Environnements de virtualisation Google Cloud Platform

Le service Citrix Virtual Apps and Desktops vous permet de provisionner et de gérer des machines sur Google Cloud Platform (GCP). Cet article vous guide à travers l’utilisation de Machine Creation Services (MCS) pour provisionner des machines virtuelles dans votre déploiement des services Citrix Virtual Apps ou Citrix Virtual Desktops.

Exigences

  • Compte Citrix Cloud. La fonctionnalité décrite dans cet article est uniquement disponible dans Citrix Cloud.
  • Abonnement au service Citrix Virtual Apps and Desktops. Pour plus de détails, consultez Mise en route.
  • Un projet GCP. Le projet stocke toutes les ressources de calcul associées au catalogue de machines. Il peut s’agir d’un projet existant ou d’un nouveau.
  • Activez quatre API dans votre projet Google Cloud. Pour plus de détails, consultez Activer les API Google Cloud.
  • Compte de service GCP. Le compte de service s’authentifie auprès de Google Cloud pour permettre l’accès au projet. Pour plus de détails, consultez Configurer le compte de service Google Cloud.

Activer les API Google Cloud

Pour utiliser la fonctionnalité Google Cloud via Citrix Studio, activez ces API dans votre projet Google Cloud :

  • API Compute Engine
  • API Cloud Resource Manager
  • API IAM (Identity and Access Management)
  • API Cloud Build

À partir de l’écran principal de GCP, procédez comme suit :

  1. Dans le menu supérieur gauche, sélectionnez API et services > Tableau de bord.

    Image de sélection du tableau de bord API et services

  2. Dans l’écran Tableau de bord, assurez-vous que l’API Compute Engine est activée. Si ce n’est pas le cas, procédez comme suit :

    1. Accédez à API et Services > Bibliothèque.

      Image de la bibliothèque API et services

    2. Dans la zone de recherche, tapez Compute Engine.

    3. Dans les résultats de la recherche, cliquez sur API Compute Engine.

    4. Dans l’écran API Compute Engine, cliquez sur Activer.

  3. Activez l’API Cloud Resource Manager.

    1. Accédez à API et Services > Bibliothèque.

    2. Dans le champ de recherche, tapez Cloud Resource Manager.

    3. Dans les résultats de la recherche, cliquez sur Cloud Resource Manager API.

    4. Dans l’écran API Cloud Resource Manager, cliquez sur Activer. L’état de l’API apparaît.

  4. Activez l’API IAM (Identity and Access Management) et l’API Cloud Build de la même façon.

Configurer le compte de service Google Cloud

Un compte de service Google Cloud vous permet de créer et de gérer des ressources au sein de projets GCP. Un compte de service Google Cloud est requis pour provisionner et gérer des machines comme décrit dans cet article. Le compte Google Cloud s’authentifie auprès de Citrix Cloud à l’aide d’une clé générée par Google Cloud. Chaque compte (personnel ou de service) contient différents rôles définissant la gestion du projet.

Nous vous recommandons de créer un compte de service. Pour ce faire, suivez cette procédure :

  1. Dans la console Google Cloud, accédez à IAM et administration > Comptes de service.

  2. Sur la page Comptes de service, cliquez sur CRÉER UN COMPTE DE SERVICE.

  3. Sur la page Créer un compte de service, tapez les informations requises, puis cliquez sur CRÉER.

    Conseil :

    Vous pouvez cliquer sur ANNULER pour enregistrer et quitter la page de détails du compte de service sans avoir terminé les pages Autoriser ce compte de service à accéder au projet et Autoriser les utilisateurs à accéder à ce compte de service. Nous vous recommandons de compléter les deux pages restantes plus tard.

Lors de la création d’un compte de service, il est possible de créer une clé pour le compte. Vous avez besoin de cette clé lors de la création d’une connexion dans Citrix Studio. La clé est contenue dans un fichier d’informations d’identification (.json). Une fois la clé créée, le fichier est automatiquement téléchargé et enregistré dans le dossier « Téléchargements ». Lorsque vous créez la clé, assurez-vous de définir le type de clé sur JSON. Sinon, Studio ne peut pas l’analyser.

Conseil :

Créez des clés à l’aide de la page Comptes de service de la console GCP. Nous vous recommandons de modifier régulièrement les clés pour des raisons de sécurité. Pour fournir de nouvelles clés à l’application Citrix Virtual Apps and Desktops, modifiez une connexion GCP existante.

En outre, vous devez accorder à votre compte de service les autorisations nécessaires pour accéder à votre projet GCP. Pour ce faire, suivez cette procédure :

  1. Dans la console Google Cloud, accédez à IAM et administration > IAM.

  2. Sur la page IAM, recherchez le compte de service que vous avez créé, puis cliquez sur l’icône en forme de crayon pour le modifier.

  3. Sur la page Modifier les autorisations, cliquez sur AJOUTER UN AUTRE RÔLE pour ajouter les rôles suivants à votre compte de service un par un, puis cliquez sur ENREGISTRER.

    • Administrateur de Compute
    • Administrateur de l’espace de stockage
    • Éditeur Cloud Build
    • Utilisateur du compte de service
    • Utilisateur Cloud Datastore
  4. Mettez à jour les rôles attribués au compte de service Cloud Build de votre projet.

    1. Dans la console Google Cloud, accédez à IAM et administration > IAM.
    2. Sur la page IAM, recherchez le compte de service Cloud Build, puis cliquez sur l’icône en forme de crayon pour le modifier. Vous pouvez identifier le compte de service Cloud Build par son nom d’utilisateur qui s’affiche au format suivant : <your_gcp_project_ID_number\>\@cloudbuild.gserviceaccount.com.
    3. Sur la page Modifier les autorisations, cliquez sur AJOUTER UN AUTRE RÔLE pour ajouter les rôles suivants à votre compte de service Cloud Build un par un, puis cliquez sur ENREGISTRER.
      • Compte de service Cloud Build
      • Administrateur d’instances Compute
      • Utilisateur du compte de service

Ajouter une connexion

Dans Citrix Studio, suivez les instructions décrites dans la section Créer une connexion et des ressources. La procédure suivante vous guide tout au long de la configuration d’une connexion d’hébergement dans Citrix Studio :

  1. Sous l’onglet Gérer, accédez à Configuration > Hébergement dans le volet de navigation Studio.

  2. Dans le volet Actions, sélectionnez Ajouter une connexion et des ressources.

  3. Sur la page Connexion, sélectionnez Créer une nouvelle connexion et Outils Studio, puis cliquez sur Suivant.

    • Type de connexion : sélectionnez Google Cloud Platform dans le menu.
    • Clé du compte de service : importez la clé contenue dans votre fichier d’informations d’identification Google (.json). Pour ce faire, recherchez votre fichier d’informations d’identification, ouvrez-le à l’aide du Bloc-notes (ou tout éditeur de texte), puis copiez le contenu. Revenez ensuite à la page Connexion, cliquez sur Importer clé, collez le contenu, puis cliquez sur OK.
    • ID du compte de service : ce champ est automatiquement renseigné avec les informations de la clé importée.
    • Nom de la connexion : tapez un nom pour la connexion*.
  4. Sur la page Région, sélectionnez un nom de projet dans le menu, sélectionnez une région contenant les ressources à utiliser, puis cliquez sur Suivant.

  5. Sur la page Réseau, tapez un nom pour les ressources*, sélectionnez un réseau virtuel dans le menu, sélectionnez un sous-ensemble, puis cliquez sur Suivant. Le nom des ressources facilite l’identification de la combinaison région/réseau dans Studio

    * Remarque :

    Le nom de la ressource peut contenir entre 1 et 64 caractères, et ne peut pas contenir uniquement des espaces ou les caractères \ / ; : # . * ? = < > | [ ] { } " ' ( ) ' ).

  6. Sur la page Résumé, vérifiez les informations, puis cliquez sur Terminer pour quitter la fenêtre Ajouter une connexion et des ressources.

Une fois la connexion et les ressources créées, Studio répertorie la connexion et les ressources que vous avez créées. Vous pouvez configurer la connexion. Pour ce faire, sélectionnez la connexion, puis cliquez sur l’option appropriée dans le volet Actions.

De même, vous pouvez choisir de supprimer, renommer ou tester les ressources créées sous la connexion. Pour ce faire, sélectionnez la ressource sous la connexion, puis cliquez sur l’option appropriée dans le volet Actions.

Préparer une instance de VM principale et un disque persistant

Conseil :

« Disque persistant » est le terme employé par GCP pour désigner un « disque virtuel ».

Pour préparer votre instance de VM principale, créez et configurez une instance de VM avec des propriétés correspondant à la configuration souhaitée pour les instances de VDA clonées dans votre catalogue de machines planifié. La configuration ne s’applique pas uniquement à la taille et au type d’instance. Elle inclut également des attributs d’instance tels que les métadonnées, les balises, les attributions de GPU, les balises réseau et les propriétés de compte de service.

Dans le cadre du processus de création d’images, MCS utilise votre instance de VM principale pour créer le « modèle d’instance » GCP. Le modèle d’instance est ensuite utilisé pour créer les instances de VDA clonées qui composent le catalogue de machines. Les instances clonées héritent des propriétés de l’instance de VM principale (à l’exception des propriétés VPC, du sous-réseau et du disque persistant) à partir de laquelle le modèle d’instance a été créé.

Après avoir configuré les propriétés de l’instance de VM principale en fonction de vos besoins spécifiques, démarrez l’instance, puis préparez le disque persistant pour l’instance.

Nous vous recommandons de créer manuellement un instantané du disque. Cela vous permet d’utiliser une convention d’appellation significative pour suivre les versions, vous offre plus d’options pour gérer les versions antérieures de votre image principale et vous permet de gagner du temps pour la création du catalogue de machines. Si vous ne créez pas votre propre instantané, MCS en crée un pour vous. Vous pouvez l’utiliser pour créer l’image personnalisée dans votre bibliothèque d’images GCP.

Créer un catalogue de machines

Remarque :

Créez vos ressources avant de créer un catalogue de machines.

Dans Citrix Studio, suivez les instructions décrites dans la section Créer des catalogues de machines. Les informations suivantes sont uniques aux catalogues de Google Cloud Platform.

  1. Sous l’onglet Gérer, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet de navigation Studio.

  2. Dans le volet Actions, cliquez sur Créer un catalogue de machines.

  3. Sur la page Système d’exploitation, sélectionnez OS multi-session, puis cliquez sur Suivant.

    • Le service Citrix Virtual Apps and Desktops prend également en charge l’OS à session unique.
  4. Sur la page Gestion des machines, sélectionnez des machines dont l’alimentation est gérée et les options Citrix Machine Creation Services, puis cliquez sur Suivant. S’il existe plusieurs ressources, vous devez en sélectionner une dans le menu.

  5. Sur la page Image principale, sélectionnez une VM et le niveau fonctionnel minimum pour le catalogue, puis cliquez sur Suivant.

  6. Sur la page Machines virtuelles, spécifiez le nombre de VM que vous souhaitez créer, affichez la spécification détaillée des VM, puis cliquez sur Suivant.

  7. Sur la page Comptes d’ordinateur, sélectionnez un compte Active Directory, puis cliquez sur Suivant.

    • Si vous sélectionnez Créer des nouveaux comptes Active Directory, sélectionnez un domaine, puis tapez un nom pour le schéma d’appellation des comptes.
    • Si vous sélectionnez Utiliser des comptes Active Directory existants, cliquez sur Parcourir pour accéder aux comptes d’ordinateur Active Directory existants pour les machines sélectionnées.
  8. Sur la page Informations d’identification du domaine, cliquez sur Entrer informations d’identification, tapez le nom d’utilisateur et le mot de passe, cliquez sur OK, puis sur Suivant.

    • Les informations d’identification que vous tapez doivent disposer d’autorisations pour effectuer des opérations de compte Active Directory.
  9. Sur la page Étendues, sélectionnez les étendues pour le catalogue de machines, puis cliquez sur Suivant.

    • Vous pouvez sélectionner des étendues facultatives ou cliquer Étendue personnalisée pour personnaliser les étendues selon vos besoins.
  10. Sur la page Résumé, vérifiez les informations, spécifiez un nom pour le catalogue, puis cliquez sur Terminer.

    Remarque :

    Le nom du catalogue peut contenir entre 1 et 39 caractères, et ne peut pas contenir uniquement des espaces ou les caractères \ / ; : # . * ? = < > | [ ] { } " ' ( ) ' ).

La création du catalogue de machines peut prendre du temps. Une fois la création du catalogue terminée, Studio répertorie le catalogue que vous avez créé.

Ajouter des machines à un catalogue

Pour ajouter des machines à un catalogue, procédez comme suit :

  1. Dans le volet de navigation Studio, sélectionnez Catalogues de machines.

  2. Sélectionnez le catalogue de machines auquel vous souhaitez ajouter des machines.

  3. Dans le volet Actions, cliquez sur Ajouter des machines.

  4. Sur la page Machines virtuelles, spécifiez le nombre de machines que vous souhaitez ajouter, puis cliquez sur Suivant.

  5. Sur la page Comptes d’ordinateur, sélectionnez un compte Active Directory, puis cliquez sur Suivant.

  6. Sur la page Informations d’identification du domaine, cliquez sur Entrer informations d’identification, tapez le nom d’utilisateur et le mot de passe, cliquez sur OK, puis sur Suivant.

  7. Sur la page Résumé, vérifiez les informations et cliquez sur Terminer.

Mettre à jour les machines

Cette fonctionnalité peut être utile dans les cas où vous souhaitez mettre à jour votre image principale ou le niveau fonctionnel minimum.

Pour mettre à jour des machines, procédez comme suit :

  1. Dans le volet de navigation Studio, sélectionnez Catalogues de machines.

  2. Sélectionnez le catalogue de machines qui contient les machines que vous souhaitez mettre à jour.

  3. Dans le volet Actions, cliquez sur Mettre à jour les machines.

  4. Sur la page Image principale, sélectionnez une VM et le niveau fonctionnel minimum pour le catalogue, puis cliquez sur Suivant.

  5. Sur la page Stratégie de déploiement, spécifiez quand vous souhaitez mettre à jour les machines, puis cliquez sur Suivant.

  6. Sur la page Résumé, vérifiez les informations et cliquez sur Terminer.

Pour restaurer une mise à jour de machine, procédez comme suit :

Important :

Ne renommez, supprimez ou déplacez pas les images principales. Sinon, vous ne pouvez pas restaurer la mise à jour.

  1. Dans le volet de navigation Studio, sélectionnez Catalogues de machines.

  2. Sélectionnez le catalogue de machines dans lequel vous souhaitez restaurer la mise à jour de la machine.

  3. Dans le volet Actions, cliquez sur Restaurer la mise à jour de la machine.

  4. Sur la page Aperçu, vérifiez les informations, puis cliquez sur Suivant.

  5. Sur la page Stratégie de déploiement, configurez la stratégie de déploiement, puis cliquez sur Suivant.

  6. Sur la page Résumé, vérifiez les informations et cliquez sur Terminer.

Gestion de l’alimentation

Le service Citrix Virtual Apps and Desktops vous permet de gérer l’alimentation des machines GCP. Utilisez le nœud Rechercher dans le volet de navigation pour localiser la machine dont vous souhaitez gérer l’alimentation. Les actions de gestion de l’alimentation suivantes sont disponibles :

  • Supprimer
  • Démarrer
  • Redémarrer
  • Force Restart
  • Arrêter
  • Forcer l’arrêt
  • Ajouter au groupe de mise à disposition
  • Gérer les balises
  • Activer le mode de maintenance

Vous pouvez également gérer l’alimentation des machines GCP à l’aide de la fonctionnalité Autoscale. Pour ce faire, ajoutez les machines GCP à un groupe de mise à disposition, puis activez la fonctionnalité Autoscale pour ce groupe de mise à disposition. Pour plus d’informations sur la fonctionnalité Autoscale, consultez la section Autoscale.

Importer des machines GCP créées manuellement

Vous pouvez créer une connexion à GCP, puis créer un catalogue contenant des machines GCP. Vous pouvez ensuite mettre sous tension les machines GCP manuellement via le service Citrix Virtual Apps and Desktops. Avec cette fonctionnalité, vous pouvez :

  • Importer des machines GCP avec OS multi-session créées manuellement dans un catalogue de machines Citrix Virtual Apps and Desktops.
  • Supprimer les machines GCP avec OS multi-session créées manuellement d’un catalogue Citrix Virtual Apps and Desktops.
  • Utiliser les fonctionnalités de gestion de l’alimentation Citrix Virtual Apps and Desktops existantes pour gérer l’alimentation des machines GCP Windows Server. Par exemple, définissez un programme de redémarrage pour ces machines.

Cette fonctionnalité ne nécessite aucune modification du workflow de provisioning Citrix Virtual Apps and Desktops existant, ni la suppression de toute fonctionnalité existante. Nous vous recommandons d’utiliser MCS pour provisionner des machines dans Studio au lieu d’importer des machines GCP créées manuellement.

Plus d’informations