exemple, vous pouvez utiliser cette stratégie pour traiter uniquement les profils d’un groupe d’utilisateurs test. Si cette stratégie est configurée, la fonctionnalité Paramètres multi-plateformes de Profile Management traite uniquement les membres appartenant à ces groupes d’utilisateurs. Si cette stratégie est désactivée, les processus de la fonctionnalité traitent tous les utilisateurs spécifiés par la stratégie Groupes traités.

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, tous les groupes d’utilisateurs sont traités.

Chemin d’accès aux définitions multi-plateformes

Identifie l’emplacement réseau des fichiers de définition que vous avez copiés depuis le pack de téléchargement. Ce chemin doit être un chemin UNC. Les utilisateurs doivent avoir accès à cet emplacement, et les administrateurs doivent y posséder un accès en écriture. L’emplacement doit être un partage de fichiers SMB (Server Message Block) ou CIFS (Common Internet File System).

Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, aucun paramètre multi-plateforme n’est appliqué.

Chemin d’accès au magasin des paramètres multi-plateformes

Définit le chemin d’accès au magasin des paramètres multi-plateformes, le dossier dans lequel les paramètres multi-plateformes des utilisateurs sont enregistrés. Les utilisateurs doivent posséder des droits en écriture sur cette zone. Le chemin peut être un chemin UNC absolu ou relatif au répertoire de base.

Cette zone est une zone commune du magasin de l’utilisateur dans laquelle les données de profil partagées par de multiples plates-formes sont stockées. Les utilisateurs doivent posséder des droits en écriture sur cette zone. Le chemin peut être un chemin UNC absolu ou relatif au répertoire de base. Vous pouvez utiliser les mêmes variables que pour le Chemin d’accès au magasin de l’utilisateur.

Si cette stratégie est désactivée, le chemin d’accès Windows\PM_CP est utilisé. Si cette stratégie n’est pas configurée ici, la valeur du fichier .ini est utilisée. Si cette stratégie n’est pas configurée ici ou dans le fichier .ini, la valeur par défaut est utilisée.

Source utilisée pour créer les paramètres multi-plateformes

Spécifie une plate-forme en tant que plateforme de base si cette stratégie est activée dans l’unité d’organisation de cette plate-forme. Cette stratégie effectue la migration des données depuis les profils de la plate-forme de base vers le magasin de paramètres multi-plateformes.

Le jeu de profils de chaque plate-forme est stocké dans une unité d’organisation distincte. Vous devez décider quelles données de profil de la plate-forme utiliser pour amorcer le magasin de paramètres multi-plateformes. On parle de plate-forme de base. Si le magasin des paramètres multi-plateformes contient un fichier de définition sans aucune donnée, ou que les données mises en cache dans un profil mono-plateforme sont plus récentes que les données de définition du magasin, Profile Management migre les données du profil mono-plateforme vers le magasin sauf si vous désactivez cette stratégie.

Important : si cette stratégie est activée dans plusieurs unités d’organisation, ou plusieurs objets d’utilisateur ou de machine, la plate-forme sur laquelle le premier utilisateur ouvre une session devient le profil de base. Cette stratégie est activée par défaut.