Systèmes d’exploitation d’appareils pris en charge

Cet article couvre les appareils pris en charge pour la gestion de la mobilité d’entreprise avec Endpoint Management. En raison de restrictions spécifiques à la plate-forme et de fonctionnalités de sécurité, Endpoint Management ne prend pas en charge toutes les fonctionnalités sur toutes les plates-formes.

Pour connaître les types d’appareils et les systèmes d’exploitation pris en charge par les applications de productivité mobiles Citrix et les services MDX, consultez la section Prise en charge des applications de productivité mobiles.

Remarque :

Citrix prend en charge, au minimum, la version actuelle et une version antérieure des principales plates-formes de système d’exploitation. Les fonctionnalités de la nouvelle version de Endpoint Management ne fonctionnent pas sur toutes sur les anciennes versions de plates-formes.

Liste des systèmes d’exploitation pris en charge

Citrix Endpoint Management prend en charge les systèmes d’exploitation suivants :

  • Android : 6.x, 7.x, 8.x, 9.x, Android Q

    Remarque :

    Pour Android Q, voir Considérations relatives à Android.

  • Système d’exploitation Chrome : Chromebook
  • iOS : 11.x, 12.x, 13.x
  • iPadOS : 13.x
  • macOS : 10.11 El Capitan, 10.12 Sierra, 10.13 High Sierra
  • tvOS : 10.2, 11.x, 12.x, 13.x. Nécessite des appareils Apple TV de 4e génération inscrits avec DEP.
  • Ordinateurs et tablettes Windows 10 : Windows 10 RS4 et RS5 (MDM uniquement)
  • Windows Phone : Windows Phone 8.1, Windows Phone 10, Windows 10 RS4 et Windows 10 RS5. MDM uniquement.
  • Windows Mobile/CE : (MDM uniquement). À compter du deuxième trimestre de 2018, la prise en charge des appareils Windows Mobile/CE n’est plus disponible pour les nouveaux clients.
  • Plate-forme Raspberry Pi : Citrix Ready Workspace Hub, construit sur la plate-forme Raspberry Pi 3. Pour plus d’informations sur la configuration requise pour le hub d’espace de travail, consultez la section Citrix Ready Workspace Hub.
  • Appareils Symbian : à compter du deuxième trimestre de 2018, la prise en charge des appareils Symbian n’est plus disponible pour les nouveaux clients. La liste suivante inclut certains des appareils Symbian pris en charge par Endpoint Management pour les clients qui ont précédemment configuré ces appareils.
    • Symbian 3
    • Symbian S60 5ème édition
    • Symbian S60 3éme édition, Feature Pack 2
    • Symbian S60 3éme édition, Feature Pack 1
    • Symbian S60 3éme édition
    • Symbian S60 2ème édition, Feature Pack 3
    • Symbian S60 2ème édition, Feature Pack 2
  • Samsung SAFE et Knox : sur les appareils Samsung compatibles, Endpoint Management prend en charge et étend les stratégies Samsung Knox et Samsung for Enterprise (SAFE). Endpoint Management nécessite l’activation d’API SAFE avant le déploiement de stratégies et de restrictions SAFE. Pour ce faire, déployez la clé Samsung Enterprise License Management (ELM) intégrée sur un appareil. Pour activer l’API Samsung Knox :
    1. Achetez une licence Samsung Knox à l’aide du Samsung Knox License Management System (KLMS).
    2. Déployez la clé Samsung ELM.
  • HTC : pour les stratégies HTC, HTC API version 0.5.0.
  • Sony : pour les stratégies spécifiques aux appareils Sony, Sony Enterprise SDK 2.0.

Considérations relatives à Android

Avant de mettre à niveau vers la plateforme Android Q : consultez Migrer de l’administration des appareils vers Android Enterprise pour plus d’informations sur la façon dont la dépréciation des API d’administration des appareils Google affecte les appareils exécutant Android Q. Consultez également le blog https://www.citrix.com/blogs/2019/06/26/citrix-endpoint-management-and-android-enterprise-a-season-of-change/.

  • Citrix vous recommande d’éviter d’inscrire les appareils Android Q en mode d’administration des appareils d’ancienne génération. Google met fin à la prise en charge des API d’administration des appareils, ce qui a un impact sur les appareils exécutant Android Q. Une fois que les API ne seront plus prises en charge, l’inscription des appareils Android Q en mode d’administration des appareils d’ancienne génération échouera.
  • Citrix recommande d’utiliser Android Entreprise pour les appareils Android Q. Pour de plus amples informations, consultez la section Migrer de l’administration des appareils vers Android Enterprise.
  • La modification de l’API Google n’affecte pas les appareils inscrits en mode MAM-uniquement.
  • Voir aussi le blog https://www.citrix.com/blogs/2019/06/26/citrix-endpoint-management-and-android-enterprise-a-season-of-change/.

Avant la mise à niveau vers la plate-forme Android P :

  • Assurez-vous que votre infrastructure de serveurs est conforme aux certificats de sécurité ayant un nom d’hôte correspondant dans l’extension SAN (autre nom de l’objet).
  • Pour vérifier un nom d’hôte, le serveur doit présenter un certificat avec un SAN correspondant. Citrix approuve les certificats uniquement s’ils contiennent un SAN correspondant au nom d’hôte.
  • Pour plus de détails, consultez l’article du site Android Developer sur les modifications de comportement d’Android P.

Avec la version d’Android O (version 8) :

  • SSLv3 n’est pas pris en charge avec Android O. Google ne prend plus en charge les connexions SSLv3. Par conséquent, les applications de productivité mobiles exécutées sur un appareil Android O ne peuvent pas se connecter aux serveurs internes qui utilisent des connexions SSLv3. Si vous disposez de serveurs utilisant SSLv3, il est important de remédier à ses limitations avant de déployer Android O pour éviter les problèmes de connectivité avec les utilisateurs.
  • La prise en charge d’Android 4.4x a pris fin à compter de la version 10.6.20 des applications de productivité mobiles Citrix dans le magasin d’applications public.
  • Les applications de productivité mobiles Citrix et les applications encapsulées par MDX sont disponibles sur les appareils Android équipés de processeurs ARM. Elles ne sont pas prises en charge sur les appareils Android Intel x86 ou x64.

Systèmes d’exploitation d’appareils pris en charge