App Layering

Nutanix AHV (Acropole)

Une configuration de connecteur AHV Nutanix contient les informations d’identification et le conteneur de stockage dont l’appliance a besoin pour se connecter à Nutanix Acropolis.

Vous pouvez utiliser cette configuration de connecteur pour accéder à un emplacement spécifique dans votre environnement Nutanix lorsque vous :

  • Importez une image propre du système d’exploitation pour créer une couche de système d’exploitation.
  • Package des couches dans le cadre de la création d’une couche Platform ou App, ou dans le cadre de l’ajout d’une version à une couche.
  • Publier des images en couches sur Nutanix.

Avant de commencer

Vous pouvez utiliser votre environnement Nutanix Acropolis pour créer des couches et publier des images en couches. Chaque configuration de connecteur accède à un conteneur de stockage spécifique dans votre environnement Nutanix Acropolis où vous pouvez créer vos couches ou publier des images en couches.

Il est possible que vous ayez besoin de plus d’une configuration de connecteur Nutanix Acropolis pour accéder au conteneur approprié à chaque fin. En outre, il est important de publier chaque image en couches dans un conteneur adapté aux systèmes que vous provisionnez avec l’image publiée. Pour plus d’informations sur les connecteurs et les configurations de connecteurs, voir Configurations de connecteurs.

Spécifier la console Nutanix Prism Elements

App Layering utilise la console Web Prism Elements et ne prend pas en charge la console Prism Central. Lors de la configuration du connecteur Nutanix, assurez-vous d’entrer l’URL de la console Prism Elements.

Erreur que vous recevez si Prism Central est spécifié dans le connecteur

Si Prism Central est utilisé dans la configuration du connecteur, vous recevez l’erreur, “erreur interne 500.”

Ajouter l’appliance Citrix App Layering à la liste d’autorisation Nutanix

Assurez-vous que l’appliance est ajoutée à votre liste d’autorisation Nutanix afin qu’elle puisse accéder aux conteneurs de stockage appropriés, selon les besoins. Cela peut être réalisé en configurant les paramètres de liste d’autorisation au niveau du système de fichiers et du conteneur. Pour plus d’informations sur l’ajout d’une liste d’autorisation dans Nutanix, reportez-vous à la documentation Nutanix.

Informations requises pour les paramètres de configuration du connecteur Acropolis

L’assistant de configuration du connecteur Nutanix vous permet de définir les informations d’identification et le conteneur à utiliser pour une nouvelle configuration.

Important :

Les champs sont sensibles à la casse, de sorte que toutes les valeurs que vous entrez manuellement doivent correspondre à la casse de l’objet dans Nutanix, faute de quoi la validation échoue.

  • Nom de configuration du connecteur  : nom utile pour identifier cette configuration du connecteur.
  • Adresse de la console Web (Prism)  : nom d’hôte (pouvant être résolu via DNS) ou adresse IP de la console Web Prism. Cette adresse est la même que celle que vous utilisez pour accéder à la console Web Nutanix Prism.
  • Nom d’utilisateur/mot de passe : informations d’identification utilisées lors de l’interaction avec le système Nutanix. L’utilisateur spécifié doit disposer de privilèges suffisants pour les opérations suivantes :
    • Opérations VM :
      • cloner
      • delete
      • marche/arrêt
      • attacher des disques virtuels
    • Opérations d’image :
      • create
      • mise à jour (c’est-à-dire chargement)
      • delete
    • Disques virtuels :
      • create
      • attacher aux machines virtuelles
  • Ignorer les erreurs de certificat - Permet d’utiliser le chiffrement SSL pour le trafic de connexion API entre Connector et Nutanix Acropolis. Ce champ est effacé par défaut.
  • Modèle de machine virtuelle (recommandé)  : modèle de machine virtuelle qui peut être utilisé pour cloner une machine virtuelle avec les paramètres matériels de Nutanix, y compris la mémoire, les processeurs et les paramètres vidéo. Vous pouvez spécifier l’hôte, la banque de données et le réseau pour configurer les machines virtuelles résultantes. Puisqu’il n’y a pas de concept de « template » dans Nutanix, ces « templates » sont des machines virtuelles réelles. La version du système d’exploitation utilisée par le « modèle » sélectionné doit correspondre à la version du système d’exploitation utilisée pour créer des couches ou publier des images en couches. Le modèle ne doit pas avoir de disques attachés et doit avoir au moins une carte réseau attachée. Si ce n’est pas le cas, une erreur s’affiche lorsque vous essayez de valider ou d’enregistrer la configuration.
  • ** Conteneur de stockage : permet de sélectionner le conteneur de stockage pour les images (disques virtuels, disques virtuels) qui sont téléchargées et les disques virtuels résultants créés à partir de ces images. Lors de la création de versions App Layer et OS Layer, nous devons installer le conteneur de stockage en tant que point de montage NFS. Cela signifie que le conteneur de stockage sélectionné DOIT inclure l’appliance dans une liste d’autorisation des clients autorisés à monter le conteneur de stockage via NFS. La configuration de la liste d’autorisation doit se faire via le produit Nutanix (soit leur console Web, soit leurs outils CLI). Si l’appliance n’est pas autorisée pour le conteneur de stockage sélectionné, la phase de validation échoue et l’erreur est indiquée avec la sélection du conteneur de stockage.
  • Taille du cache de disque de couche en Go (facultatif)  : spécifie la taille du cache autorisée pour chaque couche.

Comment les machines virtuelles sont organisées

Nutanix ne fournit pas de mécanisme pour organiser les machines virtuelles. Pour cette raison, il peut être difficile de trouver les machines virtuelles créées par votre appliance lorsque le nombre total de machines virtuelles est important. Pour vous aider à trouver ces machines virtuelles, les conventions de nommage suivantes sont utilisées :

  • Packaging Machines (machines virtuelles créées au cours du processus de création d’une couche d’application ou d’une version du système d’exploitation)
    • Le nom de la machine virtuelle commence par le nom de la couche en cours de création/modification
    • Les noms de machines virtuelles se terminent par le texte suivant : (Packaging Machine)
  • Image en couches Machines virtuelles (machines virtuelles créées à la suite de la publication d’une image en couches)
    • Le nom de la machine virtuelle commence par le nom de l’image qui a été publiée
    • Le nom de la machine virtuelle se termine par le texte suivant : (Image publiée)

Lorsque vous visualisez des machines virtuelles via la console Web Nutanix, vous pouvez rechercher des machines virtuelles en filtrant sur :

  • « Citrix App Layering » pour trouver toutes les machines virtuelles créées par le service App Layering.
  • « Citrix App Layering Packaging Machine » pour trouver toutes les machines virtuelles créées pour les tâches de gestion des couches.
  • « Citrix App Layering Published Image » pour trouver toutes les machines virtuelles créées pour publier une image en couches.
  • Nom d’image ou nom de couche pour rechercher des machines virtuelles associées à une tâche de publication d’images en couches spécifique ou à la création d’applications ou de systèmes d’exploitation.

Connectivité réseau de machines virtuelles

Les paramètres de réseau virtuel du modèle source spécifié dans la configuration du connecteur AHV Nutanix seront reportés lors de la création de machines virtuelles via le connecteur AHV (Nutanix Acropolis Hypervisor). Il n’y a aucune option dans l’interface utilisateur de configuration du connecteur pour remplacer les paramètres réseau.

Créer une configuration de connecteur

Pour saisir des valeurs :

  • Les trois premiers champs Connecteur doivent être saisis manuellement. Une fois que les informations d’identification de ces champs sont validées, vous pouvez sélectionner des valeurs pour les champs restants dans les menus déroulants.
  • Pour entrer des valeurs manuellement, cliquez pour placer le curseur dans le champ et tapez la valeur, en vous assurant que la casse correspond à la valeur dans Acropolis.
  • Pour sélectionner une valeur dans une liste déroulante, cliquez une fois pour placer le curseur dans le champ, puis une deuxième fois pour afficher la liste des valeurs possibles.

Pour ajouter une configuration de connecteur

  1. Connectez-vous à la console de gestion en tant qu’administrateur.
  2. Sélectionnez l’onglet Système > Connecteurs.
  3. Sélectionnez Ajouter une configuration de connecteur dans la barre d’action.
  4. Sous la liste des configurations de connecteur, cliquez sur le bouton Nouveau. Une petite boîte de dialogue s’ouvre.
  5. Sélectionnez Nutanix dans le menudéroulantType de connecteur et cliquez sur Nouveau. L’assistant de configuration du connecteur s’ouvre.
  6. Entrez le nomde configuration et l’adresse Acropolis, le nom d’utilisateur et le mot de passe). Pour obtenir des conseils, voir les définitions des champs ci-dessus.
  7. Cliquez sur le bouton CHECK CREDENTIALS sous les champs Configuration d’Acropolis. Le champ Paramètres de clone de machine virtuelle est alors activé.
  8. Sélectionnez le modèle de machine virtuelle.
  9. Sélectionnez le référentiel de stockage et cliquez sur le bouton TEST pour vérifier que l’appliance peut accéder au conteneur spécifié à l’aide des informations d’identification fournies.
  10. Cliquez sur Enregistrer. Vérifiez que la nouvelle configuration du connecteur est répertoriée sur la page Connector.

Configuration du script (Fonctionnalité avancée, Facultatif)

Lors de la création d’une nouvelle configuration de connecteur, vous pouvez configurer un script Powershell facultatif pour qu’il s’exécute sur n’importe quelle machine Windows exécutant l’agent App Layering. Ces scripts doivent être stockés sur la même machine sur laquelle l’agent est installé et ne seront exécutés qu’après un déploiement réussi d’une image en couches.

Certaines variables prédéfinies sont disponibles pour permettre la réutilisation des scripts avec différentes images de modèle et différentes configurations de connecteur. Ces variables contiendront également les informations nécessaires pour identifier la machine virtuelle créée dans le cadre de l’image en couches publiée dans Acropolis.

L’exécution de ces scripts n’affectera pas le résultat de la tâche de publication, et la progression des commandes exécutées dans le script ne sera pas visible. Les journaux du connecteur Acropolis contiendront la sortie du script exécuté.

Configurer un script (facultatif)

Si vous souhaitez qu’un script s’exécute à chaque publication d’une image en couches, procédez comme suit à l’aide des valeurs décrites dans les sections suivantes.

  1. Terminez et enregistrez la configuration du connecteur comme décrit ci-dessus.

Remarque :

Avant de sélectionner la page Configuration du script, vous devez enregistrer (ou ignorer) les modifications apportées aux paramètres de configuration du connecteur,

  1. Si le menu Navigation de gauche n’est pas ouvert, sélectionnez-le et cliquez sur Configuration du script pour ouvrir la page Chemin du script.
  2. Remplissez les champs obligatoires en utilisant les valeurs détaillées ici, puis cliquez sur Enregistrer.

Champs de configuration de script

  • Activer le script- Activez cette case à cocher pour activer les champs restants. Cela vous permet d’entrer un script qui sera exécuté chaque fois qu’une image en couches est publiée.
  • Agent de script- La machine de l’agent à partir de laquelle les scripts seront localisés et exécutés.
  • Nom d’utilisateur (facultatif) : nom d’utilisateur à emprunter l’identité lors de l’exécution du script. Cela peut être utilisé pour s’assurer que le script s’exécute dans le contexte d’un utilisateur disposant des droits/autorisations nécessaires pour effectuer les opérations dans le script.
  • Mot de passe (facultatif)- Le mot de passe du nom d’utilisateur spécifié.
  • Chemin d’accès du script : chemin d’accès complet et nom de fichier sur la machine de l’agent où réside le fichier de script.

Autres valeurs de configuration de script

Lorsque le script est exécuté, les variables suivantes sont définies et peuvent être utilisées dans le script powershell :

Value S’applique aux types de connecteurs : Valeur déterminée par quel code : Description
connectorCfgName Commun Commun Il s’agit du nom de la configuration du connecteur à laquelle la configuration du script est associée.
imageName Commun Commun Il s’agit du nom du modèle d’image en couches qui a été utilisé pour construire/publier l’image en couches.
osType Commun Commun Il s’agit du type de système d’exploitation de l’image en couches qui a été publiée. Il peut s’agir de l’une des valeurs suivantes : Windows10 ; Windows1064 ; Windows7 ; Windows7 64 bits ; Windows2016 64 bits ; Windows2012 64 bits ; Windows2008 64 bits
virtualInfrastructureServer Commun Nutanix AHV Nutanix AHV (serveur Prism) spécifié dans la configuration du connecteur.
vmId Commun Nutanix AHV UUID de la machine virtuelle (identique à VMUUID).
vmName Commun Nutanix AHV Nom de la machine virtuelle créée.
vmNetwork Commun Nutanix AHV Nom du réseau virtuel auquel la carte réseau principale de la machine virtuelle est connectée.
vmNetworkId Commun Nutanix AHV UUID du réseau virtuel auquel la carte réseau principale de la machine virtuelle est connectée.
vmNetworkMAC Commun Nutanix AHV Adresse MAC de la carte réseau principale connectée au réseau virtuel spécifié dans vmNetwork et vmNetworkId.
vmUuid Commun Nutanix AHV UUID de la machine virtuelle (identique à VMID).

UUID de la machine virtuelle (identique à VMID).

Definition Scope - Définit si la variable de scripts est définie pour tous les types de connecteur ou si elle est spécifique à un type de connecteur particulier.

Source de la valeur - Définit si la valeur de la variable est déterminée par un code commun ou par un code spécifique au connecteur.

Nutanix AHV (Acropole)