Autoscale

Autoscale est une fonctionnalité exclusive du service Citrix Virtual Apps and Desktops qui fournit une solution cohérente et hautes performances pour gérer de manière proactive vos machines. Elle vise à équilibrer les coûts et l’expérience des utilisateurs. Autoscale intègre la technologie Smart Scale obsolète dans la solution de gestion de l’alimentation Studio.

À propos de la fonctionnalité Autoscale

Autoscale permet une gestion proactive de l’alimentation de toutes les machines avec OS de serveur et de bureau enregistrées dans un groupe de mise à disposition.

Plateformes d’hébergement VDA prises en charge

Autoscale prend en charge toutes les plates-formes prises en charge par le service Virtual Apps and Desktops. Cela inclut une variété de plates-formes d’infrastructure, notamment Citrix Hypervisor, Amazon Web Services, Google Cloud Platform, Microsoft Azure Resource Manager, VMware vSphere et bien d’autres encore. Pour obtenir la liste complète des plates-formes prises en charge, reportez-vous à Configuration système requisepour le service Virtual Apps and Desktops.

Charges de travail prises en charge

Autoscale fonctionne avec le service Bureau à distance (RDS) et l’infrastructure de bureau virtuel (VDI). Il y a trois interfaces utilisateur :

  • Interface utilisateur Autoscale pour les groupes de mise à disposition RDS

  • Interface utilisateur Autoscale pour les groupes de mise à disposition VDI regroupés

  • Interface utilisateur Autoscale pour les groupes de mise à disposition VDI statiques

Pour plus d’informations sur les interfaces utilisateur pour les différents groupes de mise à disposition, reportez-vous à la section Trois types d’interfaces utilisateur Autoscale.

Avantages

La fonctionnalité Autoscale offre les avantages suivants :

  • Fournit un mécanisme unique et cohérent pour gérer l’alimentation des machines dans un groupe de mise à disposition.

  • Assure la disponibilité et contrôle les coûts avec une gestion de l’alimentation des machines basée sur la charge ou sur des calendriers, ou une combinaison des deux.

  • Pour surveiller des indicateurs tels que les économies de coûts et l’utilisation de la capacité, et pour activer les notifications, utilisez Director, disponible sous l’onglet Surveiller.

Regardez une vidéo de 2 minutes

La vidéo suivante fournit un aperçu rapide de Autoscale.

Icône vidéo

Migration

La migration de Smart Scale vers Autoscale est prise en charge. La migration inclut l’exportation des données de configuration depuis Smart Scale, puis l’importation vers Autoscale. Pour de plus amples informations, consultez la section Migration Smart Scale vers Autoscale.

Trois types d’interfaces utilisateur Autoscale

Il existe trois types d’interfaces utilisateur Autoscale. Consultez la section ci-dessous pour plus de détails.

Interface utilisateur Autoscale pour les groupes de mise à disposition RDS :

Interface RDS Autoscale

Interface utilisateur Autoscale pour les groupes de mise à disposition VDI regroupés :

Interface VDI regroupés Autoscale

Interface utilisateur Autoscale pour les groupes de mise à disposition VDI statiques

Interface VDI statiques Autoscale

Activer ou désactiver Autoscale pour un groupe de mise à disposition

Remarque :

Par défaut, Autoscale est activé lorsque vous créez un groupe de mise à disposition.

  1. Sous l’onglet Gérer, sélectionnez Groupes de mise à disposition dans le volet de navigation Studio.

  2. Dans le volet Actions, sélectionnez le groupe de mise à disposition que vous souhaitez gérer, puis cliquez sur Modifier le groupe de mise à disposition.

  3. Sur la page Autoscale, activez la case à cocher Autoscale pour activer la fonctionnalité. Une fois que vous avez activé Autoscale, les options de la page sont activées.

  4. Pour désactiver Autoscale, désélectionnez la case Autoscale. Les options de la page deviennent grises pour indiquer que la fonction Autoscale est désactivée pour le groupe de mise à disposition sélectionné.

Important :

  • Si vous désactivez Autoscale, toutes les machines gérées par Autoscale resteront dans l’état dans lequel elles se trouvent au moment de la désactivation.
  • Une fois que vous avez désactivé Autoscale, les machines en état de vidage sont retirées de l’état de vidage. Pour plus d’informations sur l’état de vidage, reportez-vous à la section État de vidage.

Comment Autoscale gère les machines

Autoscale allume et éteint les machines en fonction du calendrier sélectionné. Autoscale vous permet de définir plusieurs calendriers qui incluent des jours spécifiques de la semaine et d’ajuster le nombre de machines disponibles pendant ces périodes. Si vous savez qu’un certain groupe d’utilisateurs est susceptible de consommer les ressources de machine à un moment donné pendant des jours spécifiques, Autoscale vous permet de proposer une expérience optimisée. Notez que ces machines seront sous tension pendant la période définie par le calendrier, qu’il y ait ou non des sessions en cours d’exécution sur elles.

Le calendrier est basé sur le fuseau horaire du groupe de mise à disposition. Pour modifier le fuseau horaire, vous pouvez modifier les paramètres utilisateur dans un groupe de mise à disposition. Pour de plus amples informations, consultez la section Gérer les groupes de mise à disposition.

Autoscale a deux calendriers par défaut : les jours de la semaine (du lundi au vendredi) et le week-end (le samedi et le dimanche). Par défaut, le programme Jours ouvrés maintient une machine sous tension de 7h00 à 18h30 pendant les heures de pointe et aucune pendant les heures creuses ; le tampon de capacité par défaut est réglé à 10% pendant les heures de pointe et pendant les heures creuses. Par défaut, le programme Weekend ne garde pas de machines sous tension.

Remarque :

Autoscale traite uniquement les machines enregistrées sur le site comme faisant partie de la capacité disponible dans les calculs qu’il effectue. « Enregistré » signifie que la machine est disponible ou déjà utilisée. Cela garantit que seules les machines qui acceptent les sessions utilisateur sont incluses dans la capacité du groupe de mise à disposition.

Paramètres basés sur le calendrier

Calendrier Autoscale. Permet d’ajouter, de modifier, de sélectionner et de supprimer des planifications.

Jours appliqués. Met en surbrillance les jours que vous avez appliqués au calendrier sélectionné. Les jours restants sont grisés.

Modifier. Permet d’affecter les machines à chaque heure. Vous pouvez affecter les machines par nombres et par pourcentages.

Remarque :

  • Cette option est disponible uniquement dans les interfaces utilisateur Autoscale pour RDS et les groupes de mise à disposition VDI regroupés.
  • L’histogramme en regard de Modifier représente le nombre ou le pourcentage de machines exécutées dans différents créneaux horaires.
  • Vous pouvez affecter des machines à chaque créneau horaire en cliquant sur Modifier au-dessus des heures de pointe. En fonction de l’option sélectionnée dans la liste déroulante de la fenêtre Machines à démarrer, vous pouvez affecter les machines par nombres ou par pourcentages.
  • Pour les groupes de mise à disposition RDS, vous pouvez définir le nombre minimum de machines en cours d’exécution séparément pour chaque demi-heure de la journée. Pour les groupes de mise à disposition VDI regroupés, vous pouvez définir le nombre minimum de machines en cours d’exécution séparément pour chaque heure de la journée.

Pour définir vos propres calendriers, suivez les étapes ci-dessous.

  1. Sélectionnez Modifier les calendriers dans la liste déroulante, puis cliquez sur Ajouter calendrier.

  2. Dans la fenêtre Modifier calendriers Autoscale, sélectionnez les jours à appliquer à chaque calendrier. Vous pouvez également supprimer des calendriers, le cas échéant.

  3. Cliquez sur Appliquer pour enregistrer les calendriers et revenir à la page Autoscale.

  4. Sélectionnez le calendrier applicable dans la liste déroulante et définissez les options applicables à ce calendrier.

Important :

  • Autoscale ne permet pas à un même jour de se chevaucher dans des calendriers différents. Par exemple, si vous sélectionnez Lundi dans le calendrier2 après avoir sélectionné Lundi dans le calendrier1, Lundi est automatiquement effacé dans le calendrier1.
  • Un nom de calendrier n’est pas sensible à la casse.
  • Un nom de calendrier ne doit pas être vide ou contenir uniquement des espaces.
  • Autoscale autorise les espaces vides entre les caractères.
  • Un nom de calendrier ne doit pas contenir les caractères suivants : \ / ; : # . * ? = < > | [ ] ( ) { } “ ‘ `.
  • Autoscale ne prend pas en charge les noms de calendrier dupliqués. Entrez un nom différent pour chaque calendrier.
  • Autoscale ne prend pas en charge les calendriers vides. Cela signifie que les calendriers sans sélection de jours ne sont pas enregistrés.

Remarque :

Sur la page Autoscale, les jours inclus dans le calendrier sélectionné sont mis en surbrillance, tandis que ceux qui ne sont pas inclus sont grisés.

Paramètres basés sur la charge

Heures de pointe. Permet de définir les heures de pointe pour les jours que vous avez appliqués dans le calendrier sélectionné. Pour ce faire, cliquez avec le bouton droit sur le graphique à barres horizontales. Après avoir défini les heures de pointe, les heures restantes non définies par défaut sont les heures creuses. Par défaut, le créneau horaire de 7h00 à 19h00 est défini comme heures de pointe pour les jours inclus dans le calendrier sélectionné.

Important :

  • Pour les groupes de mise à disposition RDS, le graphique à barres des heures de pointe est utilisé pour le tampon de capacité.
  • Pour les groupes de mise à disposition VDI, le graphique à barres des heures de pointe est utilisé pour le tampon de capacité et contrôle les actions à déclencher après la fermeture de session et/ou la déconnexion.

Tampon de capacité. Permet de conserver un tampon des machines sous tension. Une valeur moindre diminue le coût. Une valeur supérieure garantit une expérience utilisateur optimisée car les utilisateurs n’ont pas à attendre que des machines supplémentaires soient mises sous tension lors du lancement des sessions. Par défaut, le tampon de capacité est de 10 % pour les heures de pointe et les heures creuses. Si vous définissez le tampon de capacité sur 0 (zéro), les utilisateurs devront peut-être attendre que des machines supplémentaires soient mises sous tension lors du lancement des sessions. Autoscale vous permet de déterminer le tampon de capacité séparément pour les heures de pointe et les heures creuses.

Paramètres divers

Conseil :

Après déconnexion. Permet de spécifier combien de temps une machine déconnectée et verrouillée reste sous tension après la déconnexion d’une session avant qu’elle ne soit suspendue ou arrêtée. Si une valeur temporelle est spécifiée, la machine est suspendue ou arrêtée lorsque le temps de déconnexion spécifié est écoulé, en fonction des actions que vous avez configurées. Par défaut, aucune action n’est affectée aux machines déconnectées. Vous pouvez définir des options séparément pour les heures de pointe et les heures creuses. Pour ce faire, cliquez sur la flèche vers le bas, puis sélectionnez l’une des options suivantes dans le menu :

  • Aucune action. Si cette option est sélectionnée, la machine reste sous tension après la fermeture de session et Autoscale n’effectue aucune action dessus.
  • Suspendre. Si cette option est sélectionnée, Autoscale met en pause la machine sans l’arrêter lorsque le temps de déconnexion spécifié est écoulé.
  • Arrêter. Si cette option est sélectionnée, Autoscale arrête la machine lorsque le temps de déconnexion spécifié est écoulé.

Remarque :

Cette option est disponible uniquement dans les interfaces utilisateur Autoscale pour les groupes de mise à disposition VDI regroupés et statiques.

Après une fin de session. Permet de spécifier combien de temps une machine reste sous tension après la fin d’une session avant qu’elle ne soit suspendue ou arrêtée. Si une valeur temporelle est spécifiée, la machine est suspendue ou arrêtée lorsque le temps de fin de session spécifié est écoulé, en fonction des actions que vous avez configurées. Par défaut, aucune action n’est affectée aux machines à session terminée. Vous pouvez définir des options séparément pour les heures de pointe et les heures creuses. Pour ce faire, cliquez sur la flèche vers le bas, puis sélectionnez l’une des options suivantes dans le menu :

  • Aucune action. Si cette option est sélectionnée, la machine reste sous tension après la fermeture de session et Autoscale n’effectue aucune action dessus.
  • Suspendre. Si cette option est sélectionnée, Autoscale met en pause la machine sans l’arrêter lorsque le temps de fin de session spécifié est écoulé.
  • Arrêter. Si cette option est sélectionnée, Autoscale arrête la machine lorsque le temps de fin de session spécifié est écoulé.

Remarque :

Cette option est disponible uniquement dans l’interface utilisateur Autoscale pour les groupes de mise à disposition VDI statiques.

Délai de mise hors tension. Permet de spécifier le nombre minimal de minutes qui doivent s’écouler après la mise sous tension d’une machine avant de la mettre hors tension. Cela empêche les machines de s’allumer et de s’éteindre sans cesse pendant les demandes de session volatiles. Par défaut, le délai de mise hors tension est de 30 minutes. Vous pouvez le définir dans une plage de 0 à 60 minutes.

Remarque :

  • Cette option est disponible uniquement dans l’interface utilisateur Autoscale pour les groupes de mise à disposition RDS.
  • Pour les groupes de mise à disposition VDI statiques, le délai de mise hors tension s’applique uniquement aux machines non attribuées. Pour configurer le délai de mise hors tension pour les groupes de mise à disposition VDI statiques, utilisez le SDK PowerShell. Par exemple : C:\PS> Set-BrokerDesktopGroup "MyDesktop" -PowerOffDelay 15.

Coût d’instance de machine par heure. Permet de spécifier le coût de l’instance de machine par heure correspondant à votre base de coûts. Le coût horaire de l’instance de machine correspond au coût par heure, en dollars US, de la capacité informatique utilisée. Ce paramètre est utilisé pour calculer les économies de coûts des paramètres Autoscale ci-dessus. Pour afficher les économies, accédez à Surveiller > Tendances > Utilisation de machine. Pour de plus amples informations, consultez la section Surveiller les machines gérées par Autoscale.

Remarque :

Autoscale ne prend pas en charge la modification de l’unité monétaire pour votre base de coûts.

Gestion de l’alimentation des machines VDI qui passent à une période différente avec des sessions déconnectées

Important :

  • Cette amélioration s’applique uniquement aux machines VDI avec sessions déconnectées. Elle ne s’applique pas aux machines VDI avec sessions fermées.
  • Pour que cette amélioration prenne effet, vous devez activer Autoscale pour le groupe de mise à disposition applicable. Sinon, les actions de stratégie de déconnexion d’alimentation ne sont pas déclenchées lors de la transition.

Dans les versions antérieures, une machine VDI en transition vers une période où une action (action de déconnexion = « Suspendre » ou « Arrêter ») était requise restait sous tension. Ce scénario se produisait si la machine était déconnectée pendant une période (heures de pointe ou heures creuses) pendant laquelle aucune action (action de déconnexion = « Nothing ») n’était requise.

À partir de cette version, Autoscale suspend ou met hors tension la machine lorsque le temps de déconnexion spécifié est écoulé, en fonction de l’action de déconnexion configurée pour la période suivante.

Par exemple, vous configurez les stratégies d’alimentation suivantes pour un groupe de mise à disposition VDI :

  • PeakDisconnectAction défini sur « Nothing »
  • OffPeakDisconnectAction défini sur « Shutdown »
  • Définissez ‘OffPeakDisconnectTimeout’ sur 10

Remarque :

Pour plus d’informations sur la stratégie d’alimentation d’action de déconnexion, reportez-vous aux sections https://developer-docs.citrix.com/projects/delivery-controller-sdk/en/latest/Broker/about_Broker_PowerManagement/#power-policy et https://developer-docs.citrix.com/projects/delivery-controller-sdk/en/latest/Broker/Get-BrokerDesktopGroup/.

Dans les versions antérieures, une machine VDI avec une session déconnectée pendant les heures de pointe restait sous tension lorsqu’elle passait des heures de pointe aux heures creuses. À partir de cette version, les actions de stratégie OffPeakDisconnectAction et OffPeakDisconnectTimeout sont appliquées à la machine VDI lors de la transition. Par conséquent, la machine est mise hors tension 10 minutes après sa transition vers les heures creuses.

Si vous souhaitez revenir au comportement précédent (autrement dit, n’effectuer aucune action sur les machines qui passent d’heures de pointe à heures creuses ou inversement avec des sessions déconnectées), effectuez l’une des opérations suivantes :

  • Définissez la valeur de Registre « LegacyPeakTransitionDisconnectedBehaviour » sur 1 (true ; active le comportement précédent). Par défaut, la valeur est 0 (false ; déclenche la déconnexion des actions de stratégie d’alimentation lors de la transition).
    • Chemin : HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Citrix\DesktopServer
    • Nom : LegacyPeakTransitionDisconnectedBehaviour
    • Type : REG_DWORD
    • Données : 0x00000001 (1)
  • Configurez le paramètre à l’aide de la commande PowerShell Set-BrokerServiceConfigurationData. Par exemple :
    • PS C:\> Set-BrokerServiceConfigurationData HostingManagement.LegacyPeakTransitionDisconnectedBehaviour -SettingValue $true

Une machine doit répondre aux critères suivants avant que des actions de stratégie d’alimentation puissent lui être appliquées lors de la transition :

  • A une session déconnectée.
  • N’a aucune action d’alimentation en attente.
  • Appartient à un groupe de mise à disposition VDI (mono-session) qui effectue une transition vers une période différente.
  • A une session qui se déconnecte pendant une certaine période (heures de pointe ou heures creuses) et effectue une transition vers une période où une action d’alimentation est affectée.

Fonctionnement du tampon de capacité

Le tampon de capacité est utilisé pour ajouter de la capacité de réserve à la demande actuelle afin de tenir compte des augmentations dynamiques de charge. Il y a deux scénarios à connaître :

  • Pour les groupes de mise à disposition RDS, le tampon de capacité est défini comme un pourcentage de la capacité totale du groupe de mise à disposition en termes d’indice de charge. Pour plus d’informations sur l’indice de charge, reportez-vous à la section Indice de charge.

  • Pour les groupes de mise à disposition VDI, le tampon de capacité est défini comme un pourcentage de la capacité totale du groupe de mise à disposition en termes de nombre de machines.

Autoscale vous permet de définir le tampon de capacité séparément pour les heures de pointe et les heures creuses. Une valeur moindre dans le champ de tampon de capacité réduit le coût, car Autoscale permet de réduire la capacité de réserve. Une valeur supérieure garantit une expérience utilisateur optimisée car les utilisateurs n’ont pas à attendre que des machines supplémentaires soient mises sous tension lors du lancement des sessions. Par défaut, le tampon de capacité est de 10 %.

Important :

Le tampon de capacité entraîne la mise sous tension des machines lorsque la capacité totale de réserve tombe à un niveau inférieur à « X » pour cent de la capacité totale du groupe de mise à disposition. Ainsi, le pourcentage requis de capacité inutilisée est réservé.

Groupes de mise à disposition RDS

Quand les machines sont-elles mises sous tension ?

Important :

Si un calendrier est sélectionné, Autoscale allume toutes les machines configurées pour être sous tension selon le calendrier. Autoscale maintient ce nombre spécifié de machines sous tension pendant toute la période du calendrier, quelle que soit la charge.

Lorsque le nombre de machines sous tension dans le groupe de mise à disposition ne peut plus répondre au tampon requis pour appliquer la capacité de tampon en termes d’indice de charge, Autoscale allume des machines supplémentaires. Par exemple, supposons que votre groupe de mise à disposition dispose de 20 machines et que 3 machines sont programmées pour être mises sous tension dans le cadre d’une montée en charge planifiée avec un tampon de capacité de 20 % ; 4 machines seront sous tension lorsqu’il n’y aura pas de charge. Cela est dû au fait qu’un index de charge de 4 x 10 k est nécessaire pour le tampon ; par conséquent, au moins 4 machines doivent être sous tension. Ce cas peut se produire pendant les périodes de pointe, l’augmentation de la charge sur les machines, le lancement de nouvelles sessions, et lorsque vous ajoutez de nouvelles machines au groupe de mise à disposition. Notez que Autoscale allume uniquement les machines répondant aux critères suivants :

  • Les machines ne sont pas en mode de maintenance.

  • L’hyperviseur sur lequel les machines sont en cours d’exécution n’est pas en mode de maintenance.

  • Les machines sont actuellement hors tension.

  • Les machines n’ont aucune action d’alimentation en attente.

Quand les machines sont-elles mises hors tension ?

Important :

  • Si un calendrier est sélectionné, Autoscale éteint les machines en fonction du calendrier.
  • Autoscale ne met pas hors tension les machines configurées pour être mises sous tension pendant la période du calendrier.

Lorsqu’il y a suffisamment de machines pour prendre en charge le nombre ciblé de machines sous tension (y compris le tampon) pour le groupe de mise à disposition, Autoscale éteint les machines supplémentaires. Ce cas peut se produire pendant les heures creuses, la diminution de la charge sur les machines et les déconnexions de session, et lorsque vous supprimez des machines du groupe de mise à disposition. Autoscale éteint uniquement les machines répondant aux critères suivants :

  • Les machines et l’hyperviseur sur lesquels les machines sont en cours d’exécution ne sont pas en mode de maintenance.

  • Les machines sont actuellement sous tension.

  • Les machines sont enregistrées comme étant disponibles ou en attente d’enregistrement après le démarrage.

  • Les machines n’ont pas de session active.

  • Les machines n’ont aucune action d’alimentation en attente.

  • Les machines satisfont au délai de mise hors tension spécifié. Cela signifie que les machines ont été mises sous tension pendant au moins « X » minutes, où « X » est le délai de mise hors tension spécifié pour le groupe de mise à disposition.

Exemple de scénario

Supposons que vous ayez le scénario suivant :

  • Configuration du groupe de mise à disposition. Le groupe de mise à disposition dont Autoscale doit gérer l’alimentation contient 10 machines (M1 à M10).

  • Configuration Autoscale

    • Le tampon de capacité est défini sur 10 %.
    • Aucune machine n’est incluse dans le calendrier sélectionné.

Le scénario est exécuté dans l’ordre suivant :

  1. Aucun utilisateur ne se connecte.

  2. Les sessions utilisateur augmentent.

  3. D’autres sessions utilisateur démarrent.

  4. La charge de session utilisateur diminue en raison de la fin de session.

  5. La charge de session utilisateur diminue encore jusqu’à ce que la charge de session soit gérée uniquement par des ressources locales.

Voir ci-dessous pour plus de détails sur le fonctionnement de Autoscale dans le scénario ci-dessus.

  • Pas de charge utilisateur (état initial)
    • Une machine (par exemple, M1) est sous tension. La machine est sous tension en raison du tampon de capacité configuré. Dans ce cas, 10 (nombre de machines) x 10 000 (indice de charge) x 10 % (tampon de capacité configuré) est égal à 10 000. Par conséquent, une machine est sous tension.
    • La valeur de l’indice de charge de la machine sous tension (M1) correspond à une charge de base (l’indice de charge est égal à 0).
  • Le premier utilisateur ouvre une session
    • La session est dirigée pour être hébergée sur la machine M1.
    • L’indice de charge de la machine sous tension M1 augmente et la machine M1 ne correspond plus à une charge de base.
    • Autoscale commence à allumer une machine supplémentaire (M2) pour répondre à la demande en raison du tampon de capacité configuré.
    • La valeur de l’indice de charge de la machine M2 correspond à une charge de base.
  • Les utilisateurs augmentent la charge
    • Les sessions sont équilibrées entre les machines M1 et M2. En conséquence, l’indice de charge des machines sous tension (M1 et M2) augmente.
    • La capacité totale de réserve est encore supérieure à 10 000 en termes d’indice de charge.
    • La valeur de l’indice de charge de la machine M2 ne correspond plus à une charge de base.
  • D’autres sessions utilisateur démarrent.
    • Les sessions sont équilibrées entre les machines (M1 et M2). En conséquence, l’indice de charge des machines sous tension (M1 et M2) augmente encore.
    • Lorsque la capacité totale de réserve tombe à un niveau inférieur à 10 000 en termes d’indice de charge, Autoscale commence à allumer une machine supplémentaire (M3) pour répondre à la demande en raison du tampon de capacité configuré.
    • La valeur de l’indice de charge de la machine M3 est à une charge de base.
  • Encore plus de sessions utilisateur démarrent
    • Les sessions sont équilibrées entre les machines (M1 à M3). En conséquence, l’indice de charge des machines sous tension (M1 à M3) augmente.
    • La capacité totale de réserve est supérieure à 10 000 en termes d’indice de charge.
    • La valeur de l’indice de charge de la machine M3 n’est plus à une charge de base.
  • La charge de session utilisateur diminue en raison de la fin de session
    • Une fois que les utilisateurs ont mis fin à leurs sessions ou que les sessions inactives dépassent le délai, la capacité libérée sur les machines M1 à M3 est réutilisée pour héberger des sessions démarrées par d’autres utilisateurs.
    • Lorsque la capacité totale de réserve augmente à un niveau supérieur à 10 000 en termes d’indice de charge, Autoscale met l’une des machines (par exemple, M3) à l’état de vidage. Par conséquent, les sessions lancées par d’autres utilisateurs ne sont plus dirigées vers cette machine à moins que de nouvelles modifications ne se produisent ; par exemple, la charge de l’utilisateur final augmente de nouveau ou d’autres machines deviennent moins chargées.
  • La charge de session utilisateur continue de diminuer
    • Une fois que toutes les sessions de la machine M3 sont terminées et que le délai de mise hors tension spécifié expire, Autoscale éteint la machine M3.
    • Une fois que plus d’utilisateurs mettent fin à leurs sessions, la capacité libérée sur les machines (M1 et M2) est réutilisée pour héberger des sessions démarrées par d’autres utilisateurs.
    • Lorsque la capacité totale de réserve augmente à un niveau supérieur à 10 000 en termes d’indice de charge, Autoscale met l’une des machines (par exemple, M2) à l’état de vidage. Par conséquent, les sessions lancées par d’autres utilisateurs ne sont plus dirigées vers cette machine.
  • La charge de session utilisateur continue de diminuer jusqu’à ce qu’il n’y ait pas de session
    • Une fois que toutes les sessions de la machine M2 sont terminées et que le délai de mise hors tension spécifié expire, Autoscale éteint la machine M2.
    • La valeur d’indice de charge de la machine sous tension (M1) correspond à une charge de base. Autoscale ne met pas la machine M1 en état de vidage en raison du tampon de capacité configuré.

Remarque :

Pour les groupes de mise à disposition RDS, toutes les modifications apportées au bureau sont perdues lorsque les utilisateurs mettent fin aux sessions. Toutefois, s’ils sont configurés, les paramètres spécifiques à l’utilisateur restent dans le profil utilisateur.

Groupes de mise à disposition de VDI regroupés

Le tampon de capacité est utilisé pour répondre aux pics soudains de la demande en conservant un tampon de machines sous tension en fonction du nombre total de machines dans le groupe de mise à disposition. Par défaut, le tampon de capacité représente 10 % du nombre total de machines dans le groupe de mise à disposition.

Si le nombre de machines (y compris le tampon de capacité) dépasse le nombre total de machines actuellement sous tension, des machines supplémentaires sont mises sous tension pour répondre à la demande. Si le nombre de machines (y compris le tampon de capacité) est inférieur au nombre total de machines actuellement sous tension, les machines excédentaires sont arrêtées ou suspendues, selon les actions que vous avez configurées.

Exemple de scénario

Supposons que vous ayez le scénario suivant :

  • Configuration du groupe de mise à disposition. Le groupe de mise à disposition dont Autoscale doit gérer l’alimentation contient 10 machines (M1 à M10).
  • Configuration Autoscale
    • Le tampon de capacité est défini sur 10 %.
    • Aucune machine n’est incluse dans le calendrier sélectionné.

Le scénario est exécuté dans l’ordre suivant :

  1. Aucun utilisateur ne se connecte.

  2. Les sessions utilisateur augmentent.

  3. D’autres sessions utilisateur démarrent.

  4. La charge de session utilisateur diminue en raison de la fin de session.

  5. La charge de session utilisateur diminue encore jusqu’à ce que la charge de session soit gérée uniquement par des ressources locales.

Voir ci-dessous pour plus de détails sur le fonctionnement de Autoscale dans le scénario ci-dessus.

  • Pas de charge utilisateur (état initial)
    • Une machine (M1) est sous tension. La machine est sous tension en raison du tampon de capacité configuré. Dans ce cas, 10 (nombre de machines) x 10 % (tampon de capacité configuré) est égal à 1. Par conséquent, une machine est sous tension.
  • Un premier utilisateur ouvre une session
    • La première fois qu’un utilisateur ouvre une session pour utiliser un bureau, l’utilisateur se voit attribuer un bureau depuis un groupe de bureaux hébergés sur des machines sous tension. Dans ce cas, l’utilisateur se voit attribuer un bureau à partir de la machine M1.
    • Autoscale commence à allumer une machine supplémentaire (M2) pour répondre à la demande en raison du tampon de capacité configuré.
  • Un deuxième utilisateur ouvre une session
    • L’utilisateur est affecté à un bureau de la machine M2.
    • Autoscale commence à allumer une machine supplémentaire (M3) pour répondre à la demande en raison de la mémoire tampon de capacité configurée.
  • Un troisième utilisateur ouvre une session
    • L’utilisateur se voit attribuer un bureau à partir de la machine M3.
    • Autoscale commence à allumer une machine supplémentaire (M4) pour répondre à la demande en raison de la mémoire tampon de capacité configurée.
  • Un utilisateur se déconnecte
    • Une fois qu’un utilisateur se déconnecte ou que le bureau de l’utilisateur expire, la capacité libérée (par exemple, M3) est disponible en tant que tampon. En conséquence, Autoscale commence à éteindre la machine M4 car le tampon de capacité est configuré sur 10 %.
  • Plus d’utilisateurs se déconnectent jusqu’à ce qu’il n’y ait aucun utilisateur
    • Une fois que plus d’utilisateurs se sont déconnectés, Autoscale éteint des machines (par exemple, M2 ou M3).
    • Même s’il n’y a plus d’utilisateurs, Autoscale n’éteint pas la machine restante (par exemple, M1) car cette machine est réservée en tant que capacité de réserve.

Remarque :

Pour les groupes de mise à disposition VDI regroupés, toutes les modifications apportées au bureau sont perdues lorsque les utilisateurs mettent fin aux sessions. Toutefois, s’ils sont configurés, les paramètres spécifiques à l’utilisateur restent dans le profil utilisateur.

Groupes de mise à disposition VDI statiques

Le tampon de capacité est utilisé pour répondre aux pics soudains de la demande en conservant un tampon de machines non affectées sous tension en fonction du nombre total de machines non affectées dans le groupe de mise à disposition. Par défaut, le tampon de capacité représente 10 % du nombre total de machines non affectées dans le groupe de mise à disposition.

Important :

Une fois toutes les machines du groupe de mise à disposition affectées, le tampon de capacité ne joue plus de rôle dans la mise sous tension ou hors tension des machines.

Si le nombre de machines (y compris le tampon de capacité) dépasse le nombre total de machines actuellement sous tension, des machines supplémentaires non affectées sont mises sous tension pour répondre à la demande. Si le nombre de machines (y compris le tampon de capacité) est inférieur au nombre total de machines actuellement sous tension, les machines excédentaires sont mises hors tension ou suspendues, selon les actions que vous avez configurées.

Pour les groupes de mise à disposition VDI statiques, Autoscale :

  • Met les machines attribuées sous tension pendant les heures de pointe et hors tension pendant les heures creuses uniquement lorsque la propriété AutomaticPowerOnForAssigned du groupe de mise à disposition VDI applicable est définie sur true.
  • Met automatiquement sous tension une machine pendant les heures de pointe si elle est hors tension et si la propriété AutomaticPowerOnForAssignedDuringPeak du groupe de mise à disposition auquel elle appartient est définie sur true.

Pour comprendre le fonctionnement du tampon de capacité avec les machines attribuées, tenez compte des points suivants :

  • Le tampon de capacité ne fonctionne que lorsque le groupe de mise à disposition contient au moins une machine qui n’est pas attribuée.
  • Si le groupe de mise à disposition n’a pas de machines non attribuées (toutes les machines du groupe de mise à disposition sont attribuées), le tampon de capacité ne joue plus de rôle dans la mise sous tension ou hors tension des machines.
  • La propriété AutomaticPowerOnForAssignedDuringPeak détermine si les machines attribuées sont sous tension pendant les heures de pointe. Si elle est définie sur true, Autoscale garde les machines sous tension pendant les heures de pointe ; Autoscale les met également sous tension même si elles sont hors tension.

Exemple de scénario

Supposons que vous ayez le scénario suivant :

  • Configuration du groupe de mise à disposition. Le groupe de mise à disposition dont Autoscale doit gérer l’alimentation contient 10 machines (M1 à M10).
  • Configuration Autoscale
    • Les machines M1 à M3 sont affectées et les machines M4 à M10 ne sont pas affectées.
    • Le tampon de capacité est défini sur 10 % pour les heures de pointe et les heures creuses.
    • Selon le calendrier sélectionné, Autoscale gère les machines entre 09h00 et 18h00.

Voir ci-dessous pour plus de détails sur le fonctionnement de Autoscale dans le scénario ci-dessus.

  • Début du calendrier — 09h00
    • Autoscale allume les machines M1 à M3.
    • Autoscale allume une machine supplémentaire (par exemple, M4) en raison du tampon de capacité configuré. La machine M4 n’est pas affectée.
  • Un premier utilisateur ouvre une session
    • La première fois qu’un utilisateur ouvre une session pour utiliser un bureau, l’utilisateur se voit attribuer un bureau depuis un groupe de bureaux hébergés sur des machines sous tension non affectées. Dans ce cas, l’utilisateur se voit attribuer un bureau à partir de la machine M4. Les ouvertures de session suivantes de cet utilisateur se connectent au bureau qui a été affecté lors de la première utilisation.
    • Autoscale commence à allumer une machine supplémentaire (par exemple, M5) pour répondre à la demande en raison du tampon de capacité configuré.
  • Un deuxième utilisateur ouvre une session
    • Un bureau est affecté à l’utilisateur à partir des machines sous tension non affectées. Dans ce cas, l’utilisateur se voit attribuer un bureau à partir de la machine M5. Les ouvertures de session suivantes de cet utilisateur se connectent au bureau qui a été affecté lors de la première utilisation.
    • Autoscale commence à allumer une machine supplémentaire (par exemple, M6) pour répondre à la demande en raison de la mémoire tampon de capacité configurée.
  • Les utilisateurs se déconnectent
    • Alors que les utilisateurs se déconnectent de leur bureau ou que le délai d’attente des ordinateurs de bureau est écoulé, Autoscale maintient les machines M1 à M5 sous tension entre 09h00 et 18h00. Lorsque ces utilisateurs se connectent la prochaine fois, ils se connectent au même bureau que celui qui a été affecté lors de la première utilisation.
    • La machine non assignée M6 attend de fournir un bureau à un utilisateur entrant non affecté.
  • Fin du calendrier — 18h00
    • À 18h00, Autoscale éteint les machines M1 à M5.
    • Autoscale maintient la machine non affectée M6 sous tension en raison du tampon de capacité configuré. Cette machine attend de fournir un bureau à un utilisateur entrant non affecté.
    • Dans le groupe de mise à disposition, les machines M6 à M10 sont des machines non affectées.

Restreindre Autoscale à certaines machines dans un groupe de mise à disposition

Autoscale permet de gérer l’alimentation d’un sous-ensemble de machines d’un groupe de mise à disposition. Pour ce faire, appliquez une balise à une ou plusieurs machines, puis configurez Autoscale pour gérer l’alimentation des machines balisées uniquement.

Cette fonctionnalité peut être utile dans les cas d’utilisation de poussée sur le cloud : vous souhaitez utiliser les ressources locales (ou des instances de cloud public réservées) pour gérer les charges de travail avant que les ressources basées sur le cloud répondent à une demande supplémentaire (c’est-à-dire, une poussée de charges de travail). Pour permettre aux machines locales (ou aux instances réservées) de répondre d’abord aux charges de travail, vous devez utiliser la restriction de balise ainsi que la préférence de zone.

La restriction de balise spécifie les machines qui seront gérées par Autoscale. La préférence de zone spécifie les machines de la zone préférée pour gérer les demandes de lancement de l’utilisateur. Pour plus d’informations, veuillez consulter Balises et Préférence de zone.

Comment restreindre Autoscale aux machines d’un groupe de mise à disposition

Il existe deux façons de restreindre Autoscale aux machines d’un groupe de mise à disposition :

  • Utilisation directe du SDK PowerShell
  • Utilisation de Studio avec le kit SDK PowerShell

Pour utiliser directement le SDK PowerShell, procédez comme suit :

  1. Créez une balise. Utilisez la commande New-Brokertag PowerShell pour créer une balise.
  2. Appliquez la balise aux machines. Utilisez la commande PowerShell Get-Brokermachine pour appliquer la balise aux machines d’un catalogue pour lesquelles Autoscale doit gérer l’alimentation.

    Remarque :

    Vous pouvez ajouter de nouvelles machines au catalogue après avoir appliqué la balise. La balise n’est PAS appliquée automatiquement à ces nouvelles machines.

  3. Ajoutez des machines balisées au groupe de mise à disposition dont Autoscale doit gérer l’alimentation. Utilisez la commande PowerShell Get-BrokerDesktopGroup pour ajouter une restriction de balise au groupe de mise à disposition qui contient les machines (en d’autres termes, « restreindre les lancements aux machines avec la balise X »).

Pour utiliser Studio avec le SDK PowerShell, procédez comme suit :

  1. Créez une balise. Utilisez Studio pour créer manuellement une balise et appliquer cette balise aux machines applicables. Pour plus d’informations sur l’utilisation des balises dans Studio, voir Balises.

  2. Récupérer la balise. Ouvrez PowerShell, puis entrez la commande Get-BrokerTag PowerShell. Par exemple : $tag = Get-BrokerTag managed. Dans ce cas, la balise utilisée par Autoscale pour la restriction s’appelle « Managed ».

  3. Ajoutez des machines balisées au groupe de mise à disposition dont Autoscale doit gérer l’alimentation. Dans la fenêtre de la console PowerShell, entrez la commande Get-BrokerDesktopGroup PowerShell. Par exemple : Get-BrokerDesktopGroup –Uid 1 | Set-BrokerDesktopGroup –RestrictAutoscaleTagUid $tag.Uid. Dans ce cas, l’UID du groupe de mise à disposition est 1.

Comment supprimer une restriction de balise dans un groupe de mise à disposition

Après avoir appliqué la restriction de balise, vous pouvez la supprimer du groupe de mise à disposition. Pour ce faire, utilisez la commande PowerShell Get-BrokerDesktopGroup.

Exemple : Get-BrokerDesktopGroup –Uid 1 | Set-BrokerDesktopGroup –RestrictAutoscaleTagUid $null. Dans ce cas, l’UID du groupe de mise à disposition est 1.

Exemple de scénario

Supposons que vous ayez le scénario suivant :

  • Configuration du catalogue de machines. Il existe deux catalogues de machines (C1 et C2).
    • Le catalogue C1 contient 5 machines (M1 à M5) locales dans les déploiements locaux.
    • Le catalogue C2 contient 5 machines (M6 à M10) distantes dans les déploiements cloud.
  • Restriction de balise. Une balise nommée « Cloud » est créée et appliquée aux machines M6 à M10 dans le catalogue C2.

  • Configuration de zone. Deux zones (Z1 et Z2) sont créées.
    • La zone Z1 contenant le catalogue C1 correspond aux déploiements locaux.
    • La zone Z2 contenant le catalogue C2 correspond aux déploiements cloud.
  • Configuration du groupe de mise à disposition
    • Le groupe de mise à disposition contient 10 machines (M1 à M10), 5 machines du catalogue C1 (M1 à M5) et 5 du catalogue C2 (M6 à M10).
    • Les machines M1 à M5 sont mises sous tension manuellement et restent sous tension tout au long de la planification.
  • Configuration Autoscale
    • Le tampon de capacité est défini sur 10 %.
    • Autoscale ne gère l’alimentation que des machines avec la balise « Cloud ». Dans ce cas, Autoscale gère l’alimentation des machines cloud M6 à M10.
  • Configuration des applications ou bureaux publiés. Les préférences de zone sont configurées pour les bureaux publiés (par exemple), où la zone Z1 est préférée à la zone Z2 pour une demande de lancement utilisateur.
    • La zone Z1 est configurée comme zone préférée (zone de base) pour les bureaux publiés.

Le scénario est exécuté dans l’ordre suivant :

  1. Aucun utilisateur ne se connecte.
  2. Les sessions utilisateur augmentent.
  3. Les sessions utilisateur continuent à augmenter jusqu’à ce que toutes les machines locales disponibles soient consommées.
  4. D’autres sessions utilisateur démarrent.
  5. Les sessions utilisateur diminuent en raison de fermetures de session.
  6. Les sessions utilisateur continuent à diminuer jusqu’à ce que la charge de session soit gérée uniquement par des ressources locales.

Voir ci-dessous pour plus de détails sur le fonctionnement de Autoscale dans le scénario ci-dessus.

  • Pas de charge utilisateur (état initial)
    • Les machines locales M1 à M5 sont toutes sous tension.
    • Une machine dans le cloud (par exemple, M6) est sous tension. La machine est sous tension en raison du tampon de capacité configuré. Dans ce cas, 10 (nombre de machines) x 10 000 (indice de charge) x 10 % (tampon de capacité configuré) est égal à 10 000. Par conséquent, une machine est sous tension.
    • La valeur de l’indice de charge de toutes les machines sous tension (M1 à M6) correspond à une charge de base (l’indice de charge est égal à 0).
  • Des utilisateurs se connectent
    • Les sessions sont dirigées pour être hébergées sur les machines M1 à M5 via la préférence de zone configurée et la charge est équilibrée sur ces machines locales.
    • La valeur d’indice de charge des machines sous tension (M1 à M5) augmente.
    • La valeur d’indice de charge de la machine sous tension (M6) correspond à une charge de base.
  • Les utilisateurs augmentent la charge et consomment toutes les ressources locales
    • Les sessions sont dirigées pour être hébergées sur les machines M1 à M5 via la préférence de zone configurée et la charge est équilibrée sur ces machines locales.
    • La valeur d’indice de charge de toutes les machines sous tension (M1 à M5) a atteint 10 000.
    • La valeur d’indice de charge de la machine sous tension (M6) reste sur une charge de base.
  • Un utilisateur de plus se connecte
    • La session dépasse la préférence de zone et est dirigée pour être hébergée sur la machine cloud M6.
    • La valeur d’indice de charge de toutes les machines sous tension (M1 à M5) a atteint 10 000.
    • L’indice de charge de la machine M6 sous tension augmente, mais la capacité totale de réserve reste supérieure à 10 000 en termes d’indice de charge.
  • Plus d’utilisateurs se connectent
    • Les sessions sont dirigées pour être hébergées sur la machine M6.
    • La valeur d’indice de charge de toutes les machines sous tension (M1 à M5) a atteint 10 000.
    • La valeur d’indice de charge de la machine sous tension (M6) augmente. Lorsque la capacité totale de réserve tombe à un niveau inférieur à 10 000 en termes d’indice de charge, Autoscale commence à allumer une machine supplémentaire (M7) pour répondre à la demande en raison du tampon de capacité configuré. Notez que la mise sous tension de la machine M7 peut prendre un certain temps. Il peut donc y avoir un délai avant que la machine M7 soit prête.
    • La valeur d’indice de charge de la machine sous tension (M7) reste sur une charge de base.
  • Encore plus d’utilisateurs se connectent
    • Une fois la machine M7 prête, les sessions sont dirigées pour être hébergées sur les machines M6 et M7 et la charge est équilibrée sur ces machines.
    • La valeur d’indice de charge de toutes les machines sous tension (M1 à M5) a atteint 10 000.
    • La valeur de l’indice de charge de la machine M7 n’est plus à une charge de base.
    • La valeur d’indice de charge des machines sous tension (M6 et M7) augmente.
    • La capacité totale de réserve est supérieure à 10 000 en termes d’indice de charge.
  • La charge de session utilisateur diminue en raison de la fin de session
    • Une fois que les utilisateurs ont mis fin à leurs sessions ou que les sessions inactives dépassent le délai, la capacité libérée sur les machines M1 à M7 est réutilisée pour héberger des sessions démarrées par d’autres utilisateurs.
    • Lorsque la capacité totale de réserve augmente à un niveau supérieur à 10 000 en termes d’indice de charge, Autoscale met l’une des machines cloud (M6 à M7) à l’état de vidage. Par conséquent, les sessions lancées par d’autres utilisateurs ne sont plus dirigées vers cette machine (par exemple, M7) à moins que de nouvelles modifications ne se produisent ; par exemple, la charge de l’utilisateur augmente de nouveau ou d’autres machines cloud deviennent moins chargées.
  • La charge de session utilisateur diminue encore jusqu’à ce qu’une ou plusieurs machines cloud ne soient plus nécessaires
    • Une fois que toutes les sessions de la machine M7 sont terminées et que le délai de mise hors tension spécifié expire, Autoscale éteint la machine M7.
    • La valeur d’indice de charge de toutes les machines sous tension (M1 à M5) peut tomber à un niveau inférieur à 10 000.
    • La valeur d’indice de charge de la machine sous tension (M6) diminue.
  • La session utilisateur diminue encore jusqu’à ce qu’aucune machine cloud ne soit nécessaire.
    • Même s’il n’y a pas de session utilisateur sur la machine M6, Autoscale ne l’éteint pas car elle sert de capacité de réserve.
    • Autoscale maintient la machine cloud restante (M6) sous tension en raison du tampon de capacité configuré. Cette machine attend de fournir un bureau à un utilisateur entrant.
    • Les sessions ne sont pas dirigées pour être hébergées sur la machine M6 tant que les machines locales ont une capacité disponible.

Surveillance des indicateurs

Vous pouvez surveiller les indicateurs suivants des machines gérées par AutoScale sous l’onglet Surveiller.

  • Utilisation de machine

  • Estimation des économies

  • Notifications d’alerte pour les machines et les sessions

  • État de machine

  • Tendances du calculateur de charge

Pour plus d’informations sur les indicateurs, reportez-vous à la section Surveiller les machines gérées par Autoscale.

Commandes SDK PowerShell de Broker

Vous pouvez configurer Autoscale pour les groupes de mise à disposition à l’aide du Kit de développement logiciel (SDK) Broker PowerShell. Pour configurer Autoscale à l’aide des commandes PowerShell, vous devez utiliser Remote PowerShell SDK version 7.21.0.12 ou ultérieure. Pour plus d’informations sur le SDK Remote PowerShell, reportez-vous à la section Kits de développement (SDK) et API.

Set-BrokerDesktopGroup

Désactive ou active un BrokerDesktopGroup existant ou modifie ses paramètres. Pour plus d’informations sur cette applet de commande, voir https://citrix.github.io/delivery-controller-sdk/Broker/Set-BrokerDesktopGroup/.

New-BrokerPowerTimeScheme

Crée un nouveau BrokerPowerTimeScheme pour un groupe de mise à disposition. Pour plus d’informations sur cette applet de commande, voir https://citrix.github.io/delivery-controller-sdk/Broker/New-BrokerPowerTimeScheme/.

Exemples

Consultez les exemples suivants pour plus de détails sur l’utilisation des applets de commande PowerShell.

Activer Autoscale

  • Supposons que vous souhaitiez activer Autoscale pour le groupe de mise à disposition dont le nom est « MyDesktop ». Utilisez la commande PowerShell Set-BrokerDesktopGroup. Par exemple :
    • PS C:\> Set-BrokerDesktopGroup "MyDesktop" -AutoscalingEnabled $true

Configurer le tampon de capacité séparément pour les heures de pointe et les heures creuses

  • Supposons que vous souhaitiez définir le tampon de capacité sur 20 % pour les heures de pointe et 10 % pour les heures creuses pour un groupe de mise à disposition dont le nom est « MyDesktop ». Utilisez la commande PowerShell Set-BrokerDesktopGroup. Par exemple :
    • PS C:\> Set-BrokerDesktopGroup "MyDesktop" -PeakBufferSizePercent 20 -OffPeakBufferSizePercent 10

Configurer le délai d’expiration après déconnexion

  • Supposons que vous souhaitiez définir le délai d’expiration après déconnexion sur 60 minutes pour les heures de pointe et 30 minutes pour les heures creuses pour un groupe de mise à disposition dont le nom est « MonDesktop ». Utilisez la commande PowerShell Set-BrokerDesktopGroup. Par exemple :
    • PS C:\> Set-BrokerDesktopGroup "MyDesktop" -PeakDisconnectTimeout 60 -OffPeakDisconnectTimeout 30

Configurer le délai d’expiration après fermeture de session

  • Supposons que vous souhaitiez définir le délai d’expiration après fermeture de session sur 60 minutes pour les heures de pointe et 30 minutes pour les heures de pointe pour un groupe de mise à disposition dont le nom est « MonDesktop ». Utilisez la commande PowerShell Set-BrokerDesktopGroup. Par exemple :
    • PS C:\> Set-BrokerDesktopGroup "MyDesktop" -PeakLogOffTimeout 60 -OffPeakLogOffTimeout 30

Configurer le délai de mise hors tension

  • Supposons que vous souhaitiez définir le délai de mise hors tension sur 15 minutes pour un groupe de mise à disposition dont le nom est « MyDesktop ». Utilisez la commande PowerShell Set-BrokerDesktopGroup. Par exemple :
    • PS C:\> Set-BrokerDesktopGroup "MyDesktop" -PowerOffDelay 15

Configurer le coût des instances de machine

  • Supposons que vous souhaitiez définir le coût des instances de machine par heure sur 0,2 dollars pour un groupe de mise à disposition dont le nom est « MyDesktop ». Utilisez la commande PowerShell Set-BrokerDesktopGroup. Par exemple :
    • PS C:\> Set-BrokerDesktopGroup "MyDesktop" -MachineCost 0.2

Créer un schéma de temps d’alimentation

  • Supposons que vous souhaitiez créer un nouveau schéma de temps d’alimentation pour un groupe de mise à disposition dont la valeur UID est 3. Le nouveau schéma couvre le week-end, le lundi et le mardi. Le créneau horaire de 8h00 à 18h30 est défini comme heures de pointe pour les jours inclus dans le schéma. Pour les périodes de pointe, la taille du pool (le nombre de machines maintenues sous tension) est de 20. Pour les heures creuses, il est de 5. Vous pouvez utiliser la commande PowerShell Set-BrokerDesktopGroup. Par exemple :
    • PS C:\> $ps48=(0..47 | %{ if ($_ -lt 16 -or $_ -gt 37) { 5 } else { 20 } } )
    • PS C:\> $pt48=(0..47 | %{ if ($_ -lt 16 -or $_ -gt 37) { $false } else { $true } } )
    • PS C:\> New-BrokerPowerTimeScheme -Name 'First Half Week' -DaysOfWeek Weekend,Monday,Tuesday -DesktopGroupUid 3 -PeakHalfHours $pt48 -PoolSize $ps48

API Autoscale

L’API Autoscale fournit un ensemble d’API REST que vous pouvez utiliser pour configurer Autoscale. Pour plus d’informations sur l’ensemble complet des API disponibles pour Autoscale, reportez-vous à la section API Citrix Cloud.

À savoir

Autoscale fonctionne au niveau du groupe de mise à disposition. Il est configuré par groupe de mise à disposition. Il gère uniquement les machines du groupe de mise à disposition sélectionné.

État de vidage

Autoscale tente toujours de réduire le nombre de machines sous tension dans le groupe de mise à disposition en fonction de la taille du pool et du tampon de capacité configurés. Il le fait en mettant les machines excédentaires avec le moins de sessions en « état de vidage » et en les mettant hors tension lorsque toutes les sessions sont déconnectées. Cela se produit lorsque la demande de sessions diminue et que le calendrier nécessite moins de machines que celles qui sont sous tension.

Autoscale place les machines excédentaires en « état de vidage » une par une. Si au moins deux machines ont le même nombre de sessions actives, Autoscale vide la machine qui a été mise sous tension pendant le délai de mise hors tension spécifié. Cela évite de placer les machines récemment mises sous tension dans l’état de vidage, car ces machines sont plus susceptibles d’avoir le moins de sessions. Si au moins deux machines ont été mises sous tension pendant le délai de mise hors tension spécifié, Autoscale vide ces machines une par une au hasard.

Les machines en état de vidage n’hébergent plus les lancements de nouvelle session et attendent que les sessions existantes soient déconnectées. Une machine devient candidate à l’arrêt uniquement lorsque toutes les sessions sont déconnectées. Toutefois, s’il n’y a pas de machines immédiatement disponibles pour les lancements de session, Autoscale préfère diriger les lancements de session vers une machine en état de vidage plutôt que de mettre une machine sous tension.

Une machine est retirée de l’état de vidage lorsque l’une des conditions suivantes est remplie :

  • La machine est éteinte.
  • Autoscale est désactivé pour le groupe de mise à disposition auquel appartient la machine.
  • Autoscale utilise la machine pour répondre aux exigences de planification ou de charge. Ce cas se produit lorsque la planification (scalabilité basée sur la planification) ou la demande actuelle (scalabilité basée sur la charge) nécessite plus de machines qu’il n’y en a de disponibles.

Important :

S’il n’y a pas de machines immédiatement disponibles pour les lancements de session, Autoscale préfère diriger les lancements de session vers une machine en état de vidage plutôt que de mettre une machine sous tension. Une machine en état de vidage qui héberge un lancement de session reste en état de vidage.

Pour savoir quelles machines sont en état de vidage, utilisez la commande PowerShell Get-BrokerMachine. Par exemple : Get-BrokerMachine -DrainingUntilShutdown $true.

Indice de charge

Important :

L’indice de charge ne s’applique pas aux groupes de mise à disposition VDI. Elle s’applique uniquement aux groupes de mise à disposition RDS.

La valeur de l’indice de charge varie de 0 à 10 000, ce qui est calculé à l’aide des paramètres de stratégie Citrix Load Management configurés pour les ouvertures de session simultanées, la session, l’UC, le disque et l’utilisation de la mémoire. Le chiffre « 0 » indique une machine complètement déchargée. Une machine dont la valeur d’indice de charge est 0 est à une charge de base. Le chiffre « 10 000 » indique une machine entièrement chargée qui ne peut plus exécuter de sessions. L’indice de charge détermine la probabilité qu’une machine reçoive des connexions. Par défaut, une machine est considérée à pleine charge lorsqu’elle héberge 250 sessions.

Capacité et enregistrement d’une machine

Pour s’assurer que Autoscale dispose d’une vue précise des machines pouvant accepter les demandes de session, Autoscale inclut uniquement les machines enregistrées sur le site lors de la détermination de la capacité d’un groupe de mise à disposition donné. Les machines sous tension non enregistrées ne peuvent pas accepter les demandes de session. Par conséquent, elles ne sont pas incluses dans la capacité globale du groupe de mise à disposition.

Montée en charge sur plusieurs catalogues de machines

Dans certains sites, plusieurs catalogues de machines peuvent être associés à un seul groupe de mise à disposition. Autoscale met sous tension de façon aléatoire les machines de chaque catalogue afin de répondre aux besoins de calendrier ou de session.

Par exemple, un groupe de mise à disposition dispose de deux catalogues de machines : le catalogue A a trois machines sous tension et le catalogue B a une machine sous tension. Si Autoscale doit mettre sous tension une machine supplémentaire, elle peut effectuer la mise sous tension à partir du catalogue A ou du catalogue B.

Provisioning de machines et demande de session

Le catalogue de machines associé au groupe de mise à disposition doit disposer de suffisamment de machines à mettre sous tension et hors tension lorsque la demande augmente et diminue. Si la demande de sessions dépasse le nombre total de machines enregistrées dans le groupe de mise à disposition, Autoscale garantit uniquement que toutes les machines enregistrées sont sous tension. Autoscale ne fournit pas de machines supplémentaires.

Disponibilité des données de surveillance

Les données de surveillance sont disponibles lorsque Autoscale est activé pour le groupe de mise à disposition. Les données de surveillance restent disponibles lorsque Autoscale est activé, puis désactivé pour le groupe de mise à disposition. Autoscale collecte les données de surveillance à intervalles de 5 minutes.

Remarque :

Lorsque vous activez initialement Autoscale pour un groupe de mise à disposition, l’affichage des données de surveillance pour ce groupe de mise à disposition peut prendre quelques minutes.

Considérations relatives à la taille des instances

Vous pouvez optimiser vos coûts si vous dimensionnez correctement vos instances dans des clouds publics. Les instances plus petites hébergent moins de sessions utilisateur que les instances de plus grande taille. Par conséquent, dans le cas d’instances plus petites, Autoscale place les machines dans l’état de vidage beaucoup plus rapidement car il faut moins de temps pour que la dernière session utilisateur soit déconnectée. Autoscale éteint donc plus rapidement les instances plus petites, réduisant ainsi les coûts. Citrix vous recommande de provisionner des instances plus petites à condition qu’elles correspondent à vos besoins en termes de performances et de capacité de charge de travail.