Citrix Virtual Apps and Desktops Service

Restreindre Autoscale (poussée sur le cloud)

Restreindre Autoscale à certaines machines dans un groupe de mise à disposition

Autoscale permet de gérer l’alimentation d’un sous-ensemble de machines d’un groupe de mise à disposition. Pour ce faire, appliquez une balise à une ou plusieurs machines, puis configurez Autoscale pour gérer l’alimentation des machines balisées uniquement.

Cette fonctionnalité peut être utile dans les cas d’utilisation de poussée sur le cloud : vous souhaitez utiliser les ressources locales (ou des instances de cloud public réservées) pour gérer les charges de travail avant que les ressources basées sur le cloud répondent à une demande supplémentaire (c’est-à-dire, une poussée de charges de travail). Pour permettre aux machines locales (ou aux instances réservées) de répondre d’abord aux charges de travail, vous devez utiliser la restriction de balise ainsi que la préférence de zone.

La restriction de balise spécifie les machines qui seront gérées par Autoscale. La préférence de zone spécifie les machines de la zone préférée pour gérer les demandes de lancement de l’utilisateur. Pour plus d’informations, veuillez consulter Balises et Préférence de zone.

Comment restreindre Autoscale aux machines d’un groupe de mise à disposition

Il existe deux façons de restreindre Autoscale aux machines d’un groupe de mise à disposition :

  • Utilisation directe du SDK PowerShell
  • Utilisation de Studio avec le kit SDK PowerShell

Pour utiliser directement le SDK PowerShell, procédez comme suit :

  1. Créez une balise. Utilisez la commande New-Brokertag PowerShell pour créer une balise.
  2. Appliquez la balise aux machines. Utilisez la commande PowerShell Get-Brokermachine pour appliquer la balise aux machines d’un catalogue pour lesquelles Autoscale doit gérer l’alimentation.

    Remarque :

    Vous pouvez ajouter de nouvelles machines au catalogue après avoir appliqué la balise. La balise n’est PAS appliquée automatiquement à ces nouvelles machines.

  3. Ajoutez des machines balisées au groupe de mise à disposition dont Autoscale doit gérer l’alimentation. Utilisez la commande PowerShell Get-BrokerDesktopGroup pour ajouter une restriction de balise au groupe de mise à disposition qui contient les machines (en d’autres termes, « restreindre les lancements aux machines avec la balise X »).

Pour utiliser Studio avec le SDK PowerShell, procédez comme suit :

  1. Créez une balise. Utilisez Studio pour créer manuellement une balise et appliquer cette balise aux machines applicables. Pour plus d’informations sur l’utilisation des balises dans Studio, voir Balises.

  2. Récupérer la balise. Ouvrez PowerShell, puis entrez la commande Get-BrokerTag PowerShell. Par exemple : $tag = Get-BrokerTag managed. Dans ce cas, la balise utilisée par Autoscale pour la restriction s’appelle « Managed ».

  3. Ajoutez des machines balisées au groupe de mise à disposition dont Autoscale doit gérer l’alimentation. Dans la fenêtre de la console PowerShell, entrez la commande Get-BrokerDesktopGroup PowerShell. Par exemple : Get-BrokerDesktopGroup –Uid 1 | Set-BrokerDesktopGroup –RestrictAutoscaleTagUid $tag.Uid. Dans ce cas, l’UID du groupe de mise à disposition est 1.

Comment supprimer une restriction de balise dans un groupe de mise à disposition

Après avoir appliqué la restriction de balise, vous pouvez la supprimer du groupe de mise à disposition. Pour ce faire, utilisez la commande PowerShell Get-BrokerDesktopGroup.

Exemple : Get-BrokerDesktopGroup –Uid 1 | Set-BrokerDesktopGroup –RestrictAutoscaleTagUid $null. Dans ce cas, l’UID du groupe de mise à disposition est 1.

Exemple de scénario

Supposons que vous ayez le scénario suivant :

  • Configuration du catalogue de machines. Il existe deux catalogues de machines (C1 et C2).
    • Le catalogue C1 contient 5 machines (M1 à M5) locales dans les déploiements locaux.
    • Le catalogue C2 contient 5 machines (M6 à M10) distantes dans les déploiements cloud.
  • Restriction de balise. Une balise nommée « Cloud » est créée et appliquée aux machines M6 à M10 dans le catalogue C2.

  • Configuration de zone. Deux zones (Z1 et Z2) sont créées.
    • La zone Z1 contenant le catalogue C1 correspond aux déploiements locaux.
    • La zone Z2 contenant le catalogue C2 correspond aux déploiements cloud.
  • Configuration du groupe de mise à disposition.
    • Le groupe de mise à disposition contient 10 machines (M1 à M10), 5 machines du catalogue C1 (M1 à M5) et 5 du catalogue C2 (M6 à M10).
    • Les machines M1 à M5 sont mises sous tension manuellement et restent sous tension tout au long de la planification.
  • Configuration Autoscale
    • Le tampon de capacité est défini sur 10 %.
    • Autoscale ne gère l’alimentation que des machines avec la balise « Cloud ». Dans ce cas, Autoscale gère l’alimentation des machines cloud M6 à M10.
  • Configuration des applications ou bureaux publiés. Les préférences de zone sont configurées pour les bureaux publiés (par exemple), où la zone Z1 est préférée à la zone Z2 pour une demande de lancement utilisateur.
    • La zone Z1 est configurée comme zone préférée (zone de base) pour les bureaux publiés.

Le scénario est exécuté dans l’ordre suivant :

  1. Aucun utilisateur ne se connecte.
  2. Les sessions utilisateur augmentent.
  3. Les sessions utilisateur continuent à augmenter jusqu’à ce que toutes les machines locales disponibles soient consommées.
  4. D’autres sessions utilisateur démarrent.
  5. Les sessions utilisateur diminuent en raison de fermetures de session.
  6. Les sessions utilisateur continuent à diminuer jusqu’à ce que la charge de session soit gérée uniquement par des ressources locales.

Voir ci-dessous pour plus de détails sur le fonctionnement de Autoscale dans le scénario ci-dessus.

  • Pas de charge utilisateur (état initial)
    • Les machines locales M1 à M5 sont toutes sous tension.
    • Une machine dans le cloud (par exemple, M6) est sous tension. La machine est sous tension en raison du tampon de capacité configuré. Dans ce cas, 10 (nombre de machines) x 10 000 (indice de charge) x 10 % (tampon de capacité configuré) est égal à 10 000. Par conséquent, une machine est sous tension.
    • La valeur de l’indice de charge de toutes les machines sous tension (M1 à M6) correspond à une charge de base (l’indice de charge est égal à 0).
  • Des utilisateurs se connectent
    • Les sessions sont dirigées pour être hébergées sur les machines M1 à M5 via la préférence de zone configurée et la charge est équilibrée sur ces machines locales.
    • La valeur d’indice de charge des machines sous tension (M1 à M5) augmente.
    • La valeur d’indice de charge de la machine sous tension (M6) correspond à une charge de base.
  • Les utilisateurs augmentent la charge et consomment toutes les ressources locales
    • Les sessions sont dirigées pour être hébergées sur les machines M1 à M5 via la préférence de zone configurée et la charge est équilibrée sur ces machines locales.
    • La valeur d’indice de charge de toutes les machines sous tension (M1 à M5) a atteint 10 000.
    • La valeur d’indice de charge de la machine sous tension (M6) reste sur une charge de base.
  • Un utilisateur de plus se connecte
    • La session dépasse la préférence de zone et est dirigée pour être hébergée sur la machine cloud M6.
    • La valeur d’indice de charge de toutes les machines sous tension (M1 à M5) a atteint 10 000.
    • La valeur d’indice de charge de la machine sous tension (M6) augmente et ne correspond plus à une charge de base. Lorsque la capacité totale de réserve tombe à un niveau inférieur à 10 000 en termes d’indice de charge, Autoscale commence à allumer une machine supplémentaire (M7) pour répondre à la demande en raison du tampon de capacité configuré. Notez que la mise sous tension de la machine M7 peut prendre un certain temps. Il peut donc y avoir un délai avant que la machine M7 soit prête.
  • Plus d’utilisateurs se connectent
    • Les sessions sont dirigées pour être hébergées sur la machine M6.
    • La valeur d’indice de charge de toutes les machines sous tension (M1 à M5) a atteint 10 000.
    • L’indice de charge de la machine M6 sous tension augmente encore, mais la capacité totale de réserve est supérieure à 10 000 en termes d’indice de charge.
    • La valeur d’indice de charge de la machine sous tension (M7) reste sur une charge de base.
  • Encore plus d’utilisateurs se connectent
    • Une fois la machine M7 prête, les sessions sont dirigées pour être hébergées sur les machines M6 et M7 et la charge est équilibrée sur ces machines.
    • La valeur d’indice de charge de toutes les machines sous tension (M1 à M5) a atteint 10 000.
    • La valeur de l’indice de charge de la machine M7 n’est plus à une charge de base.
    • La valeur d’indice de charge des machines sous tension (M6 et M7) augmente.
    • La capacité totale de réserve est encore supérieure à 10 000 en termes d’indice de charge.
  • La charge de session utilisateur diminue en raison de la fin de session
    • Une fois que les utilisateurs ont mis fin à leurs sessions ou que les sessions inactives dépassent le délai, la capacité libérée sur les machines M1 à M7 est réutilisée pour héberger des sessions démarrées par d’autres utilisateurs.
    • Lorsque la capacité totale de réserve augmente à un niveau supérieur à 10 000 en termes d’indice de charge, Autoscale met l’une des machines cloud (M6 à M7) à l’état de vidage. Par conséquent, les sessions lancées par d’autres utilisateurs ne sont plus dirigées vers cette machine (par exemple, M7) à moins que de nouvelles modifications ne se produisent ; par exemple, la charge de l’utilisateur augmente de nouveau ou d’autres machines cloud deviennent moins chargées.
  • La charge de session utilisateur diminue encore jusqu’à ce qu’une ou plusieurs machines cloud ne soient plus nécessaires
    • Une fois que toutes les sessions de la machine M7 sont terminées et que le délai de mise hors tension spécifié expire, Autoscale éteint la machine M7.
    • La valeur d’indice de charge de toutes les machines sous tension (M1 à M5) peut tomber à un niveau inférieur à 10 000.
    • La valeur d’indice de charge de la machine sous tension (M6) diminue.
  • La session utilisateur diminue encore jusqu’à ce qu’aucune machine cloud ne soit nécessaire.
    • Même s’il n’y a pas de session utilisateur sur la machine M6, Autoscale ne l’éteint pas car elle sert de capacité de réserve.
    • Autoscale maintient la machine cloud restante (M6) sous tension en raison du tampon de capacité configuré. Cette machine attend de fournir un bureau à un utilisateur entrant.
    • Les sessions ne sont pas dirigées pour être hébergées sur la machine M6 tant que les machines locales ont une capacité disponible.